Samedi 24 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

La LMD prend le dessus sur le système LMD

Single Post
La LMD prend le dessus sur le système LMD

Le Docteur Abdou Karim  Ndoye, chargé de la réforme universitaire sur le système  License Master et Doctorat  (LMD)  à fait presque tous les plateaux des chaînes de télévision, il s'est fait inviter dans toutes les radios de la place. Il a rempli des colonnes de journaux pour expliquer la nécessité pour l'université sénégalaise de s'orienter vers le  système LMD, pourtant, il peine encore à convaincre des étudiants de la justesse de son projet.

Modou Lô et Balla Gaye deux mastodontes, eux n'ont pas eu du mal pour imposer leur système : « Lutte Musique et Danse » (LMD). Il leur faut juste quatre heures pour imposer le leur à des millions de sénégalais avec peu d'arguments si ce n'est physique. Le DR Ndoye a-t-il été moins pertinent dans son argumentaire face à celui des deux lutteurs ? Je ne le pense point.

Le mal est en nous, dans la société. La nôtre, celle qui naguère adulait les connaisseurs en portant au pinacle les cracks a retourné sa veste pour dérouler son tapis rouge à ceux qui, le temps d'un après-midi, occupent les cœurs et les esprits de millions de sénégalais en bandant  des muscles, esquissant des pas de danse et en mobilisant des artistes venus faire la promotion de cette séance  d'échanges de  coups de poing  et de croque-en-jambes.

La pertinence des idées face à la force des muscles

Docteur, votre théorie n'est pas mauvaise, elle est juste victime de la tyrannie des médias peu conscients du danger qu'ils font courir à une société qui est en mal de repères. Malheureusement, pour la  société, elle risque le phénomène de  la pourriture par la tête, celle qui est la plus dangereuse pour le cas d'espèce.

Il a de cela quelques semaines, un des leurs "une star" a fait les choux gras de la  presse pour promouvoir un spectacle dans un mythique lieu de la culture française, le Zénith pour ne pas le nommer.  La presse en a parlé en faisant le tour de la question et de  l'événement dans tous les sens.

Peu de temps après,  l'association des professeurs de mathématiques organisait le concours préparatoire du championnat d’Afrique  des mathématiciens; il eut peu de mobilisation. La presse en fait un petit rappel, une maigre couverture à défaut de l'ignorer dans certains cas,  la faute à l'autorité plus encline à mobiliser des sommes  énormes pour se faire accueillir en grande pompe dans une région ou encore dépenser des millions et moyens colossaux pour réunir «des adeptes de l'Ethique ». Pourtant, ils auraient dû être les pionniers de la consécration de l'intelligence à  l'école, car posant sur leurs épaules la lourde responsabilité du devenir de cette école, cet ascenseur social qui donne à chacun sa chance pour retrouver soit une dignité soit un rang social par la pertinence de ses idées et non par la force de ses muscles.

Le Grand Théâtre Vs l’Amphithéâtre

 Les acteurs de l'éducation ont eu mal dans leur chair en ce début d'année scolaire, où un ministre de l’éducation, en tournée dans les établissements scolaires se fait accompagner par un lutteur,  par ailleurs bon danseur, chanté par des artistes pour en faire un modèle pour les jeunes écoliers pendant que ceux qui ont remporté les prix des mathématiques, littérature, sciences ou encore la plus grande moyenne étaient royalement ignorés par le ministre en question. Comble de l’ironie : l’effigie du lutteur en question décore également des cartables et des cahiers scolaires.

 Vous n'avez pas le droit de faire ça à l’école, même si vos enfants ne la fréquentent pas ! Il vous est plus facile de vous  rendre au Grand Théâtre qu'à l'amphithéâtre, là  où  vous ne laisserez aucun billet de banque,  ou tout au plus une histoire, la vôtre, celle qui vous a conduit à vos responsabilités actuelles. Alors qu'au Grand Théâtre, justement ce lieu conçu et réalisé par des intelligents, vous y laisserait et votre fortune et vos forces.

Si le système  LMD de Modou Lo, Balla Gaye, Papa Ndiaye Thiou, Thiopet ou Nguewel ont pris le dessus sur celui du Dr Ndoye, c'est absolument de votre responsabilité. Rendez aux cracks leur place, ce n'est pas trop vous demander. Ce n'est que justice car ce sont eux qui encadrent et soignent ceux que vous adorez aujourd'hui quand ils auront perdu la tête demain. Alors autant les préparer aujourd’hui.

Article_similaires

21 Commentaires

  1. Auteur

    @manou

    En Avril, 2013 (21:14 PM)
    alors ta vu ou sa mène la lutte? :-D  :-D 
  2. Auteur

    Lire

    En Avril, 2013 (21:16 PM)
    article bine amusant mort de rire

    Auteur

    Beug

    En Avril, 2013 (21:31 PM)
    Pertinent
    Auteur

    Gulliii

    En Avril, 2013 (21:32 PM)
    pertinent, très pertinent

    Auteur

    Alerte Rouge

    En Avril, 2013 (21:36 PM)
    le grand théâtre sera bientôt le " bayal lou kogne "



    anniversaire khawaré samba mbayane takhoulone gniou déffar ko ! :down: 
    Auteur

    Mère Dial

    En Avril, 2013 (21:42 PM)
    dof rek ak con. lou tolni grand théâtre qui devrait etre destiné a plus de choses you ame utilité gnou féxé ba golo gou diokk rek demfa nane dafay aniwersaire. autant se pencher sur des événement importants qui pourraient abriter ce mileu waye! ishhhh
    Auteur

    Allemangne

    En Avril, 2013 (22:25 PM)
    Tres pertinent
    Auteur

    Lmd

    En Avril, 2013 (23:18 PM)
    Legui ma Dakh La (je vais bientot te mettre dehors) en wolof.

    etudiant sacrifie !!! :sn:  :sn: 
    Auteur

    Baol-baol

    En Avril, 2013 (01:54 AM)
    La societe Senegalaise est gravement malade. Mais aussi il faut le dire le LMD dans lequel j'ai etudie au Senegal n'a rien a voir avec le system Nord americain. C'est plus une arnaque pour gobber le plus d'argent possible des etudiants. LMD n'est pas universel, aussi il n'offre pas de formation qualifiantes aux emplois au Senegal. Par contre "Lutte-Musique-Danse" est tres lucratif comme systeme et cela ne prend pas toute une jeunesse. Tout ce que cela demande c'est des muscules fortes.
    Auteur

    Baas

    En Avril, 2013 (02:18 AM)
    ce la lutte qui gagne vive



    l senegal
    Auteur

    Laye

    En Avril, 2013 (06:32 AM)
    Heureusement qu'il y a encore au Senegal des voix qui s'elevent contre la tyrannie de la lutte et des medias. Si on suit leur logique boufonne et ubuesque, le pays n'aura plus de medecins, d'ingenieurs, d'architectes et que sais-je encore. Il faut que l'on arrete ce matraquage effectue par les teles senegalaises et leurs animateurs sans vergogne. Le pays a besoin de former une jeunesse capable de relever les defis du futur et non de promouvoir des mastodontes sans cervelle que l'on s'evertue a presenter comme des stars. Continuez a denoncer cette tyrannie qui nous est imposee par ces vendeurs d'illusions, ennemis de l'ecole et de la nation. Merci pour votre courage!

    LAYE
    Auteur

    Justice Pour Tous

    En Avril, 2013 (06:37 AM)
    État de droit, gouvernance vertueuse, transparence, etc. à l’épreuve des faits.

    « Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »



    Un recteur qui ignorait royalement l'autonomie des structures et les lois du Sénégal, avec une gestion hors norme tant décriée par les syndicats et des citoyens de tous bords se retrouve nommé Ministre de l'Enseignement Supérieur de la Recherche, sans autre forme de procès. Les faits avérés qui lui sont reprochés sont d'une telle gravité qu'il ne doit certainement son "salut" (c'est temporaire, car un jour chacun rendra des comptes, ces anciens amis du PDS ne diront pas le contraire) que grâce la transhumance du PDS à l'ARP à la 25ème heure. Les "amis" avant la patrie.



    « Problème de management (mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, non respect des lois et des règlements, etc.) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire (avantages indus, intimidations, etc.), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passe ?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques !) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.

    En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.



    Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti. »





    Sauvons nos universités publiques du naufrage.

    (leral.net 9 oct. 2012 de Citoyen)

    Auteur

    Pauvre-galsen

    En Avril, 2013 (10:39 AM)
    Ce pays est foutu, la matière grise est tuée et enterrée et les muscles sont privilégiés par rapport à la tête.
    Auteur

    Vito

    En Avril, 2013 (10:40 AM)
    Vous êtes vraiment rabat-joie. Si le système éducatif sénégalais est à la rue, c'est la faute de la lutte et des médias? Jamais entendu autant de conneries de ma vie! Le taux de chômage élevé dans le pays, c'est encore eux pendant que vous y êtes? Arrêtons cette mascarade d'intellectuels ratés et jaloux. Le monde fonctionne ainsi: le sport est surmédiatisé, le show-biz et tout ce qui s'en suit. Il appartient à l'Etat d'assainir le système globalement pour que tout un chacun s'y retrouve. Ce n'est pas en trouvant des boucs émissaires au demeurant absurdes et d'une légèreté inquiétante qu'on sortira de l'ornière... Il faut du tout pour faire un monde. En Occident (car l'Occident, me semble-t-il, est votre ultime référence) combien gagnent les grands sportifs par rapport aux intellectuels les plus respectés et renommés...Au diable vos réflexions cyniques et teintées de mépris!
    Auteur

    Abou

    En Avril, 2013 (14:17 PM)
    Ces télés pourtant dirigées pour la plus part par des "iintéllos" sont devenues des médias acculturés ou la débauche est vantée sous toute ces formes. Des hommes et des femmes qui se "déshabillent" en vantant leur misèrables corps pourris par l'alcool sur le petit écran et certains animateurs n'hésitent pas à "violer" leur partenaire mariée ou pas à l'émission au vu et au su de milliers de télespectateurs. Ces modèles de femmes ou d'hommes qui ne ne pourront prètrendre demain devant leur future famille qu'ils avaient jouer des roles d'éducation à des générations.
    Auteur

    Nit Day Gniméé Deug

    En Avril, 2013 (14:55 PM)
    parfaitement raison
    Auteur

    Lynx

    En Avril, 2013 (16:01 PM)
    Certes ce que vous dites est recevable mais, posée de cette manière la question devient biaisée et je pense que l’on ne devrait pas la voir seulement sous l’angle d’une injustice à l’encontre des intellectuels (ou cracks comme vous le dites).

    Moi j’ai deux axes de réflexions que je voudrais partager avec vous

    1- La première qui rejoint celle d’une intervention d’un commentateur plus haut est que la médiatisation des artistes, sportifs et personnalités du show biz est mondiale pour ne pas dire universelle.

    Prenons n’importe quel pays du monde de n’importe quel continent pour nous rendre compte que les intellectuels de ces pays sont pratiquement inconnus ou trop peu le sont. S’ils ne sont pas prix nobel ou qu’ils aient fait une découverte majeure ils ne sont connus que de leurs congénères.

    Qui parmi les lecteurs d’ici connaissent le professeur qui a découvert le virus du SIDA ? Très peu

    Qui parmi les lecteurs d’ici connaissent le professeur qui a découvert la souche africaine du virus du SIDA. Très peu.

    Les questions vont foisonner et je suis convaincu que les réponses ne seront pas nombreuses.

    Qui peut me citer cinq intellectuels de renommée mondiale américains, français, japonais, allemands, chinois, indiens, sud africains, maliens, ivoiriens, sénégalais…….

    Si je reviens à la question et vous demande de me citer dix artistes, sportifs, personnalités du show biz de ces pays tout le monde ou presque trouvera pour un ou deux pays ou même trois.

    Donc cela est normal.

    2-Maintenant aux intellectuels du Sénégal je dirai ceci

    Qu’attendent-ils pour prendre leur place ?

    On les avait accusés sous WADE d’avoir baissé les bras et de courber l’échine de peur des représailles et pourtant dès JUIN 2011 on a vu des intellectuels de la société civile mais surtout des professeurs de droits s’ériger en éclaireur d’un peuple qui est resté onze ans dans l’ignorance des règles les plus élémentaires de droit. Chaque sénégalais a compris l’importance de la question d’où le soulèvement (23 juin) et tout le processus qui a suivi.

    Si tous les intellectuels de tout bord s’étaient levés chacun dans son domaine pour apporter des éclairages les sénégalais seraient moins ignorants et je suis sûr qu’il y aurait moins de blocage car les dirigeants auraient des « gardes fous » qui les obligerait à prendre les décisions les meilleures.

    Dans toute société je pense l’on a besoin de gens éclairés qui comprennent le monde dabs sa globalité et son évolution et qui sont à même d’apporter des éclairages sur la marche de ce monde et que nous avons besoin d’écouter pour nous guider. Notre drame au Sénégal c’est qu’il n’y a pas de guide capable de nous éclairer sur notre marche et celle du monde et il n’y a que les intellectuels de tout bord, je pense pour faire ce travail.

    Auteur

    Ndiayde

    En Avril, 2013 (16:57 PM)
    Mdr j'allais dire qu'est ce que la photo à avoir avec le LMD
    Auteur

    La Vérité

    En Avril, 2013 (12:11 PM)
    Iqura qui signifie apprend à me connaître puis Ya mouzzamil signifie connaît toi même et enfin Ya moudassir signifie fait connaître aux autres. Il est bien vrai que Dr Ndoye a étudier son projet de réforme et qu'il le comprend mais le problème c'est qu'il ne dit pas toutes les faces cachées du système LMD aux concernés, nos médias sont de vrais poubelles mais vous savez la pédagogie est un facteur imminent pour faire passer un message pertinent. Le LMD de Modou Lô ou de Balla passe mieux car ils ne montrent aux gens leurs vraies faces c'est à dire leur réalité, le prophète (PSL) a accompli sa mission car tous ces paroles sont véridiques et dans ce monde la vérité elle est unique, mais ici au Sénégal, on dit que 1 + 1 = 3 et vous savez pourquoi? parce que celui qui pense gagne deux fois sur le concerné. Alors avant de dire du mal à quelqu'un il faut voir si tu n'en porte pas aussi à bon entendeur salut. Et que dieu nous aides nous les subordonnées de l'éducation  :sad: 
    Auteur

    Ynl

    En Avril, 2013 (12:34 PM)
    www.youngandleader.com
    Auteur

    Khady Ndiaye

    En Avril, 2013 (12:40 PM)
    moi j dirai plutot ceci Liguey Maanou Diamou yalla Sénégal dieum kanam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR