Vendredi 03 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Confinement : Pr Moussa Seydi tranche

Single Post
Confinement : Pr Moussa Seydi tranche
Professeur Moussa Seydi est formel : il faut prendre des dispositions plus strictes pour éviter la propagation du coronavirus au Sénégal. "Les cas communautaires constituent une source d'inquiétude, s'alarme le médecin, interrogé par Libération. Des mesures fortes doivent être prises, mais elles doivent être discutées au niveau du Conseil national de gestion des épidémies."

Faut-il dès lors confiner les Sénégalais ou adopter le confinement partiel de Dakar où poussent les cas communautaires (16 sur 26 à la date d'hier, mercredi 15 avril) ? Le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Fann se veut prudent.

Il dit : "Un confinement nécessite des mesures d'accompagnement. Théoriquement, le confinement partiel pourrait être efficace. Je dis bien théoriquement parce que le patient atteint de Covid-19 a déjà été dans d'autres quartiers où il a peut-être infecté d'autres personnes."

Pr Seydi penche plutôt pour une autre solution, à ses yeux "plus simple" : "Ce serait de demander aux gens de porter un masque. S'il y a un port généralisé du masque, on peut éviter le confinement. C'est la voie la plus simple à l'heure actuelle".

liiiiiiiaffaire_de_malade

46 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2020 (07:27 AM)
    Merci beaucoup

    Professeur sa khel rafetna. Nous qui sommes dans un confinement total depuis 5 semaines savons que c'est trop dur malgré les moyens sont nous disposons. Mr Seydi, je vous admire ainsi que le corps médical qui fait un bon boulot en ce moment (á continuer surtout apres le Covid19)

    Qu'Allah protège notre cher Senegal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (07:58 AM)
      il faut passer rapidement )à la généralisation et l'obligation du port du masque idéalement partout au senegal ou au alors au moins dans les communes ou villes touchées par les cas communautaires.
      ne refaites pas la même lenteur que lorsqu'il s'est agit de fermer l'aeroport.
      au maroc, et en guinée, le port du masque sont d'ailleurs devenus obligatoires. c'est la solution la moins couteuse et réaliste surtout pour nos économies chancelantes.
    • Auteur

      Adam Smith

      En Avril, 2020 (08:27 AM)
      et puis mr le professeur, très très tardif votre " a tranché ". corona a eu le temps de s'installer royalement parmi le petit peuple et des élites . heureusement qu'il ya une " main invisible " qui l'empêche de faire ses ravages d'ailleurs. wax dji mo barii rek, wanté sante yalla bou bakh.
    • Auteur

      Replybou_author

      En Avril, 2020 (10:30 AM)
      c'est une bonne préconisation car le confinnement total serait impossible pour des familles pour qui la nourriture quotidienne est une recherche de tous les jours. par contre si on ne peut empêcher les gens de sortir, il faut leur imposer le port de masques (comment lles trouver) et demander aux forces de l'ordre de veiller à la bonne application de cette mesure en faisant de la prévention pour les récalcitrants. que dieu nous protége.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (13:23 PM)
      professeur il faut rectifier et eviter de personnaliser l intervention et la lutte du corps medical du blancardier au docteur vous etes tous meritoire et vous mettez vos vies a risque pour sauver la communautee. je trouve que avec des tests limites nous naviguons a vue avec ca l honnetete intelectuelles nous impose de dire on ne connait que la presence de la maladie dans notre pays mais pas son ampleur. aussi permettez moi de souligner que sont declares guerris ceux qui ont eu a developer une forme grave de la maladie les personnes asymptomatique sont dites dechargees
    • Auteur

      Moi

      En Avril, 2020 (15:03 PM)
      je me demande s'il n'y a pas de personnes qui passent leur temps à mettre des "jaime pas" ( pouce à lenvers)....
      comment se fait il que le commentaire 1 récolte autant de pouce à lenvers ,ya rien de méchant dedans
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Avril, 2020 (16:09 PM)
      copier totalement ce que font les autres est tout simplement erroné. la france où plus de 20% d la population a plus de 60 ans n'est pas le senegal ou les plus de 60 ans ne représentent même pas 3% de la population.
      en france où la majorité des citoyens est salarié on peut être confiné pendant des semaines alors qu'au sénégal où la majorité des citoyens se débrouille au jour le jour, les confiner signifie qu'ils mouriraient de faim.
      actuellement il y'a plus de cas de morts et de personnes infectées au senegal qu'au benin ou il n'y a même pas de couvre feu encore moins d'une loi d'habilitation.
      aux pays-bas où je vis, il n'y a pas encore non plus de confinement.
      comparer ce qui est comparable et arrêtez de singer la france.
  2. Auteur

    En Avril, 2020 (07:28 AM)
    Et pendant ce temps, les masques coûtent chers et on les voit même pas...

    Oubien ya kelkun (un autre businessman) qui a "gagné" le marché des masques ??? Puisque celui du transport, du riz et des gels est déjà gagné..

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (15:54 PM)
      je viens d'acheter des masques chirurgicaux à 2500 francs l'unité... doyna war daal.
    Auteur

    Sen Suédois

    En Avril, 2020 (07:29 AM)
    Mr le professeur, on vous aime et vous respectons pour tout. Mais il ne vous appartient pas de " trancher ". Prérogative lourde de conséquences qui appartient au Président de la République. C'est bien le kit qui sera distribué, riz 100 kg symbolique (presque mensuelle pour famille nombreuse), huile, sucre... quid de la grande absence de viande, poissons, légumes, produits devenus Luxe. Fruits... rêve de paradis pour des millions de Goorgorlus.. Le confinement n'a pas empêché le Coronavirus de faire des milliers de morts en Occident et ailleurs. Les exemples scandinaves de " non confinement" courageux ont été les meilleurs en sauvetage de vies humaines. Le Danemark vient grandement d'ouvrir ses écoles. En Suède, c'est la belle vie d'été depuis l'hiver, ambiance chaleureuse.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (08:01 AM)
      ne sois pas naif au point de croire tout ce que raconte seneweb mon frère. seydi est un homme très responsable et a donné son avis sur le confinement qui fait débat et le port de masques par les populations. seneweb... il faut réfléchir en les lisant sinon ton estime pour seydi risque de prendre un sacré coup.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (08:45 AM)
      professeur seydi ne tranche rien du tout mais c'est seneweb qui le fait. en substance il dit que le confinement c'est que c'est qui est souhaitable mais qu'il faut des mesures d'accompagnement et il ajoute que le port de masque généralise peut etre une solution. il n'a pas tranche il donne des pistes de réflexions.
      les acteurs de la sante préconisent et les pouvoirs décident car ceci est une crise sanitaire mais qui a des composantes économiques et sociales.
      mon raisonnement par l'absurde consiste a dire c'est quoi le but du confinement : la réponse est avoir 0 cas ou ralentir la progression de la maladie. si c'est avoir zéro cas que fais t on après cela ? on continue a fermer nos frontières et on s'enferme dans notre pays dans combien pour combien temps ? si c'est pour ralentir la progression de l’épidémie qu'elles sont les conditions pour sortir du confinement et ouvres t on nos frontières ?
      le confinement si on devait le choisir doit avoir un but précis et cela doit s'accompagner d'une mise a niveau de notre réponse sanitaire et on ne peut s'asseoir et dire que l'on arrête toutes les activités sans avoir de plan de sortie de crise. autrement on aura une crise sanitaire et humanitaire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (08:56 AM)
      arrête de mentir bro. ce qui est sûr est que tu vis pas en scandinavie. tu prend les choses au premier degré; le professeur ne tranche rien.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (11:41 AM)
      il a pas tranché, il a juste donné son avis d'expert sur la situation, maintenant il revient au pr actuellement roi du sénégal de trancher, faut savoir lire
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (23:42 PM)
      mon frère si tu na rien n’a dire il faut la blouqué ,tu joue avec ta vie ,arrête de nous amerdé avec tes histoires qui ne tien pas debout
    Auteur

    Tempo

    En Avril, 2020 (07:29 AM)
    Nous choisissons le port du masque.

    On ne peut pas confiner des africains.

    Au Nigéria, les gens ne respectent pas. Ils sortent pour faire ce qu'ils ont toujours fait : se débrouiller.

    Émeutes en Afrique du Sud. Les manifestants ont dit : "nous préférons attraper le virus et mourir que de mourir de faim."

    Confiner les pays où les gens meurent par centaines chaque jour. L'Afrique est relativement épargnée.

    Auteur

    En Avril, 2020 (07:30 AM)
    Le confinement est une decision politique. .Maintenant on est dans le vrai. Il faut que l'état sorte ses muscles ne comptez pas sur la discipline de la population.
    Auteur

    En Avril, 2020 (07:33 AM)
    Merci professeur pour votre sagesse. Seuls les gens sans coeur dépourvus de raison parlent de confinement.
    Auteur

    Indique

    En Avril, 2020 (07:34 AM)
    Faites des enquêtes poussées pour voir si c contacts dites communautaires n’ont pas séjourné à la police qui procède des rafles à la con en entassant tout le monde ds un meme endroit.

    Parfois g l’impression kon a des cons ki ns dirigent.

    Khana sou macky sall dofé sakh warna ame niou mousse touti diko conseillé
    • Auteur

      Serignetoubab

      En Avril, 2020 (16:40 PM)
      le paludisme tue encore 500 000 personnes dans le monde mais si comme les victimes ne vivent pas en occident, on peut faire avec.
      combien de milliers d'africains meurent ils tous les ans de paludisme qui est également très contagieux dans notre continent plein de moustiques ?
      et on ne confiné personne.
      foutez nous la paix et allez vivre en france si vous désirez tant être confinés.
      le paludisme fait des ravages et personne ne veut lui trouver un vaccin mais il a suffi que quelques milliers de personnes meurent en europe pour que les labos du monde se précipitent pour trouver un vaccin contre le covid-19.
      africains réveillez-vous, nos priorités devraient être ailleurs par exemple comment nourrir, éduquer et soigner nos populations car si le covid-19 tue surtout les vieillards, en afrique on ne vit pas assez long pour être vieux.
      l'espérance de vie chez nous est d'environ 54 ans alors que 84% des victimes de ce virus ont plus de 64 ans.
    Auteur

    Sénégalais Debout

    En Avril, 2020 (07:50 AM)
    Prof, merci beaucoup vous avez raison. Je ne sais si on peut pardonner la confusion qu'il y a autour de l'état d'urgence classique et l'état d'urgence sanitaire. Pourtant le Sénégal a des experts comme des juristes de la santé qui pourraient apporter leur contribution.

    C'est dommage de voir une confusion entre crise alimentaire et crise sanitaire.

    La crise sanitaire, certes peut avoir des impacts sur l'économie, sur l'alimentation mais, je pense qu'à l'heure actuelle, on est en face crise sanitaire. Elle peut être circonscrite si les mesures prises par des hommes qu'il faut à la place qu'il faut.



    Pour revenir à l'état d'urgence sanitaire, il faut d'abord se poser la question de savoir qui détient la police sanitaire et ensuite voir qui est plus de la population pour toucher toutes les couches. Je ne vois pas qui peut être mieux placé qu'un maire qui détient une police municipale sanitaire sous le contrôle des autorités déconcentrées.

    La police sanitaire est du ressort du service d'hygiène et non à de la police et de la gendarmerie qui, peuvent apporter assistance sympathique. Dans ce contexte, particulier, le service d'hygiène devait être mis au devant de la scène mobilisé ses hommes et montré leur savoir-faire. Je n'ai pas de doute que des solutions efficaces et rapides pourraient apportées aux zones touchées.

    S'agissant des maires, plus de la population que les gouverneurs ou préfets peuvent en collaboration avec les professionnels de la santé, la direction de l'hygiène publique, les leaders communautaires jouer un rôle très important. L'aide alimentaire pourraient servir en cas de confinement total d'une zone touchées. Cela n'exclut nullement la prévision et planification d'une aide alimentaire au niveau national lorsque la menace d'une crise alimentaire serait scientifiquement avérée.

    Il n'est pas trop tard de changer de logiciel.

    Auteur

    Pape Moussa

    En Avril, 2020 (07:51 AM)
    Un homme compétent, humble et intègre. Loin des lampadaires
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (01:58 AM)
      tu ne vois pas qu il est un parmis plusieurs et il cherche à tirer la couverture sur lui il n a rien fait de plus que les autres la maladie est nouvelle aucun cure connu seul une mitigation afin d aider les defences immunitaires de reprendre le dessus nous avons perdu tous nos cas graves les plateaux icu sont pas à la hauteur
    Auteur

    En Avril, 2020 (07:55 AM)
    Portez les masques en tissu fabriqués localement ou mettez une charpe à défaut d’avoir un masque. Les filles peuvent choisir entre masques et foulard. L’idée c’est de se couvrir les voix aériennes c’est à dire bouche, nez.
    Auteur

    En Avril, 2020 (08:38 AM)
    Mais que l'Etat indique comment fabriquer des masques efficaces et reutilisables.

    SVP donnez les instructions.

    Sinon les gens vont porter n'importe quoi et se croire protégé.

    Pitié.
    Auteur

    Mansou

    En Avril, 2020 (08:41 AM)
    il n'a qu'a donné un avis technique, le reste est du ressort de l'Etat. Trop de blabla au Sénégal. Il faut respecter les orientations du gouvernement seules qui vailles..
    Auteur

    Defenseur

    En Avril, 2020 (08:42 AM)
    logiquement il ne peut s'appliquer qu'à Dakar
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:20 AM)
    Franchement je ne crois pas du tout aux chiffres du Sénégal. Ils sont en train de nous faire le mensonge chinois bis. Et cette façon de communiquer et de stigmatiser les malades n’aident pas du tout et va plutôt inciter les gens au mensonge et à se cacher. Bref, j’espère de tout mon cœur qu’ils sont transparents seulement
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (09:46 AM)
      après ton commentaire, la transparence n'est plus un espoir. entre ton introduction et ta conclusion....faut parler de ce qu'on connaît. a défaut d'en avoir une connaissance on se tait
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:24 AM)
    en tout cas et à mon humble AVIS de citoyen jakhayois ce regime FAYCAL qui fait du bizness meme avec LE RIZ des pauvres n'a pas la DIGNITÉ encore moins le STANDING d'imposer un confinement aux populations rt gare aux èmeutes POPULAIRES qui risquent de qualifier paradoxalement le SENEGAL AUX QUARTS DE FINALE des morts de la COUPE COVID19 SOUBAHNALLAH !!!!!
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:42 AM)
    Port du masque généralisé ça peut être une solution

    Merci Professeur
    Auteur

    Sénégalais

    En Avril, 2020 (09:43 AM)
    Enfin un responsable intelligent masques reprise travail masques reprise travail masques reprise travail
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:45 AM)
    Je crois que si le port du masque est généralisé et même légiférer,on peut rouvrir les écoles et reprendre les activités en respectant les autres mesures barrières telles que la distanciation sociale
    Auteur

    Nkhson

    En Avril, 2020 (09:54 AM)
    Il faut être réaliste et savoir que le confinement total ne pourra jamais se réaliser dans un pays comme le Sénégal. Les mesures d'accompagnement, notamment la fourniture de vivres ne peut être effective, surtout ici à Dakar soustraite des mesures déjà annoncées par l'état. D'autre part nous sommes dans un système gangréné par la corruption, le népotisme, la ségrégation et des détournements de toute sorte. Dans ces conditions là, il est quasi certain que la plupart des populations seront laissées en rade. Les mesures de prévention déjà adoptées par les autorités sont assez salutaires, et permettent de contenir dans une large part la progression de la pandémie. Je crois qu'il faut d'avantage les renforcer, exiger le port de masques, continuer la désinfection des lieux publics et des véhicules de transports en communs, limiter le nombre de passagers dans ces véhicules, éviter les rassemblements, bref toutes les mesures barrières visant à éviter une contamination au Covid-19. Il est à noter que le couvre-feu par ses contraintes, affectent beaucoup de citoyens sur le plan économique, et si on ne les assiste pas ils risquent la famine avec ses conséquences sur le plan sécuritaire. Nos autorités, doivent comprendre que cette pandémie ne peut être gérée en dehors de nos réalités socio-économiques, nous sommes un pays pauvre dont la majeur partie de la population vit au jour le jour. Nous ne pouvons imiter les pays occidents riches qui ont les moyens de leurs politiques, et mieux organisés que nos états. Donc le modèle de copier/coller, susceptible d'inspirer nos gouvernants, ne fera que produire des effets catastrophiques chez nos humbles concitoyens.
    Auteur

    Zeusss

    En Avril, 2020 (09:56 AM)
    Balegui ils copient la France diko masquer . On reçois toutes formes de déclarations sorties en France 2 jours avant même le président dans son conseil des ministres ,ils parlent de l’enseignement parce que Macron en a parlé . Confinement est impossible au Sénégal car ne serait ce qu’à Dakar au moins 20% de la population cherche de l’eau quotidiennement. Réglons d’abord ces problèmes qui tuent plus que ce soit disant covid19 . Ce comité nak bou gniou ko topé ça ne finira jamais et il faut bien qu’on retourne au travail un jour ou l’autre .
    Auteur

    Poly Mensonge

    En Avril, 2020 (09:57 AM)
    C'est professeurs à la Noix ,manipulable à souhait par le TEAM-MENSONGE qui nous gouverne , Tant la situation serait présenté au regard du Monde en ce qui concerne le COVID19 en AFRIQUE qui a besoin d'annulée ses dettes Détournés par nos "POLIYICARD" BUSINESSMEN cet objectif de faire fléchir le G20 n'ayant pas encore aboutit totalement ,ils vont mettre la pression sur leur peuple pour assouvir leur dessein inavoué ,c'est leur objectif , réfléchir autrement sur le combat contre le covid19 autrement à la façon AFRICAINE peut être inédite et EFFICACE , La solution qui viendrai about de cette pandémie peux provenir de L'Afrique SI et seulement SI ,ont le regarde avec des moyens et des solution" Universels et AFRICAINE"
    Auteur

    Toutou

    En Avril, 2020 (10:36 AM)
    port du masque OBLIGATOIRE CERTE; MAIS faudrait aussi désinfecter les quartiers atteints et demander en masse que les gens restent chez eux

    IL FAUT DESINFECTER
    Auteur

    Ablaye

    En Avril, 2020 (10:39 AM)
    Alors qu'est-ce qu'on attend pour imposer le port du masque ???

    Si les autorités doivent suivre les recommandations du médecin, qu'est-ce qu'elles attendent pour appliquer ces recommandations ? Les milliards collectés doivent servir en partie pour ces achats massifs de masques.
    Auteur

    Laye

    En Avril, 2020 (11:04 AM)
    Les masques c'est pour le menton il faut l'enlever de la bouche pour bien parler

    Mais on doit instaurer le masque obligatoire pour qu'on se gène pas pour le mettre
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:21 AM)
    En tout cas le confinement c'est la seule méthode qui marche à réduire la propagation du virus dans tous les pays du monde maintenant en afrique ça va être dur de confiner les gens
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:22 AM)
    pour les masque lessentiel est davoir un morceau de tissi, un foulard etc.. qlc qui protege la bouche
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:23 AM)
    Merci cher professeur
    Auteur

    En Avril, 2020 (11:46 AM)
    Tu oublies les populations de Touba qui disaient que le grand marabout va conjurer cet épidémie? C'est du mensonge aussi. Il faut balayer devant ta porte d'abord. Oui Macron et Trump ont menti et sous estimé le viruss, mais ici aussi il y a des chefs religieux qui continuent a croire et a faire croire que rien n'arriveraient à leurs talibés. Il y a des gens qui y croient encore.

    Auteur

    En Avril, 2020 (11:50 AM)
    Voilà maintenant deux jours qu'on nous présente des résultats tendant à faire croire à une augmentation des nombres de cas, notamment communautaires. Même le professeur seydi est mis à contribution pour accentuer l'alarmisme ambiant.



    Mais les sénégalais noteront que cela intervient dans un atmosphère de deals, dénoncés par plusieurs acteurs de la société civile et politique.



    Aussi ne soyez pas surpris que, dans ce contexte, le pouvoir restreigne encore plus nos libertés individuelles et collectives, en durcissant le confinement et en prolongeant la durée du couvre-feu.



    Toutes mesures que la situation épidémiologique du Sénégal ne justifie pas.



    Aujourd'hui, les raisons qui avaient poussé à la fermeture des écoles sont battues en brèches par des scientifiques qui affirment que les enfants ne sont pas, plus que les autres, des vecteurs de transmission de la maladie. Ces scientifiques évoquent plutôt les raisons de la propagation du virus qui seraient en rapport avec les bars, les discothèques, les matchs de football, les trains, les avions ...



    Bref, tout cela pour dire que les mesures édictées par le Sénégal sont disproportionnées par rapport à sa situation épidémiologique.



    Aujourd'hui, tout en multipliant et en deconcentrant le nombre de centres de de traitement, on DOIT laisser les sénégalais vaquer à leurs occupations (travail et école) en maintenant bien sûr les mesures barrières et l'interdiction des déplacements interurbains.



    On ne peut pas continuer à singer les européens dont les réalités ne sont pas nôtres.



    On ne peut pas continuer, non plus, à écouter l'OMS dont la faillite est avérée dans la gestion de cette crise.



    On ne peut pas continuer à vouloir concocter des deals sur le dos des sénégalais tout en les privant de libertés "économiques et sociales ". De libertés en rapport avec leur survie quotidienne.



    Le corps médical ne doit pas cautionner cette forfaiture
    Auteur

    Diadieuf

    En Avril, 2020 (12:16 PM)
    Diadieuf Monsieur le Professeur,

    Ce qui manque dans votre proposition c'est d'abord le diagnostic: dîtes que le Gouvernement n'a pas bien appliqué la plupart des mesures prises ou n'a pas pris de nouvelles mesures. En effet, pourquoi interdire les activités des marchands ambulants et laisser les supermarchés (fraçais) s'enrichir? Pourquoi n'a-t-on pas puni les responsables administratifs qui ont délivré ces nombreuses autorisations à des "taxis clandos" ou à des "Allô Dakar" entre les grandes villes? Porter des masques oui mais quels types de masques? Au Gabon, c'est un Comité technique national (comprenant des tailleurs, des vendeus de tissus et des virologues, entre autres) qui ont défini les normes et le design des masques à confectionner localement). Ne faut-il pas homologuer le type de gel à acheter (celui de ValdAfrique est trop pâteux et n'a pas beaucoup d'alcool)?

    S'il faut des mesures d'accompagnement pour certaines mesures, ne faudrait-il élargir le Conseil national de Gestion des Epidémies à d'autres acteurs qui seront impactés (secteur privé marchant, etc)? Merci Professeur ne laissez pas les "politiciens" décider à votre place ! Faîts prévaloir la Science Médicale (même si Macky Sall et ses Ouailles ne croient pas en la Science)!
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2020 (12:21 PM)
    teela baku baxul......le faux stataticien de louga , vocefere partout qu on est les meilleurs du monde....j'ai la chair de poule devant toute cette vanitè
    Auteur

    L'infirmier

    En Avril, 2020 (12:24 PM)
    "S'il y a un port généralisé du masque, on peut éviter le confinement. C'est la voie la plus simple à l'heure actuelle".





    Oui, mais après, dès que les gens sont dans leurs domiciles où vient en moyenne 10 âmes la maladie peut aussi se propager entre 20 h et 6 heures ! La chance, serait de prendre très tôt les contaminés comme on l'a fait jusqu'ici, mais le risque serait de compter par dizaines de cas pendant six mois et même plus. Cela deviendrait endémique au Sénégal !
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:26 PM)
    Le port du masque doit être rendu obligatoire dans les marchés, bus, entreprises etc... beaucoup n’ont pas les moyens pour un confinement et l’économie du Sénégal en prendra de plein fouet
    Auteur

    Mac

    En Avril, 2020 (13:51 PM)
    C dommage mais sans confinement totale nous ne pourrons pas vaincre ce vifus. Preparons nous au pire. Qui veit se confiner n'a cas prendre sa propre decision com l'on fait nos houvernants.sauve qui peut.le rebeil sera brital
    Auteur

    En Avril, 2020 (13:51 PM)
    Je suis parfaitement d'accord avec le confinement partiel pour les zones les plus touchées et l'ETAT doit redoubler de vigilance pour bloquer lesvoyages inter régionales
    Auteur

    Diamniadio

    En Avril, 2020 (14:00 PM)
    Mémorandum du collectif des habitants du lotissement de Ngint Diamniadio



    De par cette missive, nous, le collectif des habitants de Diamniadio Nginth, portons à votre connaissance les agissements d’un lobby dirigé par le directeur de l’APROSI: Mr MOMATH BA. Monsieur Momath Ba envisage s’approprier de nos terres de NGINTH à Diamniadio lotissées et habitées au profit d’autres personnes étrangères

    Ce faisant, il (lobby) compte amasser de l’argent en vue des prochaines joutes présidentielles.

    Eh oui, cet énergumène est une composante d’un lobby au cœur de l’Etat et qui n’a comme objectif que de se positionner pour l’après Macky SALL. Mr Ba et ses amis, au lieu de chercher à accompagner le Président de la République dans son entreprise de construction du Sénégal, sont plutôt dans la dynamique de lâcher celui qui les a placés dans des positions sociales où ils se croient tout permis. Contre vents et marées, ils veulent s’accaparer des terres de Nginth-Diamniadio, en outrepassant la loi. En effet, devant un niet catégorique du conseil municipal quant à l’obtention d’une délibération pour extension de l’APROSI, Mr Ba muni de faux bail obtenu on ne sait comment en contournant la législation dans la procédure, a cru pouvoir nous intimider. L’extension que l’Etat a allouée à l’APROSI se trouve à KHODOBA. Avec l’aide de la DSCOS, il est venu détruire un nombre considérable de bornes faisant ainsi disparaitre un lot important de parcelles ce que lui a évidemment valu des plaintes (pièces jointes en annexe).

    DANGER : Nous attirons votre attention sur le fait que Momath Ba est entrain de remblayer le lac qui est le réceptacle du ruissellement des eaux de pluie ce qui va entrainer des inondations avec la période hivernale

    Ce quartier Nginth dispose de plusieurs délibérations jointes en annexe qui datent du 27 Janvier 2010 (66Ha 55a 89ca), du 10 Mars 2001 (1 ,5 Ha) sous l’administration de la CR de Yenne, du 17Janvier 2018(3Ha 58a), du 17Janvier 2017 (1Ha 6a 90ca). Ces superficies ont été lotissées et habitées et nous ne comptons pas bouger d’un iota.

    Où sommes-nous ? au Sénégal ? Nous pensons qu’il y a différents types de sénégalais.

    Ce lobby utilise les services de l’Etat pour se faire fortune de campagne en piétinant ses règles, ses normes et ses principes. Tenez-vous bien ce lobby est prétendant au pouvoir, tient des réunions à cet effet. Tout le monde le sait. Ces gens de l’ombre qui se nourrissent du faux et en font usage doivent être démasqués et punis.

    Comment peut-on torpiller les règles, les normes et les principes de notre administration pour ses intérêts crypto personnels ? L’autorité doit punir pour freiner l’appétit des autres malintentionnés.

    En nous référant à la nécessaire corrélation entre l’urbanisme et l’habitat, nous appuyant sur la délégation générale de pouvoirs à l’administration territoriale qui est l’objet du décret 72 636 du 29 Mai 1972 modifié par le décret 96 -228 du 22 Mars 1996 fixant les attributions des chefs de circonscriptions administratives et des chefs de village ainsi que le code du Domaine de l’Etat et des Loi n° 96-07 du 22 mars 1996 portant transfert de compétences aux régions, aux communes et aux communautés rurales, Intégrant des instruments juridiques de management civil et de la conduite du développement, ainsi nous pensons respecter la procédure administrative pour être propriétaire d’un terrain dans un lotissement effectué par la mairie de Diamniadio.Nous ne devons pas être victime de l’ impéritie du Directeur de l’APROSI.

    Nous accompagnons cette missive d’un document dont la lecture vous élucidera sur le contentieux qui nous oppose à Momath BA et Cie (lobby).

    Nous vous prions excellence, de croire à notre profonde gratitude et notre respect.

    Le collectif

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:57 PM)
      ca veut diire que vous ne le connaissez...un homme d'une intégrité morale qui frise l'extrème
    Auteur

    Foulbés!

    En Avril, 2020 (14:27 PM)
    NOUS, Peuls-es pure Souche à jamais INcertainisables,

    exhortons dignement-noblement-courageusement-poliment-patriotiquement

    certains-es-certains-es-certainement-certainement-certains-es du funeste axe de tous les maux & affluents,

    hélas les seuls-es dans ce pays viscéralement inaptes de respecter la Constitution de la République, les lois-règlements-règles en vigueur, les éternelles-diversités-diverses-différences-différentes qui caractérisent éternellement les peuples sénégalais,,

    de se soumettre impérativement aux saines-saintes MESURES prises par le Gouvernement du Sénégal sous la saine-sainte direction directive du Président de la République, Son Excellence, Dr. Macky Sall, pour mater cette PANDEMIE sans frontières.

    Les couillons, les salopards qui persistent à torpiller les Mesures prises par l'ETAT REPUBLICAIN doivent être capturer et mis hors d'état de foutre les bordels dans le pays.

    Les Services de la République laïque, démocratique, sociale du Sénégal doivent assumer leurs responsabilités responsables y relatives.

    FOULBES!!!
    Auteur

    En Avril, 2020 (15:34 PM)
    Il est temps qu'on dise la capacité de riposte de notre système de santé face à un besoin massif de soins intensifs et qu'on arrête d'enrichir des parents et des amis avec les marchés des mesurettes sociales sous le prétexte du

    covid.ça suffit.
    Auteur

    Idiallo

    En Avril, 2020 (15:53 PM)
    Bonjour,



    Vue la dynamique salutaire observée avec les statistiques sur la gestion administrative et médicale du covid-19, nous devons à mon avis évoluer dans l’action graduelle enclenchée sans précipiter le confinement. Il urge cependant de :



    • Rendre obligatoire le port de masque dans les lieux publiques ou fortement fréquentés (hôpitaux, banques, transports publics, ateliers de menuiserie, tailleur, etc. etc.)



    • Mettre les tailleurs à contribution avec l’accompagnement des collectivités territoriales pour la formation et la production de masques de qualité.



    Nos encouragements aux autorités étatiques et au corps médical



    Que le bon DIEU, tout puissant ALLAH vous protège.







    Merci
    Auteur

    Hm1

    En Avril, 2020 (18:06 PM)
    Bonjour confinement total des zones à risque région Dakar , touba , Saint Louis, Sénégal les autres région Sénégal couvre feu 15h à 7h du matin avec renfort de la police ???? militaire sur tout le territoire national Sénégal et prend tout le commandement des opérations de sécurité et défense et protection des biens merci fin hm1
    Auteur

    Hm1

    En Avril, 2020 (18:06 PM)
    Bonjour confinement total des zones à risque région Dakar , touba , Saint Louis, Sénégal les autres région Sénégal couvre feu 15h à 7h du matin avec renfort de la police ???? militaire sur tout le territoire national Sénégal et prend tout le commandement des opérations de sécurité et défense et protection des biens merci fin hm1
    Auteur

    Hm1

    En Avril, 2020 (18:06 PM)
    Bonjour confinement total des zones à risque région Dakar , touba , Saint Louis, Sénégal les autres région Sénégal couvre feu 15h à 7h du matin avec renfort de la police ???? militaire sur tout le territoire national Sénégal et prend tout le commandement des opérations de sécurité et défense et protection des biens merci fin hm1
    Auteur

    Jiren

    En Avril, 2020 (06:24 AM)
    Il n'y aura pas de confinement, mais des mesures plus rigoureuses seront appliquées fermer les commerces non alimentaires, suspendre les activités non-essentiels ,l'obligation de porter des masques dans les transports et les lieux publics ,éventuellement le dépistage des patients uniquement présentant des symptômes...maintien du couvre feu,interdiction des rassemblements ,sensibilisation ,renforcer pas confiner...
    Auteur

    En Avril, 2020 (08:30 AM)
    Je me demande ce que nous voulons en fin.il faut que lon adopte le confinement partiel ou si possible meme total.je me rappelle en tant de guerre en casamance on se confinait nous meme et nous consommons que ce que lon avait.alors soyons conscient car cette lutte nous concerne merci
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:02 AM)
    en tout cas , le patron du NEPAD avertit si on CONFINE LA PAUVRETÉ elle va EXPLOSER en ÉMEUTES POPULAIRES TIME will tell ????
    Auteur

    Maina

    En Avril, 2020 (13:45 PM)
    Très pertinent de chercher à confiner le virus par le port de masque au lieu de confiner les personnes pouvant causer des désastres sur les plans économique, familial et même sociétal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email