Mardi 23 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Parce que le parquet général à omis d'enrôler le dossier : Le sort de Massaly reste incertain

Single Post
Parce que le parquet général à omis d'enrôler le dossier : Le sort de Massaly reste incertain
La deuxième manche de l'affaire Mouhamadou Lamine Massaly, qui était prévue vendredi 16 avril, n'a finalement pas eu lieu. La cause ? C'est le service enrôlement du parquet général de Dakar qui n'a pas saisi la cour d'appel du dossier sur lequel la juridiction de second degré devrait statuer. Le sort du libéral reste incertain, puisque la date du second round de l'affaire dite de ‘l'incendie de Thiès’ n'est pas encore connue.

Les observateurs qui attendaient l'issue de la deuxième manche de l'affaire de l'incendie de Thiès, impliquant le libéral Mouhamadou Lamine Massaly, ont tout simplement été déçus. Et pour cause, le ‘dossier Massaly’ n'a pas été enrôlé pour permettre au juge d'en statuer. Le service enrôlement du parquet général de Dakar est à l'origine de cette situation. Ainsi, constatant qu'il n'a pas été saisi du dossier, le juge a tout simplement signifié cette remarque aux deux parties qui devront prendre leur mal en patience, en attendant que l'affaire figure dans le rôle.

A la sortie de l'audience où il a comparu libre, suite à une liberté provisoire qui lui a été accordé le vendredi 26 mars dernier, le président des jeunesses wadistes ne s'est livré à aucun commentaire. Il était habillé d'un costume de couleur grise avec un sourire toujours affiché. Toutes les questions des journalistes ont été renvoyées à son avocat, Me Pape Jean Sèye, qui s'est montré coopérant à l'endroit de la presse. Me Sèye a promis de communiquer la date du procès, dès que celle-ci sera fixée.

A l'origine de cette péripétie judiciaire, le président des jeunesses wadistes a été condamné, par le tribunal régional de Thiès, à deux ans dont six mois ferme, pour destruction de biens d'autrui, violences et voies de fait. C'était suite à l'incendie perpétré au meeting du Parti socialiste, tenu dans la capitale du rail. Seulement, Massaly n'aura passé que moins de deux mois en prison, avant de bénéficier d'une mise en liberté provisoire, accordée par le juge Ameth Diouf de la troisième chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Dakar. En suivant la sollicitation de l'avocat général, qui ne s'était pas opposé à la liberté provisoire, la Cour d'appel de Dakar s'est ainsi fondée sur le fait que le mis en cause bénéficie d’une garantie de représentation en justice. Par conséquent, il ne pouvait, en en aucun cas, se soustraire de l'action de la justice et de sa responsabilité pénale. Entre autres raisons ayant conduit à la mise en liberté, Mouhamadou Lamine Massaly est régulièrement domicilié à Thiès et à Dakar, s'y ajoute qu'il est le Président du conseil d’administration de la Sirn.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email