Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Ngaye – Série de vols de moutons : La gendarmerie arrête le cerveau de la bande à Ndande

Single Post
Ngaye – Série de vols de moutons : La gendarmerie arrête le cerveau de la bande à Ndande

Après avoir dérobé plus d’une vingtaine de moutons entre Kébémer, Ndande et Ngaye Mékhé,  D. Sow,  le cerveau d’une bande de voleurs, a été alpagué. Les deux frères Ba de la bande sont en fuite.

Les plaintes s’empilant sur la table de l’Adjudant Baldé, patron de la gendarmerie de Kébémer, ce dernier a décidé de mettre en place une souricière pour alpaguer les voleurs de bétail qui écument la zone de Kébémer-Ndande-Ngaye Mékhé. Le marché hebdomadaire de Ndande étant le point de vente de moutons, la maréchaussée a mis sur pied un dispositif d’alerte, avec le concours du comité de vigilance. Les hommes postés à différents endroits avaient pour mission de signaler tout nouveau vendeur inconnu de la zone aux pandores. Vendredi, ils ont aperçu un suspect en train brader un lot de 19 moutons. Lorsque les gendarmes sont arrivés, il ne restait au sieur D. Sow qu’un seul mouton.

Interrogé sur la provenance de ce cheptel, il a été dans l’incapacité de donner la moindre réponse. Sur ces entrefaites, un des commerçants a reconnu le dernier mouton comme étant le sien. Il faisait partie d’un lot qui lui a été volé. Sow a été acheminé dans les locaux de la gendarmerie de Kébémer. Après sa première audition, les enquêteurs se sont rendus chez lui à Ndiaye Bouni situé à quelques kilomètres de la ville de Louga. Aucune autre bête n’y a été découverte. Entendu à nouveau, D. Sow a soutenu que le mouton restant lui a été vendu par un nommé Mamadou, sans autre précision, qui a pris la fuite quand il a eu vent de son arrestation.

Mais l’enquête a prouvé qu’il est le cerveau d’une bande de voleurs composée de 3 personnes : lui et les frères A. Ba et M. Ba. Les derniers nommés sont toujours dans la nature et font l’objet d’intenses recherches. Au terme de la période de sa garde à vue, D. Sow, âgé de 25 ans, a été déféré hier au parquet de Louga, pour association de malfaiteurs et vol en réunion commis la nuit avec un moyen de transport.

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (22:40 PM)
    je le reconnais c'est un membre très actif de yen a marre :contaan:  :looney: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (22:43 PM)
    Les enseignants, PLUS HYPOCRITE QUE CETTE CORPORATION, ON EN TROUVE PAS.















    EN 2016 L'ETAT MOBILISE TOUTE L4ADMINISTRATION POUR RENDRE LE PAYEMENT EFFECTIF DE LEUR ANNEES DE VALIDATION D ANCIENNETE,















    CELA N EMPÊCHE QU IL ACCEPTENT DEPUIS DES MOIS DE VERSER UN POURCENTATGE A DE SIMPLES AGENTS TAPIS DANS 3 DEPARTEMENTS, FONCTION PUBLIQUE, PRIMATURE ET BIEN SÛR LES FINANCES;















    CES DERNIERS TOUS DES CHAUFFEURS ET AGENTS DE SERVICE PAR LE RECRUTEMENT S4ENRICHISSENT A COUP DE CENTAINE DE MILLIER DES FRANC;















    ILS SE NOMMENT, DIALLO, KEITA, OU .....NDIAYE, NGOM;















    INVESTIS D ON NE SAIT QUELLE MISSION OU POUVOIR ILS SE RUENT SUR LES DOSSIERS DE CES PAUVRENT PROFESSIONNELLE DE L4ENSEIGNEMENT QUI ACCEPTENT DE PAYER, ET LA FERME;























    ET DANS LEUR ADMINISTRATION TOUT LE MONDE EST AU COURANT, ET PERSONNE NE DIT RIEN;























    POUR çA JE SUI SCOMPLETEMENT DEPITE ET DEGOUTE
    Auteur

    Foulbés!

    En Avril, 2017 (23:25 PM)
    Maudits purs souches.

    FOULBES!!!
    Auteur

    Anonymepatali

    En Avril, 2017 (06:41 AM)
    Toujours les mbidou, voleurs devant l'éternel  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Congolese

    En Avril, 2017 (09:01 AM)
    Franchement le vol de betail est devenu plus qu'un fleau national et le gouvernement semble ne pas mesurer l'impact de ces vols sur la pauvrete rurale. Avant on pouvait dans villages elever des animaux qui nous permettaient de faire face a des besoins urgents (maladies, soudures...). Maintenant dans mon village au Saloum, personne ne peut plus elever un animal et pourtant nous avons toutes les conditions (espace, fourrage...) pour le faire. Mais quand tu sais que lorsque tu t'investit sur tes animaux viendra il est tres probable que les voleurs vont , un jour tres proche les prendre tous, tu te decourages. Une solution est necessaire sinon la pauvrete va augmenter ainsi que le grand banditisme
    • Auteur

      Frokh Thiaya

      En Avril, 2017 (10:04 AM)
      c'est inquiétant. ce n'est pas un phénomène nouveau. je suis de la région de louga.
      si tu vas dans la zone linguère, dahra, les plus grands receleurs sont connus et ils restent impunis. parfois, l'éleveur qui souhaite se protéger contre le vol se sent obligé de faire de petits cadeaux à ces voyous pour etre épargnés..................c'est une triste réalité
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (11:11 AM)
    Ah! les peuls! voler et tuer à la machette rekk, quelle culture!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR