Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Boris vs Bachir : Le duel qui enflamme la toile

Single Post
Boris vs Bachir : Le duel qui enflamme la toile

Le débat est de haut niveau. Entre l'écrivain Boubacar Boris Diop et le philosophe Souleymane Bachir Diagne, c'est une véritable "joute" intellectuelle autour d'un "hommage" ou "attaque" à (ou contre) Cheikh Anta Diop.

Dans son texte intitulé "Bachir tu permets", Boubacar Boris Diop déclenche les hostilités :

"Souleymane Bachir Diagne aurait prêté à Cheikh Anta Diop une position qui n'est pas du tout la sienne ? Je n'ai nulle envie de laisser entendre qu'il s'agit là d'une falsification délibérée. Il est bien possible que Bachir n'ait tout simplement pas fait le nécessaire distinguo entre l'unité linguistique appelée de tous ses vœux par Cheikh Anta et une unicité linguistique si incongrue qu'elle ne mériterait même pas une minute de réflexion".

La réponse du philosophe n'a pas tardé. Morceau choisi :

"Alors qu'ils partagent tous les deux la même ferveur panafricaniste d'un nécessaire remembrement de l'Afrique, Ngugi Wa Thiong'o insiste pour dire que ce remembrement se fera dans le pluralisme linguistique, l'unité se faisant par la traduction, quand Cheikh Anta Diop insiste sur la nécessité du choix d'une langue d'unification. Les deux positions se défendent dans une discussion honnête et celle qui considère une langue comme instrument d'unification est en effet la définition du jacobinisme. Je penche pour ma part pour le remembrement sur la base du pluralisme linguistique et d'une philosophie de la traduction. Penser ainsi est commettre quelque crime de lèse-majesté ? Avons-nous donc affaire à une religion ?", S'interroge Souleymane Bachir Diagne, dans son texte-réponse intitulé : l'Or et la Boue.

Cette discussion entre Boubacar Boris Diop et Souleymane Bachir Diagne, est largement commentée sur la toile, notamment sur Facebook.

"Bachir vs Boris ; avouez qu'ils nous ont régalés ! Depuis quand sommes-nous sevrés de ces succulents échanges intellectuels" se délecte Amadou Moustapha Gaye. Le journaliste Sadikh Top, embraie dans le même sens. "Notre pays, s'il est doté d'intellectuels de haut niveau, ceux-ci n'ont pas la culture du débat public, des arguments et des contre-arguments. C'est là que l'on peut comprendre, à mon sens, l'importance de ce débat soulevé par Boris Diop et Bachir Diagne. D'ailleurs, j'espère que, suite à la belle réponse de ce dernier, les deux intellectuels transcenderont la personne de Cheikh Anta Diop – c'est ce qu'il aurait sans doute voulu - pour aller dans le fond de la pensée scientifique, en ce qui concerne l'apport de notre continent dans la construction de la civilisation occidentale et de la recherche scientifique", espère Top.

"Intelligentsia africaine dynamique et rayonnante à l'universel"

Dialigui Kané, membre de la société civile n'y voit que bénéfice pour le continent. "Le fait qu'il (le débat sur les langues en Afrique) soit remis au goût du jour par ces deux respectés intellectuels, symboles d'une intelligentsia africaine dynamique et rayonnante à l'universel ne fait que redorer l'image d'une Afrique des idées qui contribue à éclairer les pistes multiples par lesquelles l'avenir du continent se fera ou ne se fera pas", se réjouit l'acteur de la société civile Dialagui Kane, à travers un post Facebook.

Imam Kanté, quant à lui, encourage ce genre d'initiatives, au grand bénéfice de l'Afrique.

"Nombre d'intellectuels africains ne débattent de questions portant sur l'Afrique que dans des revues spécialisées (non africaines) pour la reconnaissance (par des cercles occidentaux) ou leur carrière universitaire, ou bien rémunérés souvent par des organisations étrangères qui ont leur propre agenda, dans des lieux luxueux. Donc, il faut se féliciter de ce genre de débat sur l'Afrique, par les Africains et pour l'Afrique".

Cependant, tout le monde n'est pas emballé. certains se disent gênés de voir ces deux intellectuels se déchirer de cette façon.



Article_similaires

41 Commentaires

  1. Auteur

    Milk

    il y a 4 jours (14:34 PM)
    ILS NE SE DÉCHIRENT PAS C UN DÉBAT INTELLECTUEL.

    DU HAUT NIVEAU, rien de personnel à priori.A ENCOURAGER POUR RELÉGUER AU SECOND PLAN LES CANIVEAUX DES POLITICIENS QUI ONT PRIS LE PAYS EN OTAGE.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:31 PM)
      imam est un intellectuel qui a fait des humanités à l'ucad. donc je pense que c'est une bonne chose qu'il s'interesse à ce debat.

      il faut feliciter imam kanté, car il est entrain de replacer le metier d'imam dans son role d'antan.

      c'est ce role que jouait nos illustres chef religieux au senegal et dans le monde musulman. c'est à dire le role d'intellectuel qui reflechit pour sa societé, joue le role de sentinnelle et interpelle les gouvernant sur tout danger qui guette la nation.

      intervenir dans le debat intellectuel (notamment pour les arabophones) est une démarche courante qu'on voit à travers les ecrits de presque tous nos chef religieux,

      donc merci à imam
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:44 PM)
      qu'il plaise à ces virtuoses de continuer leurs joutes verbales. nous nous delectons de leurs envolées lyriques dignes de la grèce antique lol
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (16:14 PM)
      en quoi ce débat est bénéfique??
      franchement je ne vois pas ce que ces échanges nous apportent.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (16:33 PM)
      absolument inutile et inopportun ! des gens qui sont bien assis dans leur fauteuil en panne d'exercice
      je ne vois aucune explication a toute cette excitation des pseudo-intello de ce pays qui ne sont en realite que des complexes nostalgiques d'une culture de verbiage interminable que meme leurs maitres a penser ont fini par abandonner face a l'eternel retour a la vraie vie.
      occupons nous a la recherche de solutions aux vrais problemes de notre pays (inondations, insalubrite, violence, accidents etc ....)

      kagn lagnouy yewou te am foula?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (17:34 PM)
      en tous cas macky sall a intérêt à coté d'un medecin avant de lire ces débat de haut niveau vu son cerveau anormalement bas, il risque de se retrouver à l'hopital fann pour un bug du cerveau
  2. Auteur

    Mor

    il y a 4 jours (14:39 PM)
    Ils ne se déchirent absolument pas ! Malheureusement peu sont armés, dans le Sénégal d'aujourd'hui, pour comprendre.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:20 PM)
      ca me rappele le senegal d'autresfois quand le lobby des communicateurs traditionnels n'existait pas et que les bouba ndour etaient des mbaye loum, bachire kunta les macky des senghor et la radio celle de alasan ndiaye dit allou. ah le bon vieux temps
    Auteur

    Citoyenbi

    il y a 4 jours (14:41 PM)
    C'est un débat de philosophes. J'en avais de bonnes notes mais en terminale, le droit m'a plus charmé que la philosophie car régissant toute la société.Alors je fus juriste mais pas pénaliste...rebeuss
    Auteur

    Et Alors

    il y a 4 jours (14:42 PM)
    EST CE QUE CE DÉBAT FERA AVANCER LE PAYS OU PAS?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:02 PM)
      avancer, bah non. comme toujours ces intellectuels nous ont toujours retardés.
    Auteur

    Et Alors

    il y a 4 jours (14:42 PM)
    EST CE QUE CE DÉBAT FERA AVANCER LE PAYS OU PAS?
    Auteur

    Et Alors

    il y a 4 jours (14:42 PM)
    EST CE QUE CE DÉBAT FERA AVANCER LE PAYS OU PAS?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:45 PM)
      oui !

      par la rigueur et la profondeur des analyses cela amener toutes les personnes qui s'étaient tues de peur d’être insulter par des crétins à sortir du bois pour reléguer au second les canards boiteux.

      que la lumiÈre fut ou iqra....
    Auteur

    Et Alors

    il y a 4 jours (14:42 PM)
    EST CE QUE CE DÉBAT FERA AVANCER LE PAYS OU PAS?
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:00 PM)
      pour qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, effectivement ce débat ne fera pas avancer le pays
      laisse nous jouer donc
    Auteur

    Bill

    il y a 4 jours (14:43 PM)
    On n'entend pas souvent nos intellectuels.nos télévisions et nos radios ne servent à rien d'utile pour le savoir
    Auteur

    il y a 4 jours (14:43 PM)
    Imam Kanté encore ici
    Auteur

    il y a 4 jours (14:52 PM)
    Qu'est-il arrivé à Béchir me suis-je dis à la lecture du texte de Boris.

    Soyons sérieux, ce n'est point intellectuel de considérer nouveau ce qui est ancien et de présenter tronqués les propos de quelqu'un dans un contexte différent dE l’original.

    CE N'EST PAS UN DÉBAT MAIS PLUTÔT UNE MISE AU POINT POUR REMETTRE LES CHOSES A L'ENDROIT.

    Auteur

    Dereum

    il y a 4 jours (14:52 PM)
    C' est bien beau cet entre-titillement d'égo. C'est même très plaisant. Mais l'intelligencia sénégalaise est toujours aux abonnés absent quand il s'agit de se prononcer sur les affaires de la cité.

    Veuillez nous gratifier de vos sarcasme et finesse d'esprit le temps d'une petite critique de la gestion de nos ressources.

    Même sur le ton de l'humour nous sommes preneurs. Le peuple a besoin de votre verbe affuté , avisé et aiguisé.

    Un fan absolu.

    Auteur

    il y a 4 jours (15:03 PM)
    De vrais gentlemen: Un sens affiné du verbe, un respect mutuel de la position, écouter pour comprendre, analyser décortiquer et apporter sa claire vision de la situation en gardant le tout dans une courtoisie "majestueuse".



    Je salue ce genre de débat qui permettent de mieux comprendre ce que l'on ne pouvait pas apercevoir de son perchoir doré "d'intellectuels" dont s'est affabulé cette génération.



    Je critique fortement les débats de nos dirigeants sur des questions de la cité qui devrait être des débats d'idées mais pas de parties prises, des prises de position,et de faire valoir de son leader que l'on voit le plus souvent.

    J'aimerais un jour voir un échange aussi courtois et constructif que celui ci entre les chefs de partis de ce pays afin de discuter plus sérieusement (Excusez moi du sarcasme au sujet de cette farce que constitue le dialogue national) des problèmes des populations de tout le pays mais pas seulement de l'électoarat de dakar, touba, thiès.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:05 PM)
      nous les jeunes devons pousser nos jeunes frères à avoir ce genre de débat d'idées sur le devenir de nos quartiers en premier lieux mais aussi de nos communes de nos département, de nos régions et plus globalement de notre pays et arrêter de se reposer sans cesse sur les promesses et les largesses du pouvoir en place du moment.

      ramasser les ordures ne demandent pas l'aide du gouvernement ainsi que maintenir son quartier propre, faire preuve de civisme ne nous tuerait vraiment pas.
    Auteur

    Science Et Technologie

    il y a 4 jours (15:04 PM)
    Y en a marre de ces intellos. Il faut qu'on arrive au niveau des japonais, coréens et autres asiatiques qui développent vraiment leurs pays avec la technologie, la science et l’industrialisation.



    Assez des ces beaux parleurs.
    Auteur

    Takou

    il y a 4 jours (15:06 PM)
    C'est un débat futile et inutile. C'est un débat d'égo personnel. Il faut le dépasser pour des questions plus rentables.
    Auteur

    Watelse

    il y a 4 jours (15:08 PM)
    Vive cette discussion. Je vais oublier les politicards pour un bon bout de temps... Boris et Bachir vont nous faire un lavage de têtes pour nous permettre de voir plus haut et plus loin pour l'AFRIQUE.
    Auteur

    Développement

    il y a 4 jours (15:12 PM)
    Piqûre de rappel aux intellectuels sénégalais. N'oubliez pas on est au 25ème rang mondial de pays le plus pauvre.

    Cela vous fait quelque chose?



    Quand vous rencontrez les autres penseurs dans le monde et que vous représentez le Sénégal (pays extrêmement pauvre), vos pensées ont-elles de la valeur aux yeux de vos paires?



    Manéé bay len sen thiakhan yiii.



    Armez vous de science jusqu'aux dents, mo guen ci yen.
    Auteur

    il y a 4 jours (15:18 PM)
    ONT PERT DU TEMP C DEBAT SOI DISANT INTELLECTUAL NOUS AMÈNE RIEN ,,QUEL PERTE DE TEMP ,LE NÈGRE SERA TOUJOUR UN NÈGRE,,,C PAS C DEBAT QUI AVANCERON NOTRE PAYS
    Auteur

    Bon Vieux Temps

    il y a 4 jours (15:18 PM)
    Ca me rappele le Senegal d'autresfois quand le lobby des communicateurs traditionnels n'existait pas et que les bouba ndour etaient des Mbaye loum, Bachire Kunta les Macky des Senghor et la radio celle de Alasan Ndiaye dit Allou. Ah le bon vieux temps
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 4 jours (15:28 PM)
      soit mais le résultat est le même. pauvreté et sous-développement toujours.
    Auteur

    Gokh

    il y a 4 jours (15:36 PM)
    Ce qui m'énerve dans ce débat, c'est que tous les deux ne résident plus au Sénégal et font aucun effort pour essayer de prendre les reines du pays. Si on laisse des cancres diriger le pays qui le fera avancer. Vous êtes là à débattre sur des futilités, l'invention du carbone 14 par CAD, nous avons tous que c'est lui mais le blanc l'a attribué à quelqu'un d'autre. Donc au lieu de s'unir pour faire de nouvelles créations et de participer à l'avancement du monde vous êtes là a vous quereller sur des choses qui nous font pas avancer. Pour finir je dirai "Le Sénégal a besoin de ses intellectuels ne le laissés pas sombré !
    Auteur

    Volai414

    il y a 4 jours (15:41 PM)
    ENTRE DEUX GRANDS INTELLECTUELS, JE NE PRENDRAI PAS PARTIE



    CAR ILS PEUVENT ET DOIVENT APPORTER BEAUCOUP A LA NATION







    Le talent et les compétences des deux ne laissent place à aucun débat et l'intérêt, à mon sens, n'est pas là. Ce qui importe est la contribution collective que nous pouvons attendre de tous les deux dans l'émergence de notre Nation.



    Le fleuret moucheté, même sur un ton mesuré, doit être évité sur la place publique. Quoi de plus normal que le désaccord (si tant est que cela soit le cas) ou plutôt l'incompréhension entre deux hommes d'esprit ?



    Quand on appartient à la couche qui doit éduquer, on ne se laisse pas tenter par le diable qui souffle sur tout ce qui ressemble à une braise.



    Je ne doute pas que ces deux grands Messieurs puissent se retrouver sur un essentiel : l'intérêt de la Nation et la contribution « collective ». Une somme d'individualités ne fait pas forcément un collectif solide. Ces deux Messieurs doivent jouer un rôle de locomotive, pas d'acteurs de théâtre sur la place publique par presse interposée.
    Auteur

    il y a 4 jours (15:50 PM)
    Si Iba Der pouvait s'en inspirer, lui qui a tronqué l'histoire générale du pays. On a vraiment besoin de ces débats. Oui, les langues afriacaines peuvent faire avancer notre continent. Les japonais ont d'abor développé leur langue et la science simultanément. Ajourd'hui, ils n'ont à envier à personne.
    Auteur

    Le Prof

    il y a 4 jours (15:58 PM)
    Vous qui dites qu'ils ne se déchirent pas ou que c'est un débat d'intellos de haut niveau n'êtes pas bon en Français. Il s'agit belle et bien d'une polémique à la sénégalaise que je traduis en wolof par tésseunté. Il n'y a rien d'autre. Ce soi-disant imam devrait s'occuper de sa mosquée au lieu de montrer qu'il est passé par l'école "europhone".
    Auteur

    il y a 4 jours (16:01 PM)
    Tout cela c'est du blabla comme le sénégalais raffole. Les autres ne perdent pas leur temps à discuter du sexe des anges, ils travaillent. Nous c'est l'arbre à palabres du matin au soir. Bon Dieu de bon sens, mettons nos enfants à l'apprentissage des sciences et techniques, encourageons l'esprit d'entreprise et d'initiative pour cesser d'être les derniers de la classe, les éternels esclaves pleurnichant sur leur sort .
    Auteur

    Deug

    il y a 4 jours (16:05 PM)
    c deux disciples qui font face l'un senghorien, l'autre disciple du savant

    Auteur

    il y a 4 jours (16:10 PM)
    Écrire c'est exister , ne manque que la plume de Yawou Dial
    Auteur

    il y a 4 jours (16:13 PM)
    Quel débat d'idée ? Au plus c'est une mise au point suite à une accusation de Boris qui peut être s'est trompé de bonne foi.

    Ha l'Africain ou Senghirien il suffît qu'on magne bien la langue de Molière pour qu'il soit au septième ciel.
    Auteur

    il y a 4 jours (16:29 PM)
    Bayiléne garouwalé tfm way
    Auteur

    il y a 4 jours (16:29 PM)
    Bayiléne garouwalé tfm way
    Auteur

    Echanges

    il y a 4 jours (16:31 PM)
    Voilà ce qu'on appelle discuter sans se disputer. Senghor disait: "c'est au sommet des confrontations (cérébrales s'entend) que fleurissent les idées".
    Auteur

    Auteur

    il y a 4 jours (16:31 PM)
    Pourquoi ? Bachir a bien posé la question près de trois fois. Quelles étaient les motivations profondes de Boris Diop ?

    Excellente fin de journée !
    Auteur

    Auteur

    il y a 4 jours (16:32 PM)
    Pourquoi ? Bachir a bien posé la question près de trois fois. Quelles étaient les motivations profondes de Boris Diop ?

    Excellente fin de journée !
    Auteur

    Volai414

    il y a 4 jours (16:45 PM)
    DE GRÂCE MESSIEURS, NE BRISEZ PAS UN RÊVE



    Les leurres qui empêchent le Sénégal de progresser sont trop nombreux pour en rajouter et votre rôle, important, est ailleurs.

    Il n'échappe à personne, dans ce pays, que notre jeunesse souffre d'un déficit d'éducation et qu'il est plus qu'urgent que ceux qui ont les compétences en la matière se mettent autour d'une table pour réhabiliter ce qui peut encore l'être. Si cette conférence nationale pour sauver l'éducation et que j'appelle de tous mes vœux doit se tenir, je n'imagine pas que cela puisse se faire sans vous deux Messieurs. Seulement, comment rendre crédible une instance composée de personnes qui affichent leurs différends sur la place publique ?

    J'ai tout de même du mal à croire qu'il n'existe pas quelqu'un capable de provoquer une rencontre privée pour que vous vous expliquiez sans que la presse en fasse écho. Les mêmes qui en redemandent de vos passes d'armes sont ceux qui vous reprocheront demain votre légitimité quand vous voudrez faire cause commune d'un combat de valeurs. Oui, vous n'y pouvez rien car lorsque l'heure sonnera pour réhabiliter les valeurs vous y serez tous les deux. Si vous n'y êtes pas, nous viendrons vous chercher. De grâce, Messieurs, vous pouvez et vous devez tout faire pour que ce cirque dans lequel la presse veut vous inscrire cesse. Vous ne devez plus rien attendre de votre Nation, c'est elle qui a encore et toujours besoin de vous.
    Auteur

    il y a 4 jours (17:13 PM)
    Peut on développer un pays avec des cervelles de margouillat.
    Auteur

    Dou

    il y a 4 jours (17:13 PM)
    Salam

    A mon niveau, réellement je ne vois pas de débat. La vérité est que Bachir dénonce l attitude de Boris. Attitude qui laisse à désirer d ailleurs. Effectivement Boris accuse Bachir de vouloir minimiser l oeuvre de notre Anta national .Boris a fait une mauvaise traduction des écrits de Bachir et a tout chambouler. D ailleurs Bachir le qualifie de malhonnête. Ou est le débat ?

    C'est pas cas un isolé. AHMED NIASS vient de faire la même erreur par méconnaissance peut être, ou encore pour avoir un sujet de "débat ",faire dire à quelqu'un ce qu il n a pas dit. En jouant sur le mot ECOLE.

    Que du "garouwale "le pain quotidien des sénégalais. Et rien d'autre. Que du "beureungue barigo "comme le fait si Ouzin, Waly et consorts.

    Le bout du tunnel est très loin.

    Que Allah protège le Sénégal
    Auteur

    Niang Amadou

    il y a 4 jours (17:18 PM)
    Bravo aux deux ! Please continuez , elargissez et diversifiez ! Bienvenue aux autres intellectuels! Ce genre de debat doit s'imposer , dominer et noyer les debats politiciens . Enfin le Senegal des intellectuels silencieux et mis en arriere plan se reveille !
    Auteur

    Natango

    il y a 4 jours (17:21 PM)
    Souleymane Bachir Diagne dit :« ... Ngugi Wa Thiong'o insiste pour dire que ce remembrement se fera dans le pluralisme linguistique... Les deux positions se défendent... Je penche pour ma part pour le remembrement sur la base du pluralisme linguistique et d'une philosophie de la traduction ».

    J’allais interpeller le Prof. Diagne sur la capacité de la « traduction » à unifier, (en référence à ses propres développements dans son ouvrage « Comment philosopher en Islam ? », ouvrage dans lequel Pr. Diagne éclairant le différend entre littéralistes et partisans de l’interprétation des textes, rappelait « que le Coran s’adressait aux êtres doués de raison », rendant ainsi très mince la différence entre les 3 opérations intellectuelles que sont : comprendre/interpréter et traduire) ; puis, j’ai noté la subtilité et la rigueur du philosophe lorsqu’il précise « une philosophie » de la traduction.

    Bon Dieu, faut s’y prendre sérieusement pour le « coincer », ce Bachir !

    Mais alors, Prof., comment s’entendrait-on autour d’une « philosophie de la traduction » ?

    Retournerions-nous aux traditionnels thésaurus dont on connait les limites ?
    Auteur

    Barham221

    il y a 4 jours (18:08 PM)
    Useless. Let’s think about real development.

    Scientist is development. You are very different from CAD. Thx
    Auteur

    il y a 4 jours (18:56 PM)
    "Barham221"....mooonsieur s'exprime en anglais SVP langue de la philosophie avec pour astre absolu Donald Trump et ses dollards fétiches !!



    Ndeysane............. Aristote n'en peut plus de rire sur ces repris de justice qui ont exterminé les indiens.............Comme chacun sait, aux USA on y chérit le nigger et lui reconnait son intelligence: on va plaider "sans préméditation" Tupac et Snoop Dog comme guides !! WAZA
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    il y a 4 jours (19:11 PM)
    Lambi mousse janakh dou fa bakkou



    Un pays se développe par ses cerveaux et non par ses...lutteurs.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 jours (23:16 PM)
      ces vieux cerveaux n'ont pas pour le moment développé ce pays. soyons réalistes.
    Auteur

    Spectateur

    il y a 3 jours (19:59 PM)
    En attendant je scrute la prochaine réplique. Boris permettant à Diagne et Diagne repermettant à Boris.
    Auteur

    Toloman

    il y a 3 jours (22:54 PM)
    Echange de haut niveau entre deux personnes de qualité. Perso, je trouve limpide la pensée de Bachir Diagne, même s'il a été un peu vache dans la chute de sa lettre.

    Je cite : "Bachir TU permets ?", m'a-t-il été demandé. Je réponds : "je VOUS en prie !"

    Un vouvoiement en réponse à un tutoiement, comme pour maintenir une certaine distance. Boris Diop l'a un peu cherché quand même. Ce serait bien qu'il réagisse à la réaction de bachir Diagne. On en redemande. Wa salam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR