Samedi 26 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sécurité

Recrudescence des bavures : Macky flingue les forces de l’ordre

Single Post
Recrudescence des bavures : Macky flingue les forces de l’ordre

Macky Sall n’a pas été tendre à l’endroit des forces de sécurité du pays. Au cours d’une longue réunion tenue à la Présidence lundi, dans le cadre du Conseil national de sécurité, il a demandé que les éléments censés assurer la sécurité des personnes et des biens soient mieux formés, pour mieux exercer leur mission de protection des civiles.

Le chef de l’Etat n’est pas content des agissements de certains membres des forces de sécurité du pays à l’endroit des populations civiles. Il a saisi l’occasion de la réunion du Conseil national de sécurité tenue lundi dernier à la Présidence, pour exprimer sa colère devant les cas de meurtre et violences injustifiées, de l’œuvre des policiers, gendarmes, gardes pénitentiaires,… et qui font les choux gras de la presse, depuis quelque temps. Pour Macky Sall, rien n’explique cette violence aveugle à l’endroit des populations civiles qui, pour la plupart, ne représentent aucun danger pour la sécurité, au moment où elles sont mâtées.
Il nous est revenu, qu’au cours de cette rencontre, qui a réuni le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur, celui des Finances, les Généraux, le Directeur général de la Police nationale (Dgpn), le Haut Commandant de la Gendarmerie entre autres, le chef de l’Etat a pointé le doigt sur la façon dont certains éléments sont formés. Raison pour laquelle, il a demandé que le contenu des formations soit revu, pour mieux professionnaliser et gérer ces éléments, appelés à rétablir l’ordre en cas de nécessité.
Pour rappel, sous ce chapitre, le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (Lsdh) indiquait récemment au cours d’une conférence de presse, que de 2000 à nos jours, plus d’une vingtaine de personnes ont trouvé la mort dans les commissariats de police ou brigades de gendarmerie. Compte non tenu des brutalités exercées en public sur des personnes supposées coupables d’un délit. Le cas de Kékouta Sidibé, du nom de ce jeune kéduvin présumé dealer de drogue, est encore frais dans les mémoires. Tout comme celui de Ibrahima Samb, un jeune apprenti-chauffeur, retrouvé mort dans un véhicule particulier à Touba, du fait de la police. Il y a aussi le cas de Cheikh Mawlany Sané qui a fait l’objet le 1er décembre dernier, de brutalités inouïes qui lui ont été fatales et pour lesquelles deux gardes pénitentiaires de la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss ont été arrêtés et placés en garde à vue.
Même si des arrestations ont été opérées comme promis par le Garde des Sceaux ministre de la Justice Me Sidiki Kaba, le président de la République n’a pas pu contenir sa colère durant cette longue réunion et demande que cessent ces agissements…
A propos du conflit en Centrafrique, Macky Sall a demandé que les Sénégalais qui sont dans ce pays soient mis en sécurité d’abord, avant de créer les conditions d’un pont aérien, pour rapatrier ceux qui le souhaitent.

affaire_de_malade

33 Commentaires

  1. Auteur

    Ras

    En Décembre, 2013 (11:41 AM)
    Macky n'a rien vu.........................
    Top Banner
  2. Auteur

    Solar

    En Décembre, 2013 (11:43 AM)
    bien monsieur le Président; vous avez vu juste car Dieu l ÉTERNEL a tellement de considération sur l'Homme que nos forces de sécurités doivent avoir raison gardé et ne pas faire des dérapages dans l'exercice de leur fonction

    {comment_ads}
    Auteur

    Pap Pûr-méra Diop

    En Décembre, 2013 (11:47 AM)
    Dans mon article intitulé: "Que se passe t-il dans la police au Sénégal ? " j'abordais les dérives de notre police, le comportement affligeant de certains policiers(racket sur la voie publique, l'autoritarisme, la qualité médiocre de l'accueil ...mais j'y évoquais surtout la question de la formation des fonctionnaires de police... La réaction du président nous encourage à décrire et dénoncer tous les dysfonctionnement de notre administration. Dans un autre article " Quelques autres urgences à traiter à l'aéroport LSS" les agissements des fonctionnaires de police ainsi que les fastidieuses procédures d'accueil des passagers y étaient également mis en exergue . ceci a entraîné des mesures. Si écrire permet de faire avancer les choses nous nous transformerons bientôt en pigiste. Messieurs les journalistes faites votre métier sur les sujets auxquels l'on vous attend.
    {comment_ads}
    Auteur

    Peundeul

    En Décembre, 2013 (11:54 AM)
    Toutes ces bavures sont nées d'une conception qui voudrait que les forces de l'ordre soient craintes , ce qui fait qu'il en y a parmi eux qui font tout le temps du * niangal * , la seule base valable dans nos rapports entre nous tous c'est le respect mutuel , quant à la crainte elle n'appartient qu'au TOUT - PUISSANT
    {comment_ads}
    Auteur

    Ders

    En Décembre, 2013 (12:03 PM)
    ses policiers ils faut l ai condanner comme des voleurs des assasins
    Top Banner
    Auteur

    Hé Bin 1

    En Décembre, 2013 (12:07 PM)
    Ils abusent trop de leur statut et ignorent royalement leur rôle. C'est pourquoi le Président à raison de demander à ce que l'on renforce leur formation. Mais je pense que le mal ne se situe pas à ce niveau puisqu'ils sont bien formés mais les conscientiser sur leurs responsabilité. ET CELA est valable pour tous ceux qui détiennent des pouvoirs sur les citoyens. On réprime plus que l'on ne sensibilise au Sénégal. C'est le vocable: "entrave dans l'exercice de ces fonctions " que l'on devrait revoir et cela permettra de diminuer les dérive des uns et des autres.
    {comment_ads}
    Auteur

    Boubess

    En Décembre, 2013 (12:11 PM)
    Japplaudis des deux mains : ces gens la ne sont pas au dessus des citoyens et ils faut kils respectent la dignité humaine. Cette manière de faire la police khewina bou yagg!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Boye Diarem

    En Décembre, 2013 (12:23 PM)
    president il n;est jamais trop tard pour reagir les bavures policieres vont crescendo et la population ne fait qu;en patir
    {comment_ads}
    Auteur

    Tom Cruse

    En Décembre, 2013 (12:29 PM)
    la premiere œuvre de salubrité publique dans ce sens serait de défenestrer ce truand dont on se souvient du triste passage au commissariat central de dakar convoquez l'histoire et vous verrez a quel point il est pourri c un e hérésie qu'il soit le directeur de l'école de police ca fait vraiment désordre .
    Top Banner
    Auteur

    Article

    En Décembre, 2013 (12:33 PM)
    Il y a certes un problème de formation qu'il faut axer sur les responsabilités des policiers dans l'exercice de leur fonction. Il y a un autre problème qui lui est moral, civique et humain. Qui n'a pas été rançonné, sollicité financièrement, et parfois été l'objet d'un chantage? S'il y a des policiers qui font consciencieusement leur travail, il y en a d'autres, et ils sont légions, qui sont affreusement corrompus. Et cela est un véritable danger pour tous. Combien de fois a-t-on assisté, devant une infraction grave de conducteurs, à des conciliabules qui ont abouti à voir le policier fourrer les mains dans ses poches et le chauffeur revenir satisfait de pouvoir repartir incessamment.

    Il faut former, mais aussi rémunérer à la hauteur des sacrifices consentis les agents qui, pour la plupart, veulent assurer leur travail efficacement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Atypico

    En Décembre, 2013 (12:37 PM)
    C'est bien dit monsieur le président ; il faudrait une police mieux formée, mais aussi mieux payée, dotée de meilleurs matériels et contrôlée en permanence par une hiérarchie intègre. Mais vous avez préféré créer votre milice parallèle plutôt que de réformer la police actuelle. A vous de rattraper cette nouvelle erreur.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Décembre, 2013 (12:39 PM)
    Les televisions aussi doivent apprendre aux populations : comment se comporter devant un homme de tenu: militaire ,gendarme ,policier ...........BEAUCOUP DE GENS NE LES RESPECTENT PAS ,ce n est pas du tout normal .........Le policier doit savoir qu il est là pour proteger les gens alors qu ils doivent les respecter ne pas les harceller ou les insulter ......les gens aussi doivent etre polis devant un homme de tenu et arreter de vouloir se familiariser avec eux .........IL FAUT UNE FORMATION AUX POLICIERS MAIS AUSSI AUX POPULATIONS....QUE LE POLICIER SOIT UN CERTTIFIE OU QU IL GAGNE SOIXANTE MILLES FRANCS PAR MOIS C EST SON AFFAIRE ON DOIT LE RESPECTER ET NE PAS LE PRENDRE POUR N IMPORTE QUI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jac

    En Décembre, 2013 (13:14 PM)
    La police tout comme les autres forces de sécurité doit faire évoluer leur formation. Ils doivent tisser des liens amicaux avec la population. Par ailleurs nous civiles, nous devons aussi savoir que les forces de l'ordre ne sont pas nos ennemis Aller en grève ne veux pas dire empêche les autres de travailler ni casser tout ce qu'on a construit jusqu'ici. Mr le Président le rapport de force entre civile et force de l'ordre ne doit plus être en terme de muscles mais en terme de stratégie de prévention et d'équipement. Si nos forces sont bien équipées pour faire de la prévention, il y aurait moins d'interventions donc de bavures. L'éducation des élèves depuis la primaire par des officiers des corps de sécurités sur le rôle des forces de l'ordre est primordiale et nécessaire pour amorcer la peur , le sentiment de supériorité et la tension entre population et les garant de la sécurité.
    Top Banner
    Auteur

    Niit

    En Décembre, 2013 (13:22 PM)
    Ecoutez ! ce ne sont pas des bavures .. ce fait partie de l'ordre naturel de correction de l'homme noir. l

    'homme noir ne reconnait que la violence. Son degrè inferieur de civilisation ne lui permet

    de se relationner d'une maniere civique et civilisèe.

    c'est la meme methode que le colonisateur utilisait et cela fonctionait bien.

    Les Marabout etaient les premiers à etre chicottès ..... Et ils savaient rester à leur place. nous ne sommes pas encore prets ....pour laisser la voie de la violence.

    Du courage aux hommes de tenue
    {comment_ads}
    Auteur

    Maton

    En Décembre, 2013 (13:26 PM)
    Je ne sais vraiment pas ce qu'attendent le Président et son Premier Ministre pour débarquer l'actuel Directeur de l'Administration pénitentiaire. Non seulement il a duré à son poste (depuis 2008) mais en plus il a réussi à faire l'unanimité contre sa personne. Les matons sont plus que fâchés contre lui. Il fait dans le népotisme en prenant le personnel qui devait servir dans les prisons et en les mettant au service de personnes qui n'y ont pas droit notamment sa femme, son fils et ses copains magistrats. Il détourne le budget de cette direction au point que même du papier pour imprimer manque dans cette direction, ne parlons pas de son manque de poigne qui a fait que l'indiscipline règne maintenant en maître dans ce corps. Et les dernières actualités concernant ce corps sont là pour le démontrer. Il ne se passe pas une semaine sans que les prisons ne fassent la Une de l'actualité, et ceci de manière négative. Les conseillers du Président devraient vraiment lui demander de se pencher sérieusement sur la situation de ce corps.
    {comment_ads}
    Auteur

    Takou

    En Décembre, 2013 (13:36 PM)
    Eb quoi, ce qu'il dit est une Bavure ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Takou

    En Décembre, 2013 (13:41 PM)
    Le Titre est mal libellé; Recrudescence des bavures policieres; Macky ...
    Top Banner
    Auteur

    Sxd

    En Décembre, 2013 (14:05 PM)
    Félicitations pour cette contribution de très haute facture Lapeine.

    Une police efficace ne se dénonce pas dans des tribunes politiciennes. Elle se construit dans la durée après déclinaison d'une vision claire.

    Comment Macky veut-il une police sans bavure si: -

    - les effectifs de police et de gendarmerie réunies tournent autour de 13.000 hommes pour 13.000.000 d'habitants, soit 1 policier pour 1.000 personnes.

    - près de 30% des effectifs sont affectes à des tâches administratives ou à la sécurité des politiques et de leur progéniture,

    - les recrutements se font sur base de népotisme et non de mérite

    - l'interférence du politique et du maraboutique se traduit par la baisse de l'autorité de ceux qui sont charges de décider,

    - toute bavure est médiatisée alors que les policiers blessés ou tués dans l'exercice de leurs fonctions sont ignores (cas de Fode NDIAYE, comparé à Mamadou Diop). Celui qui défendait les institutions de son pays est proprement ignoré.

    Une police doit être respectée et il appartient à sa hiérarchie, au premier rang duquel, le chef de l'Etat´ de bâtir sa respectabilité en lui donnant les moyens matériels et humains nécessaires.

    Il est inadmissible que pour le Magali, Dakar soit laisse sans sécurité. J'ai sillonné les rues de Dakar et constate que:

    1. Les taxis ont bloqué l'autoroute à hauteur de la gare routière de Malick S'y pour chercher des clients allant à Touba. Aucun policier à l'horizon pendant des heures.

    2. De Malick Sy a?aeroport, aucune force de l'ordre. ..

    3. Un voleur apprehendee à hauteur de Hann par les populations. La gendarmerie interpelée n'a pas les moyens de se déplacer.

    C'est inquiétant et irresponsable car nos impôts doivent servir à autre chose qu'à engraisser des policiticiens et leurs griots.
    {comment_ads}
    Auteur

    Leboom

    En Décembre, 2013 (14:37 PM)
    C'est la formation qui fait defaut et puis la plupart n'ont meme pas le niveau d'etudes assez elevé pour savoir que leur mission c'est de servir la population assurer la securité des personnes et des biens.

    Une fois qu'ils enfilent la tenue ils se croient etre au dessus de tous et tout permis alors meme avec tout le materile du monde leur mentalité restera toujours brutal et assez sauvage car c'est ce qu'on leur apprend il y a une responsabilité partagée entre le ministere et leur hierarchie.

    Nos forces de l'ordre si on peut les appeler comme ça seme le desordre.
    {comment_ads}
    Auteur

    Treffle

    En Décembre, 2013 (14:50 PM)
    Le respect des autorités commence par le respect des hommes de tenue. Si les gens ne craignent plus les hommes censés assurer la sécurité des personnes et des bien par là les autorités, ou est alors la sécurité des autorités et en premier chef le chef de l’État lui même.

    J'invite les autorités de ce pays en premier lieu le chef de l’État à avoir raison garder et de jouer avec la prudence.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bak

    En Décembre, 2013 (15:34 PM)
    Un peuple à toujours une police qui lui ressemble.
    Top Banner
    Auteur

    X

    En Décembre, 2013 (15:44 PM)
    c tres bien...Il faut denoncer aussi la corruption dans la police et la gendarmerie...ils doivent faire plus de rondes dans les quartiers, securite preventive..
    {comment_ads}
    Auteur

    Seza

    En Décembre, 2013 (15:57 PM)
    Le discours prêté au Président est franchement court et un brin démago. sorti de la bouche d'un droitedehommiste ou d'un rappeur en rupture de ban, passe encore. D'un PR, y'a pas le niveau . C'est unilatéral et un peu injuste pour ces braves gens qui protègent la république au prix de beaucoup de sacrifices victimes de meurtres et de blessures graves eux aussi, insultés et provoqués aussi tout le temps.

    Les bavures doivent être sanctionnés et je ne crois pas qu'elles se réduisent une simple question de formation. Important mais ça ne peut pas être uniquement du à ça.

    Mon frère est GMI et il est loin d'être un brut épais inculte, et ils sont nombreux dans ce état !!!!

    Cherchez ailleurs aussi
    {comment_ads}
    Auteur

    Beneu Waay

    En Décembre, 2013 (19:11 PM)
    Il n y a pas si longtemps un policier ivre a insulté un groupe de personnes dont je faisais parti... J'ai voulu lui dire que c’était pas normal pour un homme qui se réclame justicier de lancer de telles propos sur des honnêtes personnes. Vexé, le gars m'a menacé et insulté devant tout le monde. J'ai voulu appeler un de mes chefs pour que je puisse comprendre les agissements du gars mais j'ai eu le regret de le faire car la situation s'est retournée contre moi... On m'a collé l’étiquette d'un belliqueux qui a offensé un policier ...d'autres policiers se sont ralliés à coté de leurs collègues pour le soutenir en se réclamant être témoins de l’altercation alors qu'au moment des faits, il n y avait que trois personnes: moi, le policier et un chauffeur. Je pouvais rien dire car ils étaient très rusés avec leur expérience pour gérer ces genres de situation. Police dal moungui nonou...koulene yébou moytoulene, ndakhté bakhouniou :down:  :down:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Obs

    En Décembre, 2013 (19:24 PM)
    ILFAUT ELEVER LE NIVEAU DE RECRUTEMENT REVOIR LES SALAIRES DES ELTS NOTIVER LES FORMATEURS RENFORCER LA DISCIPLINE ET SURTOUT ASSURER LE CONTROLE DE LEUIR ACTIVITE
    Top Banner
    Auteur

    Pauvre Senegal

    En Décembre, 2013 (19:39 PM)
    je vote pour un nouveau type d HOMME DE TENUE:

    Intégrité,servitude,loyauté,Sociabilité,Humilité,Orientation résultat,Service client,Bonne mœurs,Elegance,Eloquance,Transparence,Fierté,Engagement....
    {comment_ads}
    Auteur

    Vpleur

    En Décembre, 2013 (19:46 PM)
    yes il rler les bavures des forces de l’ordre avant aller a rebess en 2017 pour no 8 millairds
    {comment_ads}
    Auteur

    Hamm

    En Décembre, 2013 (20:09 PM)
    les gens sont trop indisciplinés à dakr. pas de civisme. Respect aux hommes de tenue
    {comment_ads}
    Auteur

    Solution

    En Décembre, 2013 (07:21 AM)
    instaurer le droit dans les lycees a partir de la 3eme c ca la seule solution
    Top Banner
    Auteur

    @fgt

    En Décembre, 2013 (07:23 AM)
    Si on dirige des pourris et qu on ose même pas sanctionner un seul pourri c est qu on est pourri jusqu a l os.
    {comment_ads}
    Auteur

    @fgt

    En Décembre, 2013 (07:39 AM)
    Et qu on mange dans le ratelier des pourris c est qu on est vraiment pourri
    {comment_ads}
    Auteur

    Man Maa Ko Wax!

    En Décembre, 2013 (09:43 AM)
    La situation est beaucoup plus complexe que d'aucuns le pensent. En prison tout comme dans les rues, il y a des jeunes désabusés qui ne rêvent que d'une chose: Accrocher le scalp d'un homme de tenue à leur ceinture. Si les policiers réagissent en homme on dit que ce sont des brutes sans cervelles (mal formées). S'ils se laissent zigouiller sans réagir on dit que ce sont des trouillards mal entraînés.



    Je condamne certes les bavures gratuites (bastonnade d'un homme désarmé et à terre, torture, injures ....) mais dans certaines situations, il en va de la vie des éléments des forces de l'ordre et il leur faut (tuer ou se faire tuer).
    {comment_ads}
    Auteur

    Baccs

    En Décembre, 2013 (11:43 AM)
    Bravo les hommes de tenues !O n ne peut des omelettes sans pour autant casser des oeufs. Etant entendu qu'en ces temps qui courent, le maintien de l'ordre est le service le plus à risques pour ceux chargés de le maintenir.Néanmoins, nous autres Sénégalais la considération n'est plus à la hauteur vis-à-vis de ceux qui veillent sur notre quiétude.Pourtant, cela pourrait être autre chose n'eût été le professionnalisme de ces vaillants hommes. Sachons raison garder en lisant en eux d'une barrière protectrice et non de bourreaux-tueurs.Bonne lecture et encore plus d'indulgence pour que règne la cohésion sociale.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email