Mardi 17 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Revue Presse

Les journaux commentent la suspension des investitures au sein de BBY

Single Post
Les journaux commentent la suspension des investitures au sein de BBY

L’actualité politique avec la suspension des investitures dans la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) polarise l’attention des journaux parvenus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS). "Macky met fin à l’anarchie dans les investitures", titre Vox Populi, en faisant allusion à la lettre circulaire adressée aux leaders et militants de BBY mardi par le président de la coalition, Macky Sall. Le président de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) a ordonné "la suspension immédiate de toutes les assemblées générales d’investiture prévues" au sein de la coalition "Benno Bokk Yakaar" suite à des violences notées le week-end à Mbour, Diourbel entre autres, ajoute la même publication.

"Violences dans les investitures de BBY : Macky freine tout", note le Quotidien. "Macky Sall bloque tout", renchérit la Tribune, avec en illustration une caricature de ODIA. Le caricaturiste met en exergue les leaders de la mouvance présidentielle qui se disputent un siège de député, avec des avantages octroyés à ce poste. Pour le journal Enquête, "Macky Sall met le holà" pour garantir à la coalition BBY toutes les chances de sortir largement victorieuse des élections législatives du 30 juillet.

Pour ce journal, la lettre circulaire adressée aux leaders et militants vise à mettre fin aux violences et un retour au calme. De son côté, l’Observateur estime que "Macky évite le chaos" avec la suspension immédiate des investitures. Selon le quotidien du Groupe Futurs médias, les alliés du président de l’APR ont approuvé la décision et donné mandat aux leaders pour arbriter. Dans le même journal, le porte-parole du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) annonce que l’opposition ne va pas accepter un report des législatives.

L’AS qui se fait écho du démenti du comité ad hoc de la conférence des leaders de Mankoo taxawu Senegal (opposition) sur l’intention de l’ancien président Abdoulaye Wade d’être tête de liste de leur coalition. Loin de la politique, le quotidien gouvernemental, Le Soleil évoque l’appel lancé par le président Macky Sall pour "le renforcement des ressources financières de la BAD (Banque africaine de développement)" lors des 52-ème assemblées annuelles en Inde.

Le quotidien de Hann rapporte que le président de la BAD, le Nigérian Akinwumi Adesina a salué "les succès du Sénégal". Le Soleil renseigne aussi que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ a été consacré "ministre des finances de l’année" par le magazine "The Banker" édité à Londres. BHC/SD/PON

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Alerte Manquement

    En Mai, 2017 (10:18 AM)
    Veuillez mettre en place des enquêteurs sur tous les projets du gouvernement et leur réalisation effective dans le respect des normes pour une meilleure appréciation du "Plan Senegal Emergent" jusqu´au fin fond du territoire Senegalais pour un développement équilibré et juste.

    - Le port de l´île de Carabane coûtant plus de 15 milliards de francs cfa aproximativement inauguré en Pompe par l´ex premier Ministre Abdoul Mbaye et construit par Eiffage regorge d´enormes manquements.

    1- Pas D´électricité sur L´île de Carabane encore moins au port. La cosama a son petit groupe électrogène juste pour le besoin de facturation lors des arrêts du bateau Aline Sitoe, le seul bateau d´ailleur qui s´y arrête à part celui de l´armée quand il est là. Donc l´ANAM n´a pas de budge apparemment pour faire fontionner son groupe en carburant pour le seul arrêt du bateau.

    2- Les habitants de l´île n´ont pas d´adduction en eau potable, donc encore moins le port!

    3 Le port de Carabane a été construit sans adduction en eau, c´est un ANE qui s´en chargeait durant toute la durée des travaux, regrettable.

    4- La côte (la plage) est en train d´être dévasté par l´Hérosion cotière acceléré par les vagues, causée par les arrêts et départs du bateau Aline Sitoé Diatta pour faute de prolongement de la digue protectrice de la côte et menace dangereusement la partie nord du village ???????

    5- Le village n´a pas été indamnisé d´aucune manière que se soit pour l´occupation de la superficie du port au moins pour qu´il puissent subviennent à leur besoin de financement de micro projets tels que l´adduction en eau potable, assainissement, financement à la création d´auto emploie ou projets communautaires vu le manque d´activités génératrices de revenu et l´enclavement de la localité.

    Nous interpelons l´enquête sur place sur ces supposés manquements pour preuve et alerter les auttorités sur cette souffrance des insulaires pour un développement équilibré et freiner l´exode rural tout comme la lutte contre le chaumage.

    Merci et à bientôt.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR