Samedi 22 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Formation professionnelle : L’auto-emploi représente 85 % des postes occupés au Sénégal

Single Post
Formation professionnelle : L’auto-emploi représente 85 % des postes occupés au Sénégal
L’Office national de la formation professionnelle (Onfp) a identifié une approche, mis en place un dispositif et adopté un processus de traitement de la question de la prise en charge de la problématique de l’emploi au Sénégal. En effet, selon l’office, le problème de l’emploi au Sénégal est de type qualitatif. Il est établi que 85 % des emplois se meuvent dans l’auto-emploi.

Le rapport 2014 de l’Onfp est formel : 85 % des détenteurs d’emploi évoluent dans l’auto-emploi. Par conséquent, ces compatriotes sont installés dans la précarité, le sous-emploi et la logique de survie. D’ailleurs, l’Onfp, citant le rapport de la Banque mondiale publié en 2013 et intitulé « Sénégal, développement des compétences pour l’emploi et la compétitivité », rappelle que « le système d’enseignement technique et de formation (dans le pays) ne sert qu’à une petite partie de la cohorte admissible. Sur la population âgée de 15 à 19 ans, seul 15,5 % avaient reçu une formation technique ou professionnelle en 2011. Sur une population en âge de travailler d’environ 6,8 millions d’habitants, moins de 520.000, soit 8 %, ont reçu une certaine formation officielle. Et sur ce groupe, seuls 386.000 ont obtenu un diplôme ou une certification ». 


Dans le rapport de la Banque mondiale, il est noté que le manque de qualification de la main d’œuvre est considéré comme l’un des facteurs de la faible productivité de l’économie du Sénégal. L’Office national de la formation professionnelle a formé, l’année dernière, 8.103 demandeurs dans 17 domaines d’activités. C’est ce qui ressort aussi de son rapport d’activités. En fait, en 2014, l’Onfp n’a pas du tout chômé. Un coup d’œil sur son rapport d’activités de cette année-là permet de s’en convaincre. Le document relève que la structure a formé 8.103 demandeurs dans 17 domaines d’activités aussi divers que variés, allant de l’agro-alimentaire à l’ébénisterie, en passant par l’agri-élevage, la gestion-commerce, l’informatique, l’art, les Btp, la restauration, la chimie, le journalisme, la coiffure, la pêche, le transport, etc., pour un total de 397 sessions de formation. La majorité des bénéficiaires de ces formations sont des femmes (61 %).


8.103 demandeurs formés

Dakar arrive en tête en termes d’effectifs formés par région. Elle est suivie de Kaolack, Ziguinchor et Thiès. Ces programmes d’activités s’inscrivent dans des plans de formation et de perfectionnement que l’Onfp, structure interbranche créée en 1986, met en œuvre depuis 1992. Ils ont été adaptés aux nouveaux enjeux de développement économique et social actuels du Sénégal. « Pour contribuer à hisser notre pays sur la rampe de l’émergence, l’Onfp a changé radicalement d’approche en se dotant, en 2013, d’un plan stratégique à l’horizon 2015 qui couvre l’ensemble de ses missions », lit-on dans le rapport. Dans ce plan stratégique, l’office se fixe comme mandat de « doter le travailleur ou le demandeur d’emploi, notamment dans une optique d’auto-emploi, où qu’il se trouve sur le territoire national, d’une qualification ou d’un titre professionnel qui lui permet à la fois d’occuper un emploi ou d’exercer une activité professionnelle selon les normes requises et de se promouvoir ». 


Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique 2013-2014, l’Onfp a édifié des antennes à Kaolack, Kolda et Saint-Louis, toutes inaugurées en 2014. Ces dernières polarisent les zones Centre, Sud-est et Nord du Sénégal. Déjà fonctionnelles, ces antennes régionales vont favoriser le rapprochement de l’Onfp avec ses cibles et permettront de répondre, à temps réel, aux besoins en formation des bénéficiaires potentiels.


affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Bts Froid

    En Décembre, 2015 (12:31 PM)
    on veux du travail vous parler trop

  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:26 PM)
    Aucun sénégalais ne connais sont boulot ! Même les bonnes ne savent pas faire le ménage !!! les mécaniciens ne connaissent rien ! Aucun macon, aucun peintre, aucun tailleurs, aucun boulanger, aucun boucher....etc ne sait faire son travail dans "les règle de l'art" .....

    Et pourtant vous ne voulez pas apprendre.....et surtout vous vous foutez de vos client ! En ne respectant même pas votre travail C'EST VOUS-MÊME QUE VOUS NE RESPECTEZ PAS !





    PAYS DE FUMISTES !!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email