Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Mise à mort de programmée de Sénégal Airlines : Macky enterre le bébé de Karim Wade

Single Post
Mise à mort de programmée de Sénégal Airlines : Macky enterre le bébé de Karim Wade

Incidents techniques, atterrissage forcé, annulations de vols: voler à bord de Sénégal airlines, la compagnie aérienne créée en 2009 sous Abdoulaye Wade, était devenu synonyme de «suicide volontaire» chez les passagers qui ne se sentaient plus en sécurité, à bord des avions de la compagnie qui a pris le relais de la défunte Air Sénégal international (Asi). De Dakar à Ziguinchor en passant par Douala, Cotonou, Abidjan ou Bamako où un airbus A320 a fait, en 2011, une sortie de piste lors d’un atterrissage à Bamako-Sénou, les frayeurs dans le ciel ont finalement eu raison des passagers de Sénégal airlines. Suffisant pour les autorités de Dakar de rédiger le certificat de genre de mort d’une compagnieendettée et sans flotte.

Sénégal airlines :Karim Wade à bord 

Voilà donc la nouvelle compagnie qui succédera à la défunte Air Sénégal international. Sénégal airlines est née. Pilotée par Karim Wade, fils d’Abdoulaye Wade alors à la tête d’un ministère qui rassemble quatre portefeuilles, dont les Transports aériens. A l'époque, le autorités étaient soupçonnées d'avoir laissé la compagne mourir de sa belle mort, pour en créer une nouvelle.

Mais, dès janvier 2011, à peine ses activités démarrées, voilà que la nouvelle compagnie commence à battre de l’aile. Le bébé de Karim Wade souffre des symptômes connus de son prédécesseur. Les couacs et incidents de vol se multiplient. On a frôlé le pire plus d’une fois. Au bord de l’asphyxie financière. En un an, Sénégal airlines enregistre une perte de 18 milliards estimée à FCfa pour l’exercice 2011. L’Etat est appelé à la rescousse pour procéder à une recapitalisation de la compagnie, devenue effective en 2013. Les administrateurs de Asi se félicitent de l’acceptation par l’Etat, du plan de relance, avec l'arrivée de partenaires comme South African Airways, Turkish Airlines, Air France et Qatar Airways. Mais, rien de concret dans les faits. L’Etat, majoritaire à 51% contre 49% pour les privés, semblait pourtant tenir les clés de la relance de la compagnie née des cendres de Air Sénégal international, une expérience aérienne plus ou moins réussie avec les partenaires marocains.

Une compagnie sans avion, un passif de 70 milliards de FCfa

A Dakar, la relance de la compagnie Asi, promise depuis l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall en 2012, peine à se concrétiser. Des annonces, toujours des annonces. Les dettes s’accumulent et dépassent les 70 milliards en 2013. La flotte traverse une mauvaise passe et cumule les turbulences. Les travailleurs ruent dans les brancards pour des arriérés de salaires, entre autres griefs.

Pas plus tard qu’à la fin mars 2016, les autorités annonçaient l’arrivée de nouveaux avions pour assurer plusieurs dessertes, avec l’achat annoncé de 6 avions de la société suisse Jetlease pour un coût de 114 milliards de FCfa. Fin mars 2016, Massourang Sourang, expert juridique en aviation civile, confirmait la volonté de l’Etat d’acheter 6 avions neufs, soient deux Boeing 737-800 qui datent de 2006 et quatre autres qui datent de 2013.

Ce qui s’apparentait à une réponse concrète à la sortie du président Macky Sall qui, en conseil des ministres, en janvier dernier, insistait sur l’urgence de la relance de la compagnie Sénégal airlines, «l’importance toute particulière qu’il attache à la mise en œuvre d’un Plan d’urgence pour la restructuration et la relance de Sénégal Airlines, dans la perspective de la mise en service prochaine de l’Aéroport international Blaise Diagne». Aujourd’hui, l’annonce de la relance de ASI, parait loin, très loin de la nouvelle décision des autorités d’enterrer le bébé de Karim Wade et de créer une nouvelle compagnie aérienne. Une nouvelle qui ne rassure guère les travailleurs, le syndicat des travailleurs du transport aérien notamment. Tous redoutent de vivre le même scénario avec la défunte ASI.


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Hm1

    En Avril, 2016 (11:49 AM)
    tous l univers je vous invites sur terre et le reste je le garde pour moi cme des 26etoiles de la constellation de la lyre sur notre systeme solaire cme de cat112 et pour energies je le garde pour moiEn 1783, la question des ballons dirigeables, montgolfières, et ballons à gaz, occupe l'esprit des scientifiques. Les recherches sur les ballons à gaz ont conduit à la découverte du gaz d'éclairage en 1784. Les ballons à gaz ont alors utilisés principalement ce gaz en remplacement de l’hydrogène, avant l’utilisation de l'hélium, plus cher mais non combustible.

    Quoique plus lourd que l'hydrogène, le gaz de houille était alors disponible à souhait et présentait de meilleures qualités osmotiques. Il était aussi moins onéreux car produit en masse dans des usines à gaz, mais fortement combustible. En 1950, il est remplacé par le gaz naturel. Le gaz de houille n'est plus utilisé de nos jours.



    L’air atmosphérique est un mélange gazeux très léger, sa masse volumique est de 1,293 g/L (l'air est composé d'environ 1/5 d'oxygène et de 4/5 d'azote). Mais il existe des gaz encore plus légers que l’air qui permettent le bon fonctionnement des ballons : l' enveloppe du ballon est remplie de gaz, volontairement choisi plus léger que l’air (hydrogène, hélium, air chaud), d’un volume calculé en fonction de la masse à soulever.



    La masse volumique du gaz d'éclairage (ou gaz de houille) est approximativement 0,5 g/L, ce qui est 2,6 fois moins que la masse volumique de l'air. Il est constitué d'un mélange d'hydrogène, de méthane etc.

    La masse volumique de l’hydrogène est de 0,08988 g/L, ce qui est 14 fois moins que la masse volumique de l'air.



    L'hydrogène est l'élément chimique le plus simple; son isotope le plus commun est constitué seulement d'un proton et d'un électron.



    L'hydrogène est ainsi le plus léger atome existant et donc le plus léger des gaz.



    L'hydrogène est le principal constituant du Soleil et de la plupart des étoiles, dont l'énergie provient de réactions de fusion thermonucléaire de l'hydrogène. La masse volumique de l'hélium est de 0,1785 g/L, ce qui est 7 fois moins que la masse volumique de l'air.



    L'hélium est un gaz noble (gaz rare) pratiquement inerte.



    On connait huit isotopes de l'hélium, le plus abondant est l'hélium 4, constitué de deux protons et deux neutrons.



    L'hélium est, après l'hydrogène, l'élément le plus abondant de l'Univers. En effet, la grande majorité de l'hélium a été formé dans les minutes suivant le Big Bang.



    Hydrogène : Son nom provient du grec « hydro » signifiant « eau », et « gène », signifiant « engendrer ». Ce nom a été inventé par Lavoisier pour désigner le gaz appelé à l'époque « air inflammable » et qui avait été mis en évidence par Cavendish en 1766.

    Son nom scientifique est dihydrogène, mais dans le langage courant il est appelé « hydrogène ». Il est disponible à des prix qui peuvent être très intéressants en sortie d'usine. Mais son inconvénient majeur est d’être inflammable. Il a été utilisé pour le première fois en 1783. C'est de loin le gaz le plus couramment employé pour le gonflement des ballons à gaz, comme l'avait déjà fait par Jacques Charles en 1783.



    Hélium : Son nom provient du grec Helios, le Soleil, ce gaz ayant été observé pour la première fois dans le spectre solaire. Aujourd’hui, sa quantité restante sur Terre devient inquiétante. C’est pourquoi il est rare et cher. Il est non disponible en sortie d'usine. Il a été utilisé pour la première fois en 1921 aux Etats-Unis. L’avantage d’utiliser ce gaz est qu’il est incombustible.



    En conclusion, le choix de gaz plus légers que l'air est restreint, et le gaz le plus intéressant pour la pratique de l'aérostation est l'hydrogène et aussi autres energies nos alliers les aediens et de sirius b merci de commencer le commerce dans tout univers et le reste je le garde pour moi  :thumbs_up: 
  2. Auteur

    Benn Waay

    En Avril, 2016 (11:50 AM)
    Le titre n'est pas du français. Thieuy gnii kounouy rawantel ?
    Auteur

    Hm1

    En Avril, 2016 (11:56 AM)
    svastika c est le ying et le yang et le secret je le garde pour moi fin hm1 :thumbs_up: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:27 PM)
    Macky est obstine par karim wade.il l'aime a en etre jaloux il se mesure tout Le temps a karim.Mais il ne lui arrive Paß au talon.pourquoi ne pas Restructurer ou meme reinvestire de Sorte a sauver la compagnie au lieu d'en creer une autre. Pourquoi cette optinance a tout Le temps nous faire croire que ce qu'il fait est bien meilleur que ce que karim fait?karim s'il en avait encore la Charge de cette Société aurait travailler de plus a en faire Un bijoux pour notre pays. Il s'y connait tres bien.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (13:00 PM)
      mais karim c'est qui? lui qui n'est pas même arrivé à se faire élire maire de quartier.de grâce , laissez le monde avancer,car il n'est pas écroulé depuis le départ de demi-dieu et de son fils en 2012
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (13:12 PM)
      je pense que c'est faire un mauvais proces à ce nouveau regime: les voyageurs reguliers comme moi savent bien que la compagnie etait debut sa naissance un géant aux pieds d'argile
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (13:12 PM)
      je pense que c'est faire un mauvais proces à ce nouveau regime: les voyageurs reguliers comme moi savent bien que la compagnie etait debut sa naissance un géant aux pieds d'argile
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (13:15 PM)
      foutez nous la paix avec cet incompétent de karim wade on ne crée pas une compagnie pour caser des militants c'est très très sérieux une compagnie aérienne qui doit étre pilotée que par des gens compétents qui savent ce qu'ils ont à faire car le milieux est très concurrentiels et seuls les compagnies biens gérées s'en sortent. il faut surtout éviter de s'associer avec air france qui a eu comme mission dans le passé de tuer air afrique la seule bonnes q'avaient eu nos chefs d'état avec la tare de désigner les pdg à tour de rôle dans les pays membres et hop désignation de parents incompétents de chef d'état et dégringolade vers l'abîme. macky vous avez parfaitement raison d'entérrer ce machin de l'homme le plus intelligent du sénégal (selon son père) et de nous créer une compagnie digne de aibd dont il vous a fallu d'ailleurs aussi corriger les tares. rien ne presse doucement mais sûrement vers l'émergence avec des sénégaalais compétents à tous les niveaux pour le bénéfice de tous.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (13:12 PM)
      dès que l'on met le,doigt sur les dégats causés par demi-dieu et son fils, l'homme le plus intelligent du sénégal, on est apériste ayant l'insulte à la bouche.
      créer une compagnie avec des vieux avions dans la précipitation , engager des travaux d'un aéroport avec un système de financement qui a détruit le tourisme national, voilà les prouesses de vos héros
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:28 PM)
    D'après mes sources un dénommé Aliou Sall voudrait créer une nouvelle compagnie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (00:27 AM)
      c'est sahel aviation , le gosse doit beaucoup faire attention : son patron frank timis ( petrotim ) est sur la liste de " panama papers " et l'ami de son grand frère a achete des avions ( dixit lanlaire ) . les jours a venir vont nous edifier d'avantage .
    Auteur

    Slot

    En Avril, 2016 (12:34 PM)
    Sans être oiseau de mauvaise augure, je prends le pari que la nouvelle Cie aérienne qui va être créée , connaitra le même sort que Sénégal Airlines!

    Sénégal Airlines a été l'exemple type de ce qu'il ne faut pas faire: montée dans la précipitation et on se demande d'ailleurs pourquoi, et avec une forte connotation politique, cette compagnie a été créée sans Business plan au départ!

    En somme, on a monté une affaire, sans vision de ce que l'on va faire, avec quels moyens et quel capital: hop, on a réuni, quelques individus, on leur a parlé du projet et on leur demandé d'apporter de l'argent pour la création de la société!!!

    Et le résultat est que l'on a réuni, dix ridicules milliards de cfa, et on a décidé que c'est le capital de Sénégal Airlines!

    Il faut tout de même être sérieux!

    A l'inverse, pour la création de Asky Airlines, des administrateurs de banques, constatant la disparition de Air Afrique et les énormes difficultés que cela a avait créées dans le transport aérien de la sous région, ont eu l'idée de créer une Compagnie aérienne: l'un d'eux , Gervais Koffi Djondo, Président de la Bidc, a désigné pour conduire le projet!

    Gervais Koffi Djondo est un banquier , et non un spécialiste du transport aérien : il a cherché et crée un groupe de spécialistes, issus de Air Afrique avec un ancien de l'Asecna et ce groupe logé au siége de la Bidc, a planché pendant pendant prés deux pour concocter un Business plan viable: Ce Business prévoyait que la Cie serait a partir de la 5 éme année!

    Un capital de 120 millions de Us dollars a été retenu constitué de fonds asiatiques et sudafricains!

    Gervais Koffi Djondo a eu le quitus de ces pairs et la compagnie pouvait démarrer et c'est alors que Ethiopian Airlines, piquée par le sérieux du projet a voulu s'y assosier, en prenant 25 pour cent du capital et comme partenaire stratégique, et le Dg qui sera nommé est finalement un Ethiopien.

    En résumé, une Cie aérienne est une affaire sérieuse qu'il faut laisser à des spécialistes du métier et le cas de Asky est patent, Gervais Koffi Djondo ne s'est melé de rien, n'a jamais interféré dans le projet depuis que la vision était très clairement explicitée et au final le projet a bien été conduit car au bout de 2 ans seulement Asky était rentable, avec un plan de flotte qui monte progressivement!

    Pourquoi cela n'est il possible au Sénégal, ou tout est politique et politisé ou il n'est meme pas possible de conduire un projet économique cohérent, logique (route, autoroute Cie aérienne) tant le politique tient pour des raisons électoralistes, politiciennes à montre aux populations que c'est elle qui réalise les choses : c'est absurde et vain et de tout façon conduit à l'échec à chaque fois.
    • Auteur

      Thierou

      En Avril, 2016 (09:02 AM)
      merci de montrer la bonne voie par un exemple qui cadre parfaitement avec nos réalités.
      de grâce, que l'on ne vienne surtout pas nous rabattre les oreilles avec cette formule "le sénégal est différent", qui n'est autre que de la politique de l'autruche.
      a bon entendeur, salut !!!

      wa salaam.
    Auteur

    Lam

    En Avril, 2016 (12:49 PM)
    La question que tout le monde se pose : Pourquoi détruire une compagnie comme Sénégal Air Line pour en créer une autre ? Le chemin le plus court, rapide et praticable était de diagnostiquer les vrais problèmes et trouver la solution pour faire fonctionner financièrement, techniquement et humainement cette compagnie qui existait déjà.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:52 PM)
    Sénégal Airlines a souffert de sous capitalisation et, peut-être, du choix du régime actuel de ne pas le secourir pour cause de ses créateurs. Si on répète le même cadre: montage financier approximatif avec des sociétés écrans et l'implication de proches, choix partisan de l'exécutif, pléthore de personnel, nul doute qu'on va jeter l'argent par la fenêtre encore une fois.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:54 PM)
    La question que tout le monde pose est pourquoi vous etes si betes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:06 PM)
    n° 6 si les fondations d'un bâtiment ne sont pas bonnes, il vaut mieux le détruire et construire du neuf sur des bonnes fondations.Il faut arrêter de croire que vous avez le monopole de la raison
    • Auteur

      Airaafricain

      En Avril, 2016 (13:11 PM)
      pour éviter une immixtion des politiques dans la gestion notamment dans recrutement, a mon humble avis je pense qu'il faut une compagnie aérienne privé avec une participation minoritaire de l'etat afin de pouvoir bénéficier d'un financement de l eximbank usa avec l'aval de l'etat du senegal pour achat d'avions  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    • Auteur

      Airaafricain

      En Avril, 2016 (13:11 PM)
      pour éviter une immixtion des politiques dans la gestion notamment dans recrutement, a mon humble avis je pense qu'il faut une compagnie aérienne privé avec une participation minoritaire de l'etat afin de pouvoir bénéficier d'un financement de l eximbank usa avec l'aval de l'etat du senegal pour achat d'avions  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    • Auteur

      Airaafricain

      En Avril, 2016 (13:11 PM)
      pour éviter une immixtion des politiques dans la gestion notamment dans recrutement, a mon humble avis je pense qu'il faut une compagnie aérienne privé avec une participation minoritaire de l'etat afin de pouvoir bénéficier d'un financement de l eximbank usa avec l'aval de l'etat du senegal pour achat d'avions  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (15:01 PM)
      toi je suis sure que tu n'as jamais traivailler dans ta vie. ciber rek, repondeur automatic
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (15:01 PM)
      toi je suis sure que tu n'as jamais traivailler dans ta vie. ciber rek, repondeur automatic
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:33 PM)
    Quoi qu'il en soit le bébé était mort né et le repoche que je puisse à Macky, c'estd 'avoir attendu trop longtemps avant de l'enterrer. La création de Sénégal Airlines était juste l'occasion de créer pour ces vautours alternoceurs, des sociétés vampires comme AHS et d'autres structures privées comme fournisseurs de cette compagnie moribonde.
    Auteur

    Luke

    En Avril, 2016 (14:13 PM)
    Sage décision de la part de l'état sénégalais. Bonne chance pour la nouvelle car votre magnifique pays en a besoin.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (14:21 PM)
    En quatre ans, (2008/12)vous l'aéroport de Diass avec 65% des travaux et vous en quatre ans, vous arrivez toujours pas à finir les 35%restants des travaux. ..

    Assumer vos conneries et votre médiocrité, et laissez karim tranquille, s'il a" fauté", il est en train de le payer ...





     :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (17:29 PM)
      le problème est que aibd devait être livre en 2010, et ce qui était prévu et annoncé à la signature du contrat de construction avec bin laden. et nous sommes en 2016 et toujours rien de livre , c'est bien un échec du super competent karim wade qui outre le retard inouï de plus 6ans va coûter au peuple plus 150 milliards cfa en plus puisque le projet initial était estimé à 250 milliards et qu
    Auteur

    Watt

    En Avril, 2016 (10:50 AM)
    Cette compagnie a été crée pour un meilleur consommé et optimisation de l'emploi local mais puisque la haine et la jalousie son le quotidien de Macky Sall, il n'a qu'à en faire ce qu'il veut.

    Un jour viendra, on cherchera à voir comment la famille Sall s'est enrichit.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (17:23 PM)
    encore un autre trou pour engloutir des mill iards . un vol masque

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR