Vendredi 18 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Crash évité à Aibd : Boeing 767, un appareil à haut risque ?

Single Post
Crash évité à Aibd : Boeing 767, un appareil à haut risque ?
Le pire a été évité ce matin à l'Aéroport International Blaise Diagne. En effet, le crash d'un Boeing 767-300 de la compagnie Ethiopian Airlines, en direction de Bamako a été évité de justesse. 

Ce qui n'a pas été le cas, le 29 octobre 2018 avec le Boeing 737 Max qui s'est écrasé en Indonésie avec 189 personnes à bord, en Indonésie. Quelques jours plus tard, un autre avion s'écrase avec 149 passagers à son bord. Conséquences : le vol du Boeing 737 Max est suspendu et plusieurs pays et compagnies aériennes décident d'interdire l'appareil "incriminé". C'est le cas de l'Egypte, de la Guinée Equatoriale, des pays de l'Union européenne, de la Chine, de l'Australie, du Canada (avec un impact important sur Air Canada, qui exploite 24 appareils de ce type), les Etats Unis entre autres.

Plus de 2 milliards de dollars de perte

Dans la foulée, au 2e trimestre de l'année, l'avionneur Boeing annonce une "perte nette record de 2,94 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence des déboires du 737 Max, son avion vedette cloué au sol depuis plus de quatre mois après deux accidents ayant fait 346 morts. Ses comptes ont été précipités dans le rouge par une charge colossale de 5,6 milliards liée aux déboires du 737 MAX", renseigne l'Afp. Et pourtant Boeing 737 Max était partie pour être un avion de référence, au vu de ses spécificités. En un mot, plus de puissance et moins de carburant à consommer. Mais pour en arriver là, des modifications on due être opérées. Par exemple : avec 737 Max, il fallait relever les réacteurs pour les éloigner du sol. Une opération, non sans conséquences.

Problèmes techniques

"Avec ces nouveaux moteurs et cet aérodynamique de l'aile à décrocher mais quand ça ne va pas assez vite, l'avion tombe", explique Bertrand Vilmer, expert en aéronautique au "Figaro Live". Cependant, Boeing Commercial Airplanes a cherché des solutions pour parer à cette situation. L'entreprise tente d'améliorer son système matériel et logiciel, à travers le système de stabilisation MCAS. Il fait piquer l'avion quand son inclinaison est trop élevée. C'est pour "regagner de la vitesse et éviter un décrochage". Mais cette trouvaille est loin d'être parfaite.

"Le problème, c'est que ce conglomérat de logiciels est alimenté par des capteurs d'incidence. Il y en a plusieurs mais on en utilise qu'un. Et si ce capteur tombe en panne, l'appareil revient à ses maux originaux, et se met à piquer", informe le "technicien". A cela ajoute, le manque de formation des pilotes pour bien "manœuvrer" le Boeing 737 entre autres... Aujourd'hui, malgré les nombreuses modifications opérées sur le Boeing 737 Max, il y a toujours de la crainte et de la méfiance dans l'air... De quoi se poser la question de savoir, si le Boeing 767-300 d'Ethipian Airlines qui a frôlé le crash à l'Aibd, n'est pas aussi un avion à risque.


liiiiiiiaffaire_de_malade

25 Commentaires

  1. Auteur

    Loumbol

    En Octobre, 2019 (19:42 PM)
    Que nous apprend finalement cet article. Quelles sont les circonstances qui ont motivés votre article ?

    Nous n’avions pas besoin d’un historique. Mais relater des circonstances qui collent avec le titre de votre papier oui.

    Vous êtes décevants.
    • Auteur

      Yatt

      En Octobre, 2019 (22:06 PM)
      au cm2 cela s'appelle digression ou hors-sujet.
      une immersion du rédacteur de ce petit étourdi pourrait être nécessaire ??
  2. Auteur

    Puree

    En Octobre, 2019 (19:53 PM)
    mais que cest nul
    Auteur

    Marre

    En Octobre, 2019 (20:11 PM)
    En plus ça nous le savions depuis le dernier d'Etiopian. Vous n'avez fait que du copier coller. Ishh !
    • Auteur

      Marre

      En Octobre, 2019 (20:12 PM)
      en plus ça nous le savions depuis le dernier crash d'etiopian. vous n'avez fait que du copier coller. ishh !
      rÉpondre
    Auteur

    Ndiaye

    En Octobre, 2019 (20:49 PM)
    Tout à fait d'accord avec tous ceux qui ont critiqué le rédacteur de cet article. Le titre et le contenu sont en porte à faux. Il n'a pas de quoi dire sur le sujet et il baratine sur le 737 MAX qui ne vole plus depuis son dernier accident....
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:52 PM)
    Avion Ndiaga Ndiaye
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (22:05 PM)
    Cet article est vraiment une salade. Le style n'est pas bon, le contenu est laborieux.

    Un journal, ca demande beaucoup de serieux!

    Auteur

    Rew

    En Octobre, 2019 (22:05 PM)
    qui bind li moy veritable trou de cul. tu nous fais perdre notre temps pour nous faire ce que t'as copié sur FIGARO nonnn

    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:32 PM)
    Artucle précipitament commandé par la concurrence
    Auteur

    En Octobre, 2019 (23:28 PM)
    Dans toute ma vie, et j'ai plus de 60 ans , je n'ai jamais lu des conneries pareilles. Je croyais que le livre de SONKO sur le pétrole était le must, mais là je tombe des nues. Non Senghor est mort de sa belle mort.
    Auteur

    Ouz

    En Octobre, 2019 (05:56 AM)
    La panne d un moteur d une 767 n est synonime de crach aller vous informer avnt de raconter des charabias
    Auteur

    Juan Trippe

    En Octobre, 2019 (08:19 AM)
    Article racoleur. Il arrive souvent qu'un avion soit obligé de revenir au point de départ. Le B767 vole depuis plusieurs décenniessans problèmes majeurs. Informez-vous avant d'écrire des conneries !!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (08:24 AM)
    C'est honteux
    Auteur

    Cédric

    En Octobre, 2019 (08:34 AM)
    Encore un article qui ne sert à rien. Un petit titre accrocheur et un contenu en déphasage. Il faut changer de métier ou postuler chez Closer
    Auteur

    Jean

    En Octobre, 2019 (08:48 AM)
    Cet article est affligeant, autant sur son contenu que sur la forme.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (09:40 AM)
    Article qui ne sert absolument à rien sauf pour faire un parallèle avec le MAX insuffler de la peur et enfoncer boeing dès qu'un de leur avion fait un atterrissage d'urgence.Qui sont ces rédacteurs et parfois même "specialiste aéronautique"?

    Il en arrive tous les jours des pannes au décollage ou en plein vol renseignez vous avant d'écrire de la m****!

    Quand cela arrivera à Airbus, boeing sera occulté et comme par magie ils redeviendront les meilleurs en "safety"
    Auteur

    Baba

    En Octobre, 2019 (09:55 AM)
    on va droit dans le mur
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (10:07 AM)
    mais ou est le rappterme entre le MAx et le 767 en terme de sécurité

    vs risquez d'etre poursuivis par Boeing

    c'est vraiment nu
    Auteur

    Peulh

    En Octobre, 2019 (12:28 PM)
    ces avions boeing sont dangereux

    avant de voyager il faut se renseigner sur les marques et aussi l'age des avions
    Auteur

    Plus

    En Octobre, 2019 (12:49 PM)
    Très deçu de cet article. Ce n'est pas du journalisme serieux. On dirait que l'objectif est autre. Finalement pourquoi mettre en doute les performances du B 767 ?
    Auteur

    B767-300

    En Octobre, 2019 (14:00 PM)
    Arretez.



    Cet incident, s'est produit dans beaucoup d'aeroport. Un avion decolle, pert un moteur(incendie, injection d'object comme oisseaux...etc).

    Les pilots ont enclanche la procedure perte moteur au decollage. C'est a dire prendre de l'altitude, stabiliser l'appareil, faire un etat de la situation, appeller la tour de control. Revenir a l'aeroport.



    Tous les pilotes du monde s'entraine a ces genres de situation.



    Le B767-300 a fait ses preuves.

    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (05:06 AM)
      entait cet avion est un service depuis plus de 30 ans et sans problème. tes faible
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:02 PM)
    Comment peut-il y avoir crache alors que l'avion n'a pas décollé.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (16:03 PM)
    Vraiment nul nul nul; d'abord Personne ne comprend ce qui s'est passé , vous montrer un Air Bus A 350 pour être ensuite complètement hors sujet... Franchement nul
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (18:20 PM)
    C'est affligeant !

    Je n'ai pas encore saisi le lien entre les accidents du 737 max et un incident moteur d'un 767-300.

    J'ai eu le privilège de travailler a la maintenance d'un 767-300ER pendant des années. Il est finalement parti a la retraite après 102 000 heures d'excellents services. Par contre j'ai connu des incidents moteurs sur ... A330, d'Airbus donc.

    Bref un travail grossier et visiblement bâclé...
    Auteur

    Turnpike

    En Octobre, 2019 (12:51 PM)
    Quel charabia...NUL. NUL. NUL comme article.

    Le B767 n. a rien à voir avec l'accident du B737 MAX.

    Copier coller sans savoir de quoi on parle...NULLITE TOTALE...
    Auteur

    Diallo Mouhamed

    En Octobre, 2019 (15:20 PM)
    Vraiment , rien que de l'histoire du 737 max , aucune relativité avec ce crash évité

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email