Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Tivaouane : Les populations de Ndogal Dieng réclament eau, électricité et route

Single Post
Tivaouane : Les populations de Ndogal Dieng réclament eau, électricité et route

Fondée en 1902, le village de Ndogal Dieng refuse de tomber dans l’oubli. Située dans le département de Tivaouane, la localité a décidé de sortir de son mutisme pour rappeler à l’Etat ses doléances. Parmi celles-ci, a listé le chef de village Mbaye Dieng, la piste le bitumage du tronçon qui va de Touba Fall à Ndogal. «Ce tronçon est long de 4,5 kilomètres.

Nous avons écrit des correspondances au directeur d’Agéroute, Ibrahima Ndiaye, qui a dit avoir instruit sa direction régionale de Thiès-Diourbel pour une visite des lieux afin de connaitre la consistance des travaux en vue de sa programmation dans les projets futurs en recherche de financements.

C’était le 23 octobre 2015. Nous avons saisi d’une correspondance le ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, le 4 septembre 2014. Il nous avait dit qu’il avait déjà saisi ses services compétents chargés d’examiner avec l’attention requise notre demande dans le cadre des programmes d’électrification en cours d’élaboration.

Nous avons aussi écrit à l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale qui nous a informé que l’électrification de ce village était en étude qu’elle sera intégrée dans les projets et programmes de l’Aser et que tout serait finalisé pour le court terme dans une correspondance signée Astou Guèye Samba , directrice générale, le 28 septembre 2015. Maintenant jusqu’à ce jour, nous n’avons rien vu».Le chef de village ajoute que Ndogal n’a ni eau ni électricité alors qu’elle est forte de 2000 âmes. .


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymepatali

    En Mai, 2016 (15:42 PM)
    C'est Dieng moussé mbore, dieng guembe ou dieng sala ?

    Ainsi on pourra commenter !  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (20:05 PM)
      chitititite , mais sama gagni senegal mô gnèfe maamame sous-développé.
      li gnaw na. un village de 2000 âmes sans route sans voiture sans eau sans electricitè sans télé sans ventilateur sans supermarché, sans pressing, sans manucure sans parfumerie sans patisserie sans fromagerie sans distributeur de billets sans boite dè nuit, rien que du sable des mouches des moustiques et des désespérés qui vivent d'espoir
      do khame sakh moye tonetou sa dome
      - l'enfant :"papa, pourquoi le senegal croupit dans la misère ?"
      - le père : "nopile, ya gnak yare gouné gui!"

      hé macky, gawanetoul gnou émerger . djotna neuk. gnou ngui beugue dè.
      Émergence : urgence nationale
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (16:56 PM)
    Je me demande si les gens qui nous dirigent connaissent la signification du mot émergence. Parce que c'est irréaliste de parler d'émergence pendant que des populations n'ont pas accès aux besoins les plus élémentaires à moins que émergence ait une signification différente chez nous. Bandes de paresseux! Nous nous rendons même pas compte de notre retard. Presque tous les pays africains sont entrain de nous devancer
    Auteur

    Foulbés,

    En Mai, 2016 (17:26 PM)
    Les DIENG sont des Peuls pure Souche, dont une masse importante est originaire de Walaldé ou de Halwar, Département de Podor, Fouta Toro, Nord-Est du Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de tout.

    Mais les DIENG sont aussi massivement présents dans d'autres zones du Fouta Toro.

    Il s'agit des Peuls "Dienguelbés" (il y a même un village dans le sain-saint Djolof des Peuls pure Souche qui porte le nom de "Dienguel").

    Les DIENG du Fouta Toro sont réputés dignes-nobles-courageux-loyaux-fidèles ataviques; ils abhorrent les peureux-fanfarons-vantards-exhibitionnistes-menteurs-falsificateurs-tricheurs-usurpateurs-arrogants-insolents-impolis-fainéants-paresseux-oisifs-arrogants-comploteurs-manipulateurs-manoeuvriers-trompeurs-traitres.

    Les ancêtres de nos chers-es frères-soeurs Berbères de la Mauritanie ou du Maroc qui tentaient de prendre possession du Sénégal à partir du Fouta Toro connaissaient bien qui sont les DIENG-DIENGBE.

    Une frange de ces DIENG sont partis du Fouta Toro pour la région de Louga, Djolof, Mbour, Tivaone, jusqu'en Sine des Sérère pure Souche.

    D'ailleurs les Sérères (nos éternels captifs, aussi les Diolas!) qui ont comme Noms Dieng - Bakhoum (Bocoum), etc, sont des Peuls pure Souche originaires du Fouta Toro.

    Voilà l'Histoire vraies en quelques succinctes lignes.

    Maintenant passons aux choses à résoudre à court-moyen terme.

    NOUS demandons donc au chef de Village de DOGAL (sans le n car le nom est sans doute certainisé) est prié de foutre dans ce site ses propres coordonnées ainsi que les numéros de ses téléphones.

    Si c'est honnête-sincère-sérieux, NOUS résoudrons, dans les plus brefs délais, la question de l'eau, gratuitement, sans arrière pensée, discrètement, sans tambours ni trompettes.

    PULAGU AUTHENTIQUE OBLIQUE!

    Foulbés.
    Auteur

    Anonymepatali

    En Mai, 2016 (15:04 PM)
    Donc il n'y a pas de wolof pure souche ?  :xaxataay: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR