Dimanche 15 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

L'État doit plus de 100 milliards à la SAR

Single Post
L'État doit plus de 100 milliards à la SAR

La Société africaine de raffinage (Sar) est en difficulté. "Alors que les travailleurs attendaient une profonde restructuration technique et financière, voilà que l'avenir de la Sar est aujourd'hui sérieusement hypothéqué par une dette de l'État de plus de 100 milliards de francs Cfa, et une autre de 40 milliards de francs Cfa de la Senelec", regrette Abdourahmane Cissokho, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs du pétrole et du gaz (Snttpgs-Fc), repris par Vox Populi.

Cette situation impacte négativement de secteur des hydrocarbures. D'autant que, signale Cissokho, en plus de la dette due à la Sar, "l'État doit plus de 40 milliards à des situations de distribution des produits pétroliers et gaziers, parmi lesquelles la quasi-totalité des importateurs".

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:44 AM)
    Le gouvernement ne répercutera pas la hausse et les fluctuations du dollar et des cours de l'or noir sur le panier de la ménagère.



    Le choix est celui de la stabilité des prix, de la protection du pouvoir d'achat et du panier de la ménagère.



    Historiquement, la SAR et la SENELEC sont des gouffres à milliards où l'Etat a dépensé une manne considérable.



    Pour une fois que l'Etat leur doit quelque chose pour conforter le panier de la ménagère, empêcher la hausse du prix de l'essence et du gaz oil, de l'électricité, franchement, c'est tout benef pour le portefeuille du sénégalais moyen.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (07:50 AM)
      la manipulation des titres et des unes, comme toujours, a pour but de faire croire à une faillite du trésor. or à 7,2% jamais les recettes fiscales n'ont été aussi importante dans l'histoire du sénégal.

      seulement, ces recettes sont fortement grevées par une hausse du dollar et des cours du pétrole. une situation s'ajoutant au fait qu'au moment où certaines dépenses arrivent à échéance, il n'est pas dit que l'etat a pu recouvrer les recettes devant les honorer; c'est cela tension de trésorerie. les pme-pmi peuvent connaître cela en période de forte croissance de leur activité et de hausse de leur bfr (besoin en fonds de roulement).
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (08:35 AM)
      ajoutez juste que la sar doit sa survie à l'etat qui contrairement à la demande des bailleurs de fonds a toujours fait l'option stratégique du raffinage en lieu et place du tout import de produits finis pétroliers.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:49 AM)
    Et ce que vous ne savez pas, l'Etat a mis au chômage technique beaucoup d'entreprises qui utilisaient le carburant lourd pour leur machine. Tous les stocks de carburants lourds ont été réquisitionnés pour la Senelec, Si le froid ne s'installe pas vite, nous aurons des délestages...
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:16 AM)
    94 milliards + 29 milliards = 123 milliards...
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Macky demande maintenant à ses répondeurs automatiques de taquiner également l'économie et la finance. Quelle Périlleuse entreprise. Il devrait plutôt enjoindre l'ancien Premier Ministre Mimi Toure, "chevronnée en tout", elle qui avait convié un Gorgui et SonKo à un débat -, de déposer momentanément ses fameuses listes de parrainage et d'aller défendre devant l'opinion nationale les raisons de l'endettement extraordinaire et la quasi banqueroute dans lesquels notre pays est plongé.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:01 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:41 AM)
    Avec tous ces problèmes de finance d'un état au bord de la faillite le baril du pétrole est seulement à 65 dollars trés loin des 140 dollars du temps de wade plus la crise financière et alimentaire de l'époque. Prions avec ce régime d’incompétents de menteurs pour que le baril du pétrole n'atteigne pas 100 dollars si non personne ne mangera dans ce pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:45 AM)
    Mr hadjibou soumare avait sonné l alerte
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:39 PM)
    La SAR est mal géré;pffff :taala_sylla: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR