Vendredi 03 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Victoire de Macky : L’opposition réduite à sa plus petite expression ?

Single Post
Victoire de Macky : L’opposition réduite à sa plus petite expression ?

Cette présidentielle démontre que Macky Sall  qui voulait réduire l’opposition à sa plus simple expression a presque atteint son objectif. Les nombreuses alliances autour du candidat de la coalition Idy2019 n’ont pas permis à Idrissa Seck d’obtenir un second tour face au président sortant.

Le président sortant Macky Sall serait-il en train d’atteindre son objectif  de réduire l’opposition à sa plus simple expression ? Cette interrogation a tout son sens au vue du déroulement et des résultats de la dernière présidentielle du 24 février dernier.

D’abord, Macky Sall a encadré la participation au dernier scrutin par le parrainage. Un filtre qui a permis de rationnaliser l’espace politique, disent ses partisans. Pour l’opposition, il ne s’agissait ni plus ni moins qu’une manœuvre pour éliminer des adversaires.

Dans tous les cas, au mois d’août 2018, c’est plus de 80 représentants de candidats à la candidature  qui se sont présentés à la Direction générale des élections pour le retrait des fiches de parrainage. Par la suite 27 ont déposé leur dossier au Conseil constitutionnel, alors que les autres ont du abandonner la course. A la fin, seul sept ont été retenus à l’issu de l’étape de vérification des parrains.

Seulement, la sélection ne s’arrêtera pas là, car le candidat du Parti Démocratique Sénégalais (Pds), Karim Wade et l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, frappés par des condamnations judiciaires ont été raillés de la liste des candidats, même s’ils ont franchi l’étape du parrainage.

En fin de compte, seuls cinq candidats sont admis à la présidentielle à savoir Macky Sall de BBy, Ousmane Sonko du Pastef, Madické Niang (sans appareil politique), Idrissa Seck  du Rewmi  et Issa Sall du Pur.

Du coté de l’opposition, des alliances vont rapidement se nouer afin de faire face à la mouvance présidentielle. Le candidat de la coalition Idy 2019, Idrissa Seck récoltera sans doute la part belle. En effet, l’ancien maire de Thiès sera entouré de recalés comme Bougane Guèye Dany, Khalifa Sall, Malick Gakou,  Amsatou Sow Sidibé, Hadjibou Soumaré, Moustapha Guirrasy, Abdoul Mbaye , Pape Diop…

Pendant ce temps, le pape du Sopi appelle au boycott mais son appel semble  tomber dans l’oriel d’un sourd, car aucun leader  de l’opposition ne suit ses directives.

Ousmane Sonko pour sa part sera soutenu par Boubacar Camara et Pierre Goudiaby Atepa, alors qu’El Hadji Issa Sall se retrouve avec Mansour Sy Diamil et le juge Ibrahima Hamidou Dème.

Le candidat d’Idy 2019 qui a enregistré plus de soutien récolte pour sa part 20,5% alors que Sonko arrive troisième avec 15,67%.

Des alliances qui n’ont pas fait le poids face à Macky Sall  qui a rempilé pour un deuxième mandat de 5 ans, dès le premier tour.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email