Mardi 31 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Après la sortie du ministre Moussa Bocar Thiam : L’ancien Pm Abdoul Mbaye prend la défense de la presse

Single Post
Après la sortie du ministre Moussa Bocar Thiam : L’ancien Pm Abdoul Mbaye prend la défense de la presse
L’affaire Pape Alé Niang, du nom du journaliste de Dakarmatin emprisonné depuis le 9 novembre dernier, pour divulgation de documents militaires sans autorisation de la hiérarchie de nature à nuire à la défense nationale, appel à la subversion, recel et diffusion de documents administratifs estampillés "Secret défense" et propagation de fausses nouvelles, risque d’ouvrir un autre front : la relation entre les journalistes et leur ministre de tutelle Me Moussa Bocar Thiam. 

Ce dernier, sur un ton menaçant, a affirmé hier que la justice va sévir contre ceux qui vont informer sur les actions du gouvernement.

Ancien Premier ministre sous Macky Sall, Abdoul Mbaye a asséné ses vérités à l’ex-agent judiciaire de l’État. Ceci, en rappelant le rôle de la presse. 

Sur Twitter, le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) a lancé : «Les ministres ne sont pas plus patriotes que les journalistes. Ces derniers savent faire la différence entre le secret qui protège la Nation et celui qui cache les magouilles et la corruption. C’est leur rôle que d’informer sur celui qui viole la loi pour couvrir la prévarication.»

En effet, cette dernière signifie, en droit, un grave manquement d'un fonctionnaire, d'un homme d'État aux devoirs de sa charge (abus d'autorité, détournement de fonds publics, concussion).

Hier dimanche, dans l’émission "Grand jury" sur la RFM, le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l'Économie numérique avait fait savoir : «Nous allons revenir à l'ordre. Ne pas autoriser qu'un journaliste ou qu'un consortium de journalistes puissent violer délibérément les secrets défenses qui peuvent nuire à la stabilité de notre pays, à l'honorabilité de nos forces de défense et de sécurité. Nous devons tous y veiller et il appartient à l'État de prendre ses responsabilités et il le fera. Quelles qu'en soient les conséquences.»

 Maitre Moussa Bocar Thiam a aussi précisé : «Un journaliste ne peut pas tout dire, tout révéler, quitte à nuire aux intérêts supérieurs de la Nation. C’est intolérable et inadmissible ! Cet intérêt public à informer disparaît, dès lors qu'il y a un intérêt public qui appartient à l'État du Sénégal à travers la stabilité du pays.»


12 Commentaires

  1. Auteur

    Soigneur De Fous

    En Novembre, 2022 (18:11 PM)
    Abdou MBAYE parle pour qui ????????
    Top Banner
  2. Auteur

    Bolumbal

    En Novembre, 2022 (18:40 PM)
    À quelques exceptions près le reste de la presse est à-plat-ventre  ! Ce n'est pas la peine de défendre cette corporation, il faut défendre les rares à être dignes dans cette corporation, en commençant par PAPE ALÉ NIANG qui a été kidnappé et incarcéré arbitrairement ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Beof

    En Novembre, 2022 (19:04 PM)
    Si on comprend bien, le ministre exige que la justice serve de bouclier pour permettre aux affaires éventrées par les journaliste de se poursuivre en toute impunité et sans entrave ?

    On peut opter pour autre chose que la démocratie si elle vous pèse tant. Vous pourrez ainsi prolonger votre bail dans les AFFAIRES de l'état, cad le détournement de fonds et la malgouvernance !
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Tangue Kholl

    En Novembre, 2022 (19:19 PM)
    Pourquoi les gens que nous avons élus passent tout leur temps à nous menacer 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2022 (20:01 PM)
      Parce que la plupart des nèg confondent autorité avec autoritarisme … pour beaucoup de gens il faut être craint pour être respecté … et malheureusement dans ce pays il y'a des sales troubadours qui se permettent de dire publiquement et sans conséquences pour eux qu'un état doit tuer et incarcérer arbitrairement ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Parceque

    En Novembre, 2022 (19:39 PM)
    Parceque nous mis à leur tête un homme qui nous menace !
    Top Banner
    Auteur

    Sonko Problème De Sécurité

    En Novembre, 2022 (19:46 PM)
    Si Sonko devient Président, c'est un problème de sécurité nationale car les puissances étrangères qu'il fustige à longueur de points de presse peuvent comploter contre lui en le piégeant avec de jolies femmes masseuses.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Armand Diarra

      En Novembre, 2022 (20:04 PM)
      Ce n'est pas parce que toi tu te sens très facilement corruptible par la moindre femme un peu apprêtée qu'il faut croire que Sonko serait comme toi ! Sonko cherche juste à soulager ses douleurs dorsales chroniques, c'est toi qui a un problème avec les femmes jolies ou pas ! Occupes-toi de soigner tes propres carences et arrêtes de manger la viande de Sonko ! Mbass ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2022 (21:10 PM)
    Surpris par le niveau lamentable de l argumentaire servi par monsieur le ministre qui ne sait pas que sont bien revolus les temps ou tout projet de loi passait sans discussion. Il devra batailler ferme a l'assemblee nationale  pour convaincre les deputes de l'opposition. Ce qui n est pas une mince affaire
    {comment_ads}
    Auteur

    Khalass

    En Novembre, 2022 (00:35 AM)
    une personne que je respecter ,mais depuis quil est politcien la je le reconner plus ,pourquoi senegal jamais un oposant defandre quelque chose de defandable je ne vois pas un oposant defandre les lois et contitution de notre pays en espagne les oposant s´ ataque se critique critique  defande des fois letats des fois lataque  mais senegal le diable c le gouvernement les messies prophete c loposition mensonge 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2022 (01:47 AM)
    Mr Mbaye est ce que vous allez présenter votre candidature pour la  présidentiel du Sénégal 2024 ??
    Top Banner
    Auteur

    Patriote

    En Novembre, 2022 (03:33 AM)
    Thiéy monsieur Twitter, il ne descend jamais à la base, si oui il va attraper une maladie par le biais des pauvres gens 
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Novembre, 2022 (08:41 AM)
    Les mensonges du ministre de la communication. Arwa Barkallah a fait la même chose, bien avant Pape Alé, mais le tyran Macky Sall sait qu'elle est protégée par des conventions internationales que le Sénégal a signé. Les mêmes conventions protègent Pape Alé Niang. La différence qui fait que le dictateur arrête Pape Alé et laisse Arwa est que pour le premier l'arrestation peut être suivie de l'activation des médias du tyran, de son gouvernement qui va défiler devant ses médias, de ses chiens qui vont publier des milliers de contributions publiés par ces médias, de ses trolls et fanatisés insulteurs. Bref, l'arrestation de Pape Alé peut être suivie d'un travail sur l'opinion, puisque des médias vont accepter de travailler contre leur collègue.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ils Ont Compris

    En Novembre, 2022 (08:54 AM)
    qui  disait  presse  woy yayouye
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email