Vendredi 07 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Licenciement au « Soleil »: Yakham et Mbaye Sarr Diakhaté s'expliquent

Single Post
Licenciement au « Soleil »: Yakham et Mbaye Sarr Diakhaté s'expliquent
Après l’épisode « Madame Croquette », cette dame licenciée pour une histoire «d’éternuement » dans un contexte de Covid-19, un autre feuilleton s’ouvre au quotidien national « Le Soleil ». Cette fois ci, il s’agit de Mbaye Sarr Diakhaté. Le correspondant du journal à Matam a été licencié par le directeur général Yakham Mbaye. Dans la lettre de licenciement, Yakham Mbaye dit reprocher au journaliste les griefs suivants : "déplacement hors du territoire départemental du milieu d’affectation sans autorisation de sa hiérarchie, abandon de poste, refus d’exécuter une mise en demeure, refus de répondre à la demande d’explication, insubordination".


Dans la décision portant licenciement de Mbaye Sarr Diakhaté, dont Seneweb détient une copie, il est mentionné que le correspondant de Matam est licencié pour fautes lourdes pour les motifs précités. 

« Il m’a affecté, j’ai contesté l’affectation en lui disant que cette affectation est irrégulière », lance d'emblée Mbaye Sarr Diakhaté, joint par Seneweb. 

Par la suite, dit-il, des gens sont venus pour des négociations, mais il a catégoriquement refusé. « Au début de l’affectation, j’ai pas voulu saisir la justice car je pensais qu’il allait revenir à la raison. Mais apparemment, il s’entête et refuse de me rétablir. Mon contrat de travail ne prévoit pas une affectation. Il faut d’abord me notifier l’intention d’affectation au préalable sinon, je ne peux partir. Et c’est pourquoi j’ai campé sur ma position », dénonce Mbaye Sarr. 
 
Non sans ajouter qu’ «en matière de travail, il y a ce qu’on appelle les modifications substantielles du contrat".  "Dans mon contrat, il est stipulé que mon lieu de travail est le SSPP Le Soleil qui se trouve à Dakar", souligne la victime.
S’il veut modifier, les termes du contrat, ajoute Diakhaté, la direction doit au préalable prévenir l’employé pour lui dire les raisons d’un tel changement. 
« Ce que Yakham Mbaye n’a pas fait en ce qui me concerne. Il m’a envoyé une mise en demeure et une demande d’explication. Je lui ai répondu que je ne peux pas partir dans ces conditions. C’est par la suite qu’il a brandi une menace de licenciement, avant d’écrire aux secrétaires généraux des syndicats. Et je pense être la septième personne licenciée par Yakham depuis qu’il est au Soleil. »

Ainsi, l’ancien correspondant de Matam ne compte pas laisser cette affaire. Il a décidé de saisir la justice:  « J'ai commis des avocats. Mais à cause de la grève du Sytjust, le dossier est toujours en cours. On attend le redémarrage du fonctionnement de la Justice pour continuer notre procédure. »

Pour ce qui est d’une médiation entre lui et son ancien directeur, le reporter révèle : « Personne n’a été mandaté pour une médiation. Mais avant le licenciement, des collègues syndicats et de bonnes volontés sont venus vers moi pour une médiation. Et même si j’ai été débouté par l’inspection du travail, cela ne veut pas dire que j’ai perdu mes droits. »

Yaxam Mbaye : J’ai attendu 17 jours avant de le licencier  

Joint par nos soins, le directeur général du quotidien national Yakham Mbaye informe que Mbaye Sarr Diakhaté a été affecté à Matam mais il refusait de rejoindre son poste sous prétexte qu’il y a une « clause  de sédentarité, alors que ce n’est pas vrai.  Il n’y a aucune clause de sédentarité dans son contrat.
D’ailleurs en 2005, avec le même contrat, il a été affecté à Saint Louis en tant que correspondant.  Et c’est pour cela qu’il est rentré à Dakar. Et on ne peut pas continuer à payer une personne chaque mois alors qu’il est chez lui», soutient Yakham Mbaye. 

En outre, il dit avoir épuisé toutes les voies de recours avant de prendre une décision.
«J’ai utilisé toutes les voies de recours pour retarder la procédure. J’ai consulté les SG des syndicats, j’ai recouru à Cheikh Diop, Mody Guiro, et même Bamba Kassé. Malgré tout ça, il a refusé de travailler . Je lui ai même envoyé une mise en demeure, mais il a refusé catégoriquement de rejoindre son poste de travail. Les délégués et le Synpics sont allés le voir pour lui demander de rejoindre son poste, en vain », a confié  le patron du Soleil. 


Si l'on en croit Yakham Mbaye cet "abandon de poste" date du 15 juin. "Et j’ai attendu 17 jours avant de le licencier, car il a refusé catégoriquement. Mais en dépit de tout ça, il a perçu son salaire du mois de juin. Si je continue à le payer chaque mois, je finirai par rendre compte pour mauvaise gestion.»



liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Lol

    En Juillet, 2020 (00:33 AM)
    l'ivresse du pouvoir....le licenciement de croquette en période de COVID est ahurissant.....
  2. Auteur

    Mor

    En Juillet, 2020 (01:10 AM)
    Yakham Mbaye est le boss. Il est contraint de prendre une telle décision. Ce monsieur Sarr doit savoir qu'il travaille pour SSPP Le Soleil. Le Soleil c'est partout au Sénégal. Un reporter d'un journal, d'une radio ou d'une télévision ne jouit pas de sédentarité. Cela nous le savons tous. Ce n'est pas un métier qui garantit la sédentarité. Yakham a été très patient avec ce récalcitrant travailleur du Journal le Soleil. A la place de Yakham, je prendrais la même décision. Sarr doit savoir qu'il a un boss et ce boss est Yakham Mbaye. Il devait écouter ses syndicalistes. On ne peut pas continuer à te payer en restant à la maison. Tu devais rejoindre ton nouveau poste et lutter pour retourner à Dakar après. Le probleme est que DA NGA DEUGAR BOP!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (01:34 AM)
    Mais il est passé ou l’ECO. le 1er Jul 2020 est passé comme un autre jour... RIEN.. NADA..
    Auteur

    En Juillet, 2020 (02:43 AM)
    pourquoi yakham montres tu , d'apres cisse lo, ton penis à marieme ?
    Auteur

    En Juillet, 2020 (08:33 AM)
    Il faut une organisation du travail et le respect de l hiérarchie et des textes . Cet employé a été pourtant « conseillé « par l’ inspection du travail. Il faut qu’on arrête de politiser tout et travailler au lieu de condamner par élan politique.
    Auteur

    Zorro

    En Juillet, 2020 (10:25 AM)
    Cissé LO doit prendre des avocats et porter plainte à la Division de lutte de la cybercriminalité contre Yakham Mbaye et Farba Ngom pour diffusion de données à caractère personnel. ils savent que ce qu'ils ont fait est très grave c'est pourquoi ils essaient de se débiner sur les média en les accusant d'avoir diffuser les audios. Yakham, lui, ne peut porter plainte que pour injures privés, qui dans le code pénal n'est sanctionné que par une contravention et au plus par une peine d'emprisonnement de un moi. c'est Yakham et Farba qui risquent gros dans cette affaire avec une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 5 ans
    Auteur

    Senegal Ndiaye

    En Juillet, 2020 (11:46 AM)
    YAKHAM CHIWAWA MBAYE CISSE LO ARRIVE HEIN
    Auteur

    Senegal Ndiaye

    En Juillet, 2020 (11:46 AM)
    YAKHAM CHIWAWA MBAYE CISSE LO ARRIVE HEIN
    Auteur

    Homme De L'est

    En Juillet, 2020 (13:38 PM)
    Jeune journaliste presse écrite diplômé d'une école de journalisme ne cherche qu'à travailler au quotidien. J'ai de l'expérience. Prenez-moi, meme si vous m'affectez au fin fond du Sénégal, beugna. contact: [email protected]
    • Auteur

      Touche Pas

      En Juillet, 2020 (18:50 PM)
      c est yakham qui fait le baadola mais les guewels sont correctes et respectueux
    Auteur

    Khamadi

    En Juillet, 2020 (22:20 PM)
    CISSE LO DINA TEPPI SA LEUFFFFF......
    Auteur

    Elpaco

    En Juillet, 2020 (18:44 PM)
    je suis en phase avec YAKHAM , ce Monsieur est un arrogant j'ai habité avec lui pendant des années pour le connaitre.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email