Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Dakar Diamniadio Sport City : Positionner le Sénégal dans l’industrie évènementielle

Single Post
Dakar Diamniadio Sport City : Positionner le Sénégal dans l’industrie évènementielle

Avec Dakar Diamniadio Sport City, un complexe sportif et hôtelier de classe mondiale que l’homme d’affaires Madani Tall va construire à Diamniadio, le Séné- gal se positionne dans l’industrie évènementielle.

Une ville comme Diamniadio, dont la population devrait attein- dre entre 50 000 et 250 000 ha- bitants dans les dix ans, a besoin d’infrastructures sportives et de loisirs. Partant de ce constat, Ma- dani Tall, président d’Envol Im- mobilier, a décidé de construire dans la ville de l’émergence un complexe sportif et hôtelier de classe internationale, comprenant un terrain de foot de dimension Fifa, des mini-terrains, un gym- nase polyvalent, une piscine olym- pique, des courts de tennis, des espaces récréatifs, mais aussi et surtout un hôtel quatre étoiles qui sera géré par un groupe interna- tional. Il a signé, le 28 juin, la convention d’attribution d’une as- siette foncière de six hectares avec Seydou Sy Sall, le délégué général aux Pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose. « L’idée de ce com- plexe sportif est de pouvoir doter le Sénégal d’une infrastructure sportive digne de ce nom pour ac-

compagnerl’organisationdesJeux olympiques de la jeunesse de 2022 », explique Madani Tall. Les travaux vont démarrer « dès le mois de juillet » de cette année et dureront 24 mois. « Le complexe va ouvrir en juillet 2021. On aura une année pleine de rodage des installations avant le démarrage de Joj », promet-il. Ce complexe sera donc « un choix parmi d’au- tres » pouvant abriter les déléga- tions et certaines compétitions sportives. Mais, au-delà des Joj 2022, il répond à un « besoin réel » au Sénégal pour ce type d’infra- structure.

L’ambition, c’est aussi de faire venir, avec l’aide de certaines grandes agences sportives et évè- nementielles, des clubs de foot, de basket ou de grands athlètes internationaux pour faire leurs stages de préparation à Dakar ; bref, de positionner le Sénégal comme une véritable destination touristique, sportive et de loisirs. Le coût global du projet est estimé à 30 milliards de FCfa et il génè- rera au moins 250 emplois di- rects. Le promoteur va démarrer les travaux sur fonds propres, à hauteur de 7,5 milliards de FCfa, soit 25%, et le reste, soit 22,5 mil- liards, sur financement bancaire.

« Nous sommes en discussion avec la Banque Atlantique, la Banque ouest-africaine de déve- loppement (Boad) et la Banque arabe pour le développement éco- nomique de l’Afrique (Badea) basée à Khartoum au Soudan qui ont accepté de nous accompagner pour que tout le financement soit bouclé avant octobre de cette année », informe M. Tall.

Pour Seydou Sy Sall, l’intérêt de ce projet réside dans le fait d’être un investissement privé di- rect ; ceci après une première phase où l’essentiel des infra- structures structurantes ont été réalisées par l’Etat. « Cela montre que le modèle sur lequel nous travaillons commence à porter ses fruits », se félicite-t-il. Le dé- légué général et le promoteur ont insisté sur la « complémentarité » de ce complexe avec le Dakar Arena et le nouvel stade olym- pique dont les travaux seront bientôt lancés par le chef de l’Etat. « On a bien réfléchi pour renforcer l’offre sans être en concurrence avec les infrastruc- tures existantes », assure Madani Tall, tandis pour M. Sall, il per- mettra « une meilleure exploita- tion » du Dakar Arena.

Seydou KA

Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (12:00 PM)
    il est temps d exploiter dakar arena
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (20:21 PM)
      le monsieur en bleu ce n'est pas un sénégalais. c'est un toucouleur malien.macky pense toucouleur (qu'importe le pays) d'abord avant le sénégal
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2019 (14:20 PM)
    LES GENS OUBLIENT DANS LEUR PROGRAMME D`INCLURE LA PRATIQUE DU JEU DE GOLF QUI AUJOURD`HUI EST LE VECTEUR DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE PARTOUT DANS LE MONDE.

    IL FAUT INTERROGER LES AUTORITES DU TOURISME DU MAROC

    LE TOURISME NE SE DEVELOPPERA AU SENEGAL QUE SI LE SPORT GOLF EST CONSIDERE ET INCLUS DANS LES ACTIVITES TOURISTIQUES DU PAYS



    AFRIQUE GOLF ORGANISATION EST UNE REFERENCE AU SENEGAL
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2019 (15:32 PM)
      exactement, il faudrait un 18 trous a diamniadio car les gens qui seront loges dans ces nouveaux hotels auront besoin de loisir entre 2 reunions.
      le golf attire bcp de gens a travers le monde et ce sera un plus pour cette nouvelle ville.
      le seul probleme que je vois c'est l'autorute a peage qui est parfois bouchee alors que la ville n'est pas encore habitee. parfois i ly a des bouchons au peage jusqu'a la patte d'oie .
      j'imagine le jour ou il y aura 250 mille habitant a diamniadio, sortir de dakar risqué d'etre in enfer ,a moins de prendre la vdn3 pour contourner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR