Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Non-paiement de factures : la Senelec menace de couper l’électricité à Fann, Dantec et Hoggy

Single Post
Non-paiement de factures : la Senelec menace de couper l’électricité à Fann, Dantec et Hoggy

Ça risque de tourner au vinaigre dans les hôpitaux du Sénégal. Pour cause, la Senelec a décidé de solder ses comptes avec les hôpitaux qui lui doivent de l’argent. Déjà au paroxysme, les souffrances des malades vont s’amplifier si rien n’est fait pour mettre un terme à la guerre dans laquelle la Senelec s’est lancée contre les structures sanitaires pour non-paiement des factures d’électricité. Parmi lesdites structures figurent le Centre hospitalier national universitaire de Fann, Aristide Le Dantec ou encore l’Hôpital général de Grand-Yoff, selon nos confrères de « L’Observateur ». 

Dans le but de rentrer dans ses fonds, la société envisage d’aller jusqu’au bout de sa démarche. « La menace de la Senelec est réelle. Elle a été confirmée parce qu’il y a eu quelques correspondances de la société, voulant procéder à la coupure d’électricité dans les hôpitaux », a confié Mballo Dia Thiam, secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale. Ce dernier conclut en déclarant que : « les hôpitaux ne peuvent pas payer l’électricité. Ils doivent beaucoup d’argent à la Selenec. Le Dantec et Fann doivent payer chacun presque un (1) milliard F CFA, la dette de l’hôpital Hoggy avoisine pour sa part les 700 millions F CFA. Autant dire que dans l’immédiat, ces hôpitaux ne peuvent pas payer les factures d’électricité ». À noter que la Senelec a commencé à sévir depuis avant-hier avec les centres de santé de Thiadiaye et de Tivaouane.


Article_similaires

26 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (08:25 AM)
    Au lieu de parler de ça d'interroger les ministres à l'AN non non ils disent ils vont bloquer l'AN.
    • Auteur

      Kheum

      En Novembre, 2015 (13:56 PM)
      la senelec est une structure publique mais les hôpitaux aussi doivent respecter leur engagements quand on utilise l’électricité 24/24 et qu'on ne paie pas c'est une lourde perte pour la senelec qui doit faire face à ses charges et respecter ses engagements mais le problèmes c'est que ses hôpitaux ne sont pas rentables et c'est le principal problème
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (17:58 PM)
      pourtant a l'hopital rien n'eest gratuit ou vont l'argent des foi pour une opération de la il fau 3500000f scaner 400000f et si tu payes pes il refuse de t'opérer je parle de hopital fann c comme des privée
  2. Auteur

    Verite

    En Novembre, 2015 (08:38 AM)
    salam vraiment SENELEC dagnou yabaté, ils ne donnent pas d'électricité assez, ils veulent couper le courant aux hôpitaux, qu'ils exécutent leur menace, ils auront sur leur conscient la souffrance des malades...

    ils ne réfraîchissent même pas aux conséquences d'une coupure de courant dans les hôpitaux. des irresponsables rekkkk :taala_sylla:  :taala_sylla:  :thumbsdown:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (08:53 AM)
      question: c'est l'état qui paye l'électricité dans les hôpitaux ou ce sont les hôpitaux eux même qui sont en charge de leur électricité ?
    Auteur

    Senelec Sans Courant

    En Novembre, 2015 (08:50 AM)
    POURKOI NE PAS COUPER LA PRESIDENCE , LA PRIMATURE, L ASSEMBLEE, ET TOUS LES MINISTERES. COUPER LES HOPITAUX SERAIT UN CRIME DE VOTRE PART , MEME S ILS ONT DES IMPAYES
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (08:59 AM)
    Maintenant la gestion de la boîte dépend du Syndicat??
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (09:46 AM)
    si vous couper l'éléctricité vous allez tué beaucoup de malades y compris même vos frères et soeurs, vos pères et mères, vos proches et amis, car la maladie viens à tout moments , les accidents tous les 5mn. il faut bien réflichir avant d'agir; L'argent n'est pas

    plus important que la vie d'un être humaine.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:01 AM)
      mon frère si les dettes de la senelec ne sont pas recouvrés aussi elle va fermer.rien que le service radiologie à ledantec verse environ 1 million 500 mil par jour ouvrable à l'hopital;les autres services n'en parlons pas. donc faut pas dire ce que tu ne maitrises pas c'est dangereux
    Auteur

    Badiane

    En Novembre, 2015 (10:30 AM)
    nous ne voulons pas savoir le montant que ses hôpitaux vous doivent Mais LE JOUR QUE VOUS ALLEZ COUPER LE COURANT vous saurez qu'il y a des citoyens honnête qui chaque jours pour chaque consultations paye trop chère pour se faire soigner

    alors réglez vos problèmes sans pour autant y m’ailler la population

    nous avons assez

    Facture de courant chère

    consultation chère

    ARRETEZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (10:46 AM)
    Encore c voleurs de la SENELEC,  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Résal

    En Novembre, 2015 (11:22 AM)
    Il nous sera difficile de gérer ce pays si tous les gestionnaires aux postes de responsabilité se défaussent sur l'Etat ou les syndicats, sont incompétents, et que des résultats et des comptes ne sont demandés à chaque gestionnaire : à quoi servent les Dg, à quoi servent les Consels d'administration?

    On ne peut pas nommer Dg d'entreprise nationale n'importe quoi , ni administrateur de société d'Etat n'importe quel guignol: ceux qui pillent les deniers publics, d'une maniére ou d'une autre dovent etre poursuivis , traduits en justice et punis à des sanctions prévues par nos Lois et Réglements, de meme ceux qui, par incompétence, négligence , ou autre, gaspllent, gérent mal les deniers publics doivent etre sanctionnés, et ne plus pouvoir gerer des deniers publics!

    Sénélec est un établissement public, les fonds de la Sénélec sont des deniers publics!

    Tous ceux qui sont abonnés à la Sénélec: de la Présidnce de la République, à l'Assemblée nationale, en passant par la Primature, tous les ministéres, toutes les sociétés nationales, tous les citoyens, et clients de la Sénélec doivent obligatoirement payer leur consommation donc leurs factures à la Sénélec!

    Chaque structure de l'Etat a un budget de fonctionnement, et dans ce budget il y a bien les charges de l'électricité que chacun doit gérer, surveiller et controler!

    Comment d'une part , la Sénélec a pu attendre qe ces factures aient des sommes aussi faramineues pour sonner l'alerte sous prétexte que ce sont des hopitaux: la Sénélec est donc aussi irresponsable que les gestionnaires de ces hopitaux qui savent pourtant que sans électriité leur unité ne peut fonctionner!

    Par ailleurs, pourquoi c'est le Secréire Général du Sutaas , dont le role n'est nulleent un role de gestionnaire mas uniquement de défendre les intérets des travailleurs qui intervient sur ce sujet qui concerne exclusivement les Dg des hopitaux et qu'attend il ou entend il lorsqu'il dit que les hopitaux ne peuvent payer leurs factures d'életricité: souhaite t'il que l'Etat et je ne sais pour quelle raison paie à la place des hopitaux ????

    Il est clair que dans ces conditions, rien ne sera jamais à la normale dans ce pays car un pays cela se gére et à tous les niveaux!!!!
    Auteur

    Halifa

    En Novembre, 2015 (11:30 AM)
    Le Syndicat Unique des Travailleurs des Transports Aériens et Activités Annexes du Sénégal (SUTTAAAS), s’est réuni en conseil syndical extraordinaire, le mardi 27 octobre 2015, sous la présence de son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE et en présence de 85 délégués du personnel et syndicaux de toutes les sections syndicales. Les délibérations du Conseil Syndical ont porté sur CINQ points :

    1. Situation à Aviation Handling Services (AHS).

    2. Plateforme revendicative 2016 et le plan d’action du SUTTAAAS

    3. Compte rendu audience avec le Ministre des Transports Aériens et du Tourisme

    4. Préparation renouvellement conseil administration IPM TA

    5. Divers

    Sur le premier point, le Conseil Syndical dénonce vigoureusement la gestion gabégique, népotique, et clientéliste orchestrée par l’administration provisoire à AHS. Cette bande d’incompétents veut faire supporter au personnel son échec patent en supprimant par la terreur tous les avantages acquis par les travailleurs depuis plusieurs années. Depuis plusieurs semaines, la Direction d’AHS s’est engagée dans une vaste et dangereuse campagne de menaces, d’agressions physiques et de sanctions arbitraires et illégales dans l’optique d’éliminer toute possibilité de contestation de sa gestion chaotique. Parallèlement, avec d’importants moyens financiers, la Direction d’AHS mène une campagne médiatique mensongère pour déstabiliser le SUTTAAAS et son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE mais elle échouera lamentablement comme d’autres qui l’avaient tenté dans le passé. Par manque d’arguments objectifs et vérifiables, la Direction d’AHS sert aux plus hautes autorités du pays des arguments politiques fallacieux et sans preuves. Prétextant de sa proximité avec les plus hautes autorités du Sénégal, Monsieur Abdoulaye SYLLA a refusé et ignoré avec mépris toutes les propositions de sortie de crise proposées par Madame Le Ministre en charge du Transport Aérien qui s’est beaucoup investie pour éviter une détérioration rapide et dangereuse du climat social à l’aéroport Léopold Sédar Senghor . On se demande qui cautionne l’arrogance, l’insolence et le mépris de Monsieur Abdoulaye SYLLA ? Le Conseil Syndical du SUTTAAAS dénonce vigoureusement l’attitude inadmissible, irrespectueuse et dangereuse de Monsieur Abdoulaye SYLLA et invite ses supposés soutiens à le ramener à la raison avant qu’il ne soit trop tard. Le Conseil Syndical salue la décision de l’inspection Régionale du Travail de Dakar portant refus de de la demande de licenciement des 2 délégués du personnel introduite par la Direction d’AHS confirmant ainsi le caractère illégal et arbitraire de toutes les sanctions prises à l’encontre des travailleurs d’AHS. D E C L A R A T I O N 2

    Le Conseil Syndical exige l’annulation de toutes les sanctions arbitraires et illégales prises par la Direction d’AHS et la reconnaissance du droit d’expression et de manifestation reconnu aux travailleurs dont le port des brassards rouges. Le Conseil Syndical dénonce les comportements abjects d’une infime minorité de 3 délégués du personnel et syndicaux, manipulés et achetés par la Direction d’AHS pour déstabiliser et diviser le SUTTAAAS. Le Conseil syndical salue l’élaboration de la plateforme revendicative 2016 du SUTTAAAS, tout en invitant tous les membres du syndicat et tous les travailleurs à la vigilance et à la mobilisation. Le Conseil Syndical salue la disponibilité et l’engagement au quotidien de son Secrétaire Général, le camarade Alassane NDOYE à qui il renouvelle sa confiance et son soutien tout en le félicitant des démarches menées pour la reprise des travaux sur le projet de nouvelle Convention Collective. Le Conseil Syndical se félicite du soutien sans faille apporté par la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) et la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport, à travers son Bureau pour l’Afrique Francophone et la CEDEAO particulièrement dans la gestion du dossier AHS. Le Conseil Syndical engage le Secrétaire Général du SUTTAAAS à déposer dans les plus brefs délais un préavis de grève de 24 heures renouvelables et demande à toutes les sections syndicales de préparer la campagne de port du brassard rouge, la marche des travailleurs du Transport Aérien et le ralentissement des rythmes de travail. Le Conseil Syndical remercie Madame le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens pour l’audience accordée le Jeudi 9 octobre 2015 à une forte délégation du SUTTAAAS conduite par son Secrétaire Général. Le conseil syndical a prévu de renouveler d’ici la fin de l’année le conseil d’administration de l’IPM TA. A la suite de l’audience accordée par Madame le Ministre, le SUTTAAAS s’est engagé à déposer des mémorandums pour le handling, l’avitaillement, le catering le contrôle documentaire entre autres. Le conseil a en conclusion affirmé sa volonté de démontrer à la direction de AHS ce qu’est la SOLIDARITE AGISSANTE et prouvera sous peu sa capacité de mobilisation et de lutte afin que toutes les injustices soient bannies au niveau de cetteadministration provisoire et scélérate

    Fait à Dakar, le 03 novembre 2015

     :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (11:45 AM)
    les agents de la senelec ne payent pas l'électricite;;;;;;;;;; pourquoi ? ils ont chacun des 200 à 500kw gratuit pourquoi

    les associations des consommateurs doivent mener ce combat;; on dirai qu'elles sont corrompues

    Auteur

    Swiss Diaspora

    En Novembre, 2015 (12:10 PM)
    Quelqu'un pourrait m'expliquer si la Senelec appartient à 100 % à l'Etat du Senegal ????
    Auteur

    Senegal Dou Dem

    En Novembre, 2015 (12:40 PM)
    Pourquoi les agents de SENELEC NE PAYENT PRESQUE PAS et peuvent même céder à des tiers cette gratuité ?  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Waxante Deugg

    En Novembre, 2015 (12:41 PM)
    Bonjour ! Si c'est seulement la vérité qui nous incombe, la faute revient à celui qui n'a pas payé sa facture.



    Ceux qui ont vraiment mis la vie des gens en danger c'est le management de l’hôpital et la mairie ou l'Etat selon le cas. En principe si Senelec vous coupe, c'est parce que vous avez du cumuler beaucoup de factures sans payer.



    J'imagine, Si Sonatel coupe le téléphone du directeur de l’hôpital ou d'un médecin au point que ce dernier n'ait pas pu joindre une ambulance d'urgence pour évacuer un malade , ce sera la faute de SONATEL. idem pour SDE.



    De la même manière , si ne payez pas un de vos fournisseurs d'injections au point que ce dernier ne vous livre plus alors la faute lui revient si un patient décède.



    je pense que d'une manière générale, il faut une meilleure coordination entre vous, la mairie et Senelec pour que vous soyez réglo et que chaque parte fasse ce qu'elle a à faire.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (12:59 PM)
    Pourquoi les hôpitaux ne payent pas l'électricité, je ne connais pas un hôpital gratuit dans ce pays. Ils font payer très cher les malades, dans quel pays sommes nous. Un hôpital qui fait 20 à 30 millions de recettes par jour peut bien payer ses factures.
    Auteur

    Noooon!!!!!!!

    En Novembre, 2015 (13:04 PM)
    eup na déf

    crêche ngafa

    morgue ngafa

    urgence ngafa

    sans compter ceux qui ont impérativement besoin de climatisation



    négocier lén rek ALLAH EST LE PLUS GRAND
    Auteur

    Onze

    En Novembre, 2015 (13:30 PM)
    Les établissements publics qui sont tous dotés d'une autonome sans exception( y compris les EPS) doivent payer eux même leurs propres factures. L'Etat ne devrait même pas payer 1 F.



    La question qui se pose est-ce que les hôpitaux ont les moyens pour payer ?





    Ce débat appelle reflexion parce que nous constatons un gâchis énorme en matière de consommation d'eau et d'électricité dans les services publics ( des branchements illégaux dans les logements des agents de santé qui d’après les textes légaux doivent eux même payer leur propres factures).
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:41 PM)
    Senelec salopard allez a lassemblee cett structure d merde d honte des politichiens affamei o lieu d menacer les Structures sanitaires des badolaa :emoshoot:  :emoshoot:  :smile:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:46 PM)
    Jusque là, c'est l'Etat qui payait la facture des hôpitaux mais il a récemment décidé de s'y désengager pour amener les hôpitaux à se prendre en charge eux-mêmes. Le débat doit être au niveau des mesures d'accompagnement pour préparer les hôpitaux à payer cette facture qui peut avoisiner le milliard pour les grands hôpitaux qui reçoivent à peine 1 milliard et demi de subvention d'exploitation de l'Etat.
    Auteur

    Sambou

    En Novembre, 2015 (13:47 PM)
    Le manque a gagner du a la soi-disant CMU est la cause de se probleme. Donc, c'est l'Etat qui qui doit payer l'electricite puisque c'est ce meme Etat qui a impose son diktat aux structures sanitaires sans tenir compte des imperatifs budgetaires de ces dernieres.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:52 PM)
    LES HÔPITAUX FACTURENT CHERS LES PATIENTS,ILS N'ONT QU'À S'ACQUITTER DE LEURS FACTURES.
    Auteur

    Klm

    En Novembre, 2015 (13:55 PM)
    qui dit EPS dit autonomie............ si Principale arrive à payer pkoi pas les autres ??
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (17:01 PM)
      principal ne pzue pad

      et la senelec n ose pas couper le fait qui ose
      on va bien rigolet avec les motgues qui vont se se remplir
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (15:35 PM)
    cela ressemble à un pouvoir dans un pouvoir?

    il est temps que l'état sonne ce genre de réactions

    dirait on que le chantage masqué devient en quelque sorte une monnaie courante de certains organes

    Auteur

    Anonyme Patriote

    En Novembre, 2015 (17:11 PM)
    L' Etat donne chaque année plus de 4 milliards à ALBERT ROYER

    10 milliards â FANN

    8 milliards à DANTEC



    Je vous assure que c'est la surfacturation avec des petits marchés bidon avec retrocommission.



    Tout le monde dans les hopitaux le savent.



    Les clients achetent meme les mostiquaires pour se proteger contre les moustiques.



    Ils font payer meme les morts.



    J'ai vu de mes propres yeux les services sociaux se partager du lait et des couches .



    C'est connu de tout le monde dans les hopitaux.



    Ceux qui travaillent labas sont nos freres, nos cousins nos soeurs mos maman, nos papa.



    Alors hypocrite plus que nous meurt.



    Ils volent ils envoient et nous mangeons et nous voulons disons NIIT KOU BAKH LA.



    NB clavier QWERTY

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (21:28 PM)
    La gestion des hôpitaux Sénégala est catastrophique. Tout le monde le sait. Les syndicats ne disent rien car le ministre de la santé ferme les yeux sur les dérives. Les gens travaillent moins, les motivations mensuelles augmentent et les malades paiement le prix fort. C'est triste. Les directeurs d'hôpitaux qui veulent d'une gest saine doivent quitter car ils n'arrangent ni les syndicats ni le ministre. Toutes les structures doivent payer leur facture d'électricité cela les obligera à plus de sérieux dans la gestion de la consommation. La senelec a besoin de liquidité pour fonctionner. Wassalam
    Auteur

    Self

    En Novembre, 2015 (23:42 PM)
    C'est criminel de couper le courant à un HOPITAL!

    Bordel de merde, le ministre de l' énergie n'à qu'à saisir m. le 1er ministre.

    Pitre!

    Auteur

    Ka Ndaw

    En Novembre, 2015 (00:17 AM)
    Lepto fayto......ils ont consommé mais donc doivent payer.......s'ils sont incapables que l'on bloque les motivations ,treizième mois et consorts et payer au lieu de jouer au attaquer avant d'être attaque .la Senelec est une société qui a des charges et sûrement des investissements à faire .......si cela tarde à se réaliser ces syndicalistes seront les premiers à crier pour coût élevé ou délestage etc... .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email