Vendredi 30 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Portrait

Alioune Samba Ciss, parcours d'un défunt maire-bâtisseur

Single Post
Alioune Samba Ciss, parcours d'un défunt maire-bâtisseur
Généreux ! Tel est décrit l'entrepreneur devenu maire. Aliou Samba Ciss, défunt maire de Diass, est décédé à l'âge de 73 ans, dans la nuit du samedi au dimanche des suites d'une longue maladie.

Malgré sa maladie, il est resté au service de ses administrés, jusqu'à son dernier souffle. Le responsable de l'Alliance des forces de progrès (Afp), a travaillé vendredi, et une fois arrivé chez lui, il fait une crise qui aura finalement eu raison de lui. Une grande perte pour la communauté Safène, car le défunt maire aimait à dire : "Je suis fier d'être Sérère et d'habiter la communauté rurale de Diass. Contrairement à certains, je n'ai pas attendu les élections pour me réclamer de Diass. J'ai ma maison ici, mes femmes et mes enfants. C'est pour moi un sacerdoce que d'habiter avec mes concitoyens".

Il aura passé 18 ans à la tête de la commune: l'histoire et le parcours de l'homme sont liés au développement de Diass. Sa gestion, il l'a démarrée comme président du Conseil rural. Il assure deux mandats successifs, puis il devient maire.

Son entrée en politique, il la doit à sa générosité et sa sociabilité. Entrepreneur dans le bâtiment, ses activités l'ont mené partout au Sénégal et dans la sous-région. D'après les témoignages, il aurait atterri dans la sphère politique par accident. Des responsables politiques de l'Afp l'ont repéré et ont porté leur choix sur lui. Il a remplacé le défunte Oulimata Thiaw, première femme à être présidente de Conseil rural au Sénégal.

"Je n'étais pas un politicien. Je n'ai jamais acheté la carte d'aucun parti. Quand les responsables de l'Afp sont venus me trouver et ils m'ont demandé de venir diriger leur liste, ils m'ont dit que si mon nom figurait sur les listes, les gens voteraient pour moi. J'ai accepté et c'est ce qui s'est passé pendant les élections, c'était en 2002", disait-il.

Son mandat, il l'a consacré à l'assistance des couches les plus défavorisées. Ce qu'il a fait jusqu'à son dernier souffle. En 2009, il entame son second mandat comme Pcr.

"De toute ma vie, je n'ai fait qu'aider mon prochain. Avant d'être président, j'allais dans les mosquées, les églises pour assister les malades et leur acheter leurs ordonnances, distribuer du riz aux plus nécessiteux", confiait-t-il de son vivant.

Plus qu'éloquent, son bilan demeure sa générosité envers sa commune. A son arrivée, il n'avait trouvé qu'un seul collège, grâce à lui Diass en compte sept. De la construction de salles de classe dans les 17 villages de la commune, en passant par l'équipement des postes de santé, au financement des femmes dans les villages, entre autres, Aliou Samba Ciss avait presque réussi son mandat. Même s'il n'a pas pu réaliser ses grands chantiers tels que l'hôpital de niveau 3, le stade omnisports de Diass, etc.

Grâce à lui aussi, la rareté des semences sera un vieux souvenir pour les cultivateurs de sa commune. Alioune Samba Ciss n'a jamais perçu son salaire. Il s'est toujours battu pour que sa localité soit un vivier de cadres. Que ce soit le concours de Police, de la Douane, du Prytanée militaire, la Santé militaire, il faisait tout pour que les dossiers parviennent aux collèges. Il s'était battu pour que les filles de sa commune qui ont le Bfem s'incorporent dans l'Armée.

Ancien arbitre et féru des arts martiaux, le défunt maire aura beaucoup fait pour le Sport. Il a apporté son soutien à beaucoup de jeunes pour qu'ils fassent une formation d'initiateur de football, et autant pour faire une formation d'arbitres. Il pose son empreinte en permettant aux jeunes de retrouver les navétanes après quatorze années de léthargie. Ciss clôture tous les stades et en a construit quatre. Chaque année, il octroie des lots d'équipements et des subventions aux différentes ASC.

Sous son magistère, l'Aéroport International Blaise Diagne (Aibd) est implanté à Diass, de même que l'usine d'eau minérale Kirène, les Ciments du Sahel et les carrières. Des ouvertures qui permettent à Diass de s'ouvrir et d'emprunter les rampes de l'émergence. La commune recouvre de l'argent de ces sociétés pour le réinjecter dans son développement.

Aussi membre du Craes, sa disparition sera une grande perte pour l'Afp. Le parti devient sans doute orphelin en perdant l'un de ses rares élus qui a mis la commune de Diass sur les rampes de l'émergence. Il repose désormais dans son village natal à Toglou, commune de Diass.


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2020 (12:50 PM)
    Paix à son âme. Qu'Allah l'accueille au paradis et lui pardonne ses erreurs.
  2. Auteur

    En Juillet, 2020 (12:54 PM)
    yala nako yala kharee aldjana
    Auteur

    Secktoglou

    En Juillet, 2020 (15:05 PM)
    Reposez en paix Tons que la terre de Toglou vous soit légère. Qu’Allah vous accueille dans son paradis céleste. amine

    Vous êtes une des fiertés du milieu saféne.
    Auteur

    Cysarr

    En Juillet, 2020 (15:26 PM)
    Que Le Bon DIEU l accueille au paradis .
    Auteur

    En Juillet, 2020 (17:31 PM)
    Un frere ...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email