Mercredi 19 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Homosexualité : le cadre unitaire des musulmans salue la position de Macky Sall

Single Post
Homosexualité : le cadre unitaire des musulmans salue la position de Macky Sall

Le Cadre Unitaire de L’Islam au Sénégal salue la position du chef de l’Etat, Macky Sall, qui réaffirmé mercredi devant le Premier ministre canadien Justin Trudeau l’option du Sénégal de ne pas légaliser l’homosexualité.

’’Cela n’a rien à voir avec l’homophobie. Ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion. Mais On ne peut pas non plus demander au Sénégal de dire : Demain, on légalise l’homosexualité, et, demain, c’est la gay pride (…). Ça, ce n’est pas possible parce que notre société ne l’accepte pas’’, a-t- déclaré.

“Mais on ne peut pas non plus demander au Sénégal de dire demain on légalise l’homosexualité, et demain c’est la gay pride. Ça, ce n’est pas possible”, a tranché le président Sall, lors d’un point de presse conjoint avec le dirigeant canadien, arrivé à Dakar mardi pour une visite officielle de trois jours au Sénégal.

Dans un communiqué reçu à l’APS, le cadre unitaire de l’islam au Sénégal ’’félicite le Président de la République et note avec satisfaction sa constance dans les déclarations sur cet enjeu majeur qui constitue un des socles de résistance de notre société à une mondialisation débridée qui cherche à universaliser les modèles de famille et les modes de vie occidentaux ainsi que leur vision du monde’’.

Selon la même source, ‘’cette position déjà exprimée devant le Président des États Unis, Barack Obama, en juin 2013, est un sujet d’inquiétudes de la plupart des composantes sociales et religieuses de la communauté nationale qui craignent que notre pays baisse pavillon sous la pression des lobbies et États favorables à cette évolution’’.

Ainsi, le cadre ’’encourage le Président de la République à renforcer les outils et moyens d’éducation et de conscientisation des jeunes sur ces déviances sociales en porte à faux avec nos principes et vertus’’.
La structure affirme qu’elle ’’travaille pour la sauvegarde du modèle sénégalais d’un islam tolérant et pour l’unité des musulmans et des croyants’’.

liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Gadiel

    il y a 5 jours (13:49 PM)
    Nous attendons maintenant les commentaires de ceux qui doutaient de la position du Président Macky Sall et son gouvernement sur cette question. Et qui en avaient même fait un programme de campagne lors du reférendum passé.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (20:47 PM)
      " ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion."
      mais justement le problème c'est que ce n'est pas une orientation sexuelle de leur choix. ils sont nés avec cette tendance dont il ne sont pas responsables
      il faut être contre l'homosexualité, mais pas contre les homosexuels. il n'est pas question d'organiser de gay pride, mais faut-il les mettre en prison pour autant? ay doomi adama lagnu. ce sont des personnes humaines, il faut respecter leur dignité.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (20:49 PM)
      "ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion."
      mais justement le problème c'est que ce n'est pas une orientation sexuelle de leur choix. ils sont nés avec cette tendance dont il ne sont pas responsables
      il faut être contre l'homosexualité, mais pas contre les homosexuels. il n'est pas question d'organiser de gay pride, mais faut-il les mettre en prison pour autant? ay doomi adama lagnu. ce sont des personnes humaines, il faut respecter leur dignité." c
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (20:50 PM)
      "ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion."
      mais justement le problème c'est que ce n'est pas une orientation sexuelle de leur choix. ils sont nés avec cette tendance dont il ne sont pas responsables
      il faut être contre l'homosexualité, mais pas contre les homosexuels. il n'est pas question d'organiser de gay pride, mais faut-il les mettre en prison pour autant? ay doomi adama lagnu. ce sont des personnes humaines, il faut respecter leur dignité." c
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (20:50 PM)
      "ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas l’objet d’exclusion."
      mais justement le problème c'est que ce n'est pas une orientation sexuelle de leur choix. ils sont nés avec cette tendance dont il ne sont pas responsables
      il faut être contre l'homosexualité, mais pas contre les homosexuels. il n'est pas question d'organiser de gay pride, mais faut-il les mettre en prison pour autant? ay doomi adama lagnu. ce sont des personnes humaines, il faut respecter leur dignité." c
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 jours (23:00 PM)
      tu veux trouver sur une fille pour une nuit? venez sur --- s­e­x­c­o­n­t­.­c­o­m
  2. Auteur

    Manga Ndour

    il y a 4 jours (12:47 PM)
    Vous allez trop vite. Macky est avec les homos. Il a réussi son coup avec Trudeau. Vigilance.

    Le fait d'ouvrir le débat est une avancée pour les homos.
    Auteur

    R. O

    il y a 4 jours (14:39 PM)
    Vous allez vous faire avoir par ces occidentaux qui sont d'une intelligence diabolique. En venant au Sénégal pour défendre les droits des LGBT, aussi bien Obama que Trudeau connaissaient à l'avance la position de la société sénégalaise sur cette question. Ils savent pertinemment que les sénégalais sont des gens profondément religieux. Donc en parlant d'homosexualité au Sénégal ,ils ne cherchent pas

    à tordre le bras à l'Etat,ce qu'ils recherchent principalement c'est instaurer et agiter le débat,le rendre possible,susciter des revendications. Trudeau et Obama ne s'adressent pas au gouvernement mais au peuple sénégalais et aux minorités concernées par ces questions. La loi qu'on définit comme une volonté gênerale est une émanation du peuple. En abordant ces questions en public,les minorités concernées prennent conscience de la violation du respect à leur vie privée , droit valable pour tous les Sénégalais.Ce qui provoque une revolte.Le changement ne viendra pas de l'extérieur mais de l'intérieur. Ce qui a déjà débuté puisqu'ils n'hésitent à travers la musique,la mode à revendiquer leur sexualité.Ceci dit au niveau d'un pays pauvre comme le Sénégal et qui manque de tout,parler d'homosexualité relève de la diversion et d'un manque de sérieux de la part de nos autorités. Cela intéresse peut être certaines personnes mais la majorité des sénégalais veut savoir pourquoi l'impunité sévit toujours ici. Les sénégalais veulent savoir pourquoi les rapports des corps de contrôle ne sont suivis d'aucune poursuite judiciaire. Les Sénégalais veulent savoir pourquoi tous les dossiers concernant les amis du président ne font l'objet d'aucun procès- Aliou Sall , Mamour Diallo, Mbaye Niang. Les Sénégalais ne comprennent pas pourquoi le gouvernement ne démissionne pas alors qu'il a échoué partout.Education, Santé, Électricité, Justice, Emploi, Inflation, Insécurité, Pauvreté, Surendettement. Voilà les malheurs que nous subissons tous les jours depuis des décennies et nous voulons que ça change .C'est pour cela qu'on vous a élu M.le Président. Je défendrai toujours un homosexuel face un homme politique qui par son incompétence et sa cupidité décide délibérément d'hypothéquer la vie de millions d'hommes et de femmes.

    Auteur

    @r.o

    il y a 4 jours (21:01 PM)
    LA REPONSE A TA DIARRHEE : POUTINE TRUMP

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email