Mercredi 21 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Le président Sall prône un "consensus national dynamique" pour restaurer les valeurs républicaines

Single Post
Le président Sall prône un "consensus national dynamique" pour restaurer les valeurs républicaines

Le président de la République, Macky Sall, a invité, lundi à Dakar, les Sénégalais "à un consensus national dynamique’’ pour mener le combat de la restauration des valeurs républicaines, surtout envers les jeunes ‘’parfois faiblement armés au plan moral’’.

‘’Faire du Sénégal un pays émergent (…), telle est mon ambition, toutefois cette ambition ne pourrais s’accomplir sans un consensus national dynamique, sans une union sacrée et permanente autour des valeurs de la République’’, a t-il dit.

Il a décliné cette ambition à la cérémonie annuelle de réception des dignitaires des ordres nationaux, au cours de laquelle 46 récipiendaires ont reçu les distinctions de l’Ordre national du Lion et du Mérite.

Dans son allocution, Macky Sall a invité tous ses compatriotes ‘’à participer à cette œuvre collective en prônant partout la morale, l’éthique, le sens de la responsabilité et la rigueur’’.

Il a également exhorté à s’approprier ‘’ ces vertus cardinales’’ qui sont selon lui le ‘’véritable gage de la cohésion sociale et du développement national’’.

Le Président Sall a également profité de cette cérémonie pour rendre un dernier hommage au Professeur honoraire Alassane Ndao et au Général Amadou Belal Ly, lesquels, dit-il, ‘’ faisaient partie de cette élite d’exception qui a grandement contribué à bâtir le Sénégal d’aujourd’hui’’.

‘’Leur leçon de patriotisme, de don de soi, d’humilité et d’abnégation constitue un précieux legs pour les générations actuelles et futures’’, a-t-il souligné. Pour le Président Macky Sall, ‘’aucun pays qui nourrit de grands desseins pour son peuple ne peut se développer sans une culture de la vertu’’.

Au nombre des récipiendaires figurent le Pr Souleymane Mboup, chef du service bactériologie-virologie de l’hôpital Aristide Le Dantec, Elhadj Mansour Mbaye, président national des communicateurs traditionnels du Sénégal, Mahawa Kouyaté, artiste chanteuse.

Cheikha Mariama Niasse, fondatrice de Dar Al Quran Al Karim, Aliou Sow, directeur général de la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE) ou encore Jean Noël Diouf, évêque de Tambacounda, font aussi partie des personnalités distinguées.

Le Grand Chancelier de l’Ordre national du Lion, le vice-amiral Ousmane Ibrahima Sall, a rappelé la signification de l’Ordre national qui, outre le fait d’être ‘’une source d’humanité qui participe à la promotion des valeurs républicaines’’, est ’’un signe de bonne santé sociale’’.

Les ordres nationaux rassemblent ‘’une élite de compétences, de dévouement de courage et de sacrifice’’, a-t-il ajouté.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Senegal En Danger

    En Décembre, 2013 (21:47 PM)
    Valeurs rebulicains c´est d´etre fier de son pays ,c´est a dire ne pas vendre le pays a vil prix ,faire que sa population soit respecter partout dans le monde,faire revire ses valeurs islamique ,la fierté de nos anciettres ,tout en travailler et croire aux reussites de soit ,et non courir deriere des ONGS satanique et masonique financer par les nation unies,etre fier de son continent .le probleme de l´un soit le probleme de tous. :sn: 
    • Auteur

      Regarde Toi

      En Décembre, 2013 (05:26 AM)
      après avoir vole au peu pole senegalais ses biens



      maintenant macky peut s'eriger en hypocrite de patriote




      les valeurs republicaine c'est respondre a samuel sarr sur le trou de douze milliards constate après ton passage. au ministered de l'energie:




      il ne faut pas regarder sur le retroviseur
  2. Auteur

    Xeme

    En Décembre, 2013 (23:06 PM)
    Avec des légionnaires à la tête du Sénégal, c'est pas possible. Rendre hommage à la France sans complexe, nous, nous ne pouvons pas.
    Auteur

    Zebest

    En Décembre, 2013 (05:25 AM)
    Mr Sall, commencez par respecter la laïcité de la république.

    Arrêter d'établir une hiérarchie entre les sensibilités religieuses du Sénégal.

    Arrêter votre népotisme.

    Réduisez le nombre de ministres et conseillers.

    Supprimez votre proto-milice.

    Relisez la constitution du Sénégal, il n'est aucunement fait mention d'un quelconque mérite génétique. Après, vouz pourrez parler des valeurs républicaines !
    Auteur

    Mane Moussa

    En Décembre, 2013 (08:48 AM)
    Valeurs morales et éthique? Alors, chapeau, quand on a les poches pleines; facile non! lorsqu'on s'évertue à la traîtrise, la haine, la méchanceté, le mensonge et l'ingratude, et que ces tares soient érigées en nouvelles valeurs du nouveau type de Sénégalais et que l'on nous donne comme vision les petits boulots. Du Président WADE, je rappelle et retiens ceci: la construction des universités régionales, les dispensaires, les collèges et lycées, la corniche, les routes intérieures, le grand théâtre, l'aéroport Blaise Diagne, les bourses et aides aux étudiants, le recrutement des enseignants bacheliers, construction des bâtiments des communautés rurales, dotation des chefs de village en voitures qui sont confisquées par Macky SALL, mise en place des cars TATA, l'Autoroute à péage, le NEPAD, la GOANA, la muraile verte, les villages témoin, la promotion de jeunes dans les gouvernements (ministres très jeunes), le port de Dakar et quoi encore. Par comparaison à une autre vision, le constat est affligeant après toute une propagande faite de promesses incensées, on se retrouve avec le recrutement et la formation d'agents de sécurité pour servir dans les quartiers et le port de Dakar. En plus, on fait le deuil d'une bourgeoisie nationale autonome au profit de vendeurs d'armes, de drogue, de proxénètes, de la mafia auxquels personne ne demande la provenance de mannes financières. Ainsi, on désarme notre bourgeoisie émergente au profit d'un intérêt étranger. Dockers, veilleurs de nuit et gardiens d'immeubles, nous sommes et nous resterons car dans notre naïveté légendaire, nous n'accepterons jamais que le monde économique ne pratique pas toujours les "valeurs" qu'il prône. Qui ignore que M. Cyril RAMAFOSA, l'ex- Secrétaire Général du puissant syndicat Sud Africain est l'une des plus grandes fortunes de l'Afrique du Sud? Toutes les villes côtières Européennes sont devenues riches grâce au commerce d'esclaves nègres? Et alors, qu'il y a t-il de plus condamnable que de tels crimes comparés à ce que l'on nous reproche? Vive le Sénégal, vive le Président WADE et vive l'Etat de droit sans le machin, la CREI qui nous fait honte.
    Auteur

    Mane Moussa

    En Décembre, 2013 (09:45 AM)
    Autorisation de Macky pour la visite du Président WADE à Abidjan? Il est parfois enfantin de poster des idioties qui ne grandissent pas l’homme Africain. Nous sommes toujours à l’affût du mensonge, de la haine au lieu d’éduquer les populations sur les problèmes sérieux dont le traitement s’impose comme un sacerdoce, parce qu’en homme d’honneur, l’on a pris des engagements vis à vis de ses semblables que l’on respecte. Cette volonté de diversion est minable pour ceux qui se croient toujours en perpétuelle campagne électorale. Qui est Macky, qu’at-il fait pour le Sénégal pour vouloir l’aduler de mérites flatteurs; lesquelles, s’il était intelligent, il devrait porter plainte contre leurs auteurs. Comment peut-on admettre de nous rabaisser pour le ventre en inventant des situations que même les enfants de six ans ne croiraient pas? Et puisque l’heure est au culte de la personnalité, comme les dictateurs savent le faire, il ne me m’étonne pas du tout qu’il y ait silence radio lorsque l’on est adulé par des mensonges sortis de nulle part. Continuons et maintenons notre naïveté congénitale et nous verrons bien le bout du chemin avec notre jeunesse convertie en dockers, veilleurs de nuit, gardiens de cités et de port. Vive la Vision du Président WADE, vive le Sénégal, vive la démocratie et vive l’Etat de droit sans le machin, la CREI.

    Auteur

    Atypico

    En Décembre, 2013 (11:11 AM)
    Zebest à raison ! Comment Macky peut - t - il lancer cet appel sans s'étouffer lui qui n'a pas tenu sa promesse de rupture, lui qui gracie les voleurs en col blanc s'ils restituent tout ou partie de leur butin, lui qui recule les élections, lui qui encourage les transhumances, lui qui se vautre au pied des marabouts dont les fils menacent impunément un ministre et un de ses conseillers de mort s'ils viennent sur ce qu'ils considèrent comme leur territoire, lui qui laisse construire dans le pays plus de mosquées que d'école, clui qui rée une milice privée hors statut, lui qui veut faire rentrer les maîtres coraniques dans la fonction publique, au lieu de fermer les dara, interdire la mendicité des mineurs, créer des services sociaux de la protection et l'accueil de l'enfance déshéritée , lui qui refuse d'imposer des normes et un programme commun à toutes les écoles publiques et privées etc. La perte de valeurs pour une bonne part provient du fait que les figures de l'autorité donnent l'exemple, le mauvais bien sûr, puisqu'ils mentent à longueur de temps, adorent l'argent et le pouvoir pour la jouissance qu'elle leur rapportent à eux et à leur famille.... jamais en ayant le souci de l'intérêt général tout e parlant de valeur et de patrie....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email