Lundi 17 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Revue Presse

Revue de P(a)resse du dimanche 24 Novembre 2013 : Moi, Macky et mes conseillers «hautains» ! Suzi Bastonnade, halte à la censure !

Single Post
Revue de P(a)resse du dimanche 24 Novembre 2013 : Moi, Macky et mes conseillers «hautains» ! Suzi Bastonnade, halte à la censure !

Beaucoup trop d’agitations et d’invectives cette semaine dans le «Macky» de la sobriété. Oui, les politiques comme on les adore ! Et cette fois-ci, c’est au plus haut niveau de l’Etat que le grand déballage se passe. Entre Sa «Mackyesté» qui a perdu son «Lo» de «Baraka», après les départs de «Youkhou Ngour», de Monsieur Fao, entre autres départs en cours ou en vue, nous voilà dans une rue publique où citoyen lambda et président se confondent, excellent dans l’invective et usent d’un langage plus ou moins ordurier. Pendant ce temps, «Suzi bastonnade», un des débatteurs attitrés de Mimi se faisait sévèrement corriger sur un plateau de télévision. Vous allez comprendre…

Le «Macky» enragé

La colère était trop grande pour être contenue. Et il a fallu, depuis le Koweït, lancer des diatribes contre ces collaborateurs «prétentieux», qui manquent «d’humilité» comme s’en est ouvert Macky sobriété qui ici, semble perdre le sens de la retenue, de la mesure dans le choix des termes employés pour décrire des collaborateurs dont il a vanté les mérites dans un passé récent. En politique, le plus proche collaborateur peut se retourner subitement, et devenir en un laps de temps, l’adversaire le plus redouté.

Moi, Macky et mes conseillers «hautains...»

«Je travaillerai avec ceux qui pensent au Sénégal avant de penser à eux-mêmes». Vous ne rêvez pas, chers internautes. Celui qui s’exprime ainsi, n’est pas un citoyen «lambda», mais bien celui qui occupe les fonctions de président de la République du Sénégal. Encore une fois, il est passé à côté d’une grande occasion en or de se taire, de prendre de la hauteur en tant que chef d’Etat responsable. Les états d’âme, les humeurs, c’est le propre de l’homme de la rue qui ne sait ni dompter ses colères ni maîtriser ses émotions…

Lô, retour Case départ

«Pour diverses raisons, j’ai demandé à Monsieur le Président de la République de me libérer de mes fonctions de Directeur de cabinet adjoint». Ainsi justifie, le «Lô» de Baraka après avoir tourné le dos à son mentor d’il y a quelques jours. L’économiste dit désormais reprendre ses activités de recherche-formation-conseil sur le développement, qu’il a exercées pendant onze ans durant. Lô déclare toutefois n’avoir «aucune leçon de patriotisme à recevoir du chef de l’Etat». Tant mieux !


A la Présidence, on abuse de la Com


Comme si on n’en avait pas entendu assez avec la sortie de «Sa Mackyesté». Il a fallu que son conseiller, l’ex-journaliste de Walf, vienne à la charge. Et en rajoute lorsqu’il pond un communiqué envoyé à toutes les rédactions. Un texte dans lequel il explique ce que personne ne lui a demandé : la chronologie, les points forts de la collaboration entre Macky sobriété et son «Lô» de  «Baraka» perdu. En république, une présidence ne commente pas les faits. Elle prend des actes, exécute et se tait. Le commentaire, c’est le propre de la presse, et de l’opposition aussi...

Leçon number 1 : l’humilité !

«La première règle à s'appliquer quand on veut travailler avec moi, c’est l’humilité. Ceux qui sont prétentieux, hautains, qui regardent les autres avec condescendance, ne pourront pas rester longtemps avec moi», a renchéri le chef de l’Etat. Ola ! Il y va fort quand même, Sa Mackyesté. Ici, s’il y a quelqu’un à blâmer, ce ne sont pas les conseillers «hautains» ou «prétentieux», mais bien celui qui les as choisis, nommés et usé de leurs services depuis bientôt deux ans. Et jusqu’ici, personne n’a demandé au président pourquoi il a viré Baraka, puisque personne non plus, ne lui avait demandé de l’embaucher pour théoriser le «Yonu Yakhaté».

Un «Macky» et des sondages

Dr es sondages, le «Lô» de Baraka aura été amené à travailler sur la rédaction du programme de campagne de Macky sobriété. Il nous apprenait aussi en 2011, que celui qu’il fera élire plus tard était «l’homme politique le plus aimé des Dakarois». Baraka va dorénavant devoir expliquer aux Sénégalais, comment l’homme qu’il a soutenu avant de lui tourner le dos, est devenu subitement «l’homme politique sénégalais le plus détesté». Du moins le concernant. Vivement le prochain sondage sans complaisance de Baraka…

Macky, un «Je» abusif

On se demande bien si Macky sobriété a des conseillers. Ou s’il consulte ces derniers avant de s’emporter de la sorte dans la presse. Mais Sa Mackyesté aura été clair, sans ambages: «Je serai ferme avec tous ceux qui seront tentés d’utiliser leur position, leur proximité avec moi, pour obtenir des faveurs. Je vais immédiatement les sanctionner», a tonné un Macky hors de ses gonds. Sauf que…

Pas très crédible…

«Quel que soit ce qui me lie à eux, qu’ils soient des parents proches ou des responsables de mon parti, je ne laisserai pas ce genre de pratiques prospérer». Ah bon ! «J’entends traiter tous les Sénégalais sur un pied d’égalité », a renchéri sa Mackyesté dont on se demande s’il contrôle la situation en s’exprimant comme Monsieur Tout le monde. Parce qu’ici, il manque de pertinence et se contredit, étant donné que les astres éteints qui gravitent autour de sa famille biologique, comprenez la Galaxie Faye-Sall, sont en train de se positionner comme pas possible sur l’échiquier politique et Macky laisse faire en toute complicité. En vue des Locales, chaque Faye-Sall se croit «Mairable» et pense que les Sénégalais lui doivent une élection à la tête d’une collectivité. Tay mou neex !

Galaxie Faye-Sall

Oui, ils ont commencé chacun à se «forger» des ambitions qu’ils ne doivent qu’à leur relation de parenté et/ou à leur proximité avec le président et/ou la Première Dame. Sans doute un premier «Drame», pour citer l’autre. Puisqu’il suffit de scruter certaines candidatures à la mairie de Guédiawaye, de Thiès, de Saint-Louis ou autre pour se rendre compte que le syndrome «Karim» est encore là. Sa Mackyesté gagnerait fort à plomber les ailes de Adama, de Mansour et d’Alioune, qui risquent de le perdre comme Karim a perdu le Père, le Pape et les libéraux aux locales de 2009.

Les moyens de l’Etat au service de l’Alliance

L’alliance pour la République de Macky sobriété se porte mal. Très mal. En atteste ces scènes de violences qui ont gagné hier la ville de Thiès. Du moins l’Alliance pour la «rue-publique» qui a offert aux Thiesseois, un spectacle digne d’une cour de récréation, avec l’inauguration polémique, samedi, de la (troisième) permanence que compte le parti dans la seule commune de Thiès. Une Alliance plus que jamais une ! Et en termes de rupture, ça a bien commencé puisque c’est un véhicule de la Base militaire de Thiès, qui servi pour le transport du matériel acheminé sur la permanence (photos sur Seneweb). Et s’il vous plait, pas de commentaire !

Mimi et ses débatteurs

S’il y en a un qui a entendu à l’envers l’appel de Mimi Touré à «se débattre» dans les médias, c’est bien cet «en-saignant» apériste, le même, spécialiste de l’invective et de l’impertinence. A peine le la est donné pour occuper les plateaux de télévisions, monsieur qui s’était déjà distingué dans des propos indignes d’un responsable politique, a récidivé. Mais cette fois-ci, son vis-à-vis ne l’a pas laissé s’en tirer. Et c’est sur un plateau de télévision qu’une sévère correction lui a été administrée. Bien fait ! A Bougane et Pape Diène, on veut les images de la Suzi bastonnade... Halte à la censure sur Sen TV ! Sinon, pas de fréquence pour la Banlieue.

Suzi bastonnade, la correction en différé

Et c’est Gallo Tall, membre de l’Ujtl, qui se charge, sur le plateau de Sen Tv, d’inviter Suzi au silence. Il a eu l’honneur et le privilège d’administrer à Suzi, une correction magistrale ! Du coté de l’en-saignant, message reçu 5/5 ! Et désormais ce sera comme ça, pour ceux qui seraient tenter de «suzanniser» le débat pollu-tic. Et ici, c’est tout le monde qui clique sur «J’aime». Merci à "Suzi bastonnade", pour ces moments de détente. Ici à Seneweb en tout cas, on en redemande. Et merci à la Sen Tv pour ces images que vous ne diffuserez pas. Peut-être sur Actunet...

Bonne semaine à tous !



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email