Jeudi 03 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Négociations pour la paix dans la sous-région : Le Pr. Adjiaratou Waha Aïdara Ndiaye plaide l'implication des femmes

Single Post
Négociations pour la paix dans la sous-région : Le Pr. Adjiaratou Waha Aïdara Ndiaye plaide l'implication des femmes
Couche vulnérable, les femmes représentent, avec les enfants, les groupes les plus touchés par les conflits dans la sous-région ouest-africaine. Et elles sont les moins représentées dans les processus de négociation pour la paix et la sécurité, malgré la mise en place, par la Cedeao, du Réseau paix et sécurité pour les femmes de l’espace Cedeao (Repsfeco) et de Femwise Africa (Réseau panafricain de médiateurs femmes) de l'Union africaine.

Une situation que dénonce le Pr. Adjiaratou Waha Aïdara Ndiaye, Directrice de Partners west Africa, par ailleurs membre du Repsfeco. Invitée de l'émission «Objection» de ce dimanche sur Sud Fm, elle lance son cri du cœur.

«La Cedeao a formé le Repsfeco et l'Union africaine le Femwise, pour la participation des femmes dans les négociations pour la paix et la sécurité. Mais elles n'ont participé ni aux négociations pour le Mali ni pour ce qui va se passer pour la Guinée et la Côte d'Ivoire», déplore-t-elle.

Alors que, souligne-t-elle, «on sait que dans ces conflits, ce sont les femmes et les enfants qui sont les groupes qui paient le plus».

En effet, d'après une étude de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (Hcr), «50 millions de personnes sont affectées par les crises et parmi ces 50 millions, 75 à 80 % sont des femmes et des enfants». Le Pr. Waha Aïdara juge malheureux qu'on investisse autant sur les femmes sans les associer.


2 Commentaires

  1. Auteur

    National Organisation For Wome

    En Octobre, 2020 (14:53 PM)
    Revoilà les féministes qui essaient de se redorer le blason alors qu'elles se sont illustrées par leur mutisme, leur silence assourdissant quand Sokhna Aida Diallo était vouée aux gémonies parce que femme. Ces féministes qui ne font que leurrer les ONG et autres bailleurs de fonds des antivaleurs sénégalaises, des valeurs anti islamiques.
  2. Auteur

    Mémé Aidara Dentiste

    En Octobre, 2020 (18:29 PM)
    Mémé va soigner les dents de tes malades au lieu de faire le dooor aec tes associations sans valeur ajoutée

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email