Samedi 15 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

« Origines léboues » de Limamou Laye selon Iba Der : La communauté layène s'estime offensée

Single Post
Histoire Générale du Sénégal, Colère des Lébous
C’est toujours le tollé après la parution du livre Histoire générale du Sénégal. Le projet d'écriture et d'édition piloté par l’historien, le Professeur Iba Der Thiam, continue de susciter une vague de contestations notamment au sein des foyers religieux du pays. Car après les Niassène, la famille religieuse Ndiéguène de Thiès et la communauté Khadre, c'est au tour des Layènes de déchirer l’ouvrage rédigé par Iba Der et Cie. 

 « La commission nationale de rédaction de Histoire du Sénégal vient de rendre publiques ses conclusions. Cependant, on a l'impression que tout est faussé, car des contre-vérités ont émaillé l’ouvrage surtout en ce qui concerne aussi la communauté layène qui s'est sentie offensée dans cette présentation de 6 pages. En effet, sous forme d’un maladroit commentaire de texte de l'ouvrage du Professeur Assane Sylla, « Le Mahdi », le Professeur Iba Der Thiam a commis, en tant qu’historien chevronné, des errements de débutant impardonnables », critique le président de la commission scientifique de Nurul Mahdi, Baytir Ka. 

A l’en croire, Iba Der éprouve du « mépris » envers leur communauté, en atteste ce passage sur Seydina Limamou Laye: « De 7 ou 5 années plus jeune que Ahmadou Bamba, Limamou Laye était d’origine léboue ». Une phrase que conteste Baytir Ka, dans les colonnes de l’As. Il précise à ce propos, que « Seydina Limamou Laye est né en 1843 à Yoff, tandis que Cheikh Ahmadou Bamba a vu le jour vers 1853 à Mbacké ». « Iba Der, accuse-t-il encore, fait relater l’arrestation de Limamou Laye à sa manière en reprenant la version du colon (à travers les correspondances rédigées à l'époque par l'administration coloniale) montre une certaine étroitesse de sa vision ».

liiiiiiiaffaire_de_malade

27 Commentaires

  1. Auteur

    Pourquoi

    En Septembre, 2019 (13:08 PM)
    MAIS POURQUOI DONC EN SI PEU DE TEMPS MOINS DE 200 ANS ON ARRIVE PAS A RESTITUER LES HISTOIRES CONVENABLEMENT.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (13:47 PM)
      dans ce cas la commisson n' apas tort...ce sont des archives de pv bien gardees qui relatent les faits averes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:02 PM)
      démanéééééé amoul prooooblème

      gaaaarrrrrrrrrrraaaaaawwwwwuuuuuull, les marabouts feront le travail à la place de ces professeurs ignorants !
    • Auteur

      En Septembre, 2019 (07:26 AM)
      c'est la tradition orale chacun raconte ce qui l'arrange. et les ecrits du colon sont contesyés. y a t'il une issues?
  2. Auteur

    Deug

    En Septembre, 2019 (13:09 PM)
    Histoire bi té niou ka bayi.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:51 PM)
      wax degg té yam ci li tubab bi wax ci niun.
      seulement la question est est-ce qu'on aurait pas pu faire l'économie de toutes ces polémiques en soumettant un prérapport ou en créant un site internet accessible à tous pour les remarques? ensuite, il faut quand méme le reconnaitre beaucoup de nos magg yu baax ont vu leur vie édulcorée si bien que tout ce qui vient remettre en cause ces versions est systématiquement rejeté.
    Auteur

    Serieux

    En Septembre, 2019 (13:22 PM)
    ce travail a été sollicité par qui? qui est derrière? avec autant de contrevérités c'est terrifiant. Musulmans soyons vigilants ! les lobbyings sont partout. iba der thiam je me rappelle les mémoires de abdou diouf t"es loin d'être un homme crédible. mACKY RETIRE TOUT.



    Auteur

    En Septembre, 2019 (13:27 PM)
    limamoulaye ne serait -il pas d'origine lébou?
    • Auteur

      Dakhine

      En Septembre, 2019 (14:15 PM)
      en effet, une ''erreur'' sur l'age du mahdi remettrait en question la prophetie de ce dernier à l'age de 40 ans.
      une difference d'age de 10 ans par rapport à serigne touba ''ferait l'affaire''
    Auteur

    Nuletnonavenu

    En Septembre, 2019 (13:27 PM)
    On limiter l'histoire du Sénégal à ces insignifiants marabouts et à des ethnies. C'est faussé d'avance, autant laisser tomber le projet et laisser les chercheurs produire des articles qui scientifiquement tiennent la route.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:31 PM)
      insignifiants ??? voila pourquoi on t'apprends l'histoire de la france a l'école
    Auteur

    En Septembre, 2019 (13:34 PM)
    Contribution du professeur BAYTIR KA ( 6 pages pour les layennes) ????

    Encore des contre-vérités.

    La commission nationale de rédaction de l’histoire du Sénégal vient de rendre publiques ses conclusions. Dans l’esprit, nous saluons fortement cette initiative permettant de donner aux Sénégalais les reliefs de l’histoire de notre pays riche en valeurs et symboles. Cela veut dire que sur les bases de cet ouvrage que les enfants seront initiés à la connaissance de leur pays. Les adultes y trouveront aussi les fondements de leur culture.

    Cependant on a l’impression que tout est faussé car des conte- vérités ont émaillé cet ouvrage surtout en ce qui concerne aussi la communauté layene qui s’est sentie offensée dans cette présentation de 6 pages qui lui sont consacrées. En effet, sous forme d’un maladroit commentaire de texte de l’ouvrage du Professeur Assane Sylla Le Mahdi , le Pr. Iba Der Thiam a commis, en tant qu’historien chevronné des erreurs de débutant impardonnables. La première concerne les dates de naissance. Dans son article, Iba Der déclare : « De sept ou cinq années plus jeune qu’Ahmadou Bamba , Limamou Laye était d’origine lébou.. ». Ce qui est archi – faux . En effet Seydina Limamou est né en 1843 à Yoff tandis que Cheikh Ahmadou Bamba a vu le jour vers 1853 à Mbacké .

    C’est la preuve d’un manque de sérieux dans l’élaboration de cet ouvrage, alors qu’un simple clic sur les sites consacrés permettrait de régler cette question.

    En outre nul n’ignore le mépris affiché par le Pr Iba Der envers la communauté layenne . C’est pour cette raison, il y a une redondance du mot « marabout » (connoté négativement , utilisé de manière péjorative par le colon pour qualifier les hommes de Dieu ) qu’il répète à souhait dans son texte . On ne lui demande pas de croire à la mission prophétique de Seydina Limamou ( psl) mais de rendre fidèles les propos de ce dernier . Or dans l’ouvrage qu’il cite, en l’occurrence Le Mahdi , le Assane Sylla s’évertue à prouver que Seydina Limamou est le Mahdi . C’est le but de l’ouvrage et non une biographie simpliste et réductrice . Par conséquent en tant que chercheurs, Iba Der devait avoir l’honnêteté intellectuelle de rédiger fidèlement sans parti pris ce qui est dit dans le livre. D’ailleurs le fait de relater l’arrestation de Seydina Limamou à sa manière en reprenant la version du colonisateur (à travers les correspondances rédigées à l’époque par l’administration coloniale ) montre une certaine étroitesse dans sa vision.

    C’est pourquoi la terminologie colonialiste utilisée « Une troupe de dix spahis armés se rendit à yoff et aurait mis aux fers , le paisible marabout… » confirme la thèse du mépris car cela ferait penser à un vulgaire malfrat mis aux arrêts.

    L’exigence de rigueur scientifique et la probité intellectuelle exigent la confrontation de plusieurs versions avant de rédiger ce document. C’est un principe fondamental dans le domaine de la recherche que le Pr. Iba Der connaît mais qu’il refuse d’appliquer. Or il ne manque pas d’ouvrages de référence dans la communauté , il y a juste une volonté manifeste de nuire, de travestir l’histoire.. On peut citer entre autres Ababacar Laye Basse, Ibrahima Diop, Abdoulaye Samba, Cheikh Sarr Sow, La face cachée de l’exil de Seydina Limamou ;Abdoulaye Sylla, Husnul jawab, 1917 ;Assane Sylla, Les prophètes : Seydina Limamaou le Mahdi et Seydina Issa Rohou Lahi, 1989 ; Cheikh Mokhtar Lo, Buchral muhibbine, 1932 ; Doune Pathé Ndoye, Jawabu saa il, 1940 ; Laborde Cécile, la confrérie layenne et les lébou du Sénégal, islam et culture traditionnelle en Afrique, C.E.A.N., 1995 ou Ibrahima Abou Samb , Sur les traces du Mahdi

    Comme dit le proverbe : « Un ignorant serait moins ignorant s'il comprenait que le silence est ce qui lui convient le mieux ».

    Pour terminer nous disons que nul dans le monde ne peut obstruer la mission prophétique de Seydina Limamou ( psl) . Tous ceux qui ont essayé de le faire se sont enlisés dans le ridicule. Le monde retiendra cette condescendance verbale qui se dégage de cet article et l’histoire nous jugera. En tout cas, nolens volens, la communauté Ahlou Lahi continuera à vulgariser les enseignements salvateurs du Mahdi. Au déplaisir des esprits chagrinés.

    Baytir Kâ

    Président de la commission Nurul Mahdi
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (14:29 PM)
      thiey baylaye le saint homme qui avait dit "deux types de personnes me connaissent, ceux qui ont cru en moi jusqu'à leur mort et ceux qui m'ont dénigré jusqu'à leur mort"
      de grace que les marabout de ce pays nous traduisent la sourate al juma (wa akharina min houme l maa yalha bi him"
      ceux qui ne croient pas au retour du prophète doivent retourner voir dans les livres. il ya plein de video non layènes qui confirment cela.
    • Auteur

      Deug

      En Septembre, 2019 (02:22 AM)
      pouquoi baytir ka et le nouroul mahdi essaie toujours d'ignorer le grand moufti imam sakhir dans leurs citations
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (13:39 PM)
    lou té niou bayico
    Auteur

    Alioune Sall

    En Septembre, 2019 (14:17 PM)
    Jai l'impression que ce travail a manqué de réalisme.on sent une implication du moi dans cet étude scientifique dont l'idée est la présentation de la vérité sans état d'âme ni de sensibilité humaine.

    Il faudrait que les personnes en charge de ce projet se dégage de leur personne et cherche uniquement la démonstration des faits à travers des hommes et femmes de sciences.

    Je ne suis pas d'avis qu'Iran Nadal,prêcheur fasse partie de cette commission.

    Nous devons revoir l'organisation de notre société et hiérarchiser selon le niveau de savoir sur des domaines spécifiques .

    Pourquoi le professeur iba der thiam n'a pas receuilli l'avis des grands dignitaires de chaque famille religieuse avant la publication du rapport.

    Ca aurait eviter justement toute cette polémique autour du sujet.







    Auteur

    Aafo

    En Septembre, 2019 (14:17 PM)
    Merci Baytir. J'espère que l'équipe qui a rédigé cette "histoire du Sénégal" va considérer à juste titre votre modeste mais brillante contribution

    Merci
    Auteur

    Paul

    En Septembre, 2019 (14:31 PM)
    en tt cas yangui tall mim reew
    Auteur

    Sant

    En Septembre, 2019 (14:36 PM)
    Il n'y a pas de contre vérité dans cet ouvrage le problème c est qu'ils ont raconté au peuple ignorant tellement de légende et autres exploits extraordinaire faux que l ouvrage avec la rigueur scientifique dérange
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (14:51 PM)
      au moins un commentaire qui a du sens! liniou wara wakh ci histoire du sénégal sunu ko wakhone deuk bi dina takeu mais les esprits seraient libérés de certains jougs. le souci c'est que nous noirs ne voulons pas être libres, dommage!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:48 PM)
      du n'importe quoi. tu penses que cette commission a la science infuse et que leur travail ne doit souffrir d'aucune contestation? sais-tu que certaines pages sont remplies de noms de marabouts inconnus mais dont on égrène les patronymes comme les grains d'un chapelet? c'est ça qu'on appelle histoire générale du sénégal? de quelle génération es-tu pour te complaire à tant de médiocrité? car jusqu'aux années 80, à ce que je sache, on sortait de nos écoles avec une "tête bien faite".
    Auteur

    En Septembre, 2019 (14:55 PM)
    Mais pourquoi il n y a que les familles maraboutiques qui croient au scandale? Est ce que cette étude n'est pas une menace pour leur pouvoir?

    Et pourquoi surtout ces dignitaires n'ont pas produites des ouvrages pour dire raconter la vraie histoire de ces hommes religieux?

    Khan il n'existe pas dans ces foyers religieux des gens capables de relater fidèlement la biographie des guides?

    J'ai comme l'impression qu'il y avait un voile de contrevérités autour de la vie et l'oeuvre de ces personnalités que certains gardent jalousement pour s'en servir et exploiter leurs fidèles.

    La commission doit continuer ce travail de mémoire. Les futures générations en auront besoin. N'en déplaise aux râleurs et autres marchands d''illusions.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:33 PM)
      tellement vrai!
      un livre ecrit par un comité (scientifique) et on veut attaquer iba der. et ceux qui parlent n'ont aucune expertise en la matière, ni jamais écrit un livre.
      il ya tellement de legendes dans ce pays, avec des hommes extraordinaires", mais la réalité est qu'on a un pays pauvre, sale, bordelique, truffé de corrompus, menteurs, voleurs, forniqueurs...et j'en passe. a croire que "nos" legendes n'ont eu aucun impact sur ....le pays.
    Auteur

    Fall

    En Septembre, 2019 (15:12 PM)
    C’è qui m’ étonne pas la moindre petite erreur sur Tivaouane
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (18:12 PM)
      parceque le guide de tivaouane n'a pas été mystifié, son histoire tout le monde la connait
    Auteur

    En Septembre, 2019 (16:01 PM)
    Amoul prooooblème

    Gaaaarrrrrrrrrrraaaaaawwwwwuuuuuull, les marabouts feront le travail à la place de ces professeurs ignorants !
    Auteur

    En Septembre, 2019 (16:29 PM)
    il semble y avoir bcp de legerete dans la redaction de HGS. Les info ne semblent pas etre recoupees et pourtant il ya assez de documentation sur ces figures religieuses. Par exemple la date de naissance de Baye Laye est quelque chose de connue... il n'y pas de ne vers, on connait la date exacte... comment peut on se tromper dessus?

    Auteur

    Dou

    En Septembre, 2019 (16:36 PM)
    La parole trahira toujours l esprit. Pourquoi devrons nous insulter pour rétablir la vérité ? Et pourtant ce monsieur Baytir pour le nommer, parle au nom d une famille respectée au Sénégal. Famille qui prône la bonne parole, le respect, l humilité pour l amour de Dieu, sa grandeur éternelle. 10 ans de différence d âge Monsieur ,on peut vous donner raison, parce que effectivement l histoire n est pas une science exacte. Entre 5 et 7 ans ou si vous voulez 10 ans. Ce problème d état civil ne mérite pas tout cette médisance. Même Mame Limamou ne vous suivra dans cette direction, bien que vous essayez de le défendre. En outre pourquoi jouer avec les mots pour nous faire sortir cet image de malfrat .Mettre au fer, arreter nous renseigne juste un état de fait :une détention. A moins que vous avez un mot mot pour le signifier .votre rôle n est pas de mettre en mal Iba der avec les sénégalais. Et je me pose une question légitime. de quoi ont elles peur ces familles religieuses réellement ?

    QueAllah protège le Sénégal.

    • Auteur

      Alioune

      En Septembre, 2019 (16:57 PM)
      je vous informe, car apparemment vous avez raté quelques épisodes, que ce ne sont pas seulement les familles maraboutiques qui ont un grief contre ce régisseur malhabile que vous défendez, mais aussi les sévères, mais aussi les wolofs, mais aussi les casamançais en général. si iba der a échoué dans son entreprise, c'est justement parce qu'il a voulu faire de l'histoire du sénégal celui des marabouts. ce qui est une grave erreur. ainsi il s'est lui même coincé dans une impasse dont il ne sortira pas.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (17:04 PM)
    Les auteurs de HG devraient en expurger tous les sujets d'ordre religieux. Les confréries sénégalaises ont atteint une dimension mythique, mystique et légendaire qui dépasse la simple "narration" scientifique. Quoi qu'ils fassent, de tels sujets soulèveront toujours des passions et comme les sources ne sont pas fiables, autant traiter de sujets pour lesquels il y a plus ou moins consensus. C'est dommage, mais c'est ainsi. Et c'est mieux pour leur propre sécurité, car il y a beaucoup de fanatiques dans ce pays. C'est comme vouloir traiter scientifiquement des origines de la chrétienté. Entre ceux qui doutent de l'existence historique du Christ, ceux qui doutent de l'authenticité de son message ou encore ceux qui contestent sa résurrection et son héritage, il faudrait une sacrée dose de d'inventivité et de persuasion pour satisfaire tout le monde. Nous ne sommes pas prêts intellectuellement à débattre de certains sujets et de telles discussions doivent se faire dans des cercles scientifiques ou religieux et non devant les profanes.
    Auteur

    Kocc Barma

    En Septembre, 2019 (17:20 PM)
    Yalla Dal mo Kham

    Yalla Dal mo Kham

    Yalla Dal mo Kham
    Auteur

    Vérité

    En Septembre, 2019 (18:57 PM)
    Au Sénégal, toutes les lampes oeuvres humaines s'éteindront, demeurera la seule lumière divine (PSL).
    Auteur

    Bill

    En Septembre, 2019 (21:08 PM)
    Tous ces sénégalais n'es dans les 1800 nous ont servi à quelque chose dans notre quotidien.si je fais la comparaison avec les savants scientifiques de l'époque (Einsten,Max PLank...) Je conclue que ces derniers sont plus utiles pour nous.nous utilisons au moins les découvertes de ces derniers
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (21:46 PM)
      leurs descendants ont légalisé l’homosexualité et nous nous avons la foi. voici toute la différence.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (21:44 PM)
    JE JURE QUE CES CINQ ANNÉES NE SERONT PAS FACILES POUR CE RÉGIME CATASTROPHE SUR CATASTROPHE SCANDALE APRÈS SCANDALE CAR ILS ONT VOLÉ LE SUFFRAGE DES SÉNÉGALAIS ET ILS LE SAVENT TRÈS BIEN. DIEU EST JUSTE.
    Auteur

    Barham221

    En Septembre, 2019 (21:58 PM)
    Ce début de mandat de Macky a vraiment commencé qu’avec des échecs, de la malchance, et bcp de vie perdues.

    Je demande aux guides religieux d’oublier un peu les jeux politiques et d’intérêts et prier pour le pays comme le faisaient leurs Pères

    Combien de temps on a perdu ces jours ci à parler que de futilités.

    Mon grand père bla-bla-bla

    Mon marabout bla-bla-bla

    Ahmed Khalifa Niass bla-bla-bla

    Cissé Lo bla-bla bla bla-bla-bla

    Iba der Thiam bla-bla-bla

    Comme si les problèmes essentiels sont réglés.

    bizarrement le sport unit plus que la religion dans ce pays.
    Auteur

    Citoyen

    En Septembre, 2019 (14:52 PM)
    Brillante intervention que celle de Baytir Ka, seulement, il ignore que l'histoire n'est pas une légende encore moins une épopée, un "woyu dialoré" en wolof; seul l'historien peut dire l'histoire; même s'il y a des erreurs de noms de famille ou de dates, on peut corriger dans les errata; quand à vouloir accuser le Pr Thiam d'une volonté délibérer de nuire !!! c'est un parti pris vulgaire et un manque d'objectivité. c'est mal connaitre l'historien. l'histoire doit prendre une distance scientifique par rapport à ces croyances religieuses; les deux sont incompatibles; on ne peut pas dire l'histoire à partir du dedans, d'une famille, d'une croyance; cela devient de l'épopée, du "woyou dialoré"; de grace, laissez les historiens dire l'histoire et vous contentez -vous de dire les chansons de geste de vos "prophètes."
    Auteur

    Citoyen

    En Septembre, 2019 (14:52 PM)
    Brillante intervention que celle de Baytir Ka, seulement, il ignore que l'histoire n'est pas une légende encore moins une épopée, un "woyu dialoré" en wolof; seul l'historien peut dire l'histoire; même s'il y a des erreurs de noms de famille ou de dates, on peut corriger dans les errata; quand à vouloir accuser le Pr Thiam d'une volonté délibérer de nuire !!! c'est un parti pris vulgaire et un manque d'objectivité. c'est mal connaitre l'historien. l'histoire doit prendre une distance scientifique par rapport à ces croyances religieuses; les deux sont incompatibles; on ne peut pas dire l'histoire à partir du dedans, d'une famille, d'une croyance; cela devient de l'épopée, du "woyou dialoré"; de grace, laissez les historiens dire l'histoire et vous contentez -vous de dire les chansons de geste de vos "prophètes."
    Auteur

    Alioune Fall

    En Septembre, 2019 (01:30 AM)
    Que c'est triste. Le constat est lamentable.

    Le Sénégal est au bord de l'implosion. Il faut se réveiller et arrêter de se focaliser sur des futilités.

    On oublie que la majorité des compatriotes vit dans des conditions difficiles. les défis sont enormes: sécurité, chômage, santé, cadre de vie, etc...

    Pourquoi les gens cherchent toujours des problèmes?

    Prions pour que Dieu nous accorde paix et rahma. Les grands conflits naissent toujours à partir de choses de ce genre. Soyons unis pour être fort. Aidons nous les uns et les autres. Nous sommes frères et soeurs. Ecartons tout ce qui peux être un obstacle à notre unité, à l'avenir.

    Auteur

    Alioune Fall

    En Septembre, 2019 (01:49 AM)
    L'oeuvre humaine est discutable. C'est normal. Chacun a sa vision des choses. Nous pouvons tous regarder la même chose sans la voir et l'apprécier de la même manière.

    Même chez les oulémas, il arrive que certains ouvrages fassent l'objet de polémiques.

    Les critiques peuvent apporter des éclairages. Il faut juste qu'elles soient objectives

    Auteur

    Mose

    En Septembre, 2019 (06:22 AM)
    dder a beaucoup de merite ce n'est pas un travail facile

    ce travail est une oeuvre humaine perfectible

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email