Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

15 bus cassés et 15 millions emportés lors des émeutes de l’électricité : Facture salée pour Dakar Dem Dikk

Single Post
15 bus cassés et 15 millions emportés lors des émeutes de l’électricité : Facture salée pour Dakar Dem Dikk

En l'espace de dix jours, la société de transport Dakar Dem Dikk a enregistré la casse de quinze de ses bus. Un acte signé par la furie populaire émanant des coupures d'électricité qui a fini de plonger Dakar dans le noir. Pour l'instant, les pertes sont évaluées à 15 millions de francs cfa et ce n'est pas fini. Puisque chaque bus immobilisé, dépose inconfortablement sept pères de famille sur la chaise du chômage. 

Depuis quelque temps, les populations privées d’électricité expriment, chaque soir, leur colère et le lendemain Dakar Dem Dikk constate avec amertume les dégâts. Quinze bus emportés par les émeutes de l'électricité ; ce qui représente une manne financière de 15 millions de perte en l'espace de 10 jours. Aujourd’hui, Dakar Dem Dikk étouffe. Et c'est dans nos locaux que ses syndicalistes ont poussé, hier, le ouf du ‘y' en a marre’. La vindicte populaire s'intensifie avec des méthodes changeantes. Puisqu'actuellement, en plus des casses, les recettes de la journée sont ciblées par une foule déchaînée. Les conséquences de tels actes ne sont pas que financières. Elles sont aussi d'ordre social. ‘Chaque bus cassé augmente le temps d'attente des populations au niveau des arrêts bus et fait perdre à sept pères de famille leurs emplois’, informe le Secrétaire général de l'Union démocratique des travailleurs de Dakar Dem Dikk (Udt3D), Mamadou Goudiaby.

Le syndicaliste garde la forte conviction que les gens ne mesurent pas les conséquences dramatiques de ces actes. ‘Ils peuvent même périr dans ces casses’, regrette Goudiaby qui ajoute que les populations ne comprennent pas que les travailleurs de Dakar Dem Dikk sacrifient souvent leurs salaires pour relever le parc automobile de la société. Le groupe de syndicalistes en colère de dénoncer la confusion faite souvent par les populations en identifiant Dakar Dem Dikk à l'Etat du Sénégal. Ce qui n'est pas le cas, précisent-ils, en soutenant : ‘S'il est vrai que c'est dans sa politique en matière de transport que l'Etat à créer 3D, il faut retenir que c'est aux bénéfices des populations et des travailleurs de ladite entreprise’.

Ces travailleurs se retournent vers l'Etat à qui revient le rôle régalien de protéger les usagers. Et c'est Goudiaby qui rappelle les règles du jeu : ‘Nous interpellons l'Etat parce que les closes stipulent que l'Etat peut réquisitionner les forces de l'ordre pour sécuriser les usagers mais également nos véhicules’. Des mesures idoines doivent être prises pour sécuriser les travailleurs de la société de transport et les citoyens au vu de la violence qui émane de plus en plus de ces foules. Du sang a été versé avant-hier lors d'une attaque contre un bus au quartier Dieuppeul par de jeunes manifestants. La situation s'aggrave et l'absence de réaction rapide des autorités sénégalaises pousseront ces travailleurs, garants des droits de leur entreprise, à demander à la direction générale de Dakar Dem Dikk de prendre des mesures pour ‘un arrêt partiel du réseau et pourquoi pas, un arrêt total’. En fait, ‘tout dépendra de l'intensité des dégâts’.

La solution à cette nouvelle donne incombe à tous. C'est pourquoi, les syndicalistes interpellent les populations par rapport à leur devoir citoyen et à leur sens du civisme, afin qu'elles comprennent qu'aujourd'hui, ‘la situation, compliquée par les coupures d'électricité, peut s'aggraver avec un arrêt de circulation des bus de 3D. Casser les bus en réponse aux coupures d'électricité ne règle pas le problème’. Les travailleurs de la société de transport supplient les populations de leur laisser l'occasion de dérouler toutes leurs mesures visant à alléger le transport dans la capitale sénégalaise. Des politiques sociales élaborées allant des tickets de transport valables pour toute la journée aux bus hors lignes pour une réduction efficiente du temps de l'attente au niveau des arrêts bus.

L’on note que depuis la création de la société de transport Dakar Dem Dikk en l'an 2000, 104 bus ont été cassés lors de manifestations publiques.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Membre

    En Janvier, 2011 (02:49 AM)
    15 bus ==> 15 millions de perte, Je ne comprends pas comment cette perte a ete valorisee!!!!
  2. Auteur

    Coca

    En Janvier, 2011 (03:28 AM)
    gouvernement laye niobar dieuloul dem diq ce la population sans cervelle que vous eyes :down:  :down: 
    Auteur

    Yémé Na D

    En Janvier, 2011 (03:40 AM)
    Doyna waaar!
    Auteur

    Goorgorlou

    En Janvier, 2011 (05:12 AM)
    ce n est pas bruler ou saccager des infrastructures que le senegal va avancer cette facon est tres depassee il faut faire comme la tunisie ou l egypte pour faire partir ces couillons et surtout avec non violence les senegalais st tres fatigues pas de courant la vie est tres chere surtout pour les modou modou wade a rendu nos situations pires alors nous contribuons bcp a leconomie du pays avec tout cet argent que nous envoyons
    Auteur

    Femme Noir

    En Janvier, 2011 (05:35 AM)
    k vs etes con yéne les senegalais vs pensez casser des bus cé la solution?? bande didiots ;vs serez les premiers a souffrir deja amouléne vélo wahoumala oto

    cé pas la violence ki regle les probleme yéna dofff deugeuuuu ;

    bon vent nak copié les pays ki sont dans la guerre di guéne ham k dara dakoul la paix bande didiot!!



    nul na envie de rentré au pays ndah tellement da guéne délou ganaw ;la dance ;weuy ;mannequinat rek mo lén sohal do léne diangu puis beugeu am haliss soléne beugué dieullé mal gourvernance dans notre pays il fo guéne gnak féssal vos crane puis vs imposer pfffff vs etes nul!!!!
    Auteur

    Blanco

    En Janvier, 2011 (07:09 AM)
    si vous n'avez pas de couilles pour faire partir wade arretez de nous pomper l'air
    Auteur

    Coy

    En Janvier, 2011 (07:38 AM)
    mnque de dissipline a qui appatien les bus pas avotre pere vous etes que des voleures primitive
    Auteur

    Lion

    En Janvier, 2011 (09:07 AM)
    mensonge ,un bus coute pus de 15million donnons d'autres chiffres ,le senegal est tres pauvre le probleme d'electricité ne se regle pas en 5ans vu l'etat qu'ils nous l'on laissé les socialistes
    Auteur

    Borro

    En Janvier, 2011 (09:56 AM)
    slt pour les journalistes si vous n'avez pas des images qui nous viennent du senegal de grace arreter de copier d'autrze images, allez a la recherche d'image okk  :down: 
    Auteur

    X

    En Janvier, 2011 (10:55 AM)
    normal!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Kiki

    En Janvier, 2011 (13:22 PM)
    moi j encourage ces casses, car a chq foi que les jeunes cassent de biens, la situation s ameliorent,

    Imaginez combien de choses ont été cassées en Tunisie, en Egypt pr parvenir a des resultats



    Vous les senegalais, vs etes trop "noy" quoi

    • Auteur

      Pfff

      En Janvier, 2011 (13:29 PM)
      heureusement pour nous que t'es pas senegalais lol car t'as un esprit datant du moyen age mdr
    Auteur

    Morning

    En Janvier, 2011 (14:14 PM)
    Solidarite aux enseignants qui nont leurs diplomes et leurs mouvements sont gates par ces volontaires qui ne savent rien nulardscause pour laquelle que l'ecole senegalais ne soient pas prie en consideration tous nos freres fils des politiciens et membre du gouvernement sont a l'exterieur du senegal pour avoir une bonne education avec l'argent des braves enseignants qui ont donnès toute leur vie a etudier et aujourd'hui ils se trouve les mains mouilles de desespoirs sans FUTURE MEILLEURE :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Abou

    En Janvier, 2011 (19:15 PM)
    Il faut brule les maison de wade et des connerd de ministre vive le Sénégal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email