Jeudi 27 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

L’HISTOIRE DU PRESUME VIOLEUR LYNCHE A THIAROYE-KAO : La victime (10 ans) : « Il m’a ligotée les bras par derrière et lorsque j’ai crié, il m’a mordue à la joue droite et à l’oeil »

Single Post
L’HISTOIRE DU PRESUME VIOLEUR LYNCHE A THIAROYE-KAO : La victime (10 ans) : « Il m’a ligotée les bras par derrière et lorsque j’ai crié, il m’a mordue à la joue droite et à l’oeil »

On en sait un peu plus sur les circonstances de la mort de Pape Fall, cet individu en rupture de ban âgé d’une quarantaine d’années qui avait été surpris la nuit à Thiaroye-Kao sur une gamine de dix ans et lynché par la foule. Hier, le poste de police de Yeumbeul qui a hérité de cette affaire a conduit au parquet les deux présumés meurtriers de Pape Fall. Mbaye Sarr et Mactar Diop, respectivement père et oncle de la gamine, sont accusés d’avoir ameuté la foule en plus d’avoir porté des coups mortels au défunt.

Devant les enquêteurs du poste de police de Yeumbeul, Mbaye Sarr, maçon domicilié au quartier Sam-Sam de Thiaroye-Kao, déroule pour la énième fois le film du drame qui a fait basculer sa vie. Un drame qui remonte à la nuit du jeudi 08 au vendredi 09 mars 2012, lorsqu’un individu du nom de Pape Fall, repris de justice connu des services de police mais également craint dans son quartier, débarqua au domicile des Sarr pour commander une tasse de café auprès de la maîtresse des lieux, une gargotière dont les mets sont très appréciés à Sam-Sam. Selon Mbaye Sarr, c’est aux environs de 22 heures, bien après le départ de Pape Fall, qu’il a constaté la disparition de sa fille, M. Sarr, âgée juste de dix ans. Mbaye Sarr s’inquiète et interroge ses proches. «Tous m’ont dit que Pape Fall et ma fille sont sortis ensemble. Je dois souligner que je connais bien Pape Fall, il a l’habitude de venir la nuit quémander de la nourriture que lui offre gracieusement ma femme qui tient une gargote à domicile. Ma femme absente, c’est sa petite sœur, D. Diop qui a pris le relais hier. Et lorsque Pape Fall arrivait, je l’ai vu. Cette fois, il a commandé une tasse de café. Je l’ai vu aussi tapoter un peu D. Diop. Je l’ai immédiatement rabroué avant de lui demander de laisser la fille tranquille», informe Mbaye Sarr qui, passé le moment de surprise, a immédiatement déclenché des recherches pour retrouver sa fille, M. Sarr. «C’est en compagnie de mon beau-frère Matar Diop que nous avons décidé de fouiller le quartier pour retrouver Pape Fall, car j’avais le pressentiment qu’il avait enlevé ma fille», murmure Mbaye Sarr devant les enquêteurs. Hélas, les faits lui ont donné raison car pendant qu’il fouillait Sam-Sam dans la nuit pour retrouver sa fille, un veilleur de nuit lui indiqua la bonne direction. «C’est un veilleur de nuit qui m’a informé que Pape Fall squatte une maison abandonnée par ses propriétaires du fait des eaux de pluie qui l’ont envahie.» A cet instant, les idées les plus folles se bousculent dans la tête de Mbaye Sarr : Pape Fall, un colosse doté d’une force herculéenne, est toujours armé d’un couteau qu’il n’a jamais hésité à utiliser lors des nombreux cambriolages auxquels il a été mêlé. N’empêche, Mbaye Sarr, en compagnie de son beau-frère, presse le pas et se rend à la maison squattée par Pape Fall. Il est 23 heures. Pour arriver à la maison où s’est retranché Pape Fall il faut, malgré l’obscurité, enjamber des pneus posés à fleur d’eau. Un chemin de fortune vite emprunté par Mbaye Sarr (43 ans) et son beau-frère Matar Diop. Au bout de quelques minutes passées à jouer aux équilibristes pour ne pas tomber dans l’eau, les deux hommes se retrouvent à l’entrée de la maison. Les lieux sont sombres et sinistres. Mbaye Sarr et Matar Diop se concertent et décident de fouiller la maison en allant chacun de leur côté. Mbaye Sarr fouille le côté droit du bâtiment dressé dans la cour de la maison, alors que son beau-frère Matar choisit d’aller à gauche. C’est ce dernier, hélas, qui va tomber sur l’image insoutenable qu’il a jusqu’ici de la peine à oublier.


MATAR DIOP : «Ma nièce criait : ‘’Tonton, il est en train de me tuer !’’»

«N’ayant constaté la présence d’aucune personne, j’ai décidé de faire demi-tour. C’est à cet instant que j’ai entendu des complaintes provenant de l’intérieur du bâtiment. C’était la voix de ma nièce, M. Sarr. Elle demandait de l’aide et ne cessait de crier «Tonton, mounguimaye rey». Dans le bâtiment, malgré l’obscurité, Matar Diop arrive à distinguer les deux corps, celui de sa nièce et celui de Pape Fall. «Il avait coupé les talismans de la fille et ne cessait de la mordre à l’oreille, j’ai alors compris que Pape Fall était en train de violer ma nièce», assure Matar Diop qui est vite rejoint par Mbaye Sarr, le père de la victime. Ensemble ils sonnent l’assaut et se jettent sur Pape Fall, malgré le couteau que le colosse a eu le temps de brandir. «Il s’est immédiatement levé et a brandi un couteau», informe Matar Diop qui, en cherchant à se défendre, voit malheureusement son bras lacéré par le colosse. Son cri de douleur alerte les habitants de Sam-Sam 2 qui s’extirpent de leur lit (certains étaient déjà au lit) et déboulent de tous les coins pour affluer vers la maison squattée par Pape Fall. Le reste se passe de commentaires. Pape Fall, malgré la farouche résistance qu’il a opposée à la foule, finit par tomber avant d’être lynché à coups de bâtons et de briques (voir par ailleurs).

LYNCHAGE DE PAPE FALL : La famille du défunt dépose une plainte

C’est tard dans la nuit du jeudi 08 au vendredi 09 mars que le poste de police de Yeumbeul a été informé du lynchage de Pape Fall. Une information rapportée par Mbaye Sarr, celui-là même dont la fille avait été enlevée puis violée par le colosse. Comme toujours dans pareilles circonstances, des éléments de la section des recherches ont été immédiatement dépêchés sur les lieux aux fins de constat pour démarrer l’enquête, pendant que dans le même temps des sapeurs-pompiers venus de Guédiawaye ont été réquisitionnés pour l’enlèvement du corps suivi de son acheminement à la morgue de l’hôpital A. Le Dantec où l’autopsie a été effectuée.

A leur arrivée sur les lieux du lynchage, les limiers ont trouvé le corps sans vie de Pape Fall. De forte corpulence, il était couché sur le dos à même le sol. Des blessures étaient visibles sur tout le corps comme cette large entaille au bras gauche, sans compter la jambe droite fracturée. Selon les constatations de la police, le crâne fracassé laissait échapper un liquide. Et non loin du corps, des amas de briques tachées de sang étaient également visibles. Ce qui témoigne à souhait de la violence avec laquelle la foule a lapidé Pape Fall. Même au plus fort de ce lynchage, lorsque les parents de la gamine, émus par les cris d’agonie du violeur de leur fille, ont demandé à la foule d’arrêter, personne n’a voulu obtempérer. Ce qui fait croire, selon un limier, que dans la foule, des individus qui avaient eu un différend avec Pape Fall et qui n’ont jamais osé porter ces différends à la police de peur de représailles avaient décidé de saisir cette occasion pour en finir définitivement avec lui.

Le certificat de genre de mort délivré par les services de l’hôpital A. Le Dantec et sur lequel nous avons pu jeter un coup d’œil évoque une mort survenue à la suite d’un «poly-traumatisme avec une fracture cranio-faciale et d’hémorragie externe».

Le poste de police de Yeumbeul a également reçu la famille du défunt, notamment son grand-père dépêché par le père de Pape Fall qui, lui, se trouve présentement en Gambie. Sa mère est décédée il y a belle lurette. La famille qui a porté plainte compte suivre cette affaire jusqu’au bout. De l’enquête de personnalité effectuée par les enquêteurs du poste de police de Yeumbeul il ressort que Pape Fall, âgé d’une quarantaine d’années, était célibataire sans enfant. Sans domicile fixe, il avait squatté l’une des nombreuses maisons à Sam-Sam 2 dont les occupants sont partis du fait des eaux de pluie. Manœuvre, il vivait de petits métiers, notamment en proposant ses services en qualité de videur de fosses septiques. Comme compagnon il n’avait que ses trois chiens qui n’ont pu hélas le sauver de la furie d’une foule en colère.

M. S (10 ANS) VIOLEE PAR PAPE FALL : «Il m’a ligoté les bras par derrière et lorsque j’ai crié, il m’a mordue à la joie droite et à l’œil»


Il va être sans doute très difficile pour M. S. d’oublier la soirée cauchemardesque qu’elle a vécue le jeudi 08 mars. Au moment où la gent féminine était aux honneurs partout dans le monde, elle était aux prises avec un pervers. Malgré son âge et son allure frêle, M. S. a tenté de résister. En vain. Selon ses proches, déjà secouée psychologiquement par ce qu’elle a vécu, elle pourrait voir son sommeil hanté par les longs cris d’agonie de «son» violeur, lynché sous ses yeux.

«C’est dans la gargote que Pape Fall m’a remis une pièce de cent francs pour que je lui achète des cigarettes», raconte M. S. qui à son retour est invitée par le gus à le suivre pour qu’il lui remette de l’argent qu’il devait à sa tante. Ne se doutant de rien car connaissant bien Pape Fall, la fille, les cheveux en bataille, emboîte le pas au colosse. Un premier détour dans une boutique où le colosse a sorti un billet de cinq mille francs Cfa pour chercher de la monnaie, puis la petite est entraînée dans la tanière de Pape. Selon les proches de la fille, le billet de cinq mille francs exhibé par Pape Fall n’était qu’un subterfuge. «Il sait bien que dans ce quartier aucun boutiquier n’acceptera de lui faire la monnaie. Ce n’était qu’un piège pour éviter que des doutes subsistent dans la tête de la fille.» Selon M. S, alors qu’ils n’étaient plus tous les deux loin de la maison squattée par Pape Fall, ce dernier l’a subitement portée sur ses épaules afin de franchir le chemin fait de vieux pneus. «Il m’a soulevée et m’a fait entrer dans une maison où il n’y avait personne. Seuls trois chiens étaient visibles à l’intérieur et Pape les a fait partir. Il m’a ensuite déshabillée et m’a ligoté les bras par derrière. J’ai crié, il m’a mordue à la joue droite et ensuite à l’œil», raconte la gamine qui, malgré tout, va continuer d’user de ses cordes vocales pour tenter d’alerter les rares individus qui osent la nuit s’aventurer du côté de la maison squattée par Pape Fall. Pour la faire taire, c’est un couteau qui est vite exhibé par le colosse. «Il a sorti un couteau qu’il a posé sur ma gorge en menaçant de me tuer.» Un couteau qui a fait tomber les dernières résistances, permettant ainsi au colosse de passer à l’acte. Malgré la douleur, la fille couchée sur le dos discerne dans l’obscurité la présence d’un autre homme, dont la silhouette ne lui est pas inconnue, c’est celle de son oncle Matar Diop. «J’ai compris qu’il s’agissait de mon oncle et j’ai alors crié pour lui signifier ma présence. Il s’est rué sur Pape Fall avant d’être rejoint par mon père.» Extirpée des mains du violeur, M. S. est conduite au poste de police aux fins de constat, puis à l’hôpital pour le… constat du viol et la délivrance d’un certificat médical qui sera ultérieurement joint au dossier.

affaire_de_malade

25 Commentaires

  1. Auteur

    Matar Gaye

    En Mars, 2012 (10:13 AM)
    Ces lyncheurs de Pape Fall méritent des félicitations et non une détention.
  2. Auteur

    Sarr

    En Mars, 2012 (10:16 AM)
    POURQUOI ARRETTE SES PARENTS LA POLICE DOIT LES RECOMPENSES UN VIOLEUR SUIVI DE MALFAITEUR ,UN REPRI DE LA JUSTICE VRAIMENT IL N A EU QUE CE QU IL MERITE.BRAVO LES HABITANTS DE SAM SAM 2.SI TOUT LE MONDE FAISAIT COMME VOUS Y AURRA PLUS DE VIOLEUR .SORTEZ CES PARENTS ILS N ONT RIEN FAIT QUE SAUVER LEUR ENFAMT SURTOUT UNE GAMINE DE 10 ANS .HÉ LA FAMILLE DE PAPE FALL VOUS N AVIEZ PAS HONTE VOUS N AVIEZ PAS EDUQUER VOTRE ENFANT ET VOUS CONNAISSEZ LA SUITE.BRAVO ENCORE LES PARENTS DE LA FILLE AU MOINS VOUS AVIEZ SAUVE UNE INNOCENTE .MERCI
    {comment_ads}
    Auteur

    Biba

    En Mars, 2012 (10:17 AM)
    Trop triste cette histoire. Etant mère de famille je peux comprendre ce que le père et l'oncle ont ressenti en voyant leur petite fille entre les bras de cet être ignoble. Cette histoire me rappelle une scène similaire qui s'est produite en Jamaique, un homme faisait la loi dans son quartier, tout le monde avait peur de lui, il a fini comme ce Pape, lynché par tout le quartier car tout le monde avait une dent contre lui tout ceci pour dire que l'on finit tjrs par payer ses actes. Celui qui utilise l'arme périra par l'arme. Wasalam
    {comment_ads}
    Auteur

    Glass

    En Mars, 2012 (10:19 AM)
    Qu'il ne repose pas en paix. Que la terre lui soit lourde. Que dieu méprise son ame. Amine
    {comment_ads}
    Auteur

    Précaution

    En Mars, 2012 (10:30 AM)
    D'abord la sécurité doit faire des des centes périodiquement dans les maisons abandonnées dans tout le territoire national. Ensuite éduquer les fillettes à ne jamais quitter le domicile familial que sur permission d'un ascendant/parent. Ensuite ne pas tenir certains commerces à domicile (vente de glace, crème...)pour éviter que n'importe quel goujat accède à notre vie privée. Ensuite éduquée les sénégalais à dénoncer quand ils voient des situations louches (une fillette en compagnie d'un hercule). Ensuite faire comprendre aux populations qu'elles ne doivent pas accepter de cohabiter avec des bandits dans le quartier (migrants clandestins ou sénégalais qui s'adonnent à la drogue, à la prostitution ou en rupture de ban. Bref, il y a tellement de choses à régler dans ce pays pour éviter de retourner dans la jungle.
    Auteur

    Prudence

    En Mars, 2012 (10:36 AM)
    D'abord les services de sécurité doivent faire des descentes périodiques dans les maisons abandonnées sur tout le territoire national. Ensuite, il faut éduquer les fillettes/enfants à ne jamais quitter le domicile familial sans la permission d'un ascendant/parent. Ensuite ne pas tenir certains commerces à domicile comme la vente de glace, crème...) ceci pour éviter que n'importe quel goujat accède à notre vie privée. Ensuite éduquer les sénégalais à dénoncer des situations louches comme voir une fillette en compagnie d'un hercule). Ensuite faire comprendre aux populations qu'elles ne doivent pas accepter de cohabiter avec des bandits et marginaux dans leur quartier (migrants clandestins ou sénégalais qui s'adonnent à la drogue, à la prostitution ou en rupture de ban). Bref, il y a tellement de choses à régler dans ce pays pour éviter de retourner à la vie dans la jungle.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sago

    En Mars, 2012 (10:41 AM)
    Personne ne devrait être interpellé ces genres de personnes sont à éliminer radicalement par tous les moyens, laisser le pére et l'oncle vraiment sans poursuite, bientôt il n'aura plus de genres de bandits
    {comment_ads}
    Auteur

    Bipe

    En Mars, 2012 (10:43 AM)
    c t une m pour un violeurerite
    {comment_ads}
    Auteur

    Nnnnnnnnnnn

    En Mars, 2012 (10:54 AM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Camerlink

    En Mars, 2012 (10:54 AM)
    Pour le père et l'oncle c'est de la légitime défense, pour certains lyncheurs c'est de l'assistance à personnes en danger et pour d'autres lyncheurs c'est de l'assassinat pure et simple. Ces derniers sont à condamner
    {comment_ads}
    Auteur

    Djara

    En Mars, 2012 (11:07 AM)
    C'est bien fait pour Pape Fall! Qu'il pourrisse en enfer! Bravo au père et à l'oncle de la fillette. Si tous les parents étaient comme vous, responsables, protecteurs et vigilants, aucun enfant ne serait plus violé. Que tous ces malades violeurs, pédophiles,homosexuels meurent et périssent en enfer!
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Mars, 2012 (11:08 AM)
    Les juges sont des etres tres sensibles et j'espere ke les parents de la fille sortiront vite pour rejoindre leur famille - et pour ce saluad de pape fall ces parents doivent avoir honte de deposer une plainte- l'histoire de selbe diouf est là presente dans les esprits - et tant d'autres filles dont leur vie est pourrie par ces etres sans ame et sans coeur - DEBOUT A TOUTES LES ASSOCIATIONS DE DEFENCES DES ENFANTS ET FEMMES

    ET AUX PERES DE FAMILLE DIGNES DE L'ETRE POUR DEFENDRE LES PARENTS DE LA FILLES-

    TOUT CELA A CAUSE DE WADE ET SES PERVERS
    {comment_ads}
    Auteur

    Calipso

    En Mars, 2012 (11:52 AM)
    l'oncle et le papa doivent vraiment bénéficier de circonstances atténuantes. comment un homme normal peut il réagir en voyant un colosse en train de violer sa fille dans l'obscurité et qui en plus vous menace avec un couteau une fois surpris ? prendre la fuite et laisser sa fille derrière ? surement pas. N'oubliez pas que L'agresseur a entaillé la main d'une des personnes qui l'ont surpris et que c'est le cri de ce dernier qui a ameuté le voisinage. On paie des cash nos actes. Kouy sathieu wala ngay violé khaley bou am 10 ans, diapal né louné mouna la si fekk !!!
    Auteur

    Adja_bi

    En Mars, 2012 (11:55 AM)
    merci c bien fait pour ce "pape fall" on devait procéder ainsi pour tout ces violeur
    {comment_ads}
    Auteur

    M.d.n

    En Mars, 2012 (12:06 PM)
    Je connais ce PAPE FALL trés bien il n'a eu que ce qu'il mérite car un jour il a dit que si sa propre mère a trop ds la vie cet à cause de lui meme.
    {comment_ads}
    Auteur

    Annn

    En Mars, 2012 (12:15 PM)
    j trouve kil ya trop de libertinage ds ce pays. il ya des viols chak jour et les violeurs n prennent k une ptite peine d 3 ans d prison... c est ce qui les encourage... la sentence doit etre très severe 10 a 20 ans ..
    {comment_ads}
    Auteur

    Adele

    En Mars, 2012 (13:58 PM)
    pape fall, couche avec une fillette de 10 ans , les musulmans sont content qu'il soit tué .



    Mohamet (PSL) notre prophéte bien aimé, LE MEILLEUR DES HOMMES couche avec une fillette de 9 ans (Aicha , plus jeune que la victime de pape fall), et les musulmans disent que c'est une bonne chose.



    Moi je n'y comprends pas grand chose. les musulmans sont ils des hypocrites ou bien ?



    peut on oui ou non couché avec des fillettes de 9 ans ? si oui pourquoi condamner fall, sinon pourquoi ne pas condamner mohamet (psl) notre prohéte bien aimé , le meilleur des hommes

    juste pour citer tiedo selon ma connaissance le Prophète PSL était son ainé de 9 ans
    Auteur

    Diame

    En Mars, 2012 (14:23 PM)
    de grace ne rèpondez pas adel et tièdo sinon ils se sentiront interressants
    {comment_ads}
    Auteur

    Ecoeuree

    En Mars, 2012 (15:21 PM)
    liberez les parents de cette gamine....kou mou done seu dome , nga def lou ko raw.....Non seulement le traumatisme de la petite , mais aussi le risques de MST.........



    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    En Mars, 2012 (19:14 PM)
    C'est un des plus articles de Seneweb. C'est tres captivant. Tout en lisant je me demandais si la fille a ete amenee a Hopital. Et finalement la fin m'en a elucide. Pape Fall merite un tel sort. C'est tres bien fait pour lui. Voila une situation ou je me rejouis de la mort d'une personne comme le cas ou Wade Abdoulaye rendrait l'ame. J'espere le pere et l'oncle de la fille retrouveront la liberte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gass

    En Mars, 2012 (20:41 PM)
    merci diam vous etes un sage ,j'ajouterai répondre à ces paroles deviendraient ,les plus grands péchés devant dieu.
    Auteur

    A2de Paname

    En Mars, 2012 (22:28 PM)
    tiedo tu merites la guillotine
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    En Mars, 2012 (23:09 PM)
    C'est un des plus beaux articles de Seneweb. C'est tres captivant. Tout en lisant je me demandais si la fille a ete amenee a Hopital. Et finalement la fin m'en a elucide. Pape Fall merite un tel sort. C'est tres bien fait pour lui. Voila une situation ou je me rejouis de la mort d'une personne comme le cas ou Wade Abdoulaye rendrait l'ame. J'espere le pere et l'oncle de la fille retrouveront la liberte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Change

    En Mars, 2012 (02:04 AM)
    Quelle justice veut on au Senegal?

    La legitime defense ne s'applique t'elle pas dans ce cas?

    Je veux pour exemple un fait qui s'est passe il ya quelques mois aux Etats Unis ou une jeune mere seule avec son bebe a surpris des voleurs qui defonssaient la porte. Armee d'un fusil, elle a appelee les urgences expliquant la situation a l'operatrice qu'elle avait peur pour la vie de son enfant.

    Savez vous ce qu'a repondu l'operatrice? De faire tout ce qu'elle estime necessaire pour proteger son bebe.

    La jeune femme a tire et a abattu un des hommes. Et elle n'a jamais ete inquiete par la justice car cela s'appelle de la legitime defense. Alors policiers senegalais, les parents n'ont-il pas le droit de proteger par tous les moyens leurs d'agresseurs sexuels? Si vous faisiez votre boulot.......
    {comment_ads}
    Auteur

    Tontoudoufrokh

    En Mars, 2012 (07:51 AM)
    L’impulsion venant du côté de l’âme individuelle ou collective insiste inlassablement sur le même objet – l’objet du désir – tandis que l’influence satanique ne sert que provisoirement d’un appât passionnel : ce qu’elle veut, ce n’est pas l’objet de la passion, mais la négation implicite d’une réalité spirituelle; c’est pour cette raison que le diable évince la discussion en changeant de thème chaque fois qu’on détruit son argument. Il ne discute que pour troubler l’âme; passionnelle par contre, possède une certaine conséquence logique, en sorte que son impulsion peut être canalisée à force d’arguments suffisamment tranchants; l’impulsion satanique, elle, doit être rejetée en bloc.

    Merci de ne pas repondre aux provocations de ce diable

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email