Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Revue Presse

Les Quotidiens à fond dans la campagne electorale

Single Post
Les Quotidiens à fond dans la campagne electorale

La campagne électorale qui prend fin dans trois jours est le sujet phare dans la livraison des quotidiens reçus mercredi à l’APS. L’Observateur souligne que sur le dernier virage de la campagne présidentielle, "les candidats prennent la côte". A Pikine, Macky Sall s’engage à "créer un millions d’emplois" ; Madické Niang promet de "faire renaître les rails" ; Idrissa Seck veut "permettre aux populations de Touba d’avoir de l’eau potable". Ousmane Sonko à Saint-Louis : "Pour une éducation religieuse dans les programmes scolaires".

Le Soleil relève que de passage à Gossas, le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), Pr El Hadji Issa Sal, a promis de régler, s’il est élu, le problème du vol de bétail ainsi que les difficultés de commercialisation de l’arachide. Le Témoin constate que "dans ce sprint final", Dakar est à "l’heure du porte-à-porte". Le journal donne l’exemple des jeunes d’Amadou Ba, le ministre de l’Economie, qui mènent le peloton et les "Idy-boys qui les marquent à la culotte". Vox Populi souligne qu’en meeting à Dagana, le candidat de la coalition "Sonko président" a lâché "une bombe dans le +Macky+".

Selon Sonko, "Macky Sall a détourné de l’argent du pays, c’est à son fils maintenant de prendre le relais. Amadou Sall construit des immeubles à Dubaï (…)". Selon L’As, "Sonko se déchaîne et menace". "Si Ousmane Sonko accède à la magistrature suprême, la reddition de comptes occupera une place centrale sous son magistère. Et que Macky Sall sache qu’il ne sera pas épargné. C’est ce qu’a soutenu le leader de PASTEF au terme de sa caravane dans les rues de Podor (Nord) où il a été accueilli par une véritable marée humaine", écrit L’As. Enquête plonge les lecteurs "dans l’intimité de Sonko".

"Le candidat de la coalition Sonko président est, selon nombre d’observateurs, la révélation politique de ces dernières années. Né à Thiès, grandi à Ziguinchor, le fils de Mame Khady Ngom est une synthèse entre la culture baol-baol de sa maman et diola de son papa", note le journal qui présente Ousmane Sonko comme "véridique, fougueux, téméraire et réservé". Sud Quotidien aborde la proposition de la société civile concernant le retrait de l’exécutif du Conseil supérieur de la magistrature. "L’opposition valide, Macky Sall s’oppose", selon le journal.

Les représentants des quatre candidats de l’opposition à l’élection du 24 février prochain ont validé, mardi, le mémorandum des acteurs de la société civile pour la mise en œuvre des réformes judiciaires. Mais le représentant du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), Ismaïla Madior Fall, a émis des réserves sur le document, estimant qu’il fallait prendre en compte l’aspect général de la justice Le Quotidien annonce que le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) "clôt le débat" au sujet d’un face à face entre les candidats.

"L’organisation de débats radiodiffusés ou télédiffusés, pendant la campagne électorale, incombe au régulateur, à la condition que tous les candidats y participent ; un débat ne peut être organisé que sur décision du CNRA", a rappelé le régulateur dans un communiqué. L’idée d’un débat entre les candidats, partie d’une vaste campagne citoyenne sur Internet, acceptée par les candidats de l’opposition, a été rejetée par Macky Sall. OID/ASB

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR