Samedi 16 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Hôpital Principal de Dakar : Les pathologies liées aux comportements au menu des journées médicales

Single Post
Hôpital Principal de Dakar : Les pathologies liées aux comportements au menu des journées médicales

Les XVIIèmes journées médicales de l’Hôpital Principal de Dakar (Hpd) auront lieu, du 26 au 29 mai prochain. Cette année, l’accent sera mis sur une analyse approfondie des pathologies chroniques liées aux comportements comme la dépigmentation ou les addictions au tabac et à l’alcool.

Lors du point de presse de lancement des journées médicales de l’Hôpital Principal de Dakar, le Pr Coumba Diouf Niang, membre du comité consultatif, a insisté sur les missions d’expertise, d’enseignement et de recherche de la première structure hospitalière du pays. C’est pourquoi il a noté la « pertinence » du choix du thème qui permet aux médecins de bénéficier d’une formation médicale continue. Selon notre interlocuteur, les pathologies liées à la dépigmentation, aux addictions à l’alcool, au tabac et aux autres drogues représentent des thématiques d’actualité. Mieux, a précisé le Pr Fatou Fall, présidente du comité scientifique, ces pathologies sont en très grande partie responsables de l’hypertension artérielle, du diabète et des maladies cardio-vasculaires.

« Ces pathologies vont d’ailleurs bientôt supplanter celles infectieuses au rang des maladies les plus mortelles », a averti Dr Fall. Il s’agira pour les spécialistes, venus de tous bords, de travailler à arrêter la progression exponentielle de ces pathologies. Une manière de demander aux fumeurs, aux consommateurs d’alcool, de drogues et aux femmes qui s’adonnent à la dépigmentation d’arrêter et de privilégier une alimentation saine et équilibrée. Cela permettra ainsi de prévenir ces maladies chroniques menant à des complications sévères et souvent au décès. Au cours des échanges, il a été beaucoup question de la dépigmentation, une activité  de la gent féminine à laquelle s’adonnent de plus en plus d’hommes. Les conséquences néfastes comme les complications dermatologiques ont été relevées. Pour les spécialistes, les femmes qui se dépigmentent sont exposées au diabète, à l’hypertension artérielle et à l’insuffisance surrénalienne.

Pr Sara Boury Gning a affirmé que le thème lié aux soins de fin de vie sera largement abordé au cours des débats. Ces soins sont destinés aux patients qui ont atteint la phase terminale d’une maladie incurable. Les journées permettront au personnel paramédical de diverses structures sanitaires du pays de se retrouver autour de trois ateliers pour partager leur expertise sur des sujets d’actualité dont « Prévention des infections liées aux soins », « Risque radiologique et radioprotection », et « Stress en milieu hospitalier : vécu du paramédical ». Près de 400 participants venant de toutes les structures sanitaires du pays et de l’étranger sont attendus durant ces trois jours qui seront pour eux l’occasion de partager leurs expériences.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email