Samedi 11 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Le "plan de guerre" du Ministère des transports routiers pour éradiquer les Embouteillages

Single Post
image illustrative - Mobilité Urbaine - Sénégal
Le ministère des transports veut éradiquer les embouteillages. Et pour cela, il a concocté un plan de guerre. Pour les mesures à court terme, c’est-à-dire applicables en 2016, il s’agira de reconfigurer les carrefours, d’éviter les stations-services au droit des carrefours et de mettre en place des projets pilotes de régulation du trafic par feux, révèle le Témoin. 
Le transport hippomobile sera interdit désormais sur les axes les plus congestionnés, notamment aux heures de pointes. Il est aussi prévu de généraliser les points d’arrêt de transport collectif et rendre effective l’application de la réglementation, d’aménager des encoches pour les transports collectifs par bus, de réguler l’offre de taxis par une meilleure gouvernance, en commençant par la délivrance des licences à partir du Ministère des infrastructures et des transports routiers et rendre effective l’application de la réglementation sur les horaires autorisées pour la circulation des poids lourds. Pour les mesures à moyen terme, 2016-2020, augmenter la capacité du réseau, réguler l’offre de stationnement et promouvoir l’intermodalité. Il est prévu de mette en place une unité en charge de l’exploitation de la route et de la métrologie du réseau trafic entre autres.

liiiiiiiaffaire_de_malade

38 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:47 AM)
    Moi ce qui m inquiète ce sont les transports en communs qui roulent dans toutes les routes, ruelles et les quartiers de Dakar à vive allure, dans une impunité totale!!il faudrait vraiment y remédier!! surtout les tatas et les cars rapides!!! Tous les embouteillages sont causés par ces véhicules!!! Le sommet de l indiscipline est cependant largement remporté par les chauffeurs de Tatas!!!
    • Auteur

      Jules

      En Février, 2016 (12:24 PM)
      vous avez absolument raison !! nous sommes le pays où on décrété le plus de lois, de décrets, de recommandations, de résolutions, d’arrêtés, jamais suivi d’effets !! ce n’est pas tant une nouvelle orientation ou loi dont on a besoin, mais déjà de l’application effective de toutes celles déjà existants !!
      combien de fois, j’ai vu sur l’autoroute (dk/ aéroport) des charrettes prendre les voies en contresens ? combien de fois des camions (très) lourds tombent en panne et bloquent la circulation à des heures de pointe ? combien de fois des chauffards brûlent les feux rouge, stop et autre sens interdits parfois au vu et au su des policiers ? combien de fois des marchands étalent en toute impunité leurs marchandises sur le trottoir et la voie publique sans y être déguerpis ?
      nous n’avons pas de problème de règles, mais plutôt d’applicabilité ! tant que l’etat et les collectivités locales n’embouchent pas la même trompette pour siffler la fin de la récré cela sera ainsi et pour longtemps encore. l’instruction civique jadis dispensé à l’école devrait non seulement revenir mais avec des notions de cultures de l’amour de sa nation et le culte d’une jeunesse épris de sens de l’appartenance à une république que l’on doit protéger et chérir ?
      c’est choquant de noter que c’est plus un manque de discipline de nos concitoyens qu’un souci d’infrastructure. certes il y a énormément d’amélioration à apporter dans certains carrefours (construire des échangeurs dans les principaux goulots d’étranglement de la capitale ex : front de terre, liberté 6, rd point médina, et j’en passe), élargir certaines voies rendues étroites et impraticables par des étalages sauvage, ensablement ou construction anarchique.
      mais je reste persuadé que tant qu’on notera un laxisme permissif des autorités policières et municipales, tant que le sénégalais ne se sentira pas concerne, tant qu’on en sera à des vœux pieux ou des promesses, la pagaille des embouteillages continuera de régner…. mention spéciale d’encouragements à tous les balayeurs ucg qui font un travail remarquable !!!
      jules ndiaye
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (16:26 PM)
      1) délocaliser 50% de l'administration à diamanidio

      2) rendre l'offre de logement plus accessible à diamanidio ( c'est fou de vendre des terrains de 150m2 à diakhirat 5 km de diamniadio parfois à 10 ou 12 millions (senegindia). ils sont malades!!! peu de gens quitteront dakar)

      3) baisser le prix de l'autoroute à péage (500f dakar diamniadio)
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (16:30 PM)
      4) interdire l'accés des gros porteur camions à partir de pikine limite max autorisée
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:01 PM)
      5) lutter contre l'inefficience administrative. les gens font des va et vien adinistratifs trimballés de gauche a droite a dakar pour des bouts de papiers (certificats de residence, extrait, certificat de perte, patati pata... il faut dématérialiser par internet)
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (08:56 AM)
    Qu'on arrête aussi l'importation des véhicules de moins de 5 ans, nous n'avons pas assez d'infrastructures pour les contenir.
    • Auteur

      Deug

      En Février, 2016 (12:45 PM)
      le problème n'est pas là ,c indiscipline,les taxis sans compteur qui s’arrête n'importe ou,les taxis sans licence, conduit par des guinéens indisciplinés non formées au métier,des charrettes qui n'ont rien à faire dans les routes d'une capitale,beaucoup de africains qui se respectent ont des taxi vip pour l’aéroport avec des chauffeurs formés qui parlent plusieurs langues .c'est ça les emplois ,mais si tout est in formalisé y aura plus d'emploi!
    • Auteur

      Deug

      En Février, 2016 (12:45 PM)
      le problème n'est pas là ,c indiscipline,les taxis sans compteur qui s’arrête n'importe ou,les taxis sans licence, conduit par des guinéens indisciplinés non formées au métier,des charrettes qui n'ont rien à faire dans les routes d'une capitale,beaucoup de africains qui se respectent ont des taxi vip pour l’aéroport avec des chauffeurs formés qui parlent plusieurs langues .c'est ça les emplois ,mais si tout est in formalisé y aura plus d'emploi!
    Auteur

    Mansawali Walimansa Mansa 2016

    En Février, 2016 (09:02 AM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



    LE VRAI PROBLÈME DE LA RUE SÉNÉGALAISE C'EST MOINS LES EMBOUTEILLAGES DES



    AUTOMOBILES SUR LA CHAUSSÉE QUE NOS TROTTOIRS OCCUPÉS PAR LES RIZ-GOLOS



     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Damel Du Cayor Teigne Du Baol

      En Février, 2016 (09:04 AM)
      chaque jour que dieu le sénégalais ne reconnait plus la devanture de sa maison
      à dakar comme quasiment toutes les grandes villes de l’intérieur! faut y mettre fin
    Auteur

    Clacos

    En Février, 2016 (09:02 AM)
    Le pire c'est les taxis. Dans une intersection ils coupent toujours en diagonale pour tourner, c'est inadmissible.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (16:33 PM)
      mon cher, j'allais écrire mon propre commentaire, mais au vu du tien, je ne me sens plus seul. enfin quelqu'un qui pense exactement comme moi. !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:04 AM)
    Ayez le courage d'interdire les véhicules hippomobiles sur toute l'étendue du département de Dakar ! Une ville moderne ne saurait s'accomoder de ce type de transport d'un autre âge et qui plus est, ralentit la circulation et contribue aux embouteillages. Et quand les charrettes se permettent de transporter les ordures, bonjour les dégâts !

    Les charreiters qui, pour la plupart, ignorent les règles les plus élémentaires du code de la route et d'hygiène--ils laissent les crottes fétides de leurs chevaux partout--constituent une véritable nuisance.

    Plus de charrettes à Dakar. Et qu'on ne vienne pas nous dire que ces sont des gens qui gagnent honnêtement leur vie. Nous tous nous le faisons, sans créer des désagréments aux autres.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (09:17 AM)
      tout à fait d'accord. je me demande depuis longtemps si les autorités se rendent compte des dégâts causées par les véhicules hippomobiles. c'est à croire que nous régressons vraiment dans ce pays. dakar est devenu un gros village où tout est permis, aucune sorte d'urbanité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (12:11 PM)
      tout à fait d'accord avec vous pour l'interdiction des charrettes dans tout dakar
      sur les propositions, j'attends de voir leur application pour m'en réjouir car fii dagnouye wakh rék mais zéro action! n'y a -t-il pas un arrêté pour les gros porteurs ? cela n'a jamais été appliqué il me semble
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:10 AM)
    tout cela est très bien si vous faites des enquêtes 80 pour cent des embouteillages est du a l indiscipline des chauffeurs donc messieurs ils faut sévir chez les automobilistes est sévèrement vous verrez que tout rentreras dans l ordre
    Auteur

    Lynx

    En Février, 2016 (09:11 AM)
    rien de nouveau

    l'interdiction des charettes sur certains grands axes est déjà effectif, mais les charettes y circulent toujours

    les arrêts bus pour les transport en commun existent déjà, mais les car rapides préfèrent les angles des rue au mépris des règles minimales de circulation

    les horaires de circulations des poids lourds sont déjà défini mais jamais respectés



    Le véritablement problème c'est l'application des règles et des lois. alors s'il ya des dispositions à prendre c'est bien à ce niveau : VEILLER AU RESPECT STRICT DE LA REGLEMENTATION ET SANCTIONNER SYSTEMATIQUEMENT LES FAUTIFS
    Auteur

    Xon

    En Février, 2016 (09:15 AM)
    Jadis les gens achetaient des voitures pour mieux circuler rapidement, Actuellement y a tellement de voitures au Sénegal ( on va vers un habitant: une voiture) que ceux qui en disposent sont devenus plus fatigués et ne circulent plus meme s'ils quittent tres tot.



    d'ICI KELK Temps, les routes ne pourront plus contenir tous ces voitures et les gens abandonneront leurs voitures pour aller à pied au boulot, vue que ce sera plus rapide
    • Auteur

      Anti Taximen

      En Février, 2016 (09:32 AM)
      il n'y a pas trop de voitures particulières à dakar, ce sont les taxis qui donnent cette illusion. il suffirait de diminuer drastiquement les taxis et les épaves pour que dakar respire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (09:41 AM)
      dakar intra muros n'a pas d'espace, on doit impulser des transports publics développés et modernes, des pistes cyclables. de maniere que ceux qui ont des voitures prennent bus, métro ou train ou vélo en semaine.
      qu'on arrête d'inonder la capitale avec des véhicules +5ans qui nous mènent à l'impasse.
      vous gouvernement faites des projets pour des transports durables et pour moins de pollution et de maladies au lieu de dormir et de laisser la situation se pourrir.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:41 AM)
    le nombre de taxi est hallucinant
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:46 AM)
    Le gros problème ils n'en parlent pas : c'est l'accroissement du parc automobile. Toujours plus de voitures et des voies qui ne sont pas réhabilitées à un rythme suffisant et des voies qui ne sont jamais élargies.



    A bon entendeur.
    Auteur

    Anonyme Ecoub

    En Février, 2016 (09:50 AM)
    Tout le bordel de la circulation dans les villes est cause par les baol baol Et ils vous repondent toujours que c est pour pouvoir nourrir leur famille C EST VRAIMENT DOMMAGE  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (09:58 AM)
    Il faut aussi mettre en fourrière les véhicules qui n'ont pas d'immatriculation. Beaucoup de véhicules circulent sans immatriculation ou avec de fausses plaques, ce qui constitue un danger publique car ils peuvent n'importe quel délit et disparaitre sans qu'on puisse les identifier. Également, il faut interdire les vitres teintées, surtout en cette période de menace triste .
    Auteur

    Cheikh

    En Février, 2016 (10:05 AM)
    :MEME A KEUR MASSAR IL YA DES EMBOUTEILLAGES. IL FAUT DES VOIES DE CONTOURNEMENTS. ON PERD TROP DE TEMPS ENTRE KEUR MBAYE ET MBAO ALORS QU UNE VOIE PARALLELE A L AUTOUROUTE A PEAGE REGLERERAIS LE PROBLEME. LES GENS SORTENT DE PLUS EN PLUS A DAKAR . IL FAUT ANTICIPER AVANT QU IL NE SOIT TARD
    Auteur

    Snoopy1

    En Février, 2016 (10:17 AM)
    L'ancien président Wade avait trouvé la solution, faire de bonnes routes et plus de voies d'acces et limiter les vehcules agees en faveur des neuves. Mais le nouveaux président non seulement n'a pas vise sur le renforcement des voies d'acces mais resilier l'interdiction aux vehicules agees de moins de 5 ans.

    C'est dommage !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:23 AM)
    Belles mesures, surout quant'à l'interdiction des charettes et discipliner les taxis; véhicules conduits par nos parents villageois. Mais ces mesures seront elles un jour implementées? Affaire de politicien rek! bla bla bla!!!!!rek
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:35 AM)
    les maux de nos routes

    -bus tata refus de serrer à droite et course poursuite entre eux.

    -charretiers dépot d'excréments quotidien et traitement bouleversant des animaux aucun papier délibéré détention illégale d'arme anarchie totale

    -surchage poids lourds

    -ndiaga ndiaye plus de 50 ans d'age

    -autoroute à péage non éclairée

    -absence de permis à points
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:37 AM)
    Ce plan de guerre était les dispositions normales réglementaire avant les années 1990
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:50 AM)
    Moi je me demande si les SICAPS ont un maire ! Il faut impérativement désencombrer les deux voies de liberté 6 surtout du côté de la station TOTAL. Impossible de passer à certaines heures car les mécaniciens et domestiques cherchant du travail ont envahi la chaussée.



    Santy AGNE EST LE MAIRE LE PLUS NUL DU SENEGAL :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (10:52 AM)
    Toutes ces mesures existent deja dans les textes et règlements et ce depuis le Président Senghor mais inapplicables car le gros problème au Senegal c'est l'éducation sans éducation on ne peut aller nulle part dans le sens du développement

    La vérité vous avez beau sensibiliser avertir interdire, construire des passerelles des tunnels des rond-points grands moyens et petits, poser des feux de signalisation, des panneaux du code de la route des trottoirs rien n'y change car ''tout le monde passe à travers champs" dans le sens le plus large de cette expression ( à gauche, à droite à contre sens en oblique en parallèle en intersection en circulaire en demi tour sur la route enfin la totale quoi comme si les automobilistes sénégalais se trouvaient dans les champs dans la brousse où chacun emprunte le chemin qui lui semble le plus court d'un point À à un point B à bord de leurs calèches ) et sans compter le nombre incalculable de dos d'âne édifiés aux normes de chaque quartier( plus il y eu d'accidents plus le nombre est grand et plus les dos d'âne sont énormes et des fois votre voiture si ce n'est pas une 4x4 elle ne passe pas!!!)

    Pour finir ne jetons pas l'argent dans un gouffre sans fonds éduquons nous d'abord au sein de nos cellules familiales et l'Etat viendra après en soutien!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:06 AM)
    Tout ça c'est du vent !!!

    ça restera à l'état de projet sans une mise en application concrète.

    Le problème réel en dehors des charrettes qui ne doivent plus circuler en ville ce sont les taxis, bientôt Dakar comptera plus de taxis que de personnes. Ensuite, il faut revenir sur cette décision de faire renter les voitures de +8 ans. A Dakar tt le monde vend des voitures ce n'est plus possible. Bougez-vous
    Auteur

    Kalkulart

    En Février, 2016 (11:21 AM)
    La premiere mesure devarait être d'interdire les étals de commerces et pousse pousse sur les grans axes routiers:

    de limiter les cars rapides et ndiaga ndiaye pour l'accès aux points stratégiques

    d'interdire le transport hyppomobile sur toute la region de dakar

    de poser une marque sur tous les voitures de transport clando et fixer des taxes equivalentes aux taxi urbains jaunes noir(assurances, visite technique, carte grise , etc...)

    proceder à la creation de licences nationales groupés pour les taxi jaune noir

    liberer les voies encombrés par les voitures en panne et defectueuses.

    faire l'extension des points de de peages de stationnement
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (11:33 AM)
    Toutes des mesures existent déjà. le problème : c'est leur application. Arrêtez de nous pomper l'air.
    Auteur

    Diop

    En Février, 2016 (11:38 AM)
    Le problème c'est l'importation incontrolée des véhicules d'occasion , ce qui par ricochet augmente les taxis de manière anarchique , il y'a trop de taxis . Prenez la bonne solution en revenant sur l'autorisations d'entrée des vieux véhicules de 8 ans , c'est la seule et unique solution et je pense que vous le savez .
    Auteur

    Kouakou

    En Février, 2016 (11:44 AM)
    Au niveau de patte d'oie Il faut revoir le tronçon qui canalise le traffic venant du centre-ville et de Camberene vers parcelle assaini, Yoff et l'aéroport. Le tronçon est étroit (3 voies seulement) et les voitures allant vers parcelles utilisent les trois voies et créent l'embouteillage sur toute l 'autoroute jusqu'au pont de han empêchant ceux allant vers Yoff de circuler. Sur ce tronçons ( 400 mètres environs ) il faut au moins 4 voies séparés en 2 pour le traffic vers parcelles et 2 pour le traffic vers Yoff dès la sortie du rond-point de patte d'oie. La séparation doit être physique pour obliger les conducteurs de prendre soit la sortie vers parcelle soit vers Yoff. Un tel dispositif n'est pas coûteux et aura un impact positif sur la fluidité du traffic dans le sens centre ville vers Yoff et aéroport.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (12:03 PM)
    Dans une ville qui se respecte c'est des bus (genre Dem dik en nombre suffisant), des taxis et des trains..... mais ndiaga ndiaye par ci, tata par là, rapide par felé.... désordre rek
    Auteur

    Malick

    En Février, 2016 (12:09 PM)
    Il faut avoir le courage de le dire mais tout est du a lá corruption moi je ne peut pas comprendre comment une ville comme dakar peut avoir plus de 23000 taxis ya probleme pour l obtention des licences ,si on fait pas attention ce serait une veritable bombe retardement
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:11 PM)
      corruption : tu as tout compris
      quand je vois les chauffeurs ndiaga niaye, car rapide, taxi, tata, je suis outré
    Auteur

    Coumba Sanou Diouf Ba

    En Février, 2016 (12:49 PM)
    L'autoroute, après l'Ecole Seyda Mariama NIASS, doit avoir une bretelle facilitant les gens de se rendant à Grand-yoff, liberté 6 jusqu'à yoff. Merci de pouvoir nous réaliser cet axe sous peu de temps car nous sommes désolés de ces bouteilles qui ne se désemplies pas.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (14:16 PM)
    en clair du blabla qui ne servira a rien , car tout cela existe déjà mais n ' est pas appliqué ....... que les flics qui sont sur les carrefours commence déjà par faire de la circulation , ce qui est leur rôle , au lieu de passer leur temps a faire du rackette sur les automobilistes .... pitoyable de les voir avec un paquet de permis de conduire dans les mains a courir partout de droite a gauche pour récupérer leur pitance au lieu de faire leur travail ........et que les autorité ne disent pas qu ' il ne savent pas que cela n ' existe pas car eux aussi ou leur proches ou famille conduisent dans le privé ...............

    Auteur

    En Février, 2016 (14:40 PM)


    le vrai problème de la circulation urbaine à dakar ce sont



    1.les pousse-pousses



    2. les chariots à café



    3 vélos porteurs de pain
    Auteur

    "le Dakarois Anonyme"

    En Février, 2016 (14:40 PM)
    1/ Impératif que Policiers et Gendarmes corrigent leurs attitudes (trop de désinvolture, laxisme, et familiarité) qui leur font perdre toute autorité.

    2/ reinstaurer une "police militaire" pour suivre les agents sur le terrain (accroché à leur portable, tenue froissee...tolérance des infractions (charrette ds zone interdites sans lumière, clandos et camions en état d'épave dans la circulation, stationnement des taxis et clandos .. a des intersections)

    3/ augmentation des amendes avec un plancher au moins de 10 000F

    ............

    Nb. Aux autorités chargées de la conception du nouvel échangeur de la patte d'oie

    L'étroite des " bretelles" si elle n'est corrigée va anhiler tout le bénéficie de cet ouvrage et être l'objet des pires embouteillages jamais connus en cas de panne d'un véhicule (cf: échangeur du cices
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (19:15 PM)
      excellent
      il faut une police militaire ; des gendarmes pour surveiller le travail des flics et des flics pour surveiller le travail des gendarmes
    Auteur

    Pas Contre La Guinée

    En Février, 2016 (15:05 PM)
    TOUS LES EMPLOIS SONT RÉCUPÉRÉS PAR LES GUINÉENS - COMMERCE TRANSPORT-DISTIBUTION- ART- MAINTENANT TOUS LES GUINÉENS SONT COURTIERS ET ILS ACCEPTENT TOUT
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (15:23 PM)
    Ou on fait, ou ne fait pas. Pas de demi-mesure. Il faut interdire les charettes dans toute la region de Dakar; un point in trait! Vous ne verrez pareille chose dans aucune capitale au monde. Non seulement ca gene la circulation, c' est sale et disgracieux. Senghor doit se retourner dans sa tombe.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:12 PM)
    Interdire la circulation des charrettes aux heures de pointe? Comment déterminer ces heures de pointe? Cette mesure sera impossible à faire appliquer. Une mesure mort-née, du n'importe quoi!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:26 PM)
    1) Délocaliser 50% de l'administration à Diamanidio



    2) Rendre l'offre de logement plus accessible à Diamanidio ( c'est fou de vendre des terrains de 150m2 à diakhirat 5 km de diamniadio parfois à 10 ou 12 millions (senegindia). Ils sont malades!!! peu de gens quitteront dakar)



    3) Baisser le prix de l'autoroute à péage (500F dakar diamniadio)





    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2016 (16:31 PM)
      4) interdire l'accés des gros porteur camions à partir de pikine limite max autorisée
    • Auteur

      Massamba Sarr

      En Février, 2016 (17:27 PM)
      que le code de la route soit d'abord respecté.celui qui doit s'arreter s'arrete.celui qui doit passer passe.mais faut il que tous les conducteurs connaissent le code de la route sans lequel c'est l anarchie la plus totale sur les routes.du coté des pouvoirs public,sans repression rien ne marchera.mettez vous a un carrefour et regardez le nombre de conducteurs qui ne respecte pas les feux de regulation.on change de voix sans regarder son retroviseur exterieur.la nuit, combien de conducteurs roulent avec les feux de route allumés meme en croisant d'autres vehicules.il faut sevir pour faire respecter les lois.une amande de 50.000frs pour mise en danger de la vie d'autruit ferais surement areter ces delinquants et criminels de la route.
    Auteur

    Wathever

    En Février, 2016 (18:14 PM)
    dans tout les cas il faut mettre lles policier en dehors de ce plan. ils ont inventer le rond point qu'on prend a gauche.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (22:50 PM)
    LES VRAIS DANGERS DE MORT SUBITE PERMANENTE SUR NOS ROUTES , CE SONT LES GROS PORTEURS DE CONTAINERS MAL SCELLES AVEC DES GAMINS CASCADEURS AU VOLANT !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (00:02 AM)
    cette guerre Wade savait là mener !!! il a fait plus en urbanisme que depuis l'indepandence !! macky fou rien ! et son frère pille l'or du senegal !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2016 (16:13 PM)
    faire respecter le code de la route et la pose de signalisation routière pourrait surement améliorer la circulation

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email