Vendredi 10 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Des villes sans voiture pour une meilleure santé

Single Post
Des villes sans voiture pour une meilleure santé

Supprimer l'émission des gaz d'échappement aurait un impact sur la santé et permettrait d'éviter 4 % des décès précoces chaque année.

La mortalité précoce due à la pollution pourrait être évitée en supprimant les voitures des villes, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Environmental International. Chaque année, plus de 400.000 personnes meurent prématurément à cause de la pollution de l'air. Cette dernière serait responsable d'un décès prématuré sur huit à travers le monde, selon les chercheurs.

Des chercheurs des universités suédoises de Lund, Malmö et Umeå en Suède ont utilisé des données de pollution de l'air de la ville de Malmö, une ville de 330.000 habitants où les seuils de pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote (NO2) ne dépassent pas les normes européennes et ont calculé les niveaux de dioxyde d'azote et de particules fines (PM2.5) dans la ville avec le modèle de dispersion gaussien.

POLLUTION ZÉRO POUR RÉDUIRE LES RISQUES D'ASTHME, DE BRONCHITES INFANTILES

Les résultats de l'étude ont montré que supprimer toutes les émissions polluantes émanant des gaz d'échappement diminuerait en moyenne 5,1µg/m3 d'oxyde d'azote. Une mesure qui permettrait d'éviter entre 55 et 93 décès précoces (soit entre 2 et 4 % de tous les cas) chaque année, 21 nouveaux cas d'asthme infantile (6 % de tous les cas), 95 cas de bronchite infantile (10 % de tous les cas), 30 hospitalisations pour maladies respiratoires, 87 cas de démence (4 % de tous les cas), et 11 cas de prééclampsie (11 % de tous les cas).

Une diminution moyenne de particules PM2.5 de 0,6 µg/m3 serait la solution pour éviter 2.730 jours d'arrêt maladie et 16.472 jours d'activité réduite.

"On a tendance à croire que comme on respecte actuellement les standards environnementaux, notre travail est essentiellement fait", a commenté Anna Oudin, en charge de l'étude. "La valeur limite vise à offrir une protection aux citoyens européens contre de fortes concentrations de particules, mais elle ne représente pas un niveau sûr. Rien ne suggère que le simple fait d'être en dessous de la valeur limite pourrait avoir quelque effet sur la santé, au contraire, nous voyons des effets négatifs même à des niveaux en deçà des valeurs conformes à l'Union Européenne", ajoute-t-elle.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (08:25 AM)
    Excellente idée

    Pourquoi pas ici

    On pourrait instaurer des week-ends sans voiture au niveau du centre ville pou commencer

    Fermer les 4 avenues aux véhicules des particuliers... Et circuler en vélo ou marcher ou prendre le bus.

    Il suffit de le vouloir...

  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2018 (09:59 AM)
    Cet article n'a pas sa place ici ; nous sommes pollués en ville comme à la campagne !



    Seneweb fait du remplissage à défaut de dénoncer les pollueurs et l'Etat laxiste dans ce domaine. Trop de gros riches sont responsables de cette pollution, l'Etat en 1ère ligne :

    barrage fait aux voitures récentes, des cercueils ambulants et polluants à souhait sans que personne n'y trouve à redire.



    laisser les gens vendre leurs camelotes dans la circulation et les embouteillages ....



    REPUBLIQUE BANANIERE !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email