Mardi 07 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Gratuité des factures d’eau de septembre et octobre 2013 : la SDE dit « traverser des moments difficiles »

Single Post
Gratuité des factures d’eau de septembre et octobre 2013 : la SDE dit « traverser des moments difficiles »
L’annonce a été faite au plus mal de la pénurie d’eau de mise sous nos cieux entre septembre et octobre 2013 : « «  J’ai dit au directeur de la Sde ; compte tenu des désagréments et des difficultés vécus par la population, que nous avons la responsabilité ce mois-ci (septembre), de prendre en charge la facture d’eau pour toutes les populations qui ont été éprouvées par cet incident. La Sde, la Sones et l’Etat trouveront une formule appropriée et sur la base de la facturation et du timing qui a été concerné, cette mesure sera mise en œuvre » lançait le président en visite dans la fameuse usine de Keur Momar Sarr de Louga au cœur de la soif de 40 % des populations de la capitale, Dakar et ses environs.  Interpellée sur la question ce jeudi, la Direction générale de la Société des Eaux du Sénégal (SDE) évoque des difficultés et parle d’une dette de pas moins d’un milliard.

Le Bureau Exécutif National d’ASDIC s’est réuni, après la rencontre tenue avec la direction générale de la SDE, ce jeudi 05 décembre 2013, de 09h à 12h30 à son siège. Les associations de consommateurs qui revendiquaient le respect par la SDE de la gratuité des factures d’eau du mois de septembre ont, après une longue discussion, obligé le directeur général à décrire exactement la situation.
 
Ainsi, il en ressort que la SDE traverse des moments difficiles avec une trésorerie peu reluisante avec une dette estimée à plus d’un milliard et pour continuer d’assurer le service public de distribution du liquide vital elle ne peut supporter qu’à hauteur de 50% les factures d’eau des mois de septembre-octobre. ASDIC qui réclamait la réparation du préjudice causé aux consommateurs en attendant que l’audit technique et financier situe les responsabilités ne peut que s’associer aux associations qui ont voulu trancher dans la légalité une question difficile et délicate : la survie de la SDE et l’indemnisation des consommateurs conformément aux engagements de Monsieur le Président de la république.
 
A cet effet, Papa Djibril Ndiaye et Cie du Bureau Exécutif national demandent aux consuméristes de s’approprier les combats des associations de consommateurs pour l’intérêt commun afin que ces dernières puissent continuer de les défendre dignement.

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Avis

    En Décembre, 2013 (12:43 PM)
    Si la SDE ne peut supporter que 50 % des factures concernées, l'Etat doit prendre en charge le reste
    • Auteur

      Avis 2

      En Décembre, 2013 (15:16 PM)
      je dirais davantage que les "fonctionnaires et autres privilégiés" devraient eux payer l'eau qu'ils consomment gratuitement comme l'électricité, les litres d'essence, les maisons de fonction, les voitures à disposition etc....
      une belle leçon d'entraide en perspective et sans tam-tam svp.
    • Auteur

      Imbecile

      En Décembre, 2013 (15:22 PM)
      tres juste.............................................toujours les meme qui paient....
  2. Auteur

    Jayjay

    En Décembre, 2013 (15:36 PM)
    comment arrivent ils à se mettre en difficulté ?  :hun:  si tu paye pas, on te coupe!  :hun:  et tu paye pour rouvrir l'eau!  :hun:  et pour quelle qualité de service !?!?  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   va voir les gens qui habitent en étage à nord et ouest foire...
    Auteur

    Abou

    En Décembre, 2013 (16:48 PM)
    Ce qui me reste en travers de la gorge , c'est comment MACKY SALL a pu de manière péremptoire suggérer ( décider) que les factures devaien être gratuites.

    Il n'y avait pas d'eau , donc pas de consommation : pourquoi donc annuler les factures ? Ce qui avaient de l'eau ont vu leur compteur prendre en compte leur consommation , ceux qui n'en avaient pas , rien au compteur tout le temps qu'ils n'en ont pas eu

    On crée des problèmes ainsi là oû il ne devrait pas y en avoir
    Auteur

    Xeme

    En Décembre, 2013 (18:52 PM)
    Les promesses de Macky n'engagent que ceux qui y croient.
    • Auteur

      Rouhoulah

      En Décembre, 2013 (22:23 PM)
      pendant la pénurie d'eau beaucoup de concitoyens qui avaient de l'eau ont mis leur robinet a la disposition de ceux qui n'en avaient pas dans l'espoir que cette eau ne serait pas facturée par la sde. maintenant si ces gens doivent payer les 50%de leur consommation ils risquent de regretter leur action de solidarité car la note sera très salée
    Auteur

    Jurist!

    En Décembre, 2013 (09:16 AM)
    le client est lié à la SDE et à la SENELEC ,par un contrat,ces sociétés nous livrent des services qu'elles nous facturent.Si le client ne respectent pas sa part du contrat(s'il ne paie pas à la fin du mois sa facture),il est tenu d'indemniser en payer un bon de coupure.Alors la question qui se pose est de savoir si l'autre partie elle ne respecte pas sa part du contrat ne doit -elle pas indemniser le client elle aussi??

    En d'autres termes la SDE ne devrait pas nous réclamer le règlement des factures,en guise d'indemnisation! :down: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email