Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Amitié Homme/Femme : La barrière d’un inceste symbolique

Single Post
Amitié Homme/Femme : La barrière d’un inceste symbolique

a génération actuelle a vécu la mixité comme une évidence. Mais, au-delà, garçons et filles ont été pris en considération de la même façon, dans le respect de leur part féminine et masculine. Depuis qu’ils sont petits, ils se comprennent et restent proches émotionnellement. Et, il n’est pas rare que la meilleure amie d’une fille soit un garçon. « Ceux-là ne se posent jamais la question du désir sexuel, car « il naît de la différence, tandis que l’amitié se nourrit de similitudes », remarque la psychanalyste Sophie Cadalen, auteure avec Sophie Guillou de Tout pour plaire… et toujours célibataire. 
  
La complicité amicale ne laisse pas assez de place à l’altérité pour que le désir survienne. Un ami, explique-t-on, c’est quelqu’un qui nous connaît par cœur, à qui nous nous livrons sans fard. Le désir a besoin de mystère, dont l’amitié se passe volontiers. « Désirer l’autre, c’est percevoir que sa construction psychique n’a rien à voir avec la mienne », explique Catherine Blanc, sexologue, psychanalyste et auteure de La sexualité des femmes n’est pas celle des magazines. 
  
Ainsi, elle estime que cette différence crée un vide entre les deux sexes. Ce qui motive le besoin de le combler à travers la sexualité. « Avec un ami, les enjeux relèvent d’un autre ordre. Nous tentons de rejouer la tendresse, la proximité que nous avons vécues avec papa, maman, nos frères et sœurs. Nous sortons du champ du sexuel pour ne pas risquer de convoquer une situation incestueuse », précise-t-elle. 
  
Amitiés colorées 

D’ailleurs, de nombreux amis, soulignent le lien fraternel, quasi familial qui les unit. Ce lien érige entre eux, la barrière d’un inceste symbolique. Le désir est-il autant absent ? « Nous aimons les positions nettes : soit il y a du désir, soit il n’y en a pas. Mais la vie est plus subtile, plus floue. Souvent, un jeu de séduction s’installe entre un homme et une femme amis, sans que cela ait de conséquences sur leur relation », constate Sophie Cadalen. C’est ce que vit Myriam, 38 ans, avec son ami : « J’aime qu’il remarque ma nouvelle tenue, me complimente sur un bijou. Parfois. Je m’amuse à le taquiner plus directement. Nous savons tout l’un de l’autre. Sauf comment nous faisons l’amour…Nous jouons avec cette idée, tout en sachant qu’il ne se passera jamais rien !», relève Myriam. 

Pour Catherine Blanc, cette situation ambiguë fait le charme et la richesse de l’amitié mixte : « Nous sommes des êtres sexués et avons besoin que d’autres personnes que nos partenaires amoureux, portent un regard sexué sur nous. Car, il vient renforcer notre identité d’homme ou de femme, sans en passer par la sexualité. Notre désir ne trouve pas la même issue, selon les personnes avec lesquelles nous sommes. L’être humain ne se scinde pas comme cela, clairement et nettement. Il distribue les cartes différemment. Mais, ces cartes sont présentes dans chaque relation ». L’attirance est là, mais elle reste contenue pour laisser la place à l’amitié. 

Parfois, certains se lancent dans ce que les Brésiliens appellent « l’amitié colorée ». « Un soir de spleen ou de solitude, ils se réconfortent dans les bras l’un de l’autre. C’est surtout la tendresse qui est à l’oeuvre dans ces passages à l’acte », estime Sophie Cadalen. Il s’agit plus d’un désir de câlins que d’un vrai désir sexuel. Même constat pour Serge Hefez, qui indique que les relations sexuelles de copinage ne sont pas de même nature que les relations sexuelles amoureuses. 

Dans le premier cas, il s’agit juste d’un jeu érotique, sans grande conséquence. En revanche, si l’amour s’en mêle, prévient-il, la différence fondamentale des sexes entre en ligne de compte. Elle fait réapparaître les enjeux inconscients entre un homme et une femme. Des enjeux forcément teintés d’ambivalence, dont l’activité et la passivité, la soumission et la domination. L’ordre égalitaire de la camaraderie, regrette-t-il, s’en trouve bouleversé. 

« L’aventure peut ouvrir une porte sur l’inconscient pour bouleverser totalement cette amitié colorée. La tranquillité, la confiance qui s’installent dans l’amitié permettent parfois un abandon dans la sexualité. C’est un peu la même chose pour les vieux couples qui réussissent à conserver une sexualité épanouie. Comme dans toute relation humaine, nous sommes rarement sur la même longueur d’onde. Nous sommes perpétuellement dans un rééquilibrage de la relation. Quand les attentes divergent trop, la sexualité constitue le révélateur le plus efficace qui soit »,  observe Sophie Cadalen. 

 


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:21 PM)
    Seneweb cet article dépasse de loin le niveau intellectuel de vos lecteurs. C'est la raison pour laquelle où il ne sera pas lu ou s'il est lu, il sera incompris donc pas commenté.Donnez leur à bouffer des articles sur Macky ou tous les individus qui comptent dans ce pays pour leur permettre de s'adonner à leurs séances quotidiennes de défoulement à travers les insultes et les invectives.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR