Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Air Sénégal : Philippe Bohn, une parenthèse de turbulences

Single Post
Air Sénégal : Philippe Bohn, une parenthèse de turbulences

Dysfonctionnements techniques, gestion cavalière, manque de considération vis-à-vis des autorités étatiques, les reproches ne manquent pas pour Philippe Bohn, recruté surtout pour son carnet d'adresses et son passé chez Airbus.

Philippe Bohn n'est plus le directeur général d'Air Sénégal SA. Il a démissionné de la tête de la compagnie, mais reste dans le Conseil d'administration en qualité d'administrateur. Il a été remplacé par Ibrahima Kane, l'ancien DG du Fonsis.

Pourtant, quelques semaines auparavant, il était difficile de croire à un départ de Philippe Bohn. En effet, le 22 mars dernier, le Français animait (avec à ses côtés Jérôme Maillet et Eric Iba Guèye) une conférence de presse pour se féliciter du travail qu'il a accompli à la tête de la compagnie en un temps record.

Dressant le bilan à mi-parcours, il déclarait : "Il y a 10 mois, on n'avait pas d'avion. Aujourd'hui, c'est mission accomplie pour nous. On peut être fiers d'avoir monté une compagnie aérienne nationale aussi rapidement. C'est une première. Nous sommes vus sur la scène internationale comme une success story."

Bohn de rappeler que la compagnie compte désormais cinq appareils et désert onze destinations, en plus d'attendre un sixième avion entre juillet et septembre. "Pour une fois, félicitons-nous de ce parcours", exultait-il.

Voir ce même Philippe Bohn quitter la tête de la compagnie, moins d'un mois après, a de quoi surprendre. A moins que cette sortie face aux médias eut été une façon à lui de faire ses adieux.

Dans une interview accordée à Paris Match, il déclare : "Pour mon équipe et moi, la mission est accomplie. La mise en vol en opération a été réalisée dans les délais voulus par le Président Macky Sall. C'était l'un de projets majeurs de ‘son' Plan Sénégal Emergent. On a préparé l'équipe qui va reprendre le flambeau."

Le désormais ex-DG de souligner qu'il "y avait une forte demande pour ‘sénégaliser' la compagnie, ce que l'on peut comprendre". Bohn est donc parti, après avoir accompli sa mission.

Il y a sans doute une part de vrai dans cette affirmation. En effet, avant cette interview à Paris Match, un interlocuteur contacté par Seneweb expliquait son recrutement par le fait que l'Etat du Sénégal voulait aller très vite dans le montage de la compagnie. Et pour cela, il a fait appel à Philippe Bohn, un ancien de Airbus, pour accélérer les procédures. "Si on devait suivre la voie normale, les premiers avions seraient disponibles en 2020", indiquait la source.

Atterrissage forcé !

Cependant, il ne manque pas de raisons pour expliquer le départ "forcé" de l'ancien patron d'Air Sénégal. Les nombreux problèmes techniques notés ces derniers temps sur les avions flambants neufs de la compagnie en sont une. Mais il y en a d'autres. D'abord, beaucoup en voulait à Macky Sall d'avoir "imposer" aux Sénégalais un Français, alors que beaucoup de nationaux auraient le profil de l'emploi.

Ensuite, sa gestion a été très décriée, particulièrement celle financière.  Ce qui explique d'ailleurs l'arrivée d'Ibrahima Kane, ancien DG du Fonsis qui "connait un bout sur les contrats financiers". L'objectif, dit-on, est de mettre de l'ordre dans la gouvernance de la compagnie.

Aliou Sall, frère du Président Sall et directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), unique actionnaire d'Air Sénégal, ne dit pas le contraire. Invité de l'émission Grand Jury, dimanche dernier, le frère du Président Macky Sall a laissé entendre qu'Ibrahima Kane va s'occuper en priorité à "la restructuration financière et organisationnelle" de la société.

En fait, l'un des appareils étant livré et l'autre en voie de l'être, Philippe Bohn devient moins indispensable. Un interlocuteur se demande ainsi s'il a essayé de profiter de sa position avant de quitter, dans tous les cas, il se dit qu'il y a des choses pas catholiques dans la gestion financière de la compagnie sous son commandement. Certains prédisaient même une faillite au bout de six mois. D'autres lui prêtent une société écran destinée à s'enrichir sur le dos d'Air Sénégal. Dans tous les cas, on indique une volonté de la part des autorités étatiques d'auditer sa gestion.

Nonobstant les questions financières, sa gestion sera très vite contestée. Avant même le décollage, on lui reproche d'avoir écarté les compétences sénégalaises, en l'occurrence le commandant Malick Tall.

Un seul patron : Macky Sall

Dans les couloirs de l'Etat, il se dit que le Français ne respecte aucune autorité et aime répéter partout qu'il n'a de compte à rendre qu'au Président Macky Sal, qui l'a nommé à son poste. Jeune Afrique informe que c'est Macky Sall himself qui a pris son téléphone pour le convaincre et lui donner les pleins pouvoirs.

Bohn qui revendique une amitié de longue date avec le chef de l'État semble confirmer. "Par définition, je ne suis venu que parce c'était lui, un grand chef d'Etat, avec une vraie vision. Je ne doute pas que je pourrai faire d'autres choses pour lui et avec lui", prédit Philippe Bohn.

Cette position de force n'a pas facilité les relations avec ses supérieurs. Au ministère des Transports aériens, on explique que Maïmouna Ndoye Seck a dû mettre très tôt les points sur les "i" pour l'obliger à rendre compte à chaque fois que de besoin. Ce qui ne veut pas dire qu'il a toujours obéi à la tutelle. La relation a été plutôt tendue.

D'ailleurs, lors de sa sortie du 22 mars, les remerciements du DG étaient adressés exclusivement au Président Macky Sall qui, selon ses dires, suit personnellement l'évolution du dossier et lui apporte un soutien indéfectible. Au point que Bohn disait que le succès d'Air Sénégal n'est pas le tien, mais celui de Macky Sall.

Pour lui donc, il n'y avait que Macky Sall pour lui indiquer la voie. "Si vous voyez bien, personne n'avait des informations sur Air Sénégal, à part les aspects commerciaux. Ce n'est que dernièrement qu'il a commencé à communiquer un peu, sinon personne n'était informé de rien", indique une source.

Document flouté délivré à Alioune Sall

Alioune Sall, le frère du Président Sall, et Souleymane Ndéné Ndiaye, le Pca de la compagnie en savent peut-être quelque chose. Dans un article publié sur son site, le journaliste Cheikh Yérim Seck écrit que Philippe Bohn a loué une licence à Hi Fly, parce que celle de l'avion A330 Neo a connu un retard. Alioune Sall a voulu en savoir davantage en demandant le contrat.

"Philippe Bohn le lui a remis, mais, tenez-vous bien, après avoir flouté tous les chiffres et clauses financières contenus dans le document", s'insurge Cheikh Yérim. Le journaliste ajoute que Bohn a déplacé le siège social du centre ville aux Almadies, sans en informer le PCA Souleymane Ndéné Ndiaye. "Lorsque l'ancien Premier ministre a convoqué une réunion du Conseil d'administration afin de lui signifier son licenciement pour cette faute lourde, Bohn ne s'est pas présenté…", renchérit-il.

A tout cela s'ajoute sa récente sortie dans laquelle il déclare qu'un airbus A380 peut être piloté par l'intelligence artificielle, car le drone se pilote seul. Une déclaration jugée insultante par le Collectif des pilotes sénégalais exerçant au Sénégal et à l'étranger (Cpse).

Dans un communiqué, ce Collectif a sèchement répliqué à Philippe Bohn, exigeant des excuses de sa part. "Faute de quoi, vous devrez trouver des drones pour assurer le programme de vol de la compagnie", menaçaient les pilotes.

Le cocktail était sans doute assez explosif pour qu'il soit débarqué afin d'éviter le crash de la compagnie, comme c'était le cas avec Air Sénégal international et Sénégal Airlines.

Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Bien

    En Avril, 2019 (18:32 PM)
    Dc arretez de dore quil a demissinne

    On ne demissnne pas pr rester dans le CA

    Sinon ce Ibrahima Kane on fera tt pout lui mettre les vatons ds les roues.Il ne sen sortira pas du tt.

    Cest pourtant sumple.donnez ce poste a quelqun qui comprend le fonctionnement du secteur.qce nest pas une question de mangement de financement.

    Ohhh mais ce jeune naurait jamais du accepter ce poste.on lui file une patate xhaude juste pr montrer que vohn a bosse et k les nationaux ne peuvent sen sortir
  2. Auteur

    Saloum Saloum

    En Avril, 2019 (18:35 PM)
    Mais khana ce Philippe a fumé du BOHN....hahaha !
    Auteur

    Tango Fox

    En Avril, 2019 (18:57 PM)
    Si Macky Sall devait aller chercher un étranger parce-que des des seneglais que lui même avait choisi ont échoué,il devait chercher quelqu'un d’expérimenté et de compétent.

    Philippe Bohn est un charlatan ,il ne connait rien du management ou de l'aviation,et ses decisions le prouvent a suffisance.

    on ne peut ps mettre une compagnie aérienne en place sans l'organisation technique et opérationnelle pour exploiter les avions...Lui n'avait qu'une organisation commerciale et de com,et le reste il l'a sous traite a ses mais européens...Ce gars était venu pour bouffer le capital.il l'a fait et a acheté des avions a AIRBUS en endettant le trésor public...Il mérite bien la Légion d'Honneur dans son pays.

    Changer de directeur ne suffira pas.Il faut aussi un conseil d'administration compétent en la matière.Et,surtout il faudra a cette nouvelle équipe du Capital pour travailler,la il y'a plus que des dettes a payer,et que l'exploitation ne permettra pas. vu le prix des avions.

    Auteur

    En Avril, 2019 (19:13 PM)
    on a essaye 3 senegalais ils ont coule la compagnie dans le passe. macky a voulu un metsu qui a donnee satisfaction. maintenant un aliou cisse a pris le relai
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (03:18 AM)
      macky est un tocard. c’est lui même qu’on devrait remplacer par un metsu. comment un pays qui se respecte peut avoir un tel cancre comme président.
    Auteur

    Dine

    En Avril, 2019 (19:18 PM)
    En faites la verité c'est kil ne respecte pas les noirs

    Auteur

    En Avril, 2019 (19:19 PM)
    Trop de bla bla dans ce pays.
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:27 PM)
    ce gars il vient d'ou ? qu'a y il fait de bon la ou il travaillait ? et il a ete recrute au senegal. Vous esperez quoi ?
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:42 PM)
    Foutez nous la paix avec vos articles à la con, Seneweb. L'aviation civile est un domaine spécialisé et ce n'est pas les bougres d'anes de Seneweb qui peuvent en parler.Pourquoi tout est polémique dans ce pauvre pays. Des compagnies en faillite, des avions en panne, des crashs il y'a en partout. A ce l'on sache air Sénégal n'est pas dans ce cas.Allez travailler ou laisser les gens intelligents travailler.
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:42 PM)
    Foutez nous la paix avec vos articles à la con, Seneweb. L'aviation civile est un domaine spécialisé et ce n'est pas les bougres d'anes de Seneweb qui peuvent en parler.Pourquoi tout est polémique dans ce pauvre pays. Des compagnies en faillite, des avions en panne, des crashs il y'a en partout. A ce l'on sache air Sénégal n'est pas dans ce cas.Allez travailler ou laisser les gens intelligents travailler.
    Auteur

    En Avril, 2019 (20:15 PM)
    https://www.youtube.com/watch?v=A5QIFqf_s8E

    Auteur

    En Avril, 2019 (20:18 PM)
    Bien vrai que BOHN est une parenthèse mais malheureusement la compagnie ne pourra pas être gérée par des nationaux
    Auteur

    Douggy Duck

    En Avril, 2019 (20:23 PM)
    Avec tous ces manquements, tout ce foutage de gueule, que fait Bohn encore chez Air Sénégal ? Il est au Conseil d’Administration. Bohn est dangereux, il est l’œil d'Airbus, de la France, comme on disait, il fut un temps de telle personne non gratta, il est l’œil de Moscou ou l’œil de Pékin, autrement dit un espion, de ce fait, un ennemi du Sénégal.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (03:20 AM)
      c’est les dirigeant sénégalais qui sont cons de le laisser au conseil d’administration d’air senegal.
    Auteur

    Ibra Ndiaye

    En Avril, 2019 (21:23 PM)
    Les commentaires xénophobes et racistes de mes compatriotes me plongent dans une grande tristesse.

    Cette compagnie aérienne a été montée dans un délai record. C'est du jamais vu dans l'histoire de l'aviation.

    Sans le tandem Bohn - Maillet, cette compagnie n'aurait jamais vu le jour. Bohn pour le carnet d'adresse et l'éloquence, d'une part ; et Maillet le génie financier qui a permis d'acquérir les Airbus A330 neo 900 neufs à des prix considérablement inférieurs à ceux du marché.

    Il faut aussi savoir qu'il y a une liste d'attente considérable chez Airbus et que si Macky Sall avait remonté une compagnie faite uniquement de locaux, le premier avion gros porteur ne serait arrivé sur le territoire national que vers les années 2021-2022. C'est uniquement grâce à Philippe Bohn et Jérôme Maillet qu'Air Sénégal existe aujourd'hui. Et chacun de nous le sait, après les échecs cuisants des précédentes compagnies.

    Malheureusement la presse locale et nationale, papier et web passe le plus clair de son temps à jeter l'opprobre et le scandale plutôt que d'encourager les initiatives méritantes.

    La nature profonde de bon nombre de mes compatriotes semble être le dénigrement, la jalousie et le colportage de ragots infondés.

    Avec le départ de Philippe Bohn qui sera probablement suivi de celui de son alter ego Jérôme Maillet, les observateurs ne donnent pas 9 mois à la compagnie pour mettre la clé sous la porte. Espérons que l'histoire à venir contredise mon propos d'oiseau de mauvais augure.



    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (03:23 AM)
      toi qui parle de xénophobie, vas voir si tu peux être nommé directeur d’air france. tes leçons de morale, tu peux te les mettre dans ton derrière.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (06:12 AM)
      tu es un vrai con, qui comprend rien, cette compagnie a été monté par une équipe sénégalaise locale
      , seulement bohn et maillet sont venu pour la démonter.ils ont bouffé tout le capital.
      le néo est loué, le second n’existe pas .
      les 2 atr, ont été achetés par la 1ère equipe.
      les sénégalais ont bien travaillé, les français ont tout détruit.
    Auteur

    En Avril, 2019 (22:21 PM)
    Escroc et barbouze! Il n'y a qu'en Afrique que l'on peut donner un tel poste à un énergumène qui n'avait ni le profil ni la compétence pour gérer quoi que cela soit! Triste
    Auteur

    Senelroprem

    En Avril, 2019 (00:02 AM)
    Ne pas oublier que la préférence nationale ne nous permet pas de faire dakar thies dans de bonne condition
    Auteur

    En Avril, 2019 (03:12 AM)
    6 MOIS maxi.......terminé
    Auteur

    Tttt

    En Avril, 2019 (05:01 AM)
    vous crée des compagnie alors que nos enfants non même pas d’école pour étudier

    manque d' eau potable /

    Electricité de soin infrastructure bref tous ce qui fait un pays

    nos gouvernants ne savent pas les priorité dune vie
    Auteur

    En Avril, 2019 (06:21 AM)
    ARRETEZ DE TIRER SUR UNE AMBULANCE, LE SEUL COUPABLE DE TOUTE CETTE CATASTROPHE C'EST MACKY SALL QUI L'A NOMME ENVERS ET CONTRE TOUT.

    CE TYPE N'A AUCUN DIPLOME A PART LE BAC, C'EST UN VRAI BARBOUZE ESPION QUI A ROULE SA BOSSE PARTOUT EN AFRIQUE ET EN AMERIQUE DU SUD , C'EST PLUS UN AGENT D'INFULENCE QU'UN GESTIONNAIRE IL SAIT OUVRIR LES PORTES ET FAIRE DU LOBBYING MAIS NE SAIT PAS LIRE UN BILAN NI GERER UN ENTREPRISE.

    IL EST CERTES INCOMPETENTE MAIS IL DEPENDAIT DIRECTEMENT DE MACKY SALL UNIQUEMENT DONC C'EST LE PRESIDENT LE COUPABLE. COMMENT JUSTIFIER QU'UNE COMPAGNIE QUI EST NEE EN 2017 SOIT DEJA A 25 MILLIARDS DE PERTES ALORS QU'ELLE A COMMENCE A OPERER IL Y A PEINE 8 MOIS?

    DANS UN PAYS NORMAL ET BIEN GERE CE TYPE SERAIT DEJA EN PRISON POUR MALVERSATIONS CAR IL A GERE DIRECTEMENT L'ACHAT DES AVIONS AVEC AIRBUS ET TOUT LE MONDE SAIT QUE DANS LES VENTES D'AVION IL Y A DES RETRO- COMMISSIONS.

    S'IL A PU ETRE AUSSI ARROGANT C'EST PARCEQU'IL RAPPORTAIT DES DIVIDENDES A SON PATRON.

    VOUS PENSEZ QUE TOUTES CES COMMISIONS SUR LE NEO SONT PASSEES OU???

    IL FALLAIT DU CASH POUR LA CAMPAGNE DE MACKY SALL. IL MET SON FRERE DU CDC AU CONSEIL D'ADMINISTRATION, LUI ORDONNE DE DEBLOQUER 40 MILLIARDS DE LA CAISSE DE DEPOTS POUR CAPITALISER AIR SENEGAL , ACHETER DES AVIONS A330 NEAO A CREDIT, TOUCHER UNE RETRO COMMISSION ET FINANCER SA CAMPAGNE.

    COMMENT EXPLIQUER QUE LE DAF DE AIR SENEGAL M.DIALLO NE SIGGE AUCUN CHEQUE DEPUIS QU'IL EST EN POSTE, NE VOIT AUCUN CONTRAT???

    IL APPREND PAR LA PRESSE QUE SON PATRON ET ERIC SONT SIGNATAIRES DES CHEQUES. C'EST TRES GRAVE ET L'ASSEMBLEE NATIONALE DEVRAIT PLUTOT INITIER UNE COMMISSION D'ENQUETE PARLEMENTAIRE SUR CE CAS PRECIS PLUTOT QUE DE FATIGUER SONKO.

    SI L'IGE CREUSE BIEN MACKY SALL ET SON FRERE VONT TOMBER CAR CE SONT EUX QUI SONT DERRIERE TOUTE CETTE MACHINATION, BOHN N'EST QU'UN PION ETRANGER CAR ILS SAVENT QU'ILS N'AURAIENT PAS PU FAIRE UN DEAL PAREIL AVEC UN DG SENEGALAIS.

    MAINTENANT QU'ILS ONT PU FINANCER LEUR CAMPAGNE ET GAGNER LES ELECTIONS, ILS N'ONT PLUS BESOIN DE PHILIPPE BOHN ET IL LE JETTENT COMME UN KLEENEX MAIS CE GARS EST TORDU ET IL A BEAUCOUP DE SECRETS VOILA POURQUOI ON LE GARDE COMME MEMBRE DU CONSEIL AVEC SON SALAIRE DE 18 MILLIONS PAR MOIS ET SA SUITE AU TERANGA, POUR QU'IL SE TAISE,
    Auteur

    Zimmerman

    En Avril, 2019 (09:31 AM)
    Quelle diarrhée écrite

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR