Mardi 27 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Seydou Diouf à l'opposition : "La porte reste ouverte pour…"

Single Post
Seydou Diouf à l'opposition : "La porte reste ouverte pour…"

Seydou Diouf, président de la Commission des Lois, de la Décentralisation, du Travail et des Droits humains, se prononce sur le vote de la loi instaurant le parrainage. 

Tendant la main à l'opposition qui a boudé le vote ce jeudi 19 avril, le député du Groupe parlementaire de la majorité indique que "le champ de la discussion est ouvert". D'autant, dit-il sur la Rfm, qu'il reste à faire "le plus difficile, de déterminer les modalités pratiques de mise en œuvre" avant la modification sur le Code électoral.

"En réalité, ce qui s'est passé, est que l'opposition, de mon point de vue, est tombée dans son propre piège. L'opposition est venue avec une volonté très ferme de bloquer les travaux de l'Assemblée nationale. Ce qui a amené à examiner une succession de questions préalables qui étaient en réalité un débat que l'opposition a voulu organiser à sa manière en égrenant ses arguments par rapport à la nécessité d'approuver le texte. Maintenant, la majorité aussi était dans son bon droit. Et,  s'est donnée les moyens de faire en sorte que le vote du texte de loi, puisse se tenir. Je pense que cela entre dans le cadre d'un jeu parlementaire que nous retrouvons dans des Assemblées nationales", soutient le député.

Et de poursuivre : "Et pour dépasser cette étape, aujourd'hui que la révision constitutionnelle a été actée, il me semble que le plus important (après) que le parrainage citoyen a été validé, le gouvernement tout comme la majorité parlementaire ont exprimé à travers plusieurs interventions, la volonté d'aller dans un dialogue en y impliquant la société civile parce qu'il s'agira en l'occurrence de faire le plus difficile, de déterminer les modalités pratiques de mise en œuvre".

Sur quels points ? Seydou Diouf explique : "Une question qui est souvent revenue dans le débat y compris lorsque nous étions en commissions des lois : Quel devra être l'organe en charge d'assurer le contrôle et la validation des signatures ? Nous savons tous que pour la présidentielle, la compétence revient au Conseil constitutionnelle mais est-ce qu'il ne faudrait pas créer une structure intermédiaire qui regrouperait, je donne un exemple, l'ensemble des représentants des candidats voire même la société civile, qui pourrait faire ce premier travail ? C'est une option de discussions".

Deuxième type de discussions que l'on peut avoir ? "Egalement quel traitement donné aux cas de nos compatriotes qui ne savent pas signer ?", poursuit le député.

Troisièmement point, ajoute Seydou Diouf : "Lorsqu'une signature est déclarée invalide, est-ce que le candidat a la possibilité et dans quels délais, il pourrait apporter des changements sur le nombre de signatures à apporter pour corriger ? Est-ce qu'il faut mettre en place un délai de recours entre la commission et le Conseil constitutionnel in fine qui doit statuer définitivement ?".

"C'est donc dire qu'aujourd'hui, la porte reste ouverte aux modalités de mise en œuvre. Et sur cette question, le président de la République l'avait clairement dit aux organisations de la société civile qu'il avait reçues. Mettons nous d'accord sur le principe et sur toutes les modalités de mise en œuvre et essayons d'en discuter du mieux possible", suggère le député à l'opposition.

"Le champ de la discussion est ouvert. Nous avons encore du temps pour examiner de belle manière la loi électorale parce qu'il faut attendre que le texte d'hier (jeudi 19 avril) soit promulgué par le président de la République avant de se pencher sur la modification du Code électoral. Je pense que nous avons suffisamment de temps pour travailler sur ce dialogue-là et nous concerter sur ces points pratiques de mise en œuvre", conclut-il.


liiiiiiiaffaire_de_malade

47 Commentaires

  1. Auteur

    Guile

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Tu as défendu le quart bloquant de Wade et Maintenant tu défend le parrainage
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (20:09 PM)
      le transhument devenu homme fort de macky. en 2018, il va quitter pour un autre parti
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (20:09 PM)
      le transhument devenu homme fort de macky. en 2018, il va quitter pour un autre parti
  2. Auteur

    Guile

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Tu as défendu le quart bloquant de Wade et Maintenant tu défend le parrainage
    Auteur

    Guile

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Tu as défendu le quart bloquant de Wade et Maintenant tu défend le parrainage
    Auteur

    Guile

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Tu as défendu le quart bloquant de Wade et Maintenant tu défend le parrainage
    Auteur

    Modou

    En Avril, 2018 (15:48 PM)
    En tout cas si c'est lui le président de la commission des loi à l'Assemblé nationale; le sénégal est mal barré. Tellement ce monsieur est nul et impertinent.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:48 PM)
    Toutes ces questions sont donc en suspens, pourquoi alors se précipiter pour voter sans débat en plus.

    Ce qui est curieux, est qu'il y avait une centaine de députés qui voulait poser des questions, ceci montre que beaucoup de députés bby voulaient aussi poser des questions. Sur une assemblée de 160 députés oú 100 veulent poser des questions sur une seule loi, il y a quand même quelque chose qui cloche.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:48 PM)
    T es d une lâcheté inouïe
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Cocktail

    En Avril, 2018 (16:04 PM)
    Un fumier de la pire espèce
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:37 PM)
    Tous des diam kon doit fusiller pour transhumance.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:02 PM)
    doul transhumant
    Auteur

    Anonyme7

    En Avril, 2018 (17:20 PM)
    Un lâche espèce de singe
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:41 PM)
    Si le parrainage se veut être de bon gré, donc pourquoi se hater pour son approbation. Ou peut être y a-t-il des non dits sur cette question. En tout cas le peuple sénégalais ne vont se laisser faire aussi facilement. Prenez garde à ça!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (18:38 PM)
      mon cher il n'y a pas de précipitations dans tout cela.et il n' a pas dse non dit. ce qui reste ce sont les modalités pratiques. ces opposants n'ont pas d'arguments. ce parrainage va beaucoup t'aider. attends de voir! soyons un peu flexible et sachons que le président partage la douleur des populations et essaie toujours d'apporter une solution.
      vive la paix!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:42 PM)
    Si le parrainage se veut être de bon gré, donc pourquoi se hater pour son approbation. Ou peut être y a-t-il des non dits sur cette question. En tout cas le peuple sénégalais ne vont se laisser faire aussi facilement. Prenez garde à ça!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:29 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:00 PM)
    Comment traiter les parrains déclarés NS (ne sait pas signer)???? C'est après votre forfaiture que vous pensez????c'est triste pour un pays!!!!!
    Auteur

    Anonymepatriote

    En Avril, 2018 (19:12 PM)
    Je parraine mon candidat et ensuite je parraine 1000 fois Maky et les autres,histoire de saboter cette loi.Vive le Sénégal. La lutte continue.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:29 PM)
    thiey seydou diouf!! tu as gouté a toutes les sauces.PS,PDS et maintenant APR!!

    Feu mbaye jacques diop t'a bien appris le jeu du cameleon!!

    gnak djom rek!! aucune conviction ce type,il va toujours là ou il ya du miel!! une veritable abeille,tchim way!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:26 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:26 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:26 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:26 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:26 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:27 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:27 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:27 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Diine

    En Avril, 2018 (20:27 PM)
    Il n a qu a aller corriger les fautes de ce texte de projet de loi avant de nous amerder avec des slogans qui en eux memes sont emis pour bloguer un dialogue, des negotiations et des discussions. Vouloir copier la France ou d autres pays sur des politiques qu ils ont eu a developer le mechanisme a partir d une automatisation des donnees collectees sans fraude et transparent. On peur vouloir quelque mais sans en avoir les moyens. C est ce qui va arriver a ce projet parce qu il fallait regler la question du COMMENT va t on le faire pourqu il y ait consensus. Mais avec cette assemblee qui ne pense qu a applaudir, se bagarrer et faire plaisir a leur emplyeur qui n est personne d autre que le president de la republique. La mouvance presidentielles dit les gens ne sont pas sortis, pour ceux qui ne le savent pas Abdoulaye Wade, un grand democrate avait autorise la marche du 23 Juin, ce qui n etait pas le cas le 19 Avril, avec le dictateur Macky Sall nous a laisse dans la tourmente pour aller se refuser en France. Il a pris Abdoulaye Wade 12 ans pour avoir le 23 juin avec une marche autorise et un projet de loi retire, et il a juste pris a Macky Sall 6 ans pour pondre le 19 Avril avec une marche non autorisee et une loi adoptee sans poursuite des debats pour paraphraser Moustapha Niass. Quand quelque un opte d etre un dictateur dans des pays comme les notres, il n ya rien qui peut l en empecher parce qu il detient tous les pouvoirs pour mater le peuple en utilisant la justice, la police et la gendarmerie, l assemblee nationale. Au moment ou nous Sommes, il est important de dire que Force reviendra au peuple et non a cette justice ou ces forces de l ordre corrompus et en carrence d etiques et dignite. La desobeissance civile est un paramettre democratique pour combattre des Etats dictateurs comme celui de Macky Sall. Le peuple prend ACTE.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (21:37 PM)
    C'est comme le le loup qui detient une brebis et demande au autres moutons si ils veulent qu'il libere la brebis de venir discuter . c'est pas une maniere de dialoguer ça. Faire le forcing et chercher a legitimer cela
    Auteur

    Anonyme Poli

    En Avril, 2018 (00:56 AM)
    Devant M.Ibra Kane et autres, le ministre Mame MBaye Niang déclare sans sourciller:"nous avons mis la charrue avant boeufs" Qu'Allah protège le Sénégal!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (02:37 AM)
    ce gars est avec tout les regimes.



    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (03:08 AM)
    Pol pot Sall le dictateur le sanguinaire séquestration torture
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (09:34 AM)
    Mr Diouf, c'est maintenant que vous venez de reconnaître vos erreurs. Je pense ce projet de loi sur le parrainage serait bien une bonne chose. Si son seul motif était de rationaliser les partis politiques. Les Sénégalais ont relevé bcp de manquements. Les spécialistes en drot constitutionnel en ont parlé; de même que ceux qui ont des expertises dans les fichiers électorales. Pourquoi au Sénégal les réformes concernant le code électorale ou de la constitution reste l'affaire d'un seul parti? Ce réforme du parrainage, si on était dans pays démocratique devrait faire l'objet d'un referendum. Mais malheureusement on est au Sénégal. Si on voit aujourd'hui 2018, des intellectuels qui raisonnent et agissent de cette façon il y'a quoi se faire une idée? Un vrai recul démocratique. Une loi sans débat. Vous aviez eu les chances de convaincre l'opposition. Après, je ne sais pas les modalités sur quoi vous appelez à la négociation? Étant donné des médiations ont été faites, et la suite pas d'accord entre la partie civile et le chef de l’État. Vous savez bien Mr Diouf aucun médecin ne peut soigner un patient sans en avoir fait une analyse de l'état de sa santé. Je pense qu'à ma modeste connaissance ; c'est l'opposition est sortie gagnant de cette affaire. Vous aviez la majorité à l'assemblée ; il fallait des discussions sérieuses. Et vous auriez un moins des points de vue différents et aussi bénéfiques. Car cette loi du parrainage est pleine d'enjeu.
    Auteur

    Djoloff

    En Avril, 2018 (11:21 AM)
    Seydou Diouf : un vrai rat. Il a suce le PS, le pds et APR. Il ne represente rien meme ds son petit quartier de diamaguene a rufisque. quelle vie? des cretins comme lui Abdou Mbow, Mame Mbaye et autres...
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (11:40 AM)
    Sonko est la solution. Ce monsieur qui pouvait gagner jusqu'à 50 millions par année, s'est sacrifié pour l'intérêt national. Aujourd'hui c'est le seul candidat hors système. Macky et idy sont comptables d'une du bilan de Wade. Personnellement, j'ai peur de idy. Il connaît l'administration. Il connaît le ministère de l'économie et des finances il va nous débarrasser des voleurs qui pillent nos ressources depuis 60. Sonko est notre dernière chance
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (19:46 PM)
      ça wadji sonko c'est le bon choix mais jamais les français ne vont l'accepter c'est la triste réalité. il y a beaucoup d'enjeux où il y a leurs intérêts exemple: le pétrole, le fcfa etc... va suivre le documentaitre de sekou touré avec les français. même s'il gagne les sénégalais ne vont jamais accepter de le suivre dans ces réformes et la représailles de la france. moi je pense que macky va faire comme ali bongo au gabon, car tout le monde sait que jean ping a gagné mais il a utilisé les forces de l'ordre et l'appui de la france pour rester
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:44 PM)
    il n'y a rien de plus naif et d'incongru que de s'en prendre à la personne et non à ce qu'il dit , commentez ses propos et non son auteur ,c'est plus convainquant et honnete voire fair play .
    Auteur

    Djilof

    En Avril, 2018 (17:41 PM)
    Post 36 seydou diouf bayil lahatou di repondre do dara
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:39 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (19:41 PM)
    Les especes d homme politique comme seydou sont à radier du partage si non le An n ira Jamais vers l emergence

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email