Lundi 16 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le Gabon suspend la diffusion de France 2 après la rediffusion d'un documentaire critiquant Ali Bongo

Single Post
Le Gabon suspend la diffusion de France 2 après la rediffusion d'un documentaire critiquant Ali Bongo

Lors de sa première diffusion en juillet 2017, "Le clan Bongo, une histoire française" avait créé la polémique dans le pays

Le Gabon a suspendu pour un an la diffusion de la chaîne publique française France 2, accusée d'avoir rediffusé un documentaire critique sur le président Ali Bongo Ondimba.

C'est un "signal inquiétant", a réagi jeudi 23 août Reporter sans frontières (RSF) dans un communiqué, estimant qu'"en suspendant des médias qui enquêtent sur des sujets d'intérêt général, (la Haute autorité gabonaise de la communication, HAC) se pose en défenseur des intérêts du régime au lieu de défendre la liberté de la presse garantie par la constitution".

Mercredi, la HAC a décidé de suspendre pour 12 mois les programmes de la chaîne publique française, "s'interrogeant sur l'opportunité" pour France 2 "de rediffuser la veille du 17 août (fête de l'indépendance) un documentaire subversif sur le Gabon", selon un communiqué lu à la télévision publique.

Lors de sa première diffusion en juillet 2017, le documentaire "Le clan Bongo, une histoire française" avait créé la polémique dans ce pays d'Afrique centrale de moins de 2 millions d'habitants en proie à de graves difficultés économiques.

Portrait peu flatteur

Il dressait un portrait peu flatteur de l'actuel président Ali Bongo, fils d'Omar Bongo, chef de l'Etat gabonais de 1967 à sa mort en 2009, et ancien pilier de la Françafrique.

Le reportage donnait en particulier la parole à l'ancien PDG de la compagnie pétrolière française Elf Aquitaine, Loïk Le Floch-Prigent, qui affirmait qu'un accord secret réservait 18% des actions d'Elf Gabon à Omar Bongo, en plus des bonus.

La HAC a jugé que la rediffusion du reportage était "répréhensible" et qu'elle portait "atteinte aux institutions de la République, à la dignité d'autrui (...) de nature à troubler l'ordre public".

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:03 PM)
    C'est la françafrique qui est derrière ce documentaire. Bientôt il faire un documentaire chantant les louanges de Macky et critiquand par la même occasion Karim et Sonko.

     :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (01:22 AM)
    Vous avez raison Mr bongo. On aime bien sortir les cafards africains comme si chez eux tout est blanc. Il n'ont qu'à faire des reportages montrant comment les occidentaux trompent, manipulent, pillent l'Afrique, ses dirigeants et que l'on traduise à la CPI tous ces dirigeants occidentaux qui soutiennent ces dictatures, qui arment ces états qui retournent ces armes contre le peuple en souffrance, qui a faim, qui ne s'en sortent pas justement parce que les entreprises occidentales peuvent facilement s'installer en Afrique au contraire des entreprises africaines. Aller reporters faites des reportages sur ces paradoxes
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:28 AM)
    La France est l'ennemi de l'Afrique

    Surement Ali Bongo a ouvert un œil .
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:54 AM)
    EN FRANCE IL N'Y A PAS DE DICTATURE COMME AU GABON ET AU SENEGAL DIEU MERCI.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (16:51 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (09:19 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR