Lundi 17 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Covid-19 : 28 nouveaux tests positifs dont 10 cas communautaires à Matam et 13 patients en réa

Single Post
Point du Jour des Tests de Covid-19
C’est la tendance baissière de la courbe à coronavirus au Sénégal. Ce mardi 4 mai, procédant à la lecture du communiqué n°428 sur l’évolution de la Covid-19 au Sénégal, les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale ont déclaré que 28 nouvelles personnes ont été testées positives. Ceci, sur un échantillon de 948 tests. Soit un taux de positivité de 2,95 %.

Ces tests positifs sont répartis entre 3 cas contacts suivis par les agents dudit ministère et 25 cas issus de la transmission communautaire. Ce second groupe de nouveaux infectés est réparti entre 12 cas à Dakar (Dakar-Plateau, Ouakam, Almadies, Dalifort, Guédiawaye, Hlm, Scat Urbam et Yoff), 10 à Matam, 1 à Bakel, 1 à Kolda, 1 Mékhé, 1 à Oussouye et 1 à Touba.


Les services du ministère d’indiquer que 13 cas graves sont toujours pris en charge dans les services de réanimation. Toutefois, aucun décès n’a été notifié. 

Par ailleurs, le communique n°428 informe que 22 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs à deux reprises dans un intervalle de 48 heures, donc déclarés guéris. Mieux, rassure la note, l’état de santé des autres malades est stable.

A ce jour, le pays a enregistré 40 492 cas positifs au coronavirus, depuis le 2 mars 2020 dont 39 241 guéris, 1 111 décédés, 1 évacué (finalement décédé en France). Ils sont 166 malades à être sous traitement.

De plus, depuis le 23 février dernier, 416 956 personnes ont déjà reçu leurs doses de vaccin ani-Covid-19.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale continue d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective, surtout le port obligatoire du masque, la distanciation physique d’au moins un mètre dans les lieux de rassemblement ou publics et le lavage fréquent des mains en vue pour freiner la propagation du virus.


5 Commentaires

  1. Auteur

    Ndongo Daara

    il y a 2 semaines (11:37 AM)
    Yalla bahna,



    Yalna Yalla dolli Soutoura
  2. Auteur

    Matam

    il y a 2 semaines (12:23 PM)
    les méga meeting de APR à Matam
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    il y a 2 semaines (12:48 PM)
    C'est bien encore des efforts
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    il y a 2 semaines (13:47 PM)
    Après le CDC (Centre des maladies infectieuses) américain, qui avait avoué qu'il a gonflé les chiffres des morts et des malades covid19, c'est maintenant le NHS -son équivalent anglais) qui avoue que lui aussi il avait gonflé. On va voir s'ils vont gonfler les chiffres des morts des vaccins ou s'ils vont chercher à les cacher.

    Selon le Dr Badel, les techniques de lavage de cerveau utilisées pour la promotion du covid19 sont les mêmes que celles qui sont utilisées dans les sectes.

    En tout cas il y a une similitude à noter entre le gourou Jim Jones qui avait lavé le cerveau de ses disciples pour leur donner l'ordre de se suicider et ils le firent et la campagne pour les vaccin covid19 dont ont ne sait rien à long terme, et dont on est sûr que des vaccinés en sont morts et d'autres contaminés du virus contre lequel le vaccin était sensé leur protéger pour constater qu'il y a des gens qui se vaccinent quand même. Comment ne pas y voir des cerveaux rincés comme ceux des disciples de Jim Jones ?

    Le tribunal de Weimar (Allemagne) vient de décider de la criminalisation de tout dirigeant qui forcera des élèves à porter des masques.

    En Floride, tout magasin ou restaurant, ou toute autre place privée ouverte au public, qui exigera une preuve de vaccination ou de test covid19 pour offrir ses services sera sanctionné par une amende.

    La terreur est entrain de changer de camp. Il reste qu'ils doivent payer les crimes contre l'humanité. Cette affaire de covid19 ne doit pas être enterrée aussi simplement. Des déclarations quotidiennes d'un ministre de la santé qui fait baisser les cas, puis décide de ne plus apparaître à la télé pour créer l'oubli, ce serait trop facile. Il faut que les crimes soient payés.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (14:09 PM)
    Le titre de l'article n'a rien à voir avec son contenu. Matam n'a pas 10 cas communautaires à moins que le journaliste souhaite celà

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

11 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email