Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

La Sierra Leone décrète l'état d'urgence face au virus Ebola

Single Post
La Sierra Leone décrète l'état d'urgence face au virus Ebola

La Sierra Leone a déclaré jeudi l'état d'urgence sanitaire face à l'épidémie de virus Ebola, la plus grave jamais recensée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a fait 729 morts au moins en Afrique de l'Ouest depuis le mois de février.Dans un communiqué, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma annonce qu'il mobilise les forces de sécurité pour isoler les foyers d'infection du virus mortel.Au Libera voisin, le gouvernement a décrété mercredi soir la fermeture des écoles et envisage lui aussi de placer en quarantaine les communautés les plus touchées par l'épidémie.

Les fonctionnaires libériens dont l'activité n'est pas essentielle ont également été placés en congé pour trente jours dans le cadre de ce plan national contre la maladie.Selon l'OMS, l'Afrique de l'Ouest est confrontée à la plus grave épidémie de cette maladie souvent mortelle classée parmi les plus virulente et qui se caractérise notamment par de la fièvre et une faiblesse intense, suivis de vomissements, de diarrhées et dans certains cas d'hémorragies.D'après les derniers chiffres publiés par l'OMS, plus de 1.200 cas confirmés ont été répertoriés depuis le début de l'épidémie, dont 729 mortels, 57 décès supplémentaires ayant été recensés entre le 24 et le 27 juillet en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone. La Guinée est à ce jour le pays le plus touché.

LES VOLONTAIRES DU PEACE CORPS RAPATRIÉS

"Nous sommes confrontés à une situation d'urgence sanitaire majeure. L'épidémie est virulente, meurtrière, nombre de nos compatriotes meurent et nous devons agir pour interrompre sa propagation", a déclaré à Reuters le ministre libérien de l'Information, Lewis Brown. "Plus que jamais, nous avons besoin du soutien de la communauté internationale. Nous avons absolument besoin de toute l'aide que nous pourrons obtenir".La présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, a déclaré que son gouvernement envisageait de placer en quarantaine certaines communautés, sur la base de recommandations que transmettra le ministère de la Santé.

Dimanche, déjà, le Liberia avait fermé la plupart de ses postes-frontières et imposé des mesures sanitaires très strictes aux points d'entrée encore ouverts.L'Association internationale du transport aérien (IATA) a fait savoir que l'OMS ne recommandait aucune restriction des vols ou fermeture des frontières. L'IATA ajoute que le risque serait très faible pour les autres passagers si une personne atteinte du virus empruntait un vol.Un centre d'isolement prévu pour les malades d'Ebola dans la capitale libérienne Monrovia est débordé par l'afflux de patients, a déclaré mercredi Tolbert Nyenswah, secrétaire d'Etat à la Santé. "Le personnel, là-bas, est débordé. Le Liberia vit une crise humanitaire", a-t-il dit à Reuters.

Le virus se transmet par contact direct avec du sang, des liquides organiques ou des tissus de personnes ou d'animaux infectés.Plusieurs dizaines de médecins ou infirmiers sont morts de la maladie alors qu'ils soignaient des personnes atteintes.Le Peace Corps, agence fédérale américaine, a annoncé mercredi le rappel de ses 340 volontaires présents au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée en raison de la propagation de l'épidémie.Le département d'Etat américain a confirmé qu'un Américain était mort de la fièvre Ebola au Nigeria après avoir attrapé la maladie au Liberia. Deux autres employés humanitaires américains contaminés par le virus Ebola sont dans un état sérieux, qui s'est cependant légèrement amélioré.

(avec David Lewis et Emma Farge à Dakar, Lesley Wroughton à Washington; Guy Kerivel, Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français)


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Caterpillar

    En Juillet, 2014 (15:55 PM)
    Cadenassez toutes les frontières terrestres, aériennes et maritimes sinon nous n'aurons plus que nos yeux pour pleurer  :sad: 

  2. Auteur

    Langsana

    En Juillet, 2014 (16:25 PM)
    Hé faut pas etre méchant avec nous dé! faut pas fermer la frontiere dé, nous guinéen devont faire notre commerce pour faire vivre nos parent au pays. si vous fermez, la faim va les tuer et non l ebola;
    • Auteur

      Ok

      En Juillet, 2014 (17:02 PM)
      cher frere guineen avec tout le respect que je vous doit, le virus ebola des consequences nefastes pour une population et ce cas est tellement grave que la personne atteinte peut rester 27jours sans que la maladie n'apparaisse. dites a vos parents de rester chez eux ceci fera l'affaire de tout le monde.
      ''je prefere ma personne ne veut pas dire que je ne t'aime pas'' proverbe.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email