Lundi 23 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Faut-il laisser les enfants croire au père Noël ?

Single Post
Faut-il laisser les enfants croire au père Noël ?

Aux parents circonspects, les experts disent en substance « laissez dire, laissez croire ! ». La vérité survient d'elle-même lorsque les enfants grandissent.

Chaque année, les mêmes rituels rythment la saison de Noël. Un sapin, une liste de cadeaux, des souliers soigneusement disposés, et bien sûr, l'attente du père Noël… Mais vers 5/7 ans, la légende quasi-universelle du vieux monsieur jovial et potelé vacille, ne laissant derrière elle qu'une traînée de poudre scintillante dans le bleu nacré d'une nuit étoilée. Que dire, que faire? Rien, ou presque, selon Jared Durtschi, chercheur spécialisé dans les relations familiales à l'université du Kansas.

Développer le sens de l'émerveillement

La vérité n'est pas toujours bonne à dire. Selon Jared Durtschi, il n'est «pas nécessaire que les parents décident de dire aux petits que le père Noël n'existe pas. Au fur et à mesure du développement de l'enfant, la pensée magique […] qui lui permet d'accepter si facilement tous les détails du père Noël s'évanouira et il découvrira progressivement la vérité par lui-même.» De plus, «Noël a tendance à être plus amusant pour les enfants qui y croient comparés à ceux qui n'y croient pas».

Le mythe du distributeur à la hotte bien remplie aurait d'ailleurs d'autres vertus. Il permettrait aux enfants de développer un sens de l'émerveillement envers ce personnage joyeux et de stimuler leur imagination, selon de précédentes recherches menées par Charles Smith, un expert américain en développement de l'enfant. La psychanalyste Françoise Dolto l'avait bien compris, elle qui 50 auparavant, inaugurait le secrétariat du père Noël. Un succès jamais démenti, puisque 1,4 million de lettres au père Noël ont été envoyées en 2011.

Accompagner sans précipitation

Vers 5-7 ans, les croyances de l'enfant connaissent une zone de turbulence. Durant cette période, la logique commence à lui dire que cette idée est impossible. «C'est l'âge où l'enfant acquiert la possibilité de comprendre la distinction entre le réel et l'imaginaire, à la fois au niveau conatif (du point de vue de la connaissance), et cognitif (du point de vue du raisonnement), explique Gisèle George, pédopsychiatre*. Cette évolution donne quelques coups de canif aux histoires de cloches qui sèment des œufs en chocolat ou de petite souris cachée derrière l'oreiller.»

Attention toutefois à ne pas brûler les étapes. Selon Jared Durtschi, «ce n'est pas parce que l'enfant montre des signes de doute que cela signifie qu'il a complètement fait la transition vers l'incrédulité au père Noël.» De l'avis des experts, il serait souhaitable que les parents accompagnent l'enfant dans son cheminement, sans le précipiter. Même si, pour Gisèle George, ce temps de «frontière floue» ne doit pas non plus s'éterniser. «Il faut l'aider à faire la distinction entre ce qui existe et ce qui relève de son imaginaire, sans nier cette part d'inspiration créative. On peut le féliciter d'avoir passé un cap et peut-être conclure un pacte, celui de respecter les croyances des plus petits que lui. Enfin, ce n'est pas parce qu'il ne croit plus au père Noël qu'il faut emmener son rejeton au supermarché choisir lui-même ses cadeaux. Une fois par an, on peut se permettre une dose de surprise, de magie et de rêve.»

* Auteur de La confiance en soi de votre enfant, aux éditions Odile Jacob


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Enfantsss

    En Décembre, 2012 (00:37 AM)
    et si on laissait ce debat aux enfants! les adultes !ont niquer ce monde et veleut nous oter dans notre pureté et notre innocence!

    foutez nous la paix et laissez nous notre pere noel
    • Auteur

      Bomb

      En Décembre, 2012 (01:37 AM)
      toi tu es un enfant toi ??? lol , yow mi am aiye 40 ans yoyou lol . de toute facon les enfants finissent par decouvir la verite eux meme . moi c est mon grand frere qui m avait dit ca lol , me daim ladj se me tante sou dai deugueu leu lol .

      d un point de vue islamique maintenant c est autre chose, tous les sheikhs que j ai entendu jusqu a present ont dit que c est interdit . de toute facon si on analyze reelement la situation on verra que les enfants aiment le pere noel juste par interet ( les cadeaux ) . si tu dis a un enfant de choisir entre le pere noel et ses cadeaux , tu le verras ouvrir ses cadeaux immediatement .
    • Auteur

      Doulnoel

      En Décembre, 2012 (10:02 AM)
      vous mentez a vos enfants pendant des annees dc ils seront de grands fenkaat dc fodra blamer personne... tchiiiim doulkat!! pere noel bayilene fene!!!
  2. Auteur

    Adulte

    En Décembre, 2012 (00:39 AM)
    oui
    Auteur

    Aide

    En Décembre, 2012 (02:30 AM)
    mon probleme est tres simple, comment Santa peut venir a Fass, Grand Dakar, Guinaw raille et... sans cheminet. Fou mouye diare?
    • Auteur

      Bomb

      En Décembre, 2012 (03:32 AM)
      lol fi mom se niou santa moye abdoulaye wade , dougou neu ci galai yi yeup , cheminee ou pas beu parai satch se niou khaliss lol
    Auteur

    Heeeeeeeeeee

    En Décembre, 2012 (03:07 AM)
    Il faut croire en quelque chose (l'esprit des ancêtres plus puissant que tout , dieu , jésus , moïse, bouda , ...) et laisser les enfants faire leurs apprentissages de la vie .

    C'est comme ça qu'ils grandiront , pour démonter demain des dogmes sans fondement et tenter de construire une société " idéale" leur société .

    Laissons les croire au Père Noël , ils créeront Mère Noël et leurs descendants , leurs voisins etc (.)
    Auteur

    Mme

    En Décembre, 2012 (05:21 AM)
    Je dis a mon fils qui passe tout son temps a dire aux americains que pere noel n'existe pas .que ce n'est pas la paine de le faire et que tot ou tard ils sauront la verite comme leur parents et que c'est juste pou fun. En tout j'ai jamais cru au pere noel .
    Auteur

    Doordorat

    En Décembre, 2012 (07:55 AM)
    c'est une facon de legaliser le mensonge
    Auteur

    Thiédoo

    En Décembre, 2012 (09:26 AM)
    Bonjour à tous les internautes!

    je pense que les musulmans peuvent attendre les fêtes musulmanes pour offrir des cadeaux à leurs enfants et non tomber dans le plus grand piège de Noel.

    Cette fete ne nous appartient pas nguir yalla, c'est pour ceux qui n'aiment pas et refusent de croire encore à la meilleure de la création: le Prophète Mouhamed PSL.

    Wassalam
    Auteur

    Biboulou

    En Décembre, 2012 (09:45 AM)
    ohhhhhhhhhhhhhhhhh! c'est quoi ces esprits chagrins! Eh bien; si il me prend la curieuse idée de zapper les cadeaux des enfants autant dire que c'est à moi qu'ils vont faire la fête! Pourquoi ne pas se réjouir d'une fête sans pour autant lui donner "un sens religieux". On peut l'expliquer aux enfants, occasion même de leur apprendre ce que tolérance, partage; avec tous veut dire. Pendant le ramadan je ne verifie pas la religion des gamins qui viennent partager le plat à la coupure et à la fête de l'aïd j'offre de la viande à tous....Il ne faut pas être sectaire, notre seigneur est le même pour tous.... Joyeux noël les amis!!!! :-D  :love:  :up: 
    • Auteur

      Cathos

      En Décembre, 2012 (22:41 PM)
      au moins toi biboulou tu es un bon musulman dieu te bénit tu aura tjrs la joie durant tte ta vie
    Auteur

    Cathos

    En Décembre, 2012 (22:41 PM)
    Ns som ts des fils dadan et eve aucun mécontan ne peu séparer les fils dadan

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR