Mardi 07 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Festivités de la nativité : Les catholiques de Dakar entre fastes et spiritualité

Single Post
Festivités de la nativité : Les catholiques de Dakar entre fastes et spiritualité

Les catholiques préparent diversement les festivités de Noël, car si certains décorent leurs maisons, d’autres, à cause des difficultés de la vie, ne pensent pas au caractère festif de Noël. Mais tous participeront aux messes de minuit et du 25 décembre pour accueillir l’enfant Jésus.

Début de matinée aux Hlm Grand-Yoff. Une petite fraîcheur souffle dans le quartier. Les femmes balaient la devanture des maisons, à l’image de la famille Senghor. Ici, l’heure est au grand nettoyage à quelques heures de la fête de la nativité du Christ. Le chef de famille, René Senghor, qui aide sa femme, nous accueille avec un large sourire, avant de confirmer : « nous préparons la venue du Christ comme d’habitude en mettant en place tout ce qui est beau pour bien accueillir l’enfant Jésus, le sauveur des hommes ».

Dans la véranda de sa maison se dresse un sapin encore nu. « Il sera décoré demain avec les boules, la lumière et un petit père Noël », promet-il. Pour lui, le sapin est primordial au milieu de la crèche, lieu où Jésus-Christ a choisi de naître.

Chez la famille Diouf, un sapin bien décoré se dresse dans la cours, à côté d’une crèche où les représentations de Jésus-Christ, Marie, Joseph, des anges, des bergers et même des rois mages sont visibles. Aux murs sont accrochées les photos de Jésus-Christ, de la Vierge Marie et du pape Benoît XVI. Le vieux René Senghor annonce que ses enfants et leurs amis vont organiser un Réveillon après la messe de minuit. Pour bien fêter ce Réveillon, des poulets sont élevés depuis plusieurs mois par la famille qui compte les partager avec les voisins musulmans. « Pendant la fête de Tabaski, nos frères musulmans nous offrent de la viande de mouton.

Un festin partagé avec les voisins musulmans

Nous profitons de cette fête pour leur rendre la monnaie en remettant un poulet bien garni et rôti à chaque famille», a promis René Senghor. Selon lui, les difficultés de la vie ne peuvent pas empêcher un Catholique de faire la fête de Noël. «Chacun doit fêter la naissance du Christ selon ses moyens. Nous allons le faire en fonction de ce dont nous disposons et le plus simplement possible. L’essentiel est que la fête se passe dans la joie », a souligné notre interlocuteur.

C’est une autre atmosphère chez Mme Geneviève Ndiaye Diouf. En dépit des décorations, celle-ci ne promet pas une grande fête à ses enfants. « Nous allons la célébrer dans la sobriété, en mettant plus l’accent sur le côté spirituel en pensant aux milliers de familles qui n’auront pas de quoi faire la fête ou donner des cadeaux aux enfants », a déclaré Mme Diouf. Avec les autres membres de la famille, ils vont accueillir Jésus-Christ dans la pure tradition chrétienne avec un petit Réveillon. «Nous n’allons pas non plus nous dérober pour les cadeaux que nous devons aux enfants. Mais nous allons leur montrer que Noël, c’est d’abord une fête religieuse parce que Jésus-Christ est venu leur apporter la paix et la joie », explique Geneviève Ndiaye Diouf.

La spiritualité prime chez les démunis

Si les préparatifs vont train aux Hlm Grand-Yoff, c’est n’est pas le cas à la Cité Millionnaire. Ici règne le calme plat. Tous les chefs des familles visitées sont partis chercher de quoi nourrir leurs enfants. Dans ce quartier populaire, les gens se battent pour assurer les repas quotidiens.

Quant aux fidèles catholiques, ils attendent le jour J pour aller prier et préparer ce qu’ils ont pour les enfants. « Nous n’avons pas d’argent. Les temps sont durs », déclare Marianne Faye. Chez cette dame de taille moyenne, aucune décoration n’est visible. La dame indexe la crise économique. Même constat chez la vieille Diminga Gomis. « Je n’ai pas d’argent pour acheter le sapin. Le jour de la fête, si Dieu me donne de l’argent, je vais préparer un bon repas pour mes enfants », se contente-t-elle. Mais, pour souhaiter la bienvenue à Jésus-Christ, elle se rendra ce 24 décembre à l’église Saint-Paul de Grand-Yoff où elle priera en compagnie des centaines de fidèles catholiques.


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Wanted

    En Décembre, 2010 (11:53 AM)
    Où sont passés ROOOF et ADON ?
    • Auteur

      Athew

      En Décembre, 2010 (11:58 AM)
      ah les noirs, sortez de vos temples et allez au boulot!!
      chretiens, musulmans et autres au boulot la wakh!!!
  2. Auteur

    Trublu

    En Décembre, 2010 (11:58 AM)
    Premier depuis daradji

    bravo nos amis catholiques
    Auteur

    Beauga

    En Décembre, 2010 (12:04 PM)
    Bonne fete de NOEL a tous nos freres catholique,que Dieu preserve cette cordialite qui est au senegal pendant on ne reconnait meme pas qui est Musulman et qui ne lai pas tellement nous communions ensemble, yalla diam yagueu way,j ai une pensee pieusepour feu Mame Abdou Aziz Sy , vraiment tu nous manques grand pere
    Auteur

    Papo

    En Décembre, 2010 (16:51 PM)
    DEM LEN TOUBI BALA MOUY YEKH ANNIVERSAIROU YONENTT YALLAH ISSA GNOU DEFF KO FETE COMMERCIALE THIEY MANDIOUS YI
    Auteur

    Go

    En Décembre, 2010 (13:02 PM)
    Merci XARIT cé bien dit au-lieu de nous souhaiter une bonne de noel vincent tu reste la a nous sermonner avac MOXAMED et le CORANT ici dans ce article cé de JÉSUS qu'il s’agit et de NOEL LA FÊTE LA PLUS CÉLÉBRER DANS LE MONDE Arrêter de faire des hors sujet  :sn:  :sn:  :sn:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email