Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Imam Kanté vole au secours du Pr Daouda Ndiaye, lynché sur les réseaux sociaux

Single Post
Imam Kanté vole au secours du Pr Daouda Ndiaye, lynché sur les réseaux sociaux
Le Pr Daouda Ndiaye est la cible de critiques acerbes sur les réseaux sociaux. Et pour cause, après avoir fait un post Facebook, et émis des mises en garde contre une ruée vers la chloroquine sans fondement scientifique, au risque de l'automédication entre autres, sur le plateau de Seneweb, le chef du département de Parasitologie de l'Ucad est perçu, par d'aucuns, comme un anti Pr Didier Rault, qui défend la chloroquine pour traiter le Coronavirus.

Une situation qui a poussé Imam Kanté à prendre la plume. Voici l'intégralité de son texte.

Paix sur vous et tous contre le COVID-19

"Je dénonce le lynchage excessif et injuste du prof Daouda Ndiaye.

Dans sa dernière vidéo, il avait clairement dit être favorable au test avec la chloroquine et qu'il en laissait la responsabilité aux personnels soignants de notre pays

Il avait dit et n'était pas le seul scientifique y compris l'OMS, pour dire que le protocole proposé par le prof Didier Raoult n'est pas homologué au sens du respect des procédures établies en la matière.

Notre personnel soignant a déclaré guéris des malades du COVID-19 sans avoir appliqué le traitement à la chloriquine, AVEC QUOI ?

Le prof Daouda Ndiaye a émis des réserves en rapport avec un eventuel retour de la chloriquine qui a été abandonnée dans le traitement du paludisme qui est endémique au Sénégal, ce qui n'est pas le cas du COVID-19. Il ne faut pas l'oublier.

En effet, l'application du traitement à la chloroquine a induit une résistance du germe du paludisme. Et à cette réserve scientifiquement fondée de la part du prof Daouda Ndiaye, il sied juste une réponse en termes d'encadrement strict de la vente de la chloroquine.

Je ne vois pas comment on en est arrivé à ce lynchage surréaliste et irrationnel alimenté par une opinion prise de panique, mal ou peu informée, qui attend le traitement miracle. Ce qui se comprend, mais la peur ne peut pas faire de l'opinion l'arbitre d'une controverse scientifique.

Comme nous tous, le prof Daouda Ndiaye a pu se tromper ou mal s'exprimer sur ce dossier mais de là à procéder à ce lynchage qui frise l'humiliation d'un brillant compatriote dans son domaine, je ne suis pas d'accord."

liiiiiiiaffaire_de_malade

34 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (09:53 AM)
    hahaha, normalement ce soit disant professeur de medecin qui n'a jamais rien trouvé devrait être convoqué à la DIC. moi je le met au même pieds d'égalité que Selbé Ndomb.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (10:51 AM)
      les senegalais reagissent svt par emotion. ca se voit partout meme les polituqe ne comprennent pas qu ils sont adversaires mais pas des ennemies. on ne comprend rien a rare sont les hommes de sciences qui parlent. ils preferent bouder et laisser l arene a des ignards qui font n importe quoi. dommage.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (10:56 AM)
      le pr daouda ndiaye a péché par excès de médiatisation. jamais nos éminents scientifiques, que par apprentissage de la modestie il devrait apprendre à respecter dans ces attitudes et prises de décision, n'ont fait montre d'une telle immaturité. il devrait apprendre de ces erreurs. c'est douloureux et pénible de voir un chef de département universitaire s’épancher sur des supports infantilisant comme les réseaux sociaux. je comprends toute fois qu'il se réclame de pikine mais qu'il n'oublie pas les paroles de césaire « aucune race (aucun quartier) n'a le monopole de la beauté, de l'intelligence, de la force, et il y a une place pour tous au rendez-vous de la victoire.» donc stop aux complexes! restez scientifique et adressez vous à vos collègues pour partager vos opinions scientifiques et trouver des voies de solution. ceci dit notre frère daouda ndiaye demeure un très bon parasitologue dont il n’est point nécessaire qu’un imam kanté prenne la défense.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (11:17 AM)
      rien inventé????
      renseignez vous avant déverser votre bile sur cet imminent scientifique. il a mis en place récemment un nouveau test de dépistage du paludisme illumigène-malaria qui détecte le parasite en moins de 1h. Ça se vois que vous n’avez pas pris le soins de comprendre ses inquiétudes et reserves.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (12:57 PM)
      pr ndiaye est l'inventeur du test "illumigene malaria" qui est un test révolutionnaire dans le cadre du dépistage du paludisme.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (13:24 PM)
      le fan's club des petits étudiants de 1 et 2 ième année se met en branle dans les commentaires. vive notre professeurounet-chéri!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (13:31 PM)
      le professeur sénégalais daouda ndiaye honoré par harvard
      il est le premier africain de l'histoire nommé conseiller spécial à l’université harvard de boston, aux etats-unis.

      par rtapeo 26 octobre 2018 0 2289 views
      daouda ndiaye
      daouda ndiaye
      partager cet article
      le professeur en médecine et spécialiste mondial sur le paludisme, daouda ndiaye, vient d’être nommé conseiller spécial par à l’université américaine de harvard. le sénégalais est le premier africain à accéder à ce niveau de responsabilités dans l’une des plus prestigieuses universités au monde. le concepteur du test de diagnostic sur le paludisme dénommé « illumigene malaria », est ainsi le premier africain nommé à ce poste.

      le professeur daouda ndiaye, chef du département de parasitologie de l’université cheikh anta diop de dakar (ucad). en mai dernier, le chef du département de parasitologie de l’ucad était invité, aux etats unis, par la fondation bill et melinda gates pour discuter des grandes stratégies pour l’éradication du paludisme dans le monde. un séjour fructueux au cours duquel la proposition d’occuper le poste de conseiller spécial à l’université harvard lui a été faite, selon le communiqué parvenu a l’aps,

      daouda ndiaye siège depuis 2017 au conseil exécutif de la société américaine de médecine tropicale, et est conseiller technique au bureau de l’organisation mondiale de la santé (oms), à genève.

      mission stratégique
      la réaction de daouda ndiaye a été positive après que la nouvelle soit rendue publique. l’enseignement et chercheur émérite se dit à la hauteur : « je viens d’accepter la proposition de conseiller spécial qui m’a été faite par l’ université harvard de boston aux États-unis. ma mission consistera à proposer les meilleures stratégies en matière d’enseignement, d’innovations et de stratégies pour l’éradication du paludisme. ».

      découverte révolutionnaire
      le professeur en médecine daouda ndiaye est l’inventeur du test du paludisme dénommé « illumigene malaria ». il est un brillant universitaire détenteur de plusieurs diplômes scientifiques et distinctions internationales dans le domaine de la recherche médicale.
      la découverte « révolutionnaire » dont il détient la paternité, est un test de diagnostic sur le paludisme qui permet de faire des avancées significatives dans la lutte contre le paludisme. la pandémie demeurer jusqu’à ce jour une des trois principales causes de mortalité infantile dans le monde, ravissant une vie à chaque minute.
      ce travail qui a duré une dizaine d’années d’investigation et d’évaluation est validé au sénégal par des essais cliniques déroulés à rufisque, pikine, thiès et dakar.

      scientifique humble
      chef de l’unité de parasitologie-mycologie du centre hospitalier universitaire (chu) de l’hôpital aristide le dantec, daouda ndiaye, un scientifique humble qui s’adonne coeur et joie aux recherches pour sauver des vies. malgré son jeune âge, il a développé cette grande découverte pour la médecine sénégalaise, africaine et mondiale. avec cette invention, le concepteur, riche d’une expérience professionnelle enviable, rentre dans la lignée des grands savants.

      brillantes études
      daouda ndiaye, l’air jovial et avec une allure de sportif, a obtenu son premier diplôme universitaire (baccalauréat, série d) il y a juste 24 ans. le jeune étudiant quitte alors son pikine natal et se fond dans la masse estudiantine de l’université cheikh anta diop de dakar (ucad) où il obtient, en 1999, son certificat d’etudes spécialisées en parasitologie et mycologie.

      en 2000, daouda ndiaye décroche le titre d’ancien interne des hôpitaux de dakar mais également son doctorat en pharmacie au temple sénégalais du savoir. et après l’obtention de diplômes en biologie animale, insatiable et tendant toujours à la perfection, daouda empoche un doctorat es-sciences à l’université américaine de harvard, en 2007.

      entre 2009 et 2010, le chercheur accroche à son tableau de chasse deux diplômes de mycologie médicale à l’institut pasteur de paris et à l’université de paris vii, en france.

      le grade de professeur titulaire des universités délivré en 2014 à ouagadougou, au burkina faso par le cames vient s’incruster sur l’épaulette de la robe universitaire de daouda ndiaye.

      « seuls les africains sont capables d’Éliminer eux-mÊmes le paludisme du continent ».

      cette déclaration choc, le chercheur en fait son cheval de bataille. au cours d’une rencontre avec ses paires il a dit à qui veut l’entendre que “seuls les africains sont capables d’éliminer eux-mêmes le paludisme du continent”. une position étayée par son importante trouvaille.

      le professeur à la faculté de médecine de l’ucad explique par la suite que « ce test va permettre de détecter tous les parasitémies et d’apporter un soutien considérable dans la prise en charge du paludisme, pour les malades qui en souffrent, mais également, dans les efforts vers l’élimination de cette maladie ».

      daouda ndiaye, né dans un milieu défavorisé, à pikine, dans la banlieue dakaroise s’était très tôt donné comme leitmotiv de débarrasser la maladie des sites vulnérables. « le paludisme fait des ravages dans la banlieue. j’en étais moi-même victime de façon tellement atroce que j’avais perdu connaissance. a mon réveil, j’ai nourri l’envie et la ferme volonté de me battre pour sortir les populations déshéritées de cette souffrance », a indiqué daouda ndiaye.
      ayant toujours cet engagement en bandoulière, le jeune daouda ndiaye, devenu adulte n’a arrêté de gravir les échelons universitaires et d’engranger des points dans ses recherches jusqu’à mettre à la disposition de l’afrique et du monde en général le test “illumigene malaria” pour abréger les souffrances des populations.
      le nouveau test sur le paludisme qui établit une norme nouvelle de référence en vue d’un diagnostic est breveté depuis le 26 janvier 2016 et est déjà disponible en europe et au moyen orient.
      distinctions scientifiques
      chercheur associé à l’université harvard de boston, aux etats unis depuis 2007, daouda ndiaye est également maître de conférence agrégé, chef de laboratoire au chu le dantec de dakar et conseiller technique à l’organisation mondiale de la santé (oms), au bureau principal de genève (suisse).
      récent lauréat du prix “jambar 2014” de la lutte contre le paludisme au sénégal et détenteur du certificat de mérite de la lutte contre le paludisme en guinée.
      daouda ndiaye est également à la tête de plusieurs directions nationales et internationales comme le centre africain d’excellence sur la génomique des maladies infectieuses de l’ucad, le projet usaid/broad illimuna dans la recherche génétique pour le sénégal, le programme sénégal harvard malaria initiative (shmi), etc.
      contributions et collaborations
      le chercheur sénégalais a aussi assisté à plusieurs congrès et séminaires scientifiques internationaux tels la réunion de seattle (usa) sur les stratégies de lutte contre le paludisme organisée par la fondation bill & melinda et le congrès de la société africaine de parasitologie à abidjan (côte d’ivoire), il y a peu.
      directeur et co-directeur de plusieurs thèses de doctorats en pharmacie et directeur de mémoire master, daouda ndiaye a publié ses travaux scientifiques dans plusieurs revues spécialisées à travers le monde.
      daouda ndiaye est marié à une épouse, également de son milieu de prédilection, la médecine avec laquelle il chemine dans ses ambitions.
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (10:04 AM)
    Dr Daouda tu na rien inventé tu passe tout le temps a ouvrir ta bouche contrairement a Pr Raoult au lieu de le soutenir tu le critique ferme ta grande gueule et essai d'inventé quelque chose
    • Auteur

      Deug Rekk

      En Mars, 2020 (10:15 AM)
      action et réaction: si un objet exerce une force f sur un second objet, celui-ci exerce à son tour une force -f sur le premier.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (11:18 AM)
      rien inventé????
      renseignez vous avant déverser votre bile sur cet imminent scientifique. il a mis en place récemment un nouveau test de dépistage du paludisme illumigène-malaria qui détecte le parasite en moins de 1h. Ça se vois que vous n’avez pas pris le soins de comprendre ses inquiétudes et reserves.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (13:27 PM)
      le fan's club des petites étudiantes de 1 et 2 ième année se met en branle dans les commentaires. vive notre professeurounet-chéri!
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:11 AM)
    Il doit éviter les plateaux de TV comme Imam KANTE aussi, ces temps-ci qui commence encore a multiplier tes sorties. Fais attention au syndrome des mourides! certains scientifiques ont tendances a tout rejeter tant qu'il ya pas de preuve scientifique.
    Auteur

    Thierno

    En Mars, 2020 (10:21 AM)
    être favorable , plus loin vous dites dans la vidéo qu'il dit en laisse la responsabilité au personnel soignant , qu'es ce que cela veut dire ? Imam vous ne pouvez pas arrêter la mer avec vos bras , on vous concède le droit ou même le devoir de regretter ce qui se passe mais malheureusement vous allez enfoncer le clou avec votre propre citation , j'en profite d'ailleurs pour revenir sur l'exemple de la forte pluie qui avait été un fondement pour ne pas aller à la mosquée , ce n'était pas un bon exemple dans la mesure où il y avait déjà des fidèles dans la mosquée qui ont pu peut - être s'y rendre avant la pluie ou qu'elle était faible , donc la prière a eu lieu dans la mosquée mais qu'elle n'a pas connu l'affluence habituelle , ne vous croyez pas obligé de vous prononcer sur tous les sujets , ou alors étudiez bien vos sorties, aujourd'hui encore votre citation n'est pas la bonne pour défendre le Prof NDIAYE !
    Auteur

    Merci

    En Mars, 2020 (10:22 AM)
    Bonjour,



    C'est la science les gens doivent d'avoir des idées divergentes et c'est ça même qui fait avancer les études, et ces le cas dans tous les domaines.



    Au moins le Pr Daouda Ndiaye à la capacité de poser une thèse et de la défendre.



    Merci bien
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:25 AM)
    Ce débat sur la chloroquine est compliqué et passionnant.

    On parle de guerre contre le covid19, de choc, de pandémies avec beaucoup de morts dans les pays développés, d'absence de recule sur cette pathologie en dehors des premiers éléments qui nous étaient parvenus de Chine, hier d'une fille de 15 sans comorbidite est morte en France alors que les enfants étaient jusque-là épargnés d'évolution fatale.

    On sait aussi que la Chloroquine a été largement utilisée dans le monde y compris chez les gens sains qui voyage vers des pays endémiques, les européens en particulier, les effets indésirables les plus fréquents sont d'ordre gastro-intestinaux, les effets cardiaques sont exceptionnels. Le professeur Didier Raoult, une sommité mondiale à trouvé une remède: guérison plus précoces par rapport aux patients qui n'ont pris le médicament, il préconise son administration au stade précoce de la maladie pour éviter une évolution plus grave dans quel cas on aura plus besoin de réanimation. Cette situation nous impose dans tous les cas une certaine humilité.

    Ma question est: devons nous donner l'association médicamenteuse dans cette période de crise sanitaire pour guerir plus de malades et leur épargner des formes graves de la maladie ?

    Ou bien devons nous attendre quelques semaines encore le temps d'avoir les premiers éléments de l'essai discovery entre autre pendant que beaucoup de personnes meurent?

    Tous les avis sont les bienvenus ! Merci

    • Auteur

      Je Veut Comprendre

      En Mars, 2020 (11:45 AM)
      quand le professeur raoult indique un remede ses contradicteur nous indique t ils mieux depuis quand la medecine va de paires avec la politique et pourquoi l etat du senegal c est desengager de la gestion des hopitaux ett b
      veut imposer avec quoi soigner
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:26 AM)
    Celui qui qualifie le professeur daouda ndiaye de soi disant médecin, lui, qu'est ce qu'il est? C facile de se cacher derrière son écran et débiter des propos qui révèlent sa couardise. Ceux qui ne peuvent rien apporter comme contributions à des problématiques qu'ils ne comprennent même pas doivent s'abstenir de verser dans les insultes et autres propos irresponsables.
    Auteur

    La Pikinoise

    En Mars, 2020 (10:31 AM)
    SHIIIII IMAN qui moommmm bayi koo rekkk . Daouda Selbé Ndiaye doit revoir sa ou ses copies franchement je ne suis pas d'accord avec lui dans sa démarche qui n'a rien de scientifique. A mon avis il a joué au SELBE et il a perdu.

    En tout cas les vrais professeurs on ne l'entend presque pas si ce n'est pour encore faire à l'humanité des choses utiles. L'exemple le patent est le Professeur SOULEYMANE MBOUP mais cet éminent professeur on le vois presque pas mais il a découvert beaucoup de choses utiles à l'humanité toute entière parce que il a joué dans sa vie d'être au service de l'humanité dans le domaine de la médecine. Encore grand merci professeur. Le Professeur SEYDI mais c'est un monstre de la recherche que l'on ne voit même trés souvent certainement parce qu'ils n'ont pas le temps.

    Le professeur Daouda Selbé Ndiaye mais on le voit partout à pikine dans les guenté, les khoumbeul, les mariages, les navétanes les bals etc..... je me posais trés osuvent des questions j'ai fait l'université au plus haut niveau dans une autre filière mais je sais les sacrifices inhérentes à la recherche. Je lui demande solennellement de se ressaisir et dorenavant de laisser les réseaux sociaux, les plateaux de télé sauf en cas d'extreme nécessité et aussi et surout les guenté khoumbeul et autres pour se concentrer sur la recherche pure. En ce moment il sera classé au rang des éminents PROFESSEURS SOULEYMANE MBOUP RAOULT SEYDI ets.........

    J'en profite aussi pour remercier le DR ALOYSE NDIAYE aussi qui s'est révélé au public tant par sa pédagogie, sosn sens de la responsabilité et la maitrise de la situation. IL A RETENU TOUTE NOTRE ATTENTION. DAANN CORONA AVEC MOINS DE PAROLES ET PLUS D'ACTES ET D'ACTIONS
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (11:00 AM)
      jamais nos éminents scientifiques, que par apprentissage de la modestie il devrait apprendre à respecter dans ces attitudes et prises de décision, n'ont fait montre d'une telle immaturité. il devrait apprendre de ces erreurs. c'est douloureux et pénible de voir un chef de département universitaire s’épancher sur des supports infantilisant comme les réseaux sociaux.
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:44 AM)
    kante est sur tout
    Auteur

    Kalim

    En Mars, 2020 (10:49 AM)
    Je partage les réserves du Pr Daouda Ndiaye, les scientifiques qui cherchent le buzz comme le professeur Raoult sont nocifs.
    Auteur

    Ousmane Diop

    En Mars, 2020 (10:57 AM)
    Bonjour mon cher Imam Kante. Vous êtes dans votre rôle de tempérer les ardeurs des internautes et autres franges de la population. La population vit dans la psychose totale face a cette pandémie.Je ne pense pas que l'on devrait augmenter cette peur en les effrayant beaucoup plus avec des déclarations d'un Professeur de Médecine. Je pense Imam, qu'en tant que Professeur de Médecine, des organes existent pour poser ces critiques ou suggestions; le faire sur les réseaux sociaux a une double compréhension: ou il veut du buzz ou gagner en notoriété? A partir de ce moment, vous ne sèmerez que ce que vous avez récolté. Le Professeur Raoult est une sommité mondiale, a fait ces preuves au niveau de la recherche scientifique, a expérimenté ce remède au niveau de l’hôpital de Marseille, et a connu des résultats probants. Aussitôt après, beaucoup d’hôpitaux en France lui ont emboîté le pas, alors que ce remède n'avait aucune homologation ni validation du Gouvernement Français. Hier, le Président Macron a décidé de valider cette thérapie compte tenu des résultats obtenus. Ensuite, au niveau du Sénégal le Professeur Seydi expert des maladies infectieuses a l’hôpital de Fann a déclaré qu'ils ont commence le traitement du Dr. Raoult, et les résultats sont encourageants. le Professeur Ndiaye ne fait que critiquer et ne propose rien en retour. C'est la que le problème réside. Aujourd'hui Imam Kante, vous essayez d’être le sapeur pompier en pondérant les propos sur cette personne que je définirai comme prétentieux, manquant d’humilité, mégalomane. Aujourd'hui avec ces sorties intempestives sur les réseaux sociaux en postant des vidéos et commentaires, vont plutôt le desservir que le servir. Si vous avez un sage conseil a lui donner, ça serait:" de prendre ces distances et se faire oublier, sinon sa carrière subira un sacre coup et aux yeux de la population, de la notoriété qu'il recherchait,elle se transformera en risée
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2020 (11:03 AM)
    imam jumbo il est dans toutes les sauces.
    Auteur

    Diouf Le Thiessois

    En Mars, 2020 (11:07 AM)
    Moi personnellement, je pense le Pr Daouda NDIAYE est dans son rôle et défend les principes de la profession en matière de traitement d’une pandémie. Ce n’est pas parce que l’heure est grave qu’on foule aux pieds tout le protocole qui sied en matière de mise en place d’un vaccin ou d’une pratique médicale.

    La profession de la médecine est très bien encadrée cat les erreurs se paient cash. Une vie perdue ne peut plus être recouvrée cause pour laquelle les choses sont archi règlementées en médecine des hommes.

    Même si la chloroquine soigne, il faut que les spécialistes alertent les gens, certes qui sont dans le désarroi, des méfaits d’une utilisation abusive.

    Un vaccin soit tout un processus de validation qui peut durer des mois voire des années. Donc devant une telle ruée vers ce produit « Chloroquine » Professeur se doit d’alerter et de mettre en garde plus d’un.

    La situation est telle que les gens perdent patience dans la recherche d’un remède, mais la médecine c’est en quelque sorte comme la justice, elle va lentement mais surement tout en respectant des principes établis.

    Professeur a plus intérêt de trouver rapidement un remède que de battre en brèche des propositions hâtives.

    Merci Professeur continue dans cette voie, vous êtes une fierté.

    Auteur

    En Mars, 2020 (11:12 AM)
    Qu y a-t-il de grave à communiquer dès lors que ce qu'on dit est scientifiquement fondé ?

    Nos compatriotes sont inutilement contestataires et méchants.
    Auteur

    Ngouye

    En Mars, 2020 (11:16 AM)
    A mon avis les querelles de personnes intéressent peu les scientifiques qui soi-disant "lynchent" Prof. NDIAYE. Ce qui lui est reproché c'est moins ses critiques sur la base de faits éprouvés scientifiquement, car c'est le propre même de la Science et l'ont fait avancer. Ce qui lui ai reproché par les scientifiques au même titre que lui c'est plutôt sa démarche politico-médiatique en dehors des canaux scientifiques reconnus à cet effet (conseils, colloques, séminaires et autres tribunes scientifiques) où l'on discute de ces questions. Il est vrai que le service à la communauté fait partie des missions des universités. Cependant, chacun doit jouer sa partition selon ses compétences sans empiéter sur les prérogatives des autres au risque de brouiller le message. L'urgence du moment commande de parler avec parcimonie et en connaissance de cause. C'est ce qui est d'ailleurs attendu d'un scientifique, comme le fait Prof. SEYDI, en charge de la question qui préoccupe. Chacun peut donner son avis mais en utilisant les canaux appropriés, comme savent le faire les médecins connus par leur respect de la hiérarchie. Dieu reconnaîtra les siens!
    Auteur

    En Mars, 2020 (11:17 AM)
    Imam je vous conseille de toujours comparer les etats de service des protagonistes lorsquil ya polémique dans nimporte quel domaine. Or dans ce cas precis il nya pas match. Le professeur Raoult est un monstre dans son domaine qui nest meme pas celui du Pr Daouda. Cest là precisément que ce dernier a fauté. Hawma louko done wahlo nak. Wayé li ma wah moma ko geuneu ham
    Auteur

    Sunu Rew

    En Mars, 2020 (11:20 AM)
    Nous sommes tous des humains , avec nos limites objectives ...

    Ayant le sens du PARDON et recadrons le professeur DAOUDA NDIAYE qui du reste à du mérite

    le seul effort à faire c'est d'eviter les médias et la communication excessive
    Auteur

    Nkhson

    En Mars, 2020 (11:29 AM)
    Soyons sérieux, les gens commentent n'importe comment sur n'importe quoi, semblables à nos fameux "Docteurs Honoris Causeurs". N'oubliez pas que ici, il s'agit d'un débat d'initiés, de scientifiques dans lequel chacun défend sa théorie sur la base d'arguments scientifiques bien établis. C'est sur que la plupart des gens qui émettent des commentaires sur ce sujet, ne comprennent que dalle des théories scientifiques en question. Avant de condamner qui que ce soit dans cette histoire, il faut comprendre effectivement de quoi il s'agit, donc il faut savoir raison garder. Les gens mettent souvent une surdose de subjectivité, dans leurs interventions au niveau de ce site, sur des sujets qui souvent les dépassent. Un peu de retenu, et de modestie sont parfois necessaires pour ne pas glisser et passer complétement à coté de la plaque.
    Auteur

    En Mars, 2020 (11:32 AM)
    A travers les réactions on remarque l'acharnement de certains contre lr professeur daouda ndiaye. L'argumentation développée me fait penser à quelqu'un qui avait posé au professeur daouda ndiaye une question lors d'une émission à la radio, question avec plein de sous entendu du genre pourquoi te mêlrs tu de ce problème, tu n'rst pas virologue, etc. C peut être ce même individu qui s'acharne sur lui sur les réseaux sociaux.
    Auteur

    En Mars, 2020 (11:47 AM)
    Je vous invite à comparer le cv et les états de service du Pr Raoult à ceux de ses détracteurs. Après, si cela ne vous dit rien alors je ne vois plus lutilité de ces documents.
    Auteur

    Lebougui

    En Mars, 2020 (11:53 AM)
    le pr daouda ndiaye parle de sciences et si vs lecoutez attentivement il paarle srtt de mise en garde. pr creer un medicament il faut des protocoles a suivre c prkoi il a fait cette sortie. mais ki connait ce professeur sait kil sait sacrifier pr son pays pr regler le problme du paludisme ki fsit des ravages en afric de louest
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:13 PM)
    il ne m impressionne pas. tout se dit sur france 24 et youtube rien de particulier pour nous senegalais. il agit exactemnent comme les gens qui ont des problemes perso avec raoult. a part les jeunes des annees 2000 et mi 90 on a tout le temps pris la quinine en hivernage une fois par semaine et pendant pt etre 10 ou 20 pour certains. les toubab ne connaissent pas la quinine comme nous ils en ont peur alors pquoi les suivre pour chercher les solutions avec ce virus qui attaque. il aura tout le temps d aller faire des debats sci,,,moi je veux savoir quand est ce que couvre feu va terminer mes activites ne marchent plus,
    Auteur

    Meed Sen

    En Mars, 2020 (12:24 PM)
    Professeur DAOUDA NDIAYE est un grand Homme de sciences, un érudit, un savant parmi ses pères de la faculté de médecine de pharmacie et d'odontologie de l'université Cheikh anta diop de Dakar

    Professeur émérite titulaire chère en parasitologie et mycologie de LUCad

    Consultant a l'université Harvard, l'une des meilleures universités des USA.

    Un savant, un érudit, quelq'un qui 'a rien à prouver aux sénégalais

    Quelqu'un qui a choisi de transmettre son savoir a son pays que de se rendre dans les meilleures universités du monde.

    Le professeur DAOUDA NDIAYE est entrain de jouer un rôle important dans cette lutte contre cette pandémie et dans l'ombre

    VOUS NE POUVEZ PAS TERNIR L'IMAGE D'UN SAVANT RECONNU À TRAVERS LE MONDE.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (13:28 PM)
      le fan's club des petits étudiants de 1 et 2 ième année se met en branle dans les commentaires. vive notre professeurounet-chéri!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (13:32 PM)
      le fan's club des petites étudiantes de 1 et 2 ième année se met en branle dans les commentaires. vive notre professeurounet-chéri!
    Auteur

    Oh!

    En Mars, 2020 (12:29 PM)
    Il ya des débats si stérils! Pourquoi ne pas se mobiliser à comment aider les personnes sans ressources à manger

    Les chaines de solidarité doivent se multiplier.

    Auteur

    En Mars, 2020 (13:20 PM)
    toubab yi nioo lééne dakha djangue
    Auteur

    Salla Yaye Nder

    En Mars, 2020 (13:36 PM)
    Ce soit disant professeur khamougn gaat critiqué rk so khamoul da ngay nopi mais wakh pour wakh rk amoul sens na dém diangui ishh
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:46 PM)
    QUANT ON SAIT PAS ON FERME SA GUEULE
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:49 PM)
    IMAM BILAHI WARNGA BAYYI TESSENTE. TA DEMM DIOULIDJI. BILAAHI TU FATIGUE LES SÉNÉGALAIS

    LOUNNÉ MGA DOUGUE THI
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:49 PM)
    IMAM BILAHI WARNGA BAYYI TESSENTE. TA DEMM DIOULIDJI. BILAAHI TU FATIGUE LES SÉNÉGALAIS

    LOUNNÉ MGA DOUGUE THI
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:49 PM)
    IMAM BILAHI WARNGA BAYYI TESSENTE. TA DEMM DIOULIDJI. BILAAHI TU FATIGUE LES SÉNÉGALAIS

    LOUNNÉ MGA DOUGUE THI
    Auteur

    En Mars, 2020 (13:55 PM)
    UN IMAM A SA PLACE AILLEURS
    Auteur

    Just

    En Mars, 2020 (13:56 PM)
    Pr N'diaye est un scientifique qui veut être derrière l'OMS et si nous devrions attendre les résultats des essais cliniques et leurs publications pour prendre une décision la pandémie aura fait ce qu'elle peut faire. Dans cette situation particulière c'est le bon sens qui devrait guider les scientifiques. je respecte nos deux professeurs car dans la divergence peut naître la convergence quand nous sommes guidés par le bon sens et le bénéfice du peuple.

    Wa salam
    Auteur

    Prof

    En Mars, 2020 (14:13 PM)
    Jai etudie a lucad mais sincerement bcp de profs ne le sont que de Nom..le ministre de lagriculture actuel ct mon prof en analyse et je vous assure qu'il était nul comme prof..

    Souvent ils n'ont que le titre mais rien San la tête..

    Des profs qui n'ont rien trouvé mm pas la plus petite molécule et ça se dit prof
    Auteur

    Un Citoyen

    En Mars, 2020 (21:53 PM)
    Je demande un éclairage sur la therapie àappliquee contre le covid_19 par la structure chargée du traitement qui disait qu'elle faisait un traitement symptomatique.

    Aujourd'hui,on entend dire qu'elle utilise la chloroquine...

    Quant au professeur

    Ndiaye,je vois qu'il fait dans la prévention contre les effets secondaires d'ici quelques annees a l'égard du foie,et d'autres maladies...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email