Mardi 28 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Revue Presse

La Crise préélectorale à la Une des Quotidiens

Single Post
Revue de Presse
La tension politique liée au processus électoral et l’apparition de voix discordantes dans le camp présidentiel sont largement commentées par les quotidiens reçus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Kritik ouvre sur le procès des députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam, prévu ce matin au tribunal de Dakar et parle d’un ‘’verdict à hauts risques’’.
 
Selon le journal, ‘’si les juges ne font pas violence sur la loi pour favoriser la décrispation, les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam vont être sévèrement sanctionnés avec des condamnations fermes’’.
 
Ces leaders de Yewwi askan wi ont été arrêtés, lors de leur manifestation réprimée vendredi et sont poursuivis pour participation à une manifestation interdite et troubles à l’ordre public.
 
Après l’invalidation de ses listes, c’est ‘’la décapitation de Yewwi Askan wi’’ dont des responsables sont actuellement dans les liens de la détention, estime Le Vrai Journal.
 
Avec l’arrestation et le jugement d’opposants, WalfQuotidien souligne que ‘’Macky Sall se radicalise’’.
 
‘’Les responsables arrêtés vendredi dernier, jour de la manifestation interdite de la coalition Yewwi askan wi vont être jugés. Cette posture montre la détermination de l’Etat à réduire à néant toutes les velléités de riposte’’, écrit Walf.
 
A propos de la tension politique, des atteintes aux libertés et du troisième mandat, L’Info note que l’ancien ministre Bacar Dia ‘’fait la leçon à Macky Sall’’.
 
Selon M. Dia, ‘’la violence institutionnelle et le sentiment d’injustice peuvent entrainer des tensions sociales aux conséquences imprévisibles pour le Sénégal’’.
 
Le Témoin relève que l’ancien ministre des Affaires étrangères aussi ‘’fait la leçon à Macky Sall’’. 
 
‘’Mankeur Ndiaye a apporté, hier, son soutien à l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Tall, qui a fustigé le processus électoral, mais surtout la répression et l’interdiction des manifestations de l’opposition’’.
 
Pour Sud Quotidien, ‘’les sorties de Aminata Tall soutenue par Mankeur Ndiaye, sans oublier la position de Maodo Malick Mbaye sur l’audience accordée à l’insulteur public Khaliphone à Paris par Macky Sall, annoncent une sorte de fissure qui risque d’être fatale pour l’Alliance pour la République (APR).
 
Parlant de ‘’voix discordantes dans le camp présidentiel’’, Le quotidien Bës Bi Le Jour s’interroge à la Une ‘’Vent de révolte ?’’.
 
’’Ça commence à aller dans tous les sens. Quand Aminata Tall affirme que +notre démocratie+, celle sous Macky Sall a reculé. Que Mankeur Ndiaye l’applaudisse. Que des hommes du pouvoir avertissent, sous l’anonymat, le président de la République. Il y a de quoi craindre que le bateau de Benno Bokk Yaakaar prenne eau’’, écrit le journal.
 
Enquête s’intéresse à la coalition Yewwi-Wallu et s’interroge ‘’si le mariage tiendra jusqu’aux élections’’.
 
’’Des divergences sont notées dans la manière de lutter’’, constate la publication qui affiche à la Une : ‘’Les germes d’une scission’’.
 
Le Soleil met en exergue la crédibilité du Sénégal sur le marché financier de l’Uemoa et indique que le pays a levé 253 milliards de francs Cfa au deuxième trimestre.

 
OID/AKS


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email