Mercredi 28 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Magal 2019 : Les pèlerins dénoncent la flambée des prix du transport

Single Post
Magal 2019 : Les pèlerins dénoncent la flambée des prix du transport
A moins de vingt quatre heures de la célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme, les prix du transport connaissent une hausse vertigineuse. Une situation que les pèlerins dénoncent avec la dernière énergie. A la gare routière de Dakar située à proximité de l’héliport, des pèlerins confirment la montée du prix du transport. Oumar Diarra, la quarantaine sonnée, son sac en bandoulière, explique: « j’ai quitté Dakar pour venir à Touba à bord d’un taxi 7 places, j’ai déboursé 10.000 frs au lieu de 6000 frs. 

Mon cousin qui a pris un car Ndiaga Ndiaye a payé lui aussi 5000 frs au lieu de 3000 frs en temps normal ». A côté de M. Diarra, une jeune dame (environ 35 ans) du nom de Anta Diop, dans un accoutrement de Baye Fall, valise en main, dénonce elle aussi la flambée des prix entre Kaolack et la ville sainte. Très en colère contre les automobilistes qui empruntent ce trajet en cette période de Magal, la jeune dame pointe du doigt les coxeurs (rabatteurs) et les chefs de garage qui laissent librement les chauffeurs augmenter les prix du transport au détriment des passagers. A la gare routière de Darou Moukhty nichée à Darou Khoudoss au nord de la grande mosquée, cette flambée des prix du transport a été dénoncée par plusieurs pèlerins qui viennent de Louga, Saint-Louis et Matam.

 Une flambée qui selon les transporteurs, s’explique par le fait que le trajet est long et les embouteillages leur font perdre beaucoup de temps, a expliqué Moussa Diakhaté, un chauffeur de minicar trouvé à bord de son véhicule sur le trajet Dakar-Touba. Cette année encore, les chauffeurs ont outrepassé les recommandations des autorités religieuses de ne pas augmenter les prix du transport.  

liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (18:31 PM)
    Motakhit ces chauffaurs vont mourir comme des écrasés dans des accidents le type est sénégalais est de nature malhonnéte face à l,argent
  2. Auteur

    4bu

    En Octobre, 2019 (19:04 PM)
    Il n'y a aucune malhonnêteté dans cela. C'est la loi de l'offre et de la demande. Et c'est expliqué dans tous les manuels d'économie.

    La demande est forte, les prix montent, la demande baisse, les prix baissent, rien d'extraordinaire sous les cieux...
    Auteur

    En Octobre, 2019 (19:13 PM)
    les pélérins , leur pélérinage est prescrit dans quel sourate du coran, faut dire les adorateurs des djinins
    Auteur

    En Octobre, 2019 (19:31 PM)
    Pèlerinage à Touba, la ville sainte!!!
    Auteur

    Kon Séye

    En Octobre, 2019 (19:31 PM)
    Restez chez vous au lieu d'aller vers la mort avec ces voitures-épaves et ces routes saturées.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (19:38 PM)
    La loi de l’offre et de la demande dans un pays où les prix des courses ne sont pas réglementées et les taxis exempts de compteurs.
    • Auteur

      4bu

      En Octobre, 2019 (04:14 AM)
      je t'invite à lire adam smith, la main invisible.
      pas besoin de compteur dans les taxis, si on te demande le prix d'une course de chez toi au centre-ville, tu peux le donner à moins de 500 francs près toutes choses égales par ailleurs. tu demande la meme chose à n'importe qui de ton voisinage te dira la meme chose. ensuite repose la question à tout taximan objectif...
      c'est cela la loi de l'offre et de la demande. un bien (ou service) n'est vendu à un prix donné que parce qu'il y a acheteur(s) potentiel(s) à ce prix.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (10:44 AM)
      prendre des taxis sans compteur dans une capitale et perdre son temps à négocier le prix d’une course, vraiment pas sérieux et un folklore dont on se passerait bien.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:15 PM)
    Avec ou sans chapelets.....les transporteurs "frères"?
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (09:47 AM)
    L'argent est plus grand que tout...

    Plus grand que les dieux ou leurs faussaires

    C'est pour cela que tout le monde court derrière.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:19 AM)
    @4bu

    Il ne faut pas confondre les choses : ici il ne s’agit pas de marchandises mais bien de transport et les tarifs sont bien encadrés parce que négociés, convenus!

    Vous voyez les Cies aériennes, doubler leurs tarif parce que un Jour J ils constatent un rush de passagers sur leur comptoir d’enregistrement de vols?

    Ce qui se passe ici est simplement du racket et commis par les memes talibes qui vont au même lieu que ceux qu’ils transportent pour aller prier ou faire leurs dévotions auprès du même marabout..
    • Auteur

      4bu

      En Octobre, 2019 (16:40 PM)
      essaies d'acheter un billet pour la veille de noel ou pendant les grandes vacances et tu te rendras vite compte de ton erreur.
      de plus, un taxi à compteur n'est pas adapté à notre contexte, la plupart des clients ont pile le montant qu'ils sont prets à débourser pour une course, imagine le compteur leur facture ne serait-ce que 100 francs de plus???
      et c'est là où la loi de l'offre et de la demande intervient. il s'agit pour le client de trouver un vendeur (oui, un vendeur d'un service qu'est le transport en taxi) prêt à lui vendre le service au prix que ce client est prêt à payer. càd lorsque le prix proposé pour la course excède ses couts marginaux.
      c'est de la microéconomie, c'est une science et non de la spéculation.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email