Jeudi 29 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Religion

Magal 2020: Une délégation du Crd reçue par Serigne Mountakha

Single Post
Magal 2020: Une délégation du Crd reçue par Serigne Mountakha
Une délégation du Congrès de la renaissance démocratique (Crd), conduite par le député Mamadou Lamine Diallo,  leader du mouvement Tekki, l'ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, président de l’Act, et Mor Lô de la Ld-debout, a été reçue, ce jour samedi 26 septembre 2020, par le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Ce, en prélude au grand Magal de Touba prévu le 6 octobre prochain.

Ce "moment de joie immense, de recueillement et d’échanges" a été l'occasion pour ces opposants de solliciter des prières pour "la paix et la justice au Sénégal et dans la sous-région notamment au Mali, en Guinée et en Côte d’Ivoire", ont-ils fait savoir.

La délégation du Crd dit, par ailleurs, soutenir les mesures édictées par le Khalife général pour lutter contre la Covid-19 en particulier lors du Magal.



13 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2020 (21:28 PM)
    Machallah

    Des leaders très responsables
  2. Auteur

    Volai414

    En Septembre, 2020 (21:32 PM)
    Un des premiers des gestes barrières consiste à ne pas se serrer la main, ce n'est pas ce que nous voyons.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:33 PM)
    Yalla na yalla nagou niane yep !

    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:51 PM)
    Félicitations à vous

    Machallah
    Auteur

    En Septembre, 2020 (22:14 PM)
    De grands hommes !!

    Une chance pour le Sénégal

    La classe politique est truffée de nullards
    Auteur

    Défilet De Mode

    En Septembre, 2020 (23:21 PM)
    Les politiciens dabor même vôtre espoir pour contrai le mouridisme sonko va passée nopalikouléne Bamba beuri dolé j'attends avec impatience le grand leader borom xam xam bou beuri bi, l'homme idéale le grand Idrissa seck très charismatique
    Auteur

    Magal Vs Tabaski

    En Septembre, 2020 (23:44 PM)
    Je pense que le magal de touba ne fera pas ce que la tabaski na pas réussit de faire en matière de transmission du covid au fort moment de contamination de la maladie ya 3 mois. La fete de la tabaski ou Aid el Kebir a déplacer beaucoup plus de monde 4 fois plus que le Magal de touba les urbains des grandes villes ont migrer vers les villages sur tout le territoire et sont rester chez eux en moyenne 5 a 10 jours dans des maisons ou il ya les parents et grand parents sans compter la prière de la tabaski qui cest fait dans des milliers de mosquées parfois sans distanciation après rien presque du vent. Alors une manifestation comme le Magal qui dure a peine 5h dans la journee le lendemain plus de la moitie des pèlerins sont reparti chez eux . Il faut arrêter de faire peur au gens pour rien , au final il ny aura rien apres le Magal et le khalif des mourides la bien compris. wassalam
    • Auteur

      Alhamdoulilaahi

      En Septembre, 2020 (00:21 AM)
      bayileen di simplifier lou simploul,baisse bii niou noter ci covid bi,( kemane la ).fofou rek lay yam nak ,maa nguiy diegueulou.
    • Auteur

      Alhamdoulilaahi

      En Septembre, 2020 (00:22 AM)
      bayileen di simplifier lou simploul,baisse bii niou noter ci covid bi,( kemane la ).fofou rek lay yam nak ,maa nguiy diegueulou.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (00:21 AM)
    Machallah félicitations au CRD
    Auteur

    Fds

    En Septembre, 2020 (06:41 AM)
    SOUPOU kandjie SEGNE BARA baway
    Auteur

    Volai414

    En Septembre, 2020 (08:56 AM)
    UN PARDON DEVENU IMPOSSIBLE

    18 ans, c’est le temps que le Sénégal aura pris pour tirer un trait sur le JOOLA. Est-ce donc un hasard que cela arrive à l’âge supposé de la maturité ?

    Si nous étions une Nation normale, le 26 septembre serait une journée collective de prières ou (et) de souvenirs . Cette date nous a, en effet, fait entrer dans l’Histoire par la mauvaise porte en battant un record funeste par notre encrage dans l’indiscipline. Nous avons choisi le 18ème anniversaire de notre naufrage collectif le plus douloureux pour sortir de cette Histoire par une autre mauvaise porte, par un silence assourdissant : l’oubli et la dérobade des lâches qui se dédouanent de toute responsabilité.

    Ce 26 septembre 2020, était donc la journée de dame Aïda Diallo, Siki Diabaté, des préparatifs du Magal, de la politique chez nos voisins et de bien d’autres sujets que nous chérissons pour occuper nos « esprits » spécialistes en tout. Même les religieux se sont montrés aphones pour demander des prières. La politique et le people sont plus vitaux pour nous sénégalais. Même le premier des sénégalais n’a pas daigné faire une allusion sur le sujet en ce jour qui a marqué toute une Nation. Du moins, c’est ce que nous avions fait croire quand le drame s’était produit. Le souhait d’un journaliste de SENEWEB dont je tairai le nom (mais qui se reconnaitra) a été exhaussé : le JOOLA et ses morts ont été enterrés sans sépulture et sans demande de pardon, dans un quasi mépris.

    Le pacte qui lie à jamais ces morts à leurs familles ne sera lui jamais enterré par personne. Il y en a qui ont le pardon facile et les autres. Je fais certainement partie des autres et je vais l’assumer. Je suis sénégalais et je le reste. J’avais aussi rêvé de transmettre cet héritage à mes enfants et petits enfants pour qui j’avais gardé secrètement mon dernier passeport et ma dernière carte d’identité de sénégalais. Je souhaitais qu’ils n’oublient jamais cette appartenance et qu’ils en soient fiers. Mais comment être fier d’une patrie qui ne montre aucun signe de fierté ? Comment vouloir appartenir à un groupe sans valeurs collectives de dignité et d’amour-propre.

    Ce 18ème anniversaire n’aura pas enterré que des morts du JOOLA. Il aura aussi tué la « sénégalité » d’au moins un qui croyait, à tort, par orgueil et vanité, que rien ne le mettrait à mal avec sa patrie mère. J’espère, du fond du cœur être le seul dans ce cas car ce n’est pas facile. Quand on en finit plus de prendre des KO, c’est qu’il est temps de quitter les rings.

    Auteur

    En Septembre, 2020 (10:18 AM)
    Je me demande si Seneweb ne s'est pas trompé d'images d'illustration.....on dirait celles de Bokassa à l'époque de sa folie grandiloquente ....
    Auteur

    Juste Une Question

    En Septembre, 2020 (10:40 AM)
    Macky Sall se serait-il infiltré dans cette délégation vu qu'il était attendu le même jour , bizarre, silence assourdissant pour cette visite de vassal à son souteneur politique essentiel
    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:05 PM)
    On veut un yaya Diame au senegal. Pas ces poltrons qui se plient devant un marabout.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email