Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Wade-Macky : La réconciliation est en marche

Single Post
Wade-Macky : La réconciliation est en marche

Le Président Macky Sall serait-il en train de jeter les bases d'une réconciliation avec son prédécesseur, Abdoulaye Wade ? Il a posé un acte fort qui laisse penser qu'il est en train de lever les obstacles à un rabibochage éventuel avec le pape du Sopi.

Selon Libération de ce lundi, le chef de l'État a ordonné la restitution d'un ensemble de biens des Wade saisis dans le cadre de l'application du verdict du procès de la traque des biens mal acquis dont le principal mis en cause était Karim Wade, condamné à 5 ans de prison (puis gracié) et une amende de plus de 130 milliards de francs Cfa.

Il s'agit, détaille le journal, de deux maisons situées à Point E et d'un immeuble sis à la Sicap Rue 10. Valeur des bâtiments : 800 millions de francs Cfa.

"Ces biens avaient été abusivement mutés au nom de l'État. Et c'est le Président Macky Sall lui-même qui est monté au créneau pour éviter ce qu'il considérait comme un abus manifeste", rapporte une source de Libération.

Implication du khalife des mourides
Un avocat de Karim Wade, interrogé par Libé, entretient le mystère sur les raisons de ce revirement. Il dit : "Nous n'avons aucun commentaire à faire. Ils ont saisi des biens et ils les ont restitués. C'est à eux d'expliquer ce qui s'est passé et sur quelle base légale ils ont pris cette décision."

Intervenu dans ce contexte, ce geste du chef de l'État peut être interprété comme un pas en direction de son prédécesseur avec qui les rapports sont heurtés depuis le déclenchement de la traque des biens mal acquis, qui s'est soldée par la condamnation de Karim Wade suivie, après qu'il a été gracié, de son exil au Qatar.

En effet, la restitution des biens en question survient alors que des manœuvres se déroulent en coulisses pour rapprocher Wade et Macky. Et l'une des initiatives les plus marquantes dans ce sens émane du khalife des mourides.

Dans une interview accordée à L'Observateur (à paraître), Serigne Bass Abdou Khadre confie avoir été témoin le jour où le guide de Touba "a invité Me Abdoulaye Wade à œuvrer dans le sens de retrouver Macky Sall, comme d'ailleurs il l'a fait aussi avec le Président Macky Sall".

Le porte-parole du khalife des mourides de poursuivre : "Je prie du fond du cœur pour leurs retrouvailles. L'aspect politique ne me préoccupe guère dans cette affaire, mais c'est la paix, qui n'a pas de prix, qui reste ma préoccupation primordiale. C'est aussi la préoccupation du khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Nous osons espérer que leurs retrouvailles sont dans l'intérêt du Sénégal et c'est pour cette raison que nous nous y attelons."

Manifestement, les retrouvailles entre Wade et Macky sont en marche. Reste à savoir quelle suite l'ancien chef de l'État donnera à l'acte posé par son successeur.


Article_similaires

54 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:10 PM)


    @
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (13:44 PM)
      grosse erreur. tout ce que macky veut, c'est de rester au pouvoir et il ne veut personne se présenter aux présidentielle qui pourrait gagner. il y aura peut-être des négociations, des retrouvailles et tous, mais macky ne relâchera jamais ni karim ni khalifa sall.

      seule la lutte peut les libérer et libérer du même coup la démocratie confisquée au peuple.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (14:20 PM)
      ceci n'est rien d'autre que le résultat d'un deal a trois entre des voleurs et une mafia qui bénéficient des largesses de ces vermines. et comme toujours, le peuple sénégalais sera le perdant. politiciens et marasmus sont les principaux freins au développement de ce pays. et comme toujours, seneweb, partie intégrantes de cette presse corrompue qui participe a la danse, va supprimer mon commentaire...
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (14:44 PM)
      ha ha ha voici une grosse erreur du président macky sall. pa wade a plusieurs tours dans son sac. vraiment macky est piègé. wait and see !
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (16:58 PM)
      ah ! quel pays ? on ne pose que des deals, entre temps le peuple meurt à petit feu .les politiciens et marabouts se partagent tous les biens de ce pays et nous , nous applaudissons dans la souffrance et l'ignorance. pauvre senegal .
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (17:04 PM)
      j'ose espérer que les magistrat tireront des leçons de ce désaveux. vous juger selon des orientations et par la suite on deal sous votre nez
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (21:02 PM)
      je l'avais dit et les répondeurs automatiques ont tenté de faire barrage, aujourd'hui le chien aboie , la caravane est effrayée et dispersée, c'est la débandade. l'histoire a encore bégayé , la situation de diouf à la fin de son régne, il disait que wade allait l'emprisonner dès qu'il accedera au pouvoir. pour le rassurer wade organisa à dakar une rencontre qui réunit al plupart des partis d'opposition de l'afrique et leur proposa l'adoption du statut de ancien président immunité) .
      le macky a pris conscience de sa minorité malgré l’enfantillage de ses ouilles qui tentent de le convaincre du contraire.
      dina kham né koula mag eupela sagar.
      l’ampleur du mouvement rethiou du peuple à l'endroit de wade (à deux reprises) a douché tous ceux qui donnaient wade comme mort politiquement.
      maintenant, wade ne lui fera aucun cadeau, il avait ménagé jusqu'à présent le macky pensant qu'il allait se ressaisir mais ce dernier alla jusqu'au bout de sa logique en franchissant toutes les lignes rouges. c'est au macky de faire ce qu'il faut faire, les marabouts ne lui seront d'aucun secours parce qu'ils a royalement ignorait leur conseil. il devra se déculotter pour être aller trop loin.
      je lance un défi à tous ceux qui accusent karim et son père de vol qu'ils en apportent la preuve. macky vient de reconnaitre que les biens attribués à karim ne lui appartenaient pas. pour l'argent, lors de son procès à la crei karim a posé la question suivante au ministère des finances d'alors , ablaye diop:
      " est -ce que de 2000 à 2012 , il a manqué dans vos caisses le montant dont on parle" réponse non avant d'ajouter que karim était un excellent ministre.
      pour l'oci il a reçù le quitus de son patron le sg kowetien (non l'état du sénégal) . wade est sorti du palais avec 700 000 cfa de ses politiques, où est passé l'argent, "je l'ai partagé avec les sénégalais". rappellez'vous pourquoi tous les grévistes voulez voir directement le pdt wade au lieu de leurs ministres de tutelle? sa générosité était sans limite.
      cependant, il ne supportait pas qu'on touche aux finances publiques, tous ceux qui ont été condamné pour malversation l'ont été sous wade (ses propres partisans).
      il a créé de nouveaux riches, c'était son devoir, on n'aide pas quelqu'un en lui donnant juste de quoi payer ses dettes. aidez des citoyens à émerger c'est un investissement ce que ne peuvent comprendre les faibles esprits avec leurs slogans racoleurs ( train de vie de l'état etc..) qui n'ont appris de l'ancien bloc de l'est qu'à boire de la vodka et jouer aux rémoras . feu albert bachir disait qu'ils ont tronqué le capital et courent derrière les capitaux.
      des preuves, messieurs les procureurs?
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:10 PM)


    @
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:17 PM)
    Macky korr Marieme Faye moo ko yorr
    Auteur

    Anony

    En Octobre, 2017 (13:19 PM)


    Macky da khassa nieuk c'est fini au fond de lui Khamna Wade fimou diar ak mom mais c'est trop tard menatoul dioubo ak Wade saytanéé dokhna séne dinganté ba paré
    Auteur

    Senegalais

    En Octobre, 2017 (13:21 PM)
    2019 il va dégager on en a assez de Macky même si un rat va se présenter nous allons voter contre le rat plus tôt que Macky il dégagera vaille que vaille à bon entendeur.... :emoshoot:  :emoshoot:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (16:03 PM)
      hahahaha tu est diabolique!!! @senegalais dans son maniement de la langue finira par voter pour macky vu qu'il votera contre le rat!!!! hihihi
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (17:44 PM)
      j'ai pas saisi non plus. il veut en fait voter pour un rat plutôt que macky.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (12:53 PM)
      il s'est embourbé, c est un aigri. voila le sort des personnes qui veulent du mal a leurs prochains.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:21 PM)
    Wade toujours dans des deal politique politicienne
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:35 PM)
    Moi c'est la maison du point E que Macky a saisi qui m'etonne. Je me rappelled quand on etait a l'universite on passait devant cette maison et on nous disait que c'est la maison de Wade. Je me rappelle on etait a la fac des sciences avec les macky, lui meme etait inscrit a l'institut des sciences de la terre.

    Comment c'est maison est devenue in bien bien mal acquis
    Auteur

    Tfm

    En Octobre, 2017 (13:35 PM)
    Tfm roule pour le Macky et 90% de la presse aussi roule pour Macky mais Yalla moy Borom Gour teh loudoul diekh amoul on a tous vu Wade et fils



    c'est evident kou eumba sa sankhal eumba sa kersa kéne moussi mouthiou pape ngagne ndiaye
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:51 PM)
    C'est garve ce qui se passe au Senegal.

    C'etait evident que Macky Vu son passe et son enrichissement fulgurant n'avait aucune legitimite pour poursuivre qui que ce soit.

    A la fin c'est le peuple senegalais qui voitses deniers s'envoler aux pertes et profits.

    Que Macky et Wade se reconcilie est une chose,que tous ces prejuduices au peuple reste impuni en est une autre.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (13:54 PM)
    et le peuple a qui appartient les biens, les marabouts ,les politiciens , bref tous!

    Soulevons nous contres ces traitres qui nous trahiront toujours.........

    Auteur

    Ex Goor

    En Octobre, 2017 (13:58 PM)
    Je ne crois pas que le khalife des mourides ait dit au président de la république de restituer à Wade les biens saisis dans la traque des biens mal acquis. Ou les biens sont mal acquis et il faut les saisir parce qu'il s'agit de biens volés et le voi est condamné par toutes les lois, ou b ien les biens ne sont pas mal acquis mais ont été saisi par la force; ce qui serait très grave. Si les biens sont en vérité mal acquis, c'est à juste titre qu'ils sont saisis. Si ces biens sont restitués même mal acquis, libérons tous les voleurs qui sont dans les prisons senegalaises. Si des voleurs sont libres à cause de leurs" bras longs", l'injustice sera énorme et le peuple finira par régler ses problèmes sans les lois senegalaises. Si vraiment les choses fonctionnent comme ça, voilà l'explication de la liberté de certains hommes bien connus au Senegal qui sont libres pour avoir déclaré des maladies fictives. Bon ils ne sont malades que lorsqu'ils sont entre les mains de la justice. Dès qu'ils sont dehors,, ils sillonent le monde où sont présents dans tous les " khawarés" organisés dans ce pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (14:26 PM)
      crois a ce que tu veux. la réalité est que touts les trois parties jouent dans la meme ronde. tous des pilleurs. politiciens voleurs toujours au chevet de ces marabout du fric
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (14:07 PM)
    Macky qui veut se réconcilier avec Wade? il sent que c'est chaud pour lui
    Auteur

    Scott

    En Octobre, 2017 (14:18 PM)
    Pour un sénégal de paix et de stabilité politico-sociale, ie pense que c’est une trés bonne chose aujourd’hui au regard du parcours des deux hommes depuis 2000 il est trés normal que les choses s’arrangent aprés tant de divergences politiques. Le président Macky sall prouve encore à ses détracteurs qu’il est un homme de dialogue et de paix et que seul le développement du sénégal l’intéresse mais rien d’autre alors que les gens se mettent au travail et cesse de bavarder à longueur de journée.
    Auteur

    Akila

    En Octobre, 2017 (14:20 PM)
    C' est la CREI qui a saisi les biens de WADE, pourquoi MACKY doit lui restituer ses biens ? Donc c' est vrai qu' au Sénégal, la justice c' est MACKY. Si MACKY SALL veut, KHALIFA peut même passer la nuit chez lui aujourd'hui. C'est pourquoi nous en mesure de croire à tout ce que Pape Alé NIANG dit tous les mercredis. Ou va t-on avec cette justice d'indigne ? pape Alé tout le peuple sénégalais est fier de vous. Vous êtes notre espoir. Nous vous soutenons et on prie pour vous tous les jours. Comme vous êtes le seul vrai défenseur des droits de l'homme au Sénégal. Moi je souhaiterais vous rencontrer car vous abattez un énorme travail pour que les sénégalais vivent dans la paix et la joie. Seuls, les ennemis de la République sont contre vous.  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
    Auteur

    And Soxali Thiès

    En Octobre, 2017 (14:31 PM)
    https://www.youtube.com/watch?v=Lp9L2yamEMI
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (14:32 PM)
    1 AU NOM DE QUOI MAKY DOIT RESTITUER ? OÙ EST LA JUSTICE



    DITE INDÉPENDANTE ?



    2 IL NE FAUT PAS SE RÉCONCILIER AVEC MAKY. IL FAUT S EN



    DÉBARRASSER



    3 LES MARABOUTS DOIVENT FAIRE ATTENTION. NON



    SEULEMENT LES POLITIQUES NE LES RESPECTENT PAS MAIS IL NE FAUT PAS QU ILS



    PASSENT POUR ÊTRE DES SAUVEURS DU RÉGIME
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (14:40 PM)
    DONC EN CLAIR C MACKY QUI AVAIT SAISI LES MAISONS PAS LA CREI

    DOYNA WARR
    Auteur

    Un Texte Qui Resume Toute Ma P

    En Octobre, 2017 (14:46 PM)
    Générosité contre ingratitude !



    Wade a donné à Maky son premier salaire en le nommant Directeur général de Petrosen.



    Wade a nommé Maky Ministre, Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale.



    Wade accorde le privilège historique au seul Ministre Maky de participer à la confection de la liste des membres du Gouvernement par le Premier Ministre Idrissa Seck.



    La seule fois où Wade a passé la nuit dans la demeure d’un politicien c’est chez Maky à Fatick.



    Wade rend visite à la vieille maman de Diouf à Louga pour lui dire ceci : sa doom moo dém sa doom moo nieuw, ton fils Diouf est parti mais c’est ton fils Wade qui est là, n’ayez rien à craindre.



    En battant Diouf en 2000, Wade a envoyé Diouf en mission à l’étranger avec avion présidentiel.



    En quittant le Sénégal Wade met l’avion de commandement à la disposition de Diouf.



    Wade n’a jamais inquiété la famille de Diouf qui l’a pourtant jeté mille fois en prison avec ses lieutenants et partisans sans compter les procès en sorcellerie. Summum de la générosité, Wade mobilise le Sénégal et l’Afrique diplomatiques pour que Diouf soit élu triomphalement Secrétaire général de la Francophonie.



    Regardez comment Macron a honoré son prédécesseur Hollande à l’Elysée!



    Admirez Macron rendant une visite de courtoisie le jour de la passation de pouvoir au Maire de Paris Anne Hidalgo qui lui est farouchement opposé à lui pendant la présidentielle.



    Louez le triomphe modeste de Justin Gatlin le vainqueur de la finale du 100 mètres à Londres 2017 qui vient se prosterner devant le maître vaincu Usain Bolt pour lui rendre hommage !



    Déplorez ici au Sénégal comment Maky le locataire de Dieuppeul en 2000, a tenté en vain de tuer Wade en faisant venir au Palais lors de la passation de pouvoirs des siffleurs professionnels pour humilier Gorgui, sa famille politique, biologique et ethnique. Manipulations tous azimuts de la justice et des medias pour anéantir Wade qui lui a tout donné. Appareils idéologiques et répressifs de l’Etat aux trousses de Gorgui et à ses proches. Emprisonnement pour des raisons politiques de Karim, unique fils ainé de Wade qui vient de perdre sa femme qui lui laisse deux petites filles orphelines. Réformes constitutionnelles déconsolidantes en instituant un âge plafond pour les élections présidentielles afin d’empêcher Wade de se représenter.



    Indignez-vous avec Maky qui embastille les maires opposants et leur empêche d’administrer correctement leurs localités.



    C’est maky qui a poussé Wade le promoteur de la démocratie et des infrastructures modernes, à revenir en politique à coups de vexations, humiliations, haine, méchanceté gratuite, manipulations de la justice, prisons, spoliations. Maky pousse le cynisme jusqu’à arracher à Wade dans le cadre d’une prétendue traque des biens mal acquis, sa maison du point E. Tous les sénégalais devaient se lever pour réclamer la restitution de ses biens à Wade qui loge comme un sans domicile fixe chez Me Madiké Niang.



    Imaginez Wade un ancien Président de la république squatteur de maison, sans foyer au Sénégal qu’il a dirigé pendant 12 ans. Voilà la prouesse de Maky. Wade est une personnalité qui ne mérite pas un traitement aussi dégradant ! Honteux pour l’image, l’histoire !



    Sûr que Maky se prépare, si notre Gorgui national devait mourir, à lui refuser un tombeau au Sénégal comme Paul Biya du Cameroun l’a refusé à Ahmadou Ahidjo enterré à Dakar.



    Au bal des hypocrites, devant le futur cercueil de Wade enveloppé du drapeau vert or rouge et pourquoi pas bleu jaune du PDS, point de simagrée, de compassion feinte, d’oraison funèbre du bout des lèvres, de silence de mort qui bruit le mensonge, de drapeaux mis en berne, de musique militaire, de deuil national, de livre des condoléances à ouvrir, de délégations officielles, de cortège funèbre pour Touba la sainte, de musique religieuse dans les medias, de groupes de presse qui rendent un hommage de circonstance, de monuments et lieux à son nom !



    Non, Abdoulaye WADE ne mérite pas le traitement que lui inflige cyniquement Maky !



    Djoloff fign
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (14:48 PM)
    6 = 9

    En politique c'est facile il suffit d'être habile

    Pour emmener brouter les boeufs
    Auteur

    Anonymefans

    En Octobre, 2017 (14:56 PM)
    rien que la verite pourquoi le khalif avec tout le respect qui sied n est pas intervenu pour la liberation de khalifa sall ? la liberation de l imam ndaw ? de idrissa seck avec wade ? pourquoi au senegal les khalifs n interviennent jamais quand les deniers publics sont pilles ? pourquoi ils n interviennent jamais pour une justice basee sur le saint coran ? pourquoi ils n interviennent jamais pour leurs talibes demunis qui dorment pendant des annees sans etre juges ? pourquoi ceux qui croient en ces derniers ils doivent reflechir car le coran est guidance et misericorde il y a tellement d injustice au senegal qui meriterait leurs interventions . pourquoi ces khalihs se taisent devant la montee de la francofonie alors dabakh l avait denoncee ? il faut que le khalif sache que d ailleurs on se demande s il n a pas ete manupule par ses pages que chaque citoyen se preoccupe de sa prpre situation et non de savoir si wade et macky roulent ensemble c est vraiment le dernier souci de la population confrontee a des difficultes dues par le gaspillage de leurs ressources par wade et macky d ailleurs comment macky taxe de DEUM ET DE DESCENDANT D ESCLAVE par wade puisse se reconcilie avec wade voleur ? cette accusation est tres grave elle est indelebile personne ne peut l oublier meme s ils reconcilient il n empechera pas aux citoyens de decider de leur avenir seul ALLAH detient le pouvoir en LUI SEUL LES CROYANTS PLACENT LEUR CONFIANCE QU ALLAH donne longue vie et tout le monde mais 90% des senegalais sont indifferents a cette reconciliation et ilsprendront leurs decision le moment venu INCHALLAH
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (06:01 AM)
      reponse simple: ces marabouts sont complices de ces voleurs qui leur donnent une partie du butin
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (06:01 AM)
      reponse simple: ces marabouts sont complices de ces voleurs qui leur donnent une partie du butin
    Auteur

    Anonymefans

    En Octobre, 2017 (15:04 PM)
    c est un non evenement pour les senegalais le regne des ndigueul est revolu comme dans la tombe chacun est responsable de ses actes et personne ne peut etre responsable des peches des autres meme de ses propres enfants
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:06 PM)
    CERTAINS DISENT QUIL DEGAGE QUIL DEGAGE.. ET QUI ALLEZ VOUS METTRE A SA PLACE??? CETTE PERSONNE AUSSI A SON ARRIVEE.. IL SERA ADULE DE TOUTE PART ET APRES UN CERTAIN TEMPS.ON DIRA DE LUI LES MEME CONNERIES.. QUIL DEGAGE.. LE PROBLEME AU SENEGAL CE NEST PAS LE PRESIDENT OU LES HOMMES POLITIQUES... AU SENEGAL LA POLITIQUE EST BASEE SUR L'ARGENT, L'ENTOURAGE ET LA RAISON DU PLUS FORT QUI EST TOUJOURS LA MEILLEURE..



    AUCUNE SOLUTION JUSQUICI SI MACKY DEGAGE... SENEGALAIS ... SI BOPAMM... MO KHAMOUL LIMOU BEGEU... RAISON POUR LAQUELLE.. JE SOUHAITE QUE LES MILITAIRES DIRIGENT CE PAYS. COMME CA NGENNN AMMM LOULENN DOYYYYYYYYYYYYY
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:10 PM)
    Auteur

    Iba

    En Octobre, 2017 (15:12 PM)
    Les grands voleurs au finish s'en sortent toujours.



    Dans nos prisons, il n'y a que petits voleurs, des agresseurs et autres.



    les big voleurs roulent en SUV vitre teintée, big villa.



    Le sénégalais galère pour acheter une miche de pain de 150f pour le petit déjeuner.



    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:15 PM)
    moi, un inconditionnel de wade, je n en veux pas,c est maky qui va en gagner, le combat est engagé , il faut l achever
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:20 PM)
    j'ai peur d'un printemps arabe pour le sénégal vu les déclaration du procureur
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:35 PM)
    Astafiroula  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (15:59 PM)
    il a interet à demander pardon à wade, s'il ne le fait il le regrettera si wade meurt avant lui
    Auteur

    Bounkhatab

    En Octobre, 2017 (16:19 PM)
    on s en fout,wade est parti en 2012,En 2019 ,Macky va quitter le pouvoir because il a singe wade,
    Auteur

    Leuz

    En Octobre, 2017 (16:28 PM)
    Poste N°7 il ne sagie pas de celle là.
    Auteur

    Litré/ment

    En Octobre, 2017 (16:41 PM)
    1 mar/a/boue est 1 re/deal/ateur soss/ial
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:41 PM)
    Le PDS n en veut pas
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:42 PM)
    Il doit compter sur le grand âge de Wade. Si Wade refuse, Macky aura été magnanime. Mais Wade veut une amnistie pour Karim et cela je pense que Macky n'est pas près de la lui donner.



    En tous cas cela fait grosse magouille tout cela et que vient faire le Khalife des Mourides là dedans.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (16:54 PM)
    Non il n'est pas question de réconcilier avec Macky,au moment où les Sages de ce pays ont intervenu dans le cas particulier de Karim WADE et de l'acharnement de son régime sur les dignitaires du P.D.S.,il n'a écouté personne et évitait même la question en leur coupant court,pour leur dire que c'est la justice qui fait son travail,et maintenant se sentant en danger,il sait qu'il va perdre le pouvoir aux prochaines échéances présidentielles,il active sa presse pour manipuler les Sénégalais,non ça ne passera pas ces retrouvailles ne peuvent aboutir,il cherche a briser la dynamique de l'opposition comme ce fût le cas avec les législatives;cette fois les Sénégalais ont compris que tu cherches à te maintenir aux pouvoir,non c'est peine perdue ...
    Auteur

    Anonymobservateur

    En Octobre, 2017 (17:33 PM)
    Objectivement wade ne veut pas ,et ne gagne rien de cette réconciliation sans l’amnistie de karim Wade  :nono:  :nono:  :nono:   :nono:  :nono: Par contre Macky c'est que politiquement Wade est un faiseur de roi (selon les résultats du législative)cette réconciliation et la restitution des biens des wades, est une volonté de soulagement avec la CREI qui a condamné un seul politicien karim wade,et cela lui redonne la conscience tranquille envers Abdoulaye wade , et veux en même temps divisé l'opposition avec wade   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   Encore que Macky pousse le charme jusqu'à vouloir lui donner le nom de l'aéroport   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Mor Makh

    En Octobre, 2017 (17:58 PM)
    tout ça, ce n' est q de la vraie polotik bouillabaise pour ne pas dire gambou talibé...  :interrogation: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:05 PM)
    Poste N°7 tu etais dans quelle faculté??? :emoshoot:  :emoshoot: 

    Auteur

    Heuchy

    En Octobre, 2017 (18:33 PM)
    Les vrais hommes voient des on s'attarde pas sur des détails. Il est tant de voir l'intérêt suprême de la nation. Les religieux sont ds leur rôle. Le vieux wade malgré c défauts peut apporter bcp à ce pays car il a la vision. Macky avc son epouse est pragmatique et c un alchimiste. Ensemble le Sénégal reprend sa place de leader. vive les religieux
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (18:39 PM)
      non la reconciliation entre les deux ne peut avoir lieu c'est trop tard,macky a franchi le rubicon non ce ne sera pas possible.
    Auteur

    Macky Est Jeune Mais Sage

    En Octobre, 2017 (18:37 PM)
    Macky korr Marieme Faye moo ko yorr







    Macky sounou President moo ko yorr







    Macky korr Premiere djeeke mo ko yorr







    Macky cheri Marieme haafissou alkhourane moo ko yorr







    Marieme yaayou Amadou Macky Sall





    Marieme mou yaa Oumy Diallo





    Marieme Faye Birame







    Birame Penda Wagane







    Dougou dougou wagane







    Wagane Coumba Sandiane









    Macky Sall Ngaari gorko torodo







    Avec Macky pour un Senegal emergent





    Avec Marieme pour SERVIR le Senegal



    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:59 PM)
    prèsident fait très attentions a wade il disait si il clinote droit il va aller a gauche
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (19:54 PM)
     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (19:56 PM)
    le papi est rentré dans les rangs il n'a plus de moyens financiers  :contaan: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:22 PM)
    TAISEZ VOUS DR YOUSSOUPH NDIAYE CE QUE TU A FAIT A ABASS NDAO ENTRE 2009-2012; CES FAITS QUE TU A RECONNU A LA COUR DES COMPTES EN 2017



    VOLEUR-POLTRON*-GRANDE GUEULE-



    Audit du centre hospitalier : Abass Ndao infecté par la magouille



    17 mars 2015 JOURNAL LEQUOTIDIEN



    Une mission de vérification de l’Inspection des affaires administratives et financières (Iaaf) a été dépêchée au Centre hospitalier de Abass Ndao (Chan), au lendemain du départ de son ancien directeur Dr Youssou Ndiaye. Mais, la lecture du rapport officiel produit par l’Iaaf donne des urticaires. Les enquêteurs laissent voir des anomalies de toutes sortes, pour ne pas dire des combines et combinaisons à la limite mafieuses, qui ont profité à un personnel ou une catégorie de personnel, responsable à 90% de la situation précaire dans laquelle le Chan est plongée depuis des années maintenant. Selon le rapport de l’Iaaf, le Chan est transformé en champ de ruines, qui mettra bien des années, avant de redevenir normal.



    Abass Ndao risque de ne jamais se relever de sa gestion, sous l’ère Youssou Ndiaye. Du moins, si l’on se fie au rapport, produit par l’Ins¬pection des affaires administratives et financières (Iaaf). Cette mission est intervenue dans un contexte de transition du fait du changement de directeur effectué le 7 mai 2014. Pour les enquêteurs, ce changement de directeur semble être le corollaire de la situation tendue au sein du Centre hospitalier de Abass Ndao (Chan) entre Dr Youssou Ndiaye et une bonne partie du personnel depuis 2011.



    L’Iaaf fait remarquer que, sur le plan de la gestion, la structure devait, en fin avril 2014, trois mois d’arriérés de salaire à ses agents. Aujourd’hui, ces arriérés sont épongés et les réclamations portent uniquement sur les primes. Le fonctionnement normal des services techniques comme administratifs pose problème du fait de la vétusté des équipements, de la défaillance de la maintenance, de la rupture fréquente de consommables, de la situation déplorable des ressources humaines.



    Ces manquements, selon les en¬quêteurs, empêchent le Chan de fonctionner normalement et obligent le personnel à réorienter des patients dans les cliniques privées ou d’autres hôpitaux plus nantis en équipements et accessoires avec pour conséquence «une baisse significative des recettes propres. Pendant ce temps, la dette de l’hôpital ne fait que s’accroître. L’urgence est un vain mot, l’accueil et l’orientation inexistants. Le taux d’absentéisme est très élevé. Il en est de même des retards.»



    A propos de la masse salariale, elle n’est pas maîtrisée, selon le rapport. «Les tensions de trésorerie sont avérées et récurrentes, la baisse drastique des recettes peut être constatée sur les différents documents financiers, surtout durant la période (2010-2013). Les services tournent au minimum. Au moment de la prise de fonction du nouveau directeur, tous les contrats avec les fournisseurs étaient en voie de résiliation. La dette sociale avoisine 900 millions de francs Cfa, la dette fiscale plus d’un demi milliard et celle aux fournisseurs dépassent le milliard», lit-on dans le document.

    Auteur

    Honsy

    En Octobre, 2017 (20:23 PM)
    Penser que la réconciliation Macky Wade empêcherait les sénégalais de se débarrasser de vous, c'est mal lire les enjeux politique. N'oubliez pas que le Wade semblant puissant maintenant était le même qui fut faible en 2012 et ce grâce au peuple sénégalais. Nos hommes politiques ne savent pas lire entre les lignes.

    Bonne réconciliation et heureux débarras en 2019.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (20:28 PM)
    TAISEZ VOUS DR YOUSSOUPH NDIAYE CE QUE TU A FAIT A ABASS NDAO ENTRE 2009-2012; CES FAITS QUE TU A RECONNU A LA COUR DES COMPTES EN 2017

    TA PLACE DEVRAIT ETRE LA PRISON . OUI LA SANTE EST MALADE A CAUSE DE PERSONNES COMME TOI.

    VOLEUR-POLTRON*-GRANDE GUEULE-HORS LA LOI



    Audit du centre hospitalier : Abass Ndao infecté par la magouille







    17 mars 2015 JOURNAL LEQUOTIDIEN







    Une mission de vérification de l’Inspection des affaires administratives et financières (Iaaf) a été dépêchée au Centre hospitalier de Abass Ndao (Chan), au lendemain du départ de son ancien directeur Dr Youssou Ndiaye. Mais, la lecture du rapport officiel produit par l’Iaaf donne des urticaires. Les enquêteurs laissent voir des anomalies de toutes sortes, pour ne pas dire des combines et combinaisons à la limite mafieuses, qui ont profité à un personnel ou une catégorie de personnel, responsable à 90% de la situation précaire dans laquelle le Chan est plongée depuis des années maintenant. Selon le rapport de l’Iaaf, le Chan est transformé en champ de ruines, qui mettra bien des années, avant de redevenir normal.







    Abass Ndao risque de ne jamais se relever de sa gestion, sous l’ère Youssou Ndiaye. Du moins, si l’on se fie au rapport, produit par l’Ins¬pection des affaires administratives et financières (Iaaf). Cette mission est intervenue dans un contexte de transition du fait du changement de directeur effectué le 7 mai 2014. Pour les enquêteurs, ce changement de directeur semble être le corollaire de la situation tendue au sein du Centre hospitalier de Abass Ndao (Chan) entre Dr Youssou Ndiaye et une bonne partie du personnel depuis 2011.







    L’Iaaf fait remarquer que, sur le plan de la gestion, la structure devait, en fin avril 2014, trois mois d’arriérés de salaire à ses agents. Aujourd’hui, ces arriérés sont épongés et les réclamations portent uniquement sur les primes. Le fonctionnement normal des services techniques comme administratifs pose problème du fait de la vétusté des équipements, de la défaillance de la maintenance, de la rupture fréquente de consommables, de la situation déplorable des ressources humaines.







    Ces manquements, selon les en¬quêteurs, empêchent le Chan de fonctionner normalement et obligent le personnel à réorienter des patients dans les cliniques privées ou d’autres hôpitaux plus nantis en équipements et accessoires avec pour conséquence «une baisse significative des recettes propres. Pendant ce temps, la dette de l’hôpital ne fait que s’accroître. L’urgence est un vain mot, l’accueil et l’orientation inexistants. Le taux d’absentéisme est très élevé. Il en est de même des retards.»







    A propos de la masse salariale, elle n’est pas maîtrisée, selon le rapport. «Les tensions de trésorerie sont avérées et récurrentes, la baisse drastique des recettes peut être constatée sur les différents documents financiers, surtout durant la période (2010-2013). Les services tournent au minimum. Au moment de la prise de fonction du nouveau directeur, tous les contrats avec les fournisseurs étaient en voie de résiliation. La dette sociale avoisine 900 millions de francs Cfa, la dette fiscale plus d’un demi milliard et celle aux fournisseurs dépassent le milliard», lit-on dans le document.
    Auteur

    Anonymetutelle

    En Octobre, 2017 (20:41 PM)
    Dépenses de cuisine exorbitantes et injustifiées : La marmite de toutes les combines

    17 mars 2015



    La cuisine du Centre hospitalier Abass Ndao (Chan) sent également des odeurs de malversation. Selon l’Iaaf, la lecture de la facture Egtf n°267 d’un montant de 1 million 338 mille 120 francs Cfa, qui a été comptabilisée pour un total de 5 millions 146 mille 500 francs, donne des frissons.

    D’autant plus que ce montant a fait l’objet de l’ordre de paiement n°762 en date du 3 avril 2012 ; alors que d’après le procès verbal de la commission interne, seul un total de 1 million 338 mille 120 francs a été réceptionné. Ce qui alimente plus les soupçons, c’est que des pièces du dossier ont été subtilisées. «Nous avons eu recours au double du dossier détenu par l’Acp pour le prouver», font remarquer les enquêteurs dans le rapport. Pour eux d’ailleurs, il faut que cette situation soit clarifiée et le plus rapidement possible.

    Aussi, «l’immixtion du comptable» dans les fonctions de l’ordonnateur par le règlement d’une facture de 30 millions de francs Cfa au profit de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) sans un titre de paiement émis par l’ordonnateur, a-t-elle été relevée dans le document.

    Observations de Dr Youssou Ndiaye sur le rapport : La fiabilité de l’enquête remise en cause



    Sur le rapport n°1/2015 portant mention Mission interministérielle de vérification au Centre hospitalier Abass Ndao (Chan), sont annexées les observations de Dr Youssou Ndiaye que Le Quotidien propose in extenso.

    «Il est troublant que pendant toute la durée de votre vérification, que vous n’ayez ni souhaité me rencontrer, ni consulté tous les actes de gestions (notes de services, décisions, courriers ordinaires et confidentiels etc…) pris par moi en ma qualité de directeur du Chan. Vous n’en faites en réalité aucune référence alors que dans votre rapport, il est aisé de voir que vous reprenez mot pour mot des courriers diffamatoires à mon endroit et rédigés par l’Acp.

    Vous parlez aussi de caisses parallèles que j’ai autorisées, en citant textuellement la lettre que l’Acp avait écrite dans le but de me diffamer et de cacher son incompétence dans la gestion de trésorerie. Pourtant une réponse au courrier de l’Acp existe et n’a pas connu de suite, venant contredire et prouver ses affirmations. Aussi, je vous (l’Iaaf) demande de me donner les preuves montrant que j’ai autorisé l’ouverture de caisses parallèles….

    Vous auriez dû à défaut de me rencontrer, aller aux archives de la direction pour y trouver tous les actes administratifs et les courriers de la tutelle de l’Acp, le rappelant à l’ordre et à un comportement adéquat. Ce qui vous aurait certainement évité les erreurs d’appréciation, les conclusions hâtives empreintes d’une subjectivité qui me font douter de leurs intentions réelles...

    Vous dites que le Ca n’est pas consulté sur les décisions prévues par l’article 8 et vous citez les points 1, 3, 4, 6, 8 et 13 de votre rapport. Je vous mets au défi de me démontrer cette assertion. Vous prouvez encore que vous n’avez pas pris la peine de consulter les budgets des exercices 2011, 2012, 2013…

    Tous les points que vous évoquez ont été débattus et adoptés au moment de l’examen et de l’adoption des budgets. Par ailleurs, tous nos budgets ont été approuvés par la tutelle…

    Pour ce qui est du licenciement de l’employé X et de la radiation des effectifs de Y (nous taisons volontairement leur nom), il est évident que vous n’avez pas lu leurs dossiers encore moins les actes qui ont prononcé ces sanctions. Sachez que ces actes respectent le Code du travail et toutes les procédures qui y sont rattachées.

    Pour ce qui est du Professeur El Hadji Niang, titulaire de Chaire d’imagerie médicale, sa présence se justifie dans tous les hôpitaux qui ont signé une Convention hospitalo-universitaire (Chu). Je vous rappelle que le Chan est le premier Eps au Sénégal, à avoir signé une convention avec l’université. Et donc, le Professeur de même que ses assistants bénéficient de prime comme tous les universitaires. Il n’y a donc rien d’illégal…

    Pour ce qui est de la cuisine, c’est l’Acp qui a doublement payé Emaf (le prestataire) en rapport avec le chef du service administratif et financier, son ami de la Fac dont la loyauté et le manque d’engagement sont de notoriété et qui m’a été affecté par une procédure que j’ai toujours dénoncée. Les recettes issues des activités de la cuisine et encaissées par l’Acp ont eu une destination que personne ne connaît. Vos investigations sur la cuisine devraient vous le révéler...

    Etant donné que vous avez délibérément ignoré le principe sacro-saint de l’équilibre dans la recherche des informations, vous ne pouviez pas réussir de façon objective le diagnostic de la situation du Chan. Autrement, vous comprendriez que l’indiscipline, le sabotage, les comportements clandestins, la défense d’acquis contraires aux intérêts du service public sont la règle au Chan. Ceci dans toutes les catégories socioprofessionnelles et que le management que j’avais instauré et qui a fait des résultats que vous avez volontairement ignorés, sont à l’origine de la conspiration qui s’est manifestée deux ans plus tard…»

    Le rapport transmis à la Présidence

    Après le travail effectué par la Mission interministérielle de vérification au Centre hospitalier Abass Ndao, le rapport définitif a été transmis à la présidence de la République via l’Inspection générale d’Etat (Ige). Selon des sources dignes de foi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale elle-même, a tenu à ce que la lumière soit faite dans cette affaire. «Le Pr Awa Marie Coll Seck a transmis le rapport à qui de droit, tout en espérant que toute la lumière soit faite», nous confie un de nos interlocuteurs.

    Trois ordres de paiement de 16 millions à son «bénéfice» : L’IAAF demande à Youssou Ndiaye de rembourser



    Au cours de ses investigations dans le budget, les finances et la comptabilité de l’hôpital, l’Iaaf dit avoir découvert trois ordres de paiement à Youssou Ndiaye, d’un montant total de 16 millions de francs Cfa, soit 5,6 millions deux fois et 4,8 millions de francs.

    Comme justification, il est fait état d’un délibéré du Conseil d’administration en date du 11 juillet 2011. Les enquêteurs écrivent ceci : «Cependant, si ce délibéré admet le principe d’une rallonge proposée par un agent, il n’en précise pas le montant et ne parle pas de rétroactivité. Par ailleurs, même si cela se justifiait, le décompte recèle des erreurs. A partir de la date de prise de service dont le Pv fait état le 26 juillet 2010 jusqu’au délibéré du Ca, en date du 8 juillet 2011, les rappels portant sur les Ordres de paiement n°3529 en date du 22 mai 2014 et n°569 en date du 1er mars 2012, soit 11 millions pourraient se justifier, dans la mesure où cette rallonge dont le montant n’est nulle part mentionnée a été incorporée dans le salaire de l’intéressé à partir du mois d’août 2011 jusqu’à la fin de sa mission au Chan. Partant l’Ordre de paiement n°756 en date du 29 mars 2012, soit 5,6 millions de francs Cfa ne se justifie pas.» Par voie de conséquence, l’Iaaf demande à Youssou Ndiaye de justifier la base de perception de ces émoluments, à défaut, de rembourser les sommes perçues.

    Dans cette même vaine, les enquêteurs ont déniché des caisses parallèles instaurées dans les services sans l’autorisation de l’Acp et échappant à son contrôle ainsi que l’existence de plusieurs comptes bancaires. Raison pour laquelle, ils demandent le respect des dispositions du décret n°2011-1880 du 24 novembre portant Règlement général sur la Comptabilité publique, en ses articles 121 et 122, selon lesquels «les fonds détenus par les comptables publics sont gérés selon le principe de l’unité de caisse. Ce principe s’applique à toutes les disponibilités des comptables qu’elle qu’en soit la nature.»

    «C’est une cabale contre moi…»

    L’ancien directeur de l’hôpital Abass Ndao est dans tous ses états, après que Le Quotidien l’a appelé par téléphone, pour lui faire part de l’existence de ce rapport et des charges qui pèsent sur lui. Dr Youssou Ndiaye est affirmatif : «C’est une cabale». «Je peux même dire que c’est une conspiration, organisée depuis le ministère de la Santé, car comment comprendre qu’on envoie l’Inspection des affaires administratives et financières (Iaaf) au Chan, après juste mon départ ? Je n’ai jamais vu une telle situation dans l’histoire de ce pays !»

    Passé la colère et l’indignation, Dr Youssou Ndiaye fait valoir ses arguments : «Concernant les ordres de paiement d’un montant de 16 millions de francs, il s’agit de deux ordres de paiement (Op) qui figurent dans le document de passation de service que l’Iaaf a elle-même validé le 29 mai 2014. Alors, en prenant service le 26 juillet 2010 à la suite d’une sélection par appel à candidatures, je n’ai pas demandé immédiatement la nature des avantages qui seraient liés au poste, par décence et aussi en tant que citoyen engagé mû uniquement par la volonté de relever les défis de cet hôpital. J’ai donc trouvé que mon prédécesseur qui n’était qu’intérimaire touchait 200 mille comme prime de responsabilité, 200 mille comme prime de logement, 200 mille comme prime de chef. J’ai décidé en son temps de ne prendre que les deux premiers. Je n’ai donc pas perçu de prime de chef. Ainsi la Ca en sa séance du 11 juillet 2011, au vu des résultats positifs qui m’ont valu ses félicitations, décida souverainement de me mettre au même niveau de rémunération que mes collègues des Eps. Le Ca décida à l’unanimité et à huis clos de m’octroyer 600 mille comme prime de responsabilité et 600 mille comme prime de logement avec naturellement effet rétroactif étant entendu que cela aurait dû être fait, dès que ma sélection qui fut matérialisée par décret, avait été faite. Par conséquent, un reliquat de 800 mille francs m’est dû. C’est cela qui représente l’objet des deux Op qui figurent dans le document de passation et qui ne m’ont pas encore été payés.»

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (23:11 PM)
    WADE BOULE KO NAGUOU, MACKY DAFFA KHORONE ( D. NDEYAME )
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (00:18 AM)
    Réconciliation de quoi. Prési Wade dou sa morom. Bayiko tranquille. Lui il travaille toujours et toujours pour le Sénégal  :smile:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (11:28 AM)
    Les loup ne se mangent pas entre eux. :bindeu:  :bindeu: 
    Auteur

    Mediacomvision

    En Octobre, 2017 (12:36 PM)
    Pour vos impressions, logos et cartes de visite n'hésitez plus, aller chez www.mediacomvision.com 771503838
    Auteur

    Mediacomvision

    En Octobre, 2017 (12:38 PM)
    Pour vos impressions, logos et cartes de visite n'hésitez plus, aller chez www.mediacomvision.com 771503838
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (12:56 PM)
    Je parle en tant que juriste,que signifie le terme "abusivement mutés" et une fois les immeubles mutés comment on peut les restituer sur simple decision du chef de l'Etat, sans violer la loi et les reglements ? politiquement , malgré les gestes de Macky en faveur de l'apaisement,je ne sens pas du coté de Wade des propos apaisants , de mon point de vue, je doute fort d'une accalmie tant que le sort de son fils bien aimé n'est pas reglé à sa satisfaction , pour cet homme au crepuscule de sa vie ,la politique est un instrument pour parvenir à cette fin ,qui seule le preoccupe ,pas autre chose.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (19:54 PM)
    Un Professeur de Physique Chimie, Très experimenté, dispense des cours de renforcement à domicile pour les élèves de la classe de 2nd à la terminale (Serie S1 et S2).

    Pour plus d'informations, veuillez le contacter sur le numéro ci-dessous.

    77 431 35 45.
    Auteur

    Senegal

    En Novembre, 2017 (03:21 AM)
    Nous vous remercions de signer notre pétition en ligne (www.senegol.com). Ainsi vous participez à la dénonciation de l’injustice qui est entrain de détruire notre Sénégal. Depuis le 07 mars 2017 Monsieur Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar et député du peuple a été victime d’accusations mensongères de malversation financière dans le seul but de l’écarter dans la course aux élections législatives et présidentielles. Il avait le choix entre rejoindre le parti au pouvoir et arrêter sa campagne ou aller en prison. Aujourd’hui le parti au pouvoir continue à s’obstiner sur le cas de cet innocent et même va plus loin ce 2 novembre 2017, compte lui retirer son immunité parlementaire qu’il n’a même pas reconnue depuis le 30 juillet, date à laquelle Khalifa Sall a été élu député.



    Notre objectif est d'atteindre 100 000 signatures pour nous faire entendre par les plus hautes institutions du monde. Merci de re-partager la pétition sur vos réseaux(chaque personne peut signer juste une fois).

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR