Lundi 19 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Lutte contre la Covid-19 : Plus de 5300 enfants retirés de la rue

Single Post
Lutte contre la Covid-19 : Plus de 5300 enfants retirés de la rue
5300. C’est le nombre d’enfants retirés de la rue pendant cette période marquée par la pandémie de la COVID-19. L’information est livrée par Mame Ngor Diouf, secrétaire général du ministère de la famille, de la protection de l’enfance et du genre lors de l’ouverture de l’atelier  d’orientation des enseignants spécialisés en langage de signe, sur la lutte contre,  les violences basée sur le genre ( VBG) et la prévention de la Covid19.


Selon Mame Ngor Diouf, cet  atelier présente un intérêt particulier en raison de sa pertinence qui sont à trois niveaux. « C’est d’abord  au regard de son thème qui adresse la question de la vulnérabilité surtout du handicap. C’est également un atelier pertinent au regard de sa cible. Le troisième élément de pertinence de cet atelier est le contexte mondial marqué par la pandémie de la COVID-19 », a listé le SG de là ministre de la famille de la protection de l’enfance et du genre. 

M. Diouf a également rappelé que dans le cadre du programme de résilience économique de la COVID-19, le ministère a développé un plan sectoriel articulé autour de 3 axes. « D’abord l’appui au groupe particulièrement vulnérable à travers le panier de la ménagère avec des kits d’hygiène et de protection. Dans ce cadre les groupe particulièrement vulnérable comme les femmes victimes de violences, handicapés... ont bénéficié de cet appui. »

L’autre axe,  poursuit Mame Ngor, c’est le plan sectoriel, et le plan de protection  des enfants contre la COVID-19. Et dans ce cadre informé-t-il, plus de 5300 enfants ont été retiré de la rue. 

« On a également appuyé  plus de plus de 200 000 enfants y compris des enfants vivants avec un handicap au niveau national. 
Les actions énormes déployées sur le plan social n’ont pas touché pleinement les personnes vivants avec un handicap notamment les enfants malades », révèle Mame Ngor. 

Par conséquent dit-il, c'est l’occasion à travers cet atelier de renforcer les capacités des acteurs , leur expérience et leur compétence et surtout ensemble porter le plaidoyer pour l’inclusion de ces enfants. COVID-19 a révélé d’après lui que les violences persistent, et les femmes et les enfants en sont les victimes. 

élé, d’après lui, que les violences persistent, et les femmes et les enfants en sont les victimes. 

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 3 semaines (16:52 PM)
    On persiste. Statistiques non prouvées sur le terrain ... national. Toujours des enfants formidablement abandonnés par leur État .
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (19:21 PM)
      seulement 5.300 !!!! il en reste combien dans la rue ? et combien envoyés mendier chaque jour ?
  2. Auteur

    Ias

    il y a 3 semaines (17:14 PM)
    sokhor bakhoul yen bane preuve guene am pour dire que c est vrai ya done compte khaleyi bayilene politique dem ligueyidji mo guen
    Auteur

    il y a 3 semaines (19:33 PM)
    Il n'y a pas d'urgence plus prioritaire que de secourir ces enfants que des adultes ont fait venir à Dakar et dans les capitales régionales pour les utiliser dans la mendicitée un enfant que l'on charge pieds nus avec un pot d'apporter 500f en fin de journée au nom de l' apprentissage du saint coran. Le Sénégal régi par la loi ne s'aurait accepté que de faux cagoulés oustaz galvaudaient le nom de cette profession traditionnelle dans nos villages où le oustaz réunissait les enfants près de leurs familles pour les apprendre le coran il y était famillié d'entendre le chorale des enfants
    Auteur

    Jimi Free

    il y a 3 semaines (20:23 PM)
    Tous les enfants retirés des rues de Dakar se sont retrouvés à Mbour, Thiès, Kaffrine et Koungheul dans des Daaras clandestins disséminés dans les quartiers.
    Auteur

    il y a 3 semaines (20:33 PM)
    3 ans= 1095 jours

    5300: 1095 = 4 enfants par jours sur 14 régions

    4: 14 = 0, 4 enfant par jour par régions

    Que d’argent jeté à la fenêtre!
    Auteur

    Cheikh Diop

    il y a 3 semaines (15:25 PM)
    felicitation au Minstere pour ce beau travail.

    La place des enfants n'est pas dans la rue

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email