Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

COVID-19 / Kédougou : L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) arme les forces et défense de sécurité

Single Post
COVID-19 / Kédougou : L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) arme les forces et défense de sécurité
(Kédougou) L’organisation internationale pour les migrations (IOM) à travers son bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre et en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé, appuie le ministère de la Santé et de l'action sociale pour la riposte à la COVID-19, au niveau des points d’entrée terrestre normalisés de la région.

C’est ainsi qu’une mission de l’OIM, organisée conjointement avec l’organisation mondiale de la santé, s’est rendue à Kédougou, en vue d’appuyer les autorités, pour le renforcement du dispositif de contrôle sanitaire mis en place au niveau des sept points d’entrée terrestres que compte la région. Ainsi, toutes les forces de défense et de sécurité en position au niveau des points d’entrée normalisés ont bénéficié d’un renforcement de capacités sur les différents aspects de détection et de notification de la maladie liée au coronavirus. Il s’agira dorénavant pour les forces et défense de sécurité en position au niveau des frontières de bien observer les voyageurs de part et d'autre des frontières pour qu’à partir de l’inspection visuelle, dès que les premiers signes évocateurs de la COVID-19 sont visibles sur un voyageur, qu’il soit immédiatement mis à la disposition du personnel de santé. Sur le choix de Kédougou, Sény Baldé, le chargé de la mission souligne que « Kédougou est frontalier à deux pays et nous intervenons dans la zone. Et en dehors de leurs missions régaliennes de contrôle, de sécurité, nous aimerions qu’aux termes de ces renforcements de capacités que les forces de défense et de sécurité puissent assurer les aspects de détection des signes évocateurs et de notification à partir d’une inspection visuelle. Dès les premiers signes, l'infirmier chef de poste de la zone est saisi à temps pour une prise en charge immédiate », dit-il.

Le président du comité régional de gestion des pandémies, le gouverneur de la région de Kédougou, Saer Ndao, salue à sa juste valeur une telle initiative de la part de l’OIM avant d’ajouter « qu’avec la gestion de cette pandémie au niveau des entrées des frontières, les primo contacts sont les forces de défense et de sécurité. Donc on doit les former, les outiller et les doter en matériel de protection pour assurer le maximum de protection. Et nous saluons cette dynamique qui anime l’OIM et cet acte qu’elle vient de poser. »

Les points de passage terrestres jouent un rôle important dans l’introduction et la propagation de maladies à potentiel épidémique. Cette mise à niveau des forces de défense et de sécurité et des relais communautaires leur permettra de mieux appuyer le dispositif sanitaire déployé le long des frontières qui séparent la région de Kédougou du Mali et de la Guinée Conakry.

Un important lot de matériel composé de dispositifs de lavage des mains, de thermo-flash, du matériel d'hygiène de gel hydro alcoolique entre autres, a été mis à la disposition des forces de sécurité pour les accompagner dans ce processus de lutte pour la prévention de la COVID-19 .


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email