Lundi 27 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Environnement : Les regrets et le satisfécit d’Abdoulaye Bibi Baldé

Single Post
Environnement : Les regrets et le satisfécit d’Abdoulaye Bibi Baldé

L’érosion côtière et maritime a affecté beaucoup de zones à Saint-Louis. Cela a été accentué dans la région nord par la brèche ouverte en octobre 2003, sur la flèche sableuse de la Langue de Barbarie, une bande de terre qui séparait le fleuve de la mer pour sauver la ville des inondations.
 
L’ouverture de cette brèche a sauvé la ville des inondations, mais elle a profondément modifié le morpho dynamisme de la zone. Ce que regrette le ministre en charge de l’Environnement et du développement durable.
 
Venu procéder, ce lundi, dans la commune de Ndièbène Gandiol, une localité distance de 18 km de la ville de Saint Louis, à la «réception de la plage reconstituée de Pilot Barr», Abdoulaye Bibi Baldé est revenu sur cette brèche qui, à l’origine, était ouverte sur 4 m et qui, actuellement, dépasse les 5 km de largeur.
 
D’après lui, c’est la dynamique marine qui a entraîné l’extension de cette ouverture artificielle. Au finish, des phénomènes d’érosion sont apparus sur la berge faisant face à la brèche.
 
«C’est ainsi que le village de Doune Baba Dièye, créé en 1659 a été détruit par l’érosion côtière. Entre Doun Baba Dièye et Pilote Barr, le village de Keur Bernard est aussi abandonné du fait de l’érosion. Faisant face à la brèche, au sud de Doune Baba Dièye, le village de Pilote Barr est aujourd’hui confronté, à de fortes houles. Ceci entraîne une érosion de la berge qui menace l’existence du village», a ainsi souligné le ministre, au cours de la rencontre.
 
Pour M. Baldé, le littoral sénégalais représente une zone d’intérêt stratégique à la fois sur le plan démographique, économique et environnemental. «Cette zone importante et fragile que constitue le littoral, subit aujourd'hui d'innombrables agressions qui sont pour la plupart d’origine anthropique».
 
Accompagné de l’ambassadeur de l’Union européenne, il a souligné qu’«une solution durable et intégrée à cette problématique nécessiterait une bonne maîtrise de la dynamique de la brèche, résultat de longues études très poussées. Conscient de l’urgence à intervenir, en attendant de trouver cette solution durable et intégrée, l’Etat du Sénégal, à travers le ministère de l’Environnement a décidé de mettre en œuvre une méthode souple pour éviter de rendre plus agressive la dynamique de la brèche».
 
Pour lui, «c’est seulement à la suite de d’études bathymétrique, technique, d’impact environnemental et social, etc. que l’Etat du Sénégal a reconstitué la plage du village de Pilote Barr par ensablement. Cet ouvrage est long de 700 m et large au moins de 20 m et compte tenu de son rôle important dans la socioéconomie de la région du fleuve et du village de Pilote Barr en particulier, il fera l’objet d’un suivi pour sa gestion.
 
Une visite de site effectuée, ce lundi, a permis de découvrir, qu’«en plus de la plage de Pilote Barr, le projet de Gizc a contribué au renforcement de la bande de filao en reboisant environ 80 ha dans les zones de l’Aire marine protégée, le Parc de la Langue de Barbarie et la partie reconstituée du village de Doun Baba Dieye ; à la restauration de la mangrove en reboisant environ 50 ha de rhizophora dans les villages de Doun Baba Diéye, Diel Mbame et Mbambara ; le quartier de Sor Diagne et le Parc National de la Langue de Barbarie.

 


affaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (04:05 AM)
    Le secteur de l'Environnement est trop sérieux pour le laisser entre les mains de ce Monsieur! Je n'ai rien contre lui mais il n'est pas à la hauteur des enjeux. Vivement un remaniement pour qu'il aille ailleurs!! :looney:  :looney:  :looney: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2016 (05:47 AM)
    seneweb change la photo :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Diao

    En Avril, 2016 (06:21 AM)
    Il n'a pas parlé de la déforestation qui sévit en Casamance,du faite des trafiquants de bois vers la Gambie voisine.Il faut criminaliser ces actes et non pas peines de 1 à 3 mois.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (06:24 AM)
    en tout cas, bcp se plaignnt quil ait bien servi son kolda et medina yoro foullah en postes des eaux et forets, beaucoup plus qu'ailleurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (07:06 AM)
    Je n'ai pas tout compris. L'étude est faite ou pas ? A moins qu'il ne s'agisse d'études bathymétriques, techniques et d'impact qui semblent être d'urgence en attendant d'aller plus loin pour une solution durable?!!

    Plus de clarté dans l'exposé des faits ne serait pas de trop.

    De plus, le titre englobe plus de chose que l'article...
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (07:15 AM)
    Pourquoi Macky Sall,s'il à de l'ambition, ne donne pas ce secteur stratégique au Pr Coumba Ndoffene Diouf qui est spécialiste en la matière en lieu et place à ce Ministron!
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriot

    En Avril, 2016 (07:40 AM)
    Il faut condamner l'ex Président Abdoulaye WADE qui autorisé l'ouverture de cette brèche , nuitamment, sans tenir compte de l'avis des Experts sénégalais qui avaient fortement recommandé l'exclusion d'une ouverture d'une brêche sur la Langue de Barbarie dans le cadre d'une étude sur l'accessibilité au Port de Saint Louis. Il s'agit d'un crime environnemental. Malheureusement notre législation n'a pas prévu des sanctions pour de pareils actes . Il est temps de légiférer pour prévenir de tels crimes car la préservation de l'environnement pour les générations futures est un devoir. Le préjudice causé par de tels actes irresponsables qui occasionnent des déplacements de populations, des dysfonctionnements majeurs de l'éco-système, ne doivent pas rester impunis.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:45 AM)
    ET EN CE MOMENT:

    *** LES TRAVAILLEURS CONTRACTUELS QUI FONT L'ESSENTIEL DU TRAVAIL DE TOUT LE MINISTÈRE N'ONT PAS :REÇU LEURS SALAIRES DEPUIS 03 MOIS DE CE FAIT ENDETTE JUSQU'AU COUD SURTOUT POUR CEUX QUI ONT DES PRÊTS DANS LES BANQUES ET STRUCTURES FINANCIÈRES ETC



    ***ONT FAIT DEUX ANS POUR AVOIR UN CDI ALORS QUE LES PROTÉGÉS DU MINISTRE ET SA COURS L'OBTIENNE DES LEUR PREMIÈRE ANNÉE DE CONTRAT



    ***DES EMPLOYÉS DE LA MAIRIE DE KOLDA SONT PAYES DANS LE BUDGET SALAIRE DU MINISTÈRE



    ***DES CONTRACTUELS AVEC CDI QUI ONT FAIT PLUS DE 05ANS DANS LE MINISTÈRE AVEC DIPLÔMES EXPÉRIENCES ET PROFESSION EN CATÉGORIE CADRE QUI N'ONT MÊME PAS 200 000 F CFA DE SALAIRES ALORS QUE LES NOUVEAUX RECRUES ATTEIGNES LES 300 000 F D SALAIRE POUR JUSTE MÊME PAS 04 MOIS DE TRAVAIL

    *** DES CONTRACTUELS QUI N'AVANCENT JAMAIS TOUJOURS MÊME SALAIRE MÊME GRADE QU'IMPORTE LE TEMPS QUE TU AS FAIT AU MINISTÈRE

    ***ET J'EN PASSE SI JE CONTINU VOUS ALLEZ PAS EN CROIRE A VOS YEUX

    D’OÙ MON INQUIÉTUDE SUR L'ADMINISTRATION SÉNÉGALAISE QUI EST SUJET DANS TOUTES LES DISCUTIONS EN CE MOMENT



    {comment_ads}
    Auteur

    Zs

    En Avril, 2016 (12:56 PM)
    BON COURAGE M. LE MINISTRE VOUS ABATTEZ UN TRAVAIL EXTRAORDINAIRE DANS CE DÉPARTEMENT MINISTÉRIEL NOUS VOUS EN REMERCIONS VIVEMENT LE PRÉSIDENT COMPTE SUR VOUS POUR L ÉMERGENCE DU SÉNÉGAL.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:39 PM)
    Le secteur de l'Environnement est à l'agonie avec ce Gars!!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email