Mercredi 23 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Instagram, le nouveau coin des prostituées de Dakar

Single Post
Instagram, le nouveau coin des prostituées de Dakar
La Covid-19 a impacté négativement le travail des prostituées qui n'ont plus la possibilité d'être dans les bars et/ou sur les trottoirs pour chasser les amateurs indécrottables de plaisir. Alors que leur profession souffre en silence, les belles de nuit ont trouvé une autre stratégie pour exercer leur métier. Désormais, rapporte Rewmi Quotidien qui est allé à la rencontre des travailleuses de sexe qui font des révélations à couper le souffle Instagram, la célèbre application de partage de photos, est devenue le nouveau lieu de prédilection pour entrer en contact avec ces dernières.

Une prostituée, sous couvert de l'anonymat, regrette le fait que les limiers utilisent les numéros qu'elles mettent en ligne pour les arrêter. "Souvent les policiers nous appellent et se présentent comme des clients. Juste pour nous arrêter et nous conduire devant les juges. Au tribunal, nous sommes souvent jugées pour défaut de carnet sanitaire, proxénétisme ou diffusion d'images contraire aux bonnes mœurs", a-t-elle. À l'en croire, c'est parfois très difficile pour elle. Pour stopper l'expansion de cette pratique, d'aucuns prônent la traque de ces réseaux en ligne.

liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (08:28 AM)
    Dans ce pays, je me demande qu'elle est la priorité de nos autorités : combien de criminels courent dans les rues meme parmi les donneurs de lecons et on traque et met en prison quelques unes qui cherchent un moyen de gagner honnêtement leur vie.
    • Auteur

      Mau

      En Juin, 2020 (09:00 AM)
      je suis d'accord pour le fond de ta pensée concernant les priorités mais ne nous dis pas que les prostituées gagnent dignement leur vie, c'est tout sauf ça, elles ont choisi un métier facile qui rapporte beaucoup d'argent
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (09:50 AM)
      es tu dans le même sac. que les filles aillent travailler : déjà la prostitution ramène tellement de maladies en + tu n as pas de carnet. merde waye avec le covid en plus
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (11:13 AM)
      les policiers font toujours le malin pour arrêter les petits délinquants
      mais n'osent jamais s'en prendre aux bandits en costume
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (18:01 PM)
      les filles qui se font arrêtées là, elles paient et après elles paient...elles finissent par un bon bain au poste avant de faire jouir le gus de service
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (18:01 PM)
      rectif: les filles qui se font arrêter là, elles paient et après elles paient...elles finissent par un bon bain au poste avant de faire jouir le gus de service
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (09:19 AM)
    C'est ça gagner honnetement sa vie?

    Reew mi nak dou nékha défar deh avec ce genre de contribution.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (11:24 AM)
      c’est cela la question de fond. la majorité des sénégalais est prête à se prostituer d’une manière ou d’une autre pour s’enrichir. la grande majorité eut le gain facile ou la vie en rose sans suer.
      t’as parfaitement raison. rées mi dou nexxa defar
    Auteur

    En Juin, 2020 (09:45 AM)
    l'africaine aime l'argent facile
    Auteur

    Toyboy

    En Juin, 2020 (10:01 AM)
    Mais deja de une dans vos societés negro africaines de merde la femme est une marchandise que ses parents vendent au plus offrant elle te dise mane jarna comme si elle se vends deja ça pour moi c'est de la prostitution



    la dot doit etre eliminé comme l'avait fait le genie thomas sankara il est temps de morderniser nous les hommes nen pouvont plus epouser une femme noire c'est trop de depense entre sa parasite de famille ses caprices la depense etc....



    je prefere baiser des escorts au moin tu payes tu baise point final



    au senegal les femmes sont trop materialistes jamais je nepouserais de senegalaise non mais qui est fou bordel
    • Auteur

      Ma Maman

      En Juin, 2020 (11:55 AM)
      en tout cas il faut bien choisir la mère de ses enfants.

      lou la si dougeul loudoul diné , biss dina gneuw dingako réthio.
    • Auteur

      Vrai

      En Juin, 2020 (13:13 PM)
      ah oui, les sénégalaises et le matériel c'est une longue histoire d'amour. un jour je discutais avec mon ex femme dans notre chambre et elle m'a dit que ma propre soeur ne faisait pas de bon choix à propos des garçons car le copain de ma soeur ( son mari actuel) n'a pas les moyens autrement dit comme moi... c'est le jour où j'ai compris qu'elle m'a choisi pas par amour mais par calcul... mais parfois elle a raté ses opérations de calcul mental et résultat : on a divorcé d'un coup, c'est qui l'a demandé d'un coup sans aucune raison valable car elle a vu probablement plus gros que moi mais bizarrement elle veut revenir aujourd'hui...voilà le portrait des sénégalaises vendues par leur parents mais pas toutes, il ya des bonnes femmes au sénégal mais faut vraiment aller les chercher et éviter sur les connectés aux séries, whatsapp, facebook...
    Auteur

    Bakir

    En Juin, 2020 (10:37 AM)
    comme dit Bassem le noir c'est pas mon beau frere alors garder vos femmes nous gardons les notres
    • Auteur

      @bakir

      En Juin, 2020 (12:13 PM)
      non bakir les nôtres étaient bien dans leurs baskets du temps de nos mamans etc...mais maintenant laisser tomber on a des hybrides dans ce pays. et surtout ça puent.
    Auteur

    En Juin, 2020 (10:43 AM)
    Deugg la dee, gnou ngui ci instagram bi feess ci delle

    Auteur

    Dish

    En Juin, 2020 (10:44 AM)
    Elles ont le droit exercer leur métier, tout en respectant les règles. On ne peut pas se lever un bon jour et dire qu’on est travailleur du sexe, il a des normes à suivre. Le proxénètisme aussi est puni par la loi.
    Auteur

    Gueye

    En Juin, 2020 (11:13 AM)
    Chacun pour soi, Dieu pour tous.



    F* off my clouds
    Auteur

    Tata Mbodieu

    En Juin, 2020 (12:28 PM)


    IL y a plus de travailleuses du sexe insoupçonnées dans les maisons que dans la rue. Vous le savez et je le sais. De la jeune fille qui fait l’innocente à la jeune mariée qui a du mal à dénouer avec sa sexualité débridée et son amour de profit vorace. J'en connais et vous en connaissez aussi.



    Attention
    • Auteur

      Zoom

      En Juin, 2020 (12:34 PM)
      khamna thi gnouy bok sén jabar depuis des années sans le savoir kay lol;


      bayilén tak nit ndakh taar wala thiaga
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (13:21 PM)
      ta entièrement raison. surtout les femmes mariées discrètes qui font l'innocente, elles sont encore plus nombreuses. moi j'en vais vu plein, je vivais avec un pervers qui avait de l'argent et baisait toutes les mamans, jeune filles du quartier tout sa à cause de la pauvreté. avec l'âge j'ai compris que certaines dames se donnaient à lui par manque de moyen donc à cause la pauvreté donc je comprend même si je ne cautionne pas leur actes. occupez vous bien de vos femmes, sa limite la casse et choisissez bien vos futures femmes
    Auteur

    Kilbit

    En Juin, 2020 (13:43 PM)
    Khaalé yi daniou nekh té 50.000 fcfa nga feug.
    Auteur

    Bass

    En Juin, 2020 (14:11 PM)
    Pas d'hommes payeurs...pas de prostituées !!! Arrêtez de tout mettre sur le dos des femmes. Depuis la nuit des temps et jusqu'à la fin du monde, il y aura des prostituées à moins que les "couillards" ne changent ! Wassalam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email