Lundi 30 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

DAKAR - Des enfants victimes de la volonté de leurs parents et de leurs marabouts : C’est l’enfer au quotidien !

Single Post
DAKAR - Des enfants victimes de la volonté de leurs parents et de leurs marabouts : C’est l’enfer au quotidien !

Ils ont tous l’âge d’aller à l’école, mais ces enfants par la volonté de leurs parents, passent la majeure partie de leur journée dans la rue. Même si pour les talibés, le but principal est d’apprendre le Coran, les heures consacrées à son apprentissage sont minimes par rapport à celles qui sont passées dehors. Le Quotidien est allé à la rencontre de certains de ces enfants à Pikine et Castors.

Les enfants qui errent dans les rues de Dakar à la recherche de l’aumône ont fini d’occuper en grande partie le décor de la capitale. Ne pas les croiser le matin susciterait même des interrogations, tellement l’on est habitué à les voir. Ils ont en effet fait de la mendicité une de leur principale occupation, pour ne pas dire leur seule activité de la journée. 

A 7 heures déjà, ils sont dans la rue, le petit bol ou le pot de tomate vide entre les mains à la recherche de leurs «dépenses quotidiennes» ou celle de leur marabout. Laquelle dépense varie entre 200 et 600 francs Cfa, selon les zones de pointages. Pour certains, ils privilégient les gares routières ou encore les carrefours, sachant que dans ces endroits-là, ils auront la chance d’amasser le maximum d’argent.

Croisé à l’entrée de la ville de Pikine (Banlieue dakaroise), Ameth Bâ, un petit garçon à qui on donnerait à pei-ne 5 ans, quitte tous les jours Malika (Commune de Keur Massar) où se trouve son école coranique pour venir à Pikine. Le petit bol en main, le petit Bâ se faufile entre les voitures et tend la main à la recherche des 400 francs Cfa qu’il doit donner à son marabout en fin de journée. Malgré la fraîcheur matinale, qui se fait sentir, il ne porte sur lui qu’un léger tee-shirt et un petit short qui couvre à peine ses cuisses. 

L’enfant au visage mal nettoyé, les habits sales, le nez qui coule, a du mal à donner des éléments de réponses sur le nombre d’heures, qu’il consacre à l’apprentissage du Coran par jour. En aucun moment, Ameth Bâ, qui a quitté son Kolda natal en 2010, n’a souhaité donné une suite à ces interpellations. C’est dire…

Tout comme lui, Aliou Ndao, à peine le même âge, est aussi un habitué de ces lieux. Lui, quitte Colobane où se trouve son école coranique tous les matins pour Pikine. Pour faire ce trajet, le gamin demande aux véhicules de transport en commun de le conduire à Pikine et vers 11 h, il répète le même procédé pour retourner à Colobane. Une tâche qui n’est pas facile pour lui, vu qu’il lui arrive de buter sur le refus des chauffeurs de le transporter gratuitement. 

A côté de ces enfants qui viennent de l’intérieur du pays, d’autres qui s’adonnent à la même pratique viennent de la Guinée Bissau voisine. D’ail­leurs, ces derniers constituent la ma­jeure partie des talibés et ils sont pour la plupart des peulhs. Ousmane Bâ fait partie de ceux-là. Il dit ne pas connaître son âge, mais soutient avoir foulé le sol sénégalais en 2009. «C’est mon père qui m’a emmené ici, il est retourné dans notre village à Bissau. Depuis, je suis là avec mon marabout. Mes parents ne sont pas venus me rendre visite, moi aussi je ne suis pas allé là-bas», a-t-il expliqué avec des yeux larmoyants, preuve de l’absence d’affection de ses géniteurs.  

 

Débrouillards pour vivre…  

 

Ces jeunes sont obligés de mendier le matin pour le compte du marabout et l’après-midi, pour pouvoir mettre quelque chose sous la dent. A la question de savoir, qu’est-ce qu’ils font de leur deux jours de «congés» (jeudi et vendredi), la réponse est presque unanime: «On mendie après on profite du reste de la journée pour laver nos vêtements.» Cette tâche est aussi valable pour les plus petits, qui ont entre 5 et 10 ans.   

Si les petits talibés eux ne sont pas avec leurs parents, ce n’est pas le cas des petits mendiants qui sont à la Cité des eaux (Castors). Ces gamins, eux, mendient pour le compte de leurs parents qui se sont installés au bord de cette route. Pendant que ces femmes sont assises sur les deux allées réservées aux piétons, Awa (5 ans) et Aïcha (10 ans) sont à la quête de pièces de monnaie, pour ensuite les remettre aux parentes. Mais ces dernières, pour la plupart, réfutent la thèse de faire mendier les enfants à leur profit. 

L’une des femmes interrogées dira qu’Aïcha et sa nièce l’aident à tenir ses jumeaux. Pour une autre femme, également mère de jumelles, Awa est sa petite sœur, elle est là juste pour la soutenir. Toutefois, elle accepte que c’est Awa, qui se déplace pour récupérer l’aumône qu’on lui donne. Cet endroit est aussi occupé par des mendiants venus du Mali. C’est l’exemple de Adama, une toute petite fille qui se dispute la chaussée avec les autres piétons. Elle confie qu’elle mendie pour sa maman. 

Ces mères de famille passent toute la journée dans ces lieux et semblent ne pas se soucier du devenir de ces petits êtres innocents qui devraient être dans les salles de classe.



24 Commentaires

  1. Auteur

    Bayefaux

    En Janvier, 2013 (03:02 AM)
    Dans tous les pays pauvres, il y a des enfants de la rue, des mendants, de la misère en gros. Le sénégal ne pourra échapper à cette réalité qu'en se développant. Le problème des talibés n'est qu'un problème de sous-développement et il ne faut pas chercher ses causes ailleurs que dans ce champs.
    Top Banner
  2. Auteur

    Deug

    En Janvier, 2013 (03:31 AM)
    "BAYEFAUX" POSTE No 2 SUIS TOUT A FAIT D'ACCORD. TU AS TOUT DIT ET TU AS DIT VRAI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Haymout

    En Janvier, 2013 (03:43 AM)
    L'enfant,c'est l'adulte de demain.Il est intolerable de regarder ces etres fragiles traites de la sorte sans reaction.Il faut que les organisations de defense des enfants se dressent et luttent contre l'abandon et la maltrai-tance de ces hommes en miniature.Non!ce n'est pas un signe de pauvrete,c'est une option,une orientation.Il faut refuser ce qui heurte la conscience.C'est vrai,le Senegal est le pays des marabouts.Mais ,il faut oser s'opposer,oser dire non a l'exploitation ehontee des enfants!
    {comment_ads}
    Auteur

    @elisé

    En Janvier, 2013 (04:14 AM)
    Le mot est lâché, l’État. Et ces pauvres enfants, et leurs parents sont des victimes. Il y a des marabouts véreux bien sûrs, mais ils ne le sont pas tous. celui qui m'a enseigné le coran avait dans son Dara une grande proportion d’orphelins, et il n'avait aucun moyen. Donc il était obligé de les faire mendier le matin de bonne heure pour apporter un peu de riz, du sucre et du pain. Ce marabout ne devait pas avoir une subvention de l'Etat, ou l'Etat doit l'envoyer en prison parcequ'il avait en charge des orphelins dont il assurait l'éducation?

    Les européens sont scandalisés face à ce spectacle, car cela n'existe pas chez eux, et pourtant ils ont beaucoup plus de cas similaires. Seulement ils sont plus responsables que nous. Leurs Etats prend en charge tous ces petits, prends en charge les démunis handicapés, tout ce monde malheureux que Dieu a créé, nous sommes tous des créatures de Dieu. Nous ne devons pas oublier qu'il y a des personnes différentes malgré eux et nous devons tout faire pour qu'ils ne vivent pas dans la rue, c'est aussi le rôle d'un Etat responsable et compétent.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Lishaaa

    En Janvier, 2013 (04:19 AM)
    je me demande des fois comment on peut enfanter son enfant Durant des mois, tuee par la douleur d accouchement et pusse un jour laisser ce dernier qui n est pas aussi mature affronter ce monde d egares,et injustice.

    mais nous les senegalaise on obeit tjrs a nos maris mm s il dit des choses insenses il faut obeir. je sais bien une maman ne laissera jamais son enfant galerer. c les hommes qui initient cette decision , je veux dire amene son fils au Daara. un esprit saint dans un corps saint. tt le monde sait k ces talibes ne sont pas bien traites par leur serigne mm et sont victim de pedophilia ,n importe koi. j ai pas d enfants , mais je demande au femme d avoir le maximum d education possible. apprenez le coran , connaissez votre seigneur.. pourquoi, parceque si tu n a pas les moyens dans l avenir de payer le daara ,le marabout tu p l apprendre le coran sans depenser et payer. les marabout de Dakar niom ay boss lanou. ils veulent tjrs manger du poulet rotis matin midi soir ,raison pour laquelle il demande bcps. I don't blame but parents pay teacher more than the marabout,,it s not fair!

    l education coranique est tres important et au Senegal nous sommes tres hipocrites envers nous mm. on se dit musulmans, on maltraite les enfants, on leur sur exploite, on abuse d eux, . les riches a cotes n aident plus, le government ,je n parle mme pas d eux.... et on veut que SENEGAL AVANCE.. COMMENT AVANCER ??

    LES SENEGALAIS DE NY NIOM AU MOINS IL TRAITE BIEN LEURS ENFANTS , J EN SUI TEMOIN MAIS AY SAY ASY LANOU!! big love!!
    Top Banner
    Auteur

    Mody

    En Janvier, 2013 (04:22 AM)
    Cheikh Anta diop, Oumar Tall, Maba diakhou, Lat Dior Diop, Cheikh Bamba, elhadji Malik, serigne Abdoul Aziz ont tous passe par les daraas. Il ont fini par etre des citoyens exempalaires, des patriotes qui ont servi ce pays plus que toute ONG.Par contre Blaise Diagne et Abdoulaye Wade, les deux francs macons sont issus de l'ecole occidentale pro-colonialiste.

    Ne vous laissez pas berner par ces manipulations des organanismes etrangers qui veulent pervertir notre culture et notre religion.

    Pourquoi l'Amerique et ses millions de prisonniers ne ferment pas ses prisons? Pourquoi la France ne se passe pas de la drogue? Tous ces pays ont des problemes sociaux plus compliques que les notres, mais ils ne nous donnent pas l'occasion de leur donner des lecons. Il est temps d'interdire les ONG etrangeres aux objectifs nebuleux dans ce pays qui sont derriere toute cette propagande contre l'enseignement islamique.

    Les Daraas du Senegal nous ont donnes des hommes de vertu, des entrepreneurs et des savants. Aussi les daraas forment des citoyens humbles et travailleurs.

    Si nous voulons vraiment reformer ces institutions, il faudra que l'etat decide de financer l'enseignement religieux. Cet etat subventionne le prive catholique. Pourquoi ne devrait il pas financer l'education religieuse de la majorite de ce pays?
    {comment_ads}
    Auteur

    Brraxt

    En Janvier, 2013 (04:34 AM)
    Les seuls à blamer, ce sont les parents irresponsables qui décident de "faire don" de leurs enfants. Cet acte devrait être considéré comme un crime!  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lishaaa

    En Janvier, 2013 (04:40 AM)
    mody je comprends mais il faut savoir les marabouts d autres fois et de notre tmps sont 6 et 9 de par leur attitude. vous savez a cet époque c etait donner et n rien recevoir, ... par leur amour du tt puissant , ces marabouts cmme borom touba enseignait pour l amour de Dieu et c pas le cas auj.

    les enfants d auj ne sont pas fort mentalmt pour recevoir ce genre de traitemnt . Mame Abdou disait k il a ete torture kan il etait etudiant,,, ls enfants snt eveilles mnt ,et l entourage peuvent leur influencer a porter plainte mm leur marabout....

    il faut savoir vivre avec son tmps. on n peut tt dire mais we have to treat them right!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouzzzzzzzzzzzzz

    En Janvier, 2013 (04:47 AM)
    thiey talibe mo sone???
    Top Banner
    Auteur

    Ghuiolllll

    En Janvier, 2013 (04:53 AM)
    si c etait un article sur lsex 10000000000000000000 comentaires...
    {comment_ads}
    Auteur

    Omletteeeeeeeeeeee

    En Janvier, 2013 (04:56 AM)
    dama khiffffffffffffffffffffffff!!!!!!!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Normal

    En Janvier, 2013 (06:17 AM)
    C'est çà l'islam et il faut l'accepter, l'esclavage moderne des talibés par des religieux.

    Et puis, quand les riches donnent cela soulage leurs conscience.



    Il ne faut pas donner: pas de donateurs = pas de mendiants = pas de marabouts exploiteurs et violeurs.



    Honte aux politiques de laisser faire, honte au Sénégal, c'est l'Omerta
    {comment_ads}
    Auteur

    @ Normal

    En Janvier, 2013 (07:20 AM)
    Non monsieur , c'est faux ! Ce n'est pas du tout cela...L 'ISLAM !

    J' ai frequente l'ecole coranique , lorsque j'etais gamin , apres mes

    heures de classes a l 'ecole elementaire , comme de nombreux senegalais , jusqu'a l'age de 12 ans !

    Je suis hafiz du Coran ....! J'ai enormement voyage a travers ce beau monde ,

    et dans pas mal de pays musulmans , d'ASIE , aussi !...... C 'est seulement ici ,

    au Senegal , que l'on voit des conneries pareilles , ni en Malayie , Indonesie , Thailande ,

    Chine , Turquie , etc..., que l'on verrait ces pratiques degradantes , pour un enfant !

    Donc , ne blamont pas l'islam , mais plutot les pratiques , innovees , islamiques du Senegal.

    Ces serignes ou marabouts , sont des exploitants , avides de luxure et ils savent bien ,

    qu 'ALLAH soubhanahou wa ta'ala , n 'AIME PAS ..., que l'on exploite , ou maltraite un enfant, ou un orphelin !

    WASSALAM...........a vous.......{...de la part de...Elysee...}...!
    Top Banner
    Auteur

    Farida

    En Janvier, 2013 (07:29 AM)
    Il faut que l'Etat joue son rôle. Ecole obligatoire! un gamin n'a rien a fiare à errer dans les rues, on embarque au commissariat. Que l'adulte responsable vienne le chercher et explique pour quelle raison l'enfant n'est pas en classe! En somme les ecoles publics, c'est de là que viendra le salût! Pour les orphelins, internat et cours de coran pour les musulmans apres les classes, par une personne homologuée et payée par l'Etat. C'est la dedans qu'il faut mettre l'argent, ce sont eux l'avenir! URGENT!!!!! :hun:  :hun: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Janus

    En Janvier, 2013 (08:11 AM)
    Ces enfants sont "confiés" (moi je dirais abandonnés) à des marabouts pour qu'ils leur apprennent le coran ? Ah bon ? Quel coran ? Parce que dans le coran il est écrit que la mendicité est interdite par l'islam.  :dedet: 

    Au lieu d'abandonner leurs enfants, les parents feraient mieux d'aller consulter le planning familial cela leur éviterait des enfants en pagaille alors qu'ils n'ont pas l'argent pour les nourrir et les éduquer.

    Tous ceux et celles qui donnent des pièces à ces talibés sont aussi responsables. S'ils ne rapportent plus d'argent, leurs marabouts arrêteront de les envoyer mendier.  :sn:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Maïmoune

    En Janvier, 2013 (08:34 AM)
    Ce problème commence sérieusement à entâcher l'image du peuple Sénégalais, or je ne connais aucune famille sénégzalaise qui laisserait ses enfants dans ces conditions. Une étude avaient été faite du temps de madame Aïda M'both, alors Ministre chargé de la famille, il y a au moins six ans, cette étude démontrait que plus de 90% de tous ces enfants venaient de la Guinée Bissao, Guinée Conakry et Mali, comme d'ailleurs les adultes mendiants, aveugles et handicapés moteurs. Notre pays est assez "riche" pour prerndre en charque ses enfants qui veulent apprendre le coran. Le Gouvernement du Sénégal est dans l'obligation de faire comme celui de la GAMBIE qui a interdit la mendicité des enfants comme des adultes sur tout le territoire National depuis plus de dix ans, et ils ne s'en portent pas plus mal ! Qu'est-ce qui nous obligerait à accepter que les Guinéens, les Gambiens et les Maliens nous envoient leurs mendiants et Talibés ? iL Y A DES MENDIANTS EN COSTUMES CRAVATES ET 4X4 QUI FREINENT DES QUATRE FERS POUR QU'il y ait plus de mendiants et d'enfants dans nos rues pour faire fructifier leur "azffairers" et le Gouvertnement le sait ! Il suffirait qu'on fasse le test de l'interdiction de la mendicité des enfants comme des adultes pendant quelques mois, et on verrait qu'on peut vivre sans cela !
    {comment_ads}
    Auteur

    Bof!!!

    En Janvier, 2013 (08:41 AM)
    Si l'Etat ne prend pas ses responsabilités, les populations pourraient le faire en refusant de donner de l'argent ou de la nourriture aux mendiants, sachant qu'ils vont ramener leur quête au marabout qui ne se donnera même pas la peine de leur enseigner le Coran!

    Moi je le fais depuis des années car c'est ce que ma conscience me dicte de faire et je ne participe pas à cette maltraitance vis à vis de ces enfants.

    Mais comme les Sénégalais sont très hypocrites, ce phénomène ne va pas s'arrêter car ils donnent surtout plus pour conjurer le mauvais sort que pour aider!!! Egoïsme et hypocrisie empêcheront ce phénomène de disparaître!!!
    Top Banner
    Auteur

    N'goné Latyr

    En Janvier, 2013 (08:45 AM)
    Bonjour,



    Les responsabilités sont connues, ce sont les parents, les maîtres coraniques et l'état.

    La mendicité est formellement interdite dans l'Islam. L'état devrait purement et simplement bannir cette pratique qui nous déshonore tous, il devrait organiser des rafles, en mettant les parents et les maîtres coraniques devant leur responsabilité. C'est le laxisme qui nous a mené à cette situation dégradante et humiliante. N'oublions pas que les enfants d'aujourd'hui seront les adultes de demain !



    Merci,





    {comment_ads}
    Auteur

    Lol

    En Janvier, 2013 (08:48 AM)
    @ Mody



    "Cheikh Anta diop, Oumar Tall, Maba diakhou, Lat Dior Diop, Cheikh Bamba, elhadji Malik, serigne Abdoul Aziz ont tous passe par les daraas. Il ont fini par etre des citoyens exempalaires, des patriotes qui ont servi ce pays plus que toute ONG"

    Pour une personne qui s'en sort combien sont sacrifiées? On ne peut pas dire que le système est performant.De plus il ne faut pas oublier le contexte. Tous ces hommes sont passés par par des Daaras, il y a fort longtemps. Je ne pense pas que l'époque actuelle puisse être comparée à celle des années 50 ou 60.



    "Cet etat subventionne le prive catholique. Pourquoi ne devrait il pas financer l'education religieuse de la majorite de ce pays?"

    Pourquoi pas dans la mesure ou l'école coranique accepte toute les confessions religieuses et n'oblige pas les élèves à subir l'enseignement religieux.

    La religion doit rester dans la sphère privée. L'état peut subventionner l'enseignement privé confessionnel s'il participe à une mission d'intêret public. La liberté de conscience et de religion doit rester un élément fondammental.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sama Baye

    En Janvier, 2013 (08:54 AM)
    Avant tout je voudrais féliciter l´auteur de cet article, pour une fois on ne nous parle pas de problème de fesse ou de maraboutage. Je pense personnellement que ce n´est pas seulement une affaire des politiques, mais une affaire qui concerne toute notre société, même si ce sont les politiciens qui sont en grande partie responsables. Je vais commencer par ces gens qui se disent gardiens des moeurs de l´islam qui n´hésitent pas à porter plainte contre une tenue indécente et qui se taisent quand il s´agit du problème que posent les Talibés. Aussi seraient-ils plus crédibles dans leur lutte contre l´homosexualité, s´ils s´occupaient de ces enfants mis sous pression par ces maitres coraniques véreux, et qui sont laissés à eux-mêmes et à la portée des pédophiles.

    Wa Salam
    {comment_ads}
    Auteur

    Qui..

    En Janvier, 2013 (09:02 AM)
    Ils comprennent rien du coran , ils sont dehors pour des raisosn économiques ! 80% de ces gosses ne parlent pas nos dialectes car étant issus des pays voisins !Faite le test de leur demander de réciter une seule sourate et vous verrez !
    Top Banner
    Auteur

    Africain221

    En Janvier, 2013 (10:15 AM)
    Macky mbakhou niayy et sa clic se revendiquant de l'ethique et de la bonne gouvernance depensent des millions pour équiper en voiture 4x4 des fanfanrons "deputés" de la ripoublik banania alors que les priorités sont ailleurs. Etre pauvre ou sous developpé ne peuvent etre des excuses valables. Vu que nous sommes des misereux donc utilisons le peu qu'on a bien et mieux et equitablement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Qui Derange

    En Janvier, 2013 (11:33 AM)
    I get your point "ne touchons pas L´Islam ...pas de blame a l´islam....traaala tralaaa, But you acknowledge that it´s

    senegalais Islam so what are you gonna do about it .I am sorry for you brothers ."Every illness has a remedy to cure

    it apart from stupidity which no one can cure". Let us all accept that islam contribute to the greatest degree to their fate (I mean those children) "our".
    {comment_ads}
    Auteur

    H2o

    En Janvier, 2013 (11:47 AM)
    Des chiffres qu'on balance sans référence. Les enfants qui mendient à Dakar sont pour la plupart des sénégalais. Assumons notre mal. Et puis si des étrangers viennent fouler au pieds nos lois, il faut les expulser. Prenons notre mal en main et le problème sera résolu. Si le Khalif des mourides décrète qu'il n'y aura plus d'enfants talibés dans les rues, il n'y en aura plus. Mais heureusement les enfants talibés mendiants sont plutôt de la confrérie tidjane; chez les mourides c'est surtout les adultes comme les "baye fall" qui mendient. Alors c'est simple le Khalife des tidianes et celui de la famille omarienne n'ont qu'à prendre leurs responsabilités et tout se passera normalement. Je sais qu'aucune autorité ne franchira ce rubicond, alors silence les talibés souffrent
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email