Vendredi 27 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Religion

Les personnalités de Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma et de Serigne Mbacké Madina citées en exemple

Single Post
Les personnalités de Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma et de Serigne Mbacké Madina citées en exemple

Des religieux et des politiques ont apporté samedi des témoignages sur les œuvres et le compagnonnage exemplaire de Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma et de Serigne Mbacké Madina pour la de la cause de l’islam.

 

Apportant son témoignage le professeur Iba Der Thiam a dit que ‘’Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma avait un crédit qui forçait l’admiration. C’était un combattant infatigable de l’islam, un rempart contre les ennemis de l’Islam’’.

 

‘’Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma était également un panafricaniste. Il avait un leadership qui faisait qu’il était respecté’’, a-t-il déclaré lors de la célébration du centenaire de la naissance de Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma (1913-1978) et de Serigne Macké Madina (1913-1985), célébré à la mosquée Massalikoun Jinaan, située à Colobane (Dakar).

 

Serigne Mbacké Abdourahmane, qui animait une conférence sur "la dimension spirituelle" des deux défunts chefs religieux mourides, a souligné qu’ils avaient des qualités qui méritaient d’être données en exemple aux jeunes et à la société toute entière.

 

Selon lui, ces deux petit-fils de Serigne Touba respectaient et défendaient l’homme noir et la religion de musulmane grâce aux valeurs que leur ont inculquées leur père, Serigne Mamadou Moustapha Mbacké (1886-1945).

 

‘’Serigne Cheikh Mbacké et Serigne Mbacké Madina ont chacun, en ce qui le concerne, marqué d’un sceau indélébile l’enracinement de l’islam dans notre pays’’, ont avancé Modou Mamoune Diop et Alla Dieng, membres de la cellule de communication du comité d’organisation du centenaire.

 

Selon eux, ces deux chefs religieux avaient travaillé au ‘’rayonnement de la communauté mouride, au Sénégal et dans le monde’’.

 

Serigne Cheikh Mbacké, plus connu sous le nom de Gaindé Fatma, est né en 1913. Il a été baptisé par son grand-père Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, fondateur du mouridisme, qui lui a donné son propre nom, selon une note biographique reçue du comité d'organisation du centenaire.

 

Il est envoyé par son père chez le grand-père Serigne Makhtar Allé Lô, à Tindoly, puis à Touba, chez Serigne Modou Mokhtar Dieng, chargé de veiller à son éducation.

 

Par la suite, Gaindé Fatma se rend en Mauritanie pour se perfectionner en littérature, en théologie et au "tadjwid".

 

‘’Défenseur infatigable de la cause sociale, il a été un pionnier dans la construction d’établissements scolaires dans cette zone (Touba). Après le rappel à Dieu de son père, il s’installa à Touba et reconstruit la maison familiale de Taïf, qui lui servit de résidence secondaire’’, rappelle la note biographique.

 

Grand voyageur, il visita beaucoup de pays, au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique, où il se fait beaucoup d'amis, selon la même source.

 

‘’Il créa en 1965 la Fédération des groupements religieux et culturels de Cheikh Ahmadou Bamba, première organisation religieuse légalement reconnue au Sénégal’’, rapporte le document, rappelant qu'il est décédé le 11 mars 1978.

 

Il était connu pour sa "grandeur" et sa "générosité jamais égalée", selon le texte.

 

Serigne Mbacke Madina est né, lui aussi, en 1913. Il fut le demi-frère de Gaindé Fatma, qui est plus âgé que lui de deux semaines, selon la note biographique. Serigne Mbacké Madina est le fils de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké et de Sokhna Aminata Lô.

 

‘’Il était le deuxième khalife de Darou Khoudoss (1978-1985). Connu pour son adoration de Dieu, sa crainte révérencielle de Dieu et sa piété légendaire. Il a suivi le même parcours que son frère Serigne Cheikh Gaïndé Fatma, en ce qui concerne la recherche du savoir’’, renseigne le texte.

 

Il fonda Touba Kael en 1934 et y installa un "daara" (école coranique), ‘’où les disciples en quête d’une élévation spirituelle s’adonnaient à l’apprentissage du Coran et aux travaux champêtres’’.

 

Il passait la plupart de son temps entre Touba Kael et Madina. Il ne s'est définitivement installé à Touba qu’après le rappel à Dieu de Gaindé Fatma, le 11 mars 1978, rappelle-t-on de même source.



14 Commentaires

  1. Auteur

    Amsatou Dia

    En Février, 2014 (22:44 PM)
    Serigne chiekh mbacke gayde fatma ak serigne mbacke madina yalla na yalla yocko ce ni ler si bar ké serigne touba amine :up: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Wade

    En Février, 2014 (23:55 PM)
    Toute les voleurs viennent de touba Sénégal sans touba, c l paradis???
    {comment_ads}
    Auteur

    Gs

    En Février, 2014 (01:42 AM)
    toi qui ces genres de paroles. yalla na la borom bi diegueul.

    {comment_ads}
    Auteur

    Aly

    En Février, 2014 (03:02 AM)
    Magui wone si dajé bi mais sant banou joké si ndiabotou Serigne Moustapha Mbacké di santat sama Serigne Moustapha Mbacké Madina ak gnafa téwon gneup
    {comment_ads}
    Auteur

    Kalonji

    En Février, 2014 (03:08 AM)
    senegal ....sans touba .. serais miserable dans ce bas monde et dans l´haut dela....dieureudieuf serigne touba

    Top Banner
    Auteur

    Saliou3

    En Février, 2014 (03:53 AM)
    Que DIEU les pardonne leur peches et les acceuil dans son Paradis. Je connaissais Serigne Cheikh Gainde Fatma. J'etais jeune et non mais il etait toujours gentil avec tout le monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegalin

    En Février, 2014 (07:55 AM)
    May ALLAH be pleased with Mame Gueyne Fatma Mbacke, and his family.
    {comment_ads}
    Auteur

    Afric 43

    En Février, 2014 (10:20 AM)
    arretez de nous casser les couilles avec ces marabouts qui arnaquent les gens juste pour leurs interets , travaillez zt eduquez vos enfants pour qu'ils soient libres c'est le plus important au lieu de nous parler de ces escrocs
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaindé

    En Février, 2014 (14:02 PM)
    serigne cheikh, un homme de bien et de valeur.Il parlait peu et agissait baeucoup dans la discrétion .Ses enfants sont sur ses traces et que le tout puissant les protège
    Top Banner
    Auteur

    Serigne Mor

    En Février, 2014 (14:35 PM)
    Ce événement du centenaire fut considérable a la mesure de la qualité exceptionnelle de ces éminents et dignes descendants de Serigne Modou MOUSTAPHA. Pour avoir eu très jeune,l'honneur et le privilège de rencontrer Serigne Cheikh et Serigne Mbacke et ce,pendant de longues années,,je continue de mesurer et d'apprécier,au delà du privilège des origines,du savoir,du charisme et de la foi ardente incarnée et vivifiée a travers des moments dont on peinerait a décrire l'âpreté et les difficultés,la grande humanité,l'ouverture chaleureuse et la constante fidélité de l'attention dont ils ont su entourer tous ces talibes,simples et humbles,riches ou puissants,qui des le départ,dans la pénombre,les prenaient comme références et boussoles.A l'arrivée, ni eux ni leurs descendants n'ont eu a regretter quoique ce soit car Serigne Cheikh Fatma et Serigne Mbacke Madina ainsi que tous leurs frères jusqu'ici avec le Khalif Serigne Ahmadou Makhtar avec également tous leurs enfants,ont su maintenir le bon cap autour des valeurs fortes de la religion, de la dignité humaine, de la droiture,de la solidarité et du travail.

    Singulièrement pour nous de Grand Dakar et de la Sicap Rue 10, Serigne Cheikh aura marque notre enfance et notre jeunesse comme un symbole achevé de perpétuation ardente de l'œuvre exceptionnelle de foi de ses ascendants en étant également un centre de puissance et d'élégance,de distinction et de

    dignité.,d'engagement et de refus au service de notre pays,de tout notre pays.

    Il est heureux qu'avec Serigne Aliou et Serigne Omar,la flamme reste toujours vive dans le secteur, comme elle le reste au delà avec le distingue Serigne Abdou Fattah.

    Que l'ardent souvenir de Serigne Cheikh et de Serigne Mbacke Madina vive longtemps dans nos cœurs et que les jeunes générations puissent connaitre et apprécier l'œuvre exceptionnelle de ces valeureux guides qui nous aides a être ce que nous sommes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bour

    En Février, 2014 (15:12 PM)
    serigne mbacke madina un grand de l'islam
    {comment_ads}
    Auteur

    Keur Gou Mack

    En Février, 2014 (20:28 PM)
    Serigne Cheikh Ahmadou Bamba Mbacke Gainde et Serigne Cheikh Ahmadou Bamba Seye Makhtar, inseparables tous les deux baptises par le saint Homme.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kanzou

    En Février, 2014 (08:35 AM)
    Gaîndé fatma rta est décédé le 11 février 1978,né en 1910.

    Top Banner
    Auteur

    Murid

    En Février, 2014 (22:11 PM)
    un homme de la trempe de gainde fatma le senegal n'en a plus connu…qu'Allah fasse qu'il soit source d'inspiration aux autres chefs religieux
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email