Mardi 24 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Suppression du poste de Pm : Les travailleurs de la primature inquiets

Single Post
Suppression du poste de Pm : Les travailleurs de la primature inquiets

La suppression du poste de Premier ministre hante le sommeil des travailleurs  de la primature. Le Syndicat national des cadres et employés de l’Administration publique,  dirigé par Matar Dabo, regrette la suppression de ce poste et se dit préoccupé par  le sort de ses camarades. Ledit syndicat souhaiterait avoir une vision très claire du rattachement institutionnel de certaines structures qui sont sous la tutelle de la primature.

 «Tout d’abord, regretter que le poste soit supprimé. Ensuite, nous avons pensé par rapport aux conséquences sur les travailleurs qui sont au niveau de la primature. Il se trouve que certains de ces travailleurs sont affiliés à notre syndicat. Puisque notre syndicat a comme mission de défendre  les intérêts matériels et moraux  de tous les travailleurs de l’Administration  y compris les travailleurs de la présidence comme de la primature. Aujourd’hui, nous souhaiterions avoir une vision très claire des rattachements institutionnels qui ont été faits pour certaines structures qui ont été hébergées au niveau de la primature», a regretté Matar Dabo sur iRadio.

Ainsi, M. Dabo indique qu’il souhaite avoir  beaucoup plus d’explications en ce qui concerne le décret de répartition des services. Parce que «certains de nos camarades nous ont signifié que pour eux, ils ont été rattachés au niveau du Secrétariat général du gouvernement».

Le secrétaire général du Syndicat national des cadres et employés de l’Administration publique sollicite une rencontre avec le secrétariat général du gouvernement, pour tirer au clair cette situation. Et pour apaiser les inquiétudes des travailleurs de la primature.


affaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (15:08 PM)
    Sont-ils des fonctionnaires ou pas? Si ce sont des fonctionnaires, ils ne doivent pas avoir d'inquietude, il seront recases quelque part.
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (15:16 PM)
    Vraiment vous m'avez marcher sur la langue pourquoi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Douggy Duck

    En Avril, 2019 (15:32 PM)
    Vous allez travailler pour le Palais pour Macky le futur PM, l'homme du Fast Track, du Fatatracht, Monsieur + de chez Balsen, l'homme providence, l'enculeur de mouches. Mais vous avez raison de vous inquiéter car avec lui tout est possible, s'il y a des gens qu'il n'aime pas, il va les virer c'est sûr.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ernest

    En Avril, 2019 (15:45 PM)
    Ventilez les dans les écoles publiques pour combler le manque d'enseignants dans certaines localités et là ils seront au moins utiles pour le pays....
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2019 (16:18 PM)
    de toutes les facons une structure comme le SECNSA ( secretariat executif du conseil national de la securité alimentaire) qui etait logée à la primature doit etre rattachée avec le CSA pour mieux reconcentrer les actions du gouv et amoindrir les depenses.

    avec ce fossoyeur de l'économie qui a pilliié le PRODAC et qui est entrain de tariner le SECNSA dans des situations trés difficiles. m senghor s'exerce dans la gabegie , le vol , avec des maisons qu'il a louée dans les régions , du népotisme ,des recrutements clientélistes pour des salaires hors normes.

    ce senghor doit etre démis de ses fonctions et trainé devant l'ofnac et poursuivre son dossier du PRODAC.

    voila un grand déféquant financier qu'il faudra limogé
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2019 (16:19 PM)
    de toutes les facons une structure comme le SECNSA ( secretariat executif du conseil national de la securité alimentaire) qui etait logée à la primature doit etre rattachée avec le CSA pour mieux reconcentrer les actions du gouv et amoindrir les depenses.



    avec ce fossoyeur de l'économie qui a pilliié le PRODAC et qui est entrain de tariner le SECNSA dans des situations trés difficiles. m senghor s'exerce dans la gabegie , le vol , avec des maisons qu'il a louée dans les régions , du népotisme ,des recrutements clientélistes pour des salaires hors normes.



    ce senghor doit etre démis de ses fonctions et trainé devant l'ofnac et poursuivre son dossier du PRODAC.



    voila un grand déféquant financier qu'il faudra limogé

    {comment_ads}
    Auteur

    Sy

    En Avril, 2019 (17:41 PM)
    Il n'y a aucune inquiétude. Ils seront reversés dans leur corps d'origine. Intérieur,affaires étrangères impôts fonction publique
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:53 PM)
    Ces travailleurs de la Primature ne sont-ils pas des fonctionnaires pour être redéployés dans les services de l'administration ? Inquiets, pourquoi ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaye

    En Avril, 2019 (17:57 PM)
    Il n y a pas péril en la demeure comme l a explicité quelqu'un plus haut. S ils sont fonctionnaires ou agents de l état ils seront redéployés ailleurs. Maintenant s ils bénéficient de contrats spéciaux où il est précisé que leurs fonctions prennent fin avec celles du Premier Ministre ces agents savent de quoi s en tenir.
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:06 PM)
    ceux qui ont un metier n'auront pas de probleme ils seront tot ou tard en emploi
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:06 PM)
    ceux qui ont un metier n'auront pas de probleme ils seront tot ou tard en emploi
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email